Macron compte supprimer la taxe d'habitation pour tous

 |   |  692  mots
(Crédits : CHARLES PLATIAU)
Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de supprimer la taxe d'habitation pour tous les Français, dans le cadre d'une refonte en profondeur de la fiscalité locale annoncée pour 2020.

Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de supprimer la taxe d'habitation pour tous les Français, dans le cadre d'une refonte en profondeur de la fiscalité locale annoncée pour 2020. Le budget 2018 amorce la fin de la taxe d'habitation pour 80% des ménages, par tiers, dont "un premier tiers l'année prochaine", "avec la perspective en 2020 d'une réforme en profondeur qui permettra de supprimer cet impôt pour la totalité de nos concitoyens", a déclaré le chef de l'Etat depuis son bureau de l'Elysée lors d'une cérémonie de signature en direct de la première loi de finances de son quinquennat.

"Autonomie fiscale des communes"

Il concrétise ainsi ses déclarations de principe faites devant les maires de France fin novembre. Il avait alors lancé : si cet impôt "'n'est pas bon pour 80% des ménages, il y a peu de chances qu'il soit bon pour les 20% restants". Avant d'ajouter que cette suppression pour 80% des Français n'était que "le premier acte d'une réforme ambitieuse des finances locales".

Emmanuel Macron a cependant promis de "maintenir l'autonomie fiscale de nos communes", répondant à l'inquiétude des maires qui s'alarment de la disparition d'un des principaux impôts locaux.

L'Etat a prévu de compenser "à l'euro près" la suppression de la taxe pour 80% des ménages. Mais cela revient à figer la situation présente : les communes ne pourront plus comme jusqu'ici accroître le taux en cas de besoin sauf à réinstaurer l'impôt pour les foyers exonérés, possibilité légale mais politiquement difficile.

Réduction de la dotation compensatoire pour les grandes collectivités?

De plus, ce transfert donne un levier au gouvernement : l'exécutif laisse entendre qu'il pourrait réduire la dotation compensatoire pour les grandes collectivités qui ne se conformeraient pas à l'objectif budgétaire de réaliser 13 milliards d'euros d'économies sur leurs dépenses publiques en 5 ans.

Une suppression totale de la taxe d'habitation avait été évoquée vendredi par Christophe Castaner, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement et patron de La République en marche. Sans fixer de date, ce dernier avait réaffirmé l'objectif d'un élargissement de l'exonération sans fixer de date, "tout simplement parce que c'est un impôt injuste et un impôt idiot".

Gilles Platret, porte-parole de LR, a estimé vendredi que la suppression de la taxe d'habitation pourrait porter "un coup fatal à un grand nombre des communes" et mettrait en cause le "principe de libre-administration et d'égalité devant la loi des collectivités". "Pourquoi l'Etat ne réduit-il pas les impôts d'Etat plutôt que de demander aux communes de faire les efforts ?", a demandé le maire de Chalon-sur-Saône, pour qui "l'Etat centralisateur est de retour".

Loi sur le financement de la Sécurité sociale

Outre le budget 2018, le chef de l'Etat a également signé samedi la loi sur le financement de la Sécurité sociale et celle mettant fin à la recherche ainsi qu'à l'exploitation des hydrocarbures d'ici 2040. Pour cette séance de signature il était accompagné du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

"Ces mesures vont changer dès le 1er janvier prochain votre quotidien" et "améliorer la rétribution du travail et le pouvoir d'achat des Français", a-t-il déclaré. "Ces trois textes sont des changements profonds de notre organisation sociale, économique, financière et écologique".

Il a ainsi rappelé les mesures sociales (hausse des allocations adultes handicapés, du minimum vieillesse et des aides pour la garde d'enfants pour les familles monoparentales) et la baisse des cotisations sociales des salariés dès janvier.

Il a également défendu la réduction de l'impôt sur la fortune qui ne portera plus que sur le patrimoine immobilier ainsi que l'instauration d'une taxe unique de 30% sur le revenu de l'épargne, deux cadeaux fiscaux d'un total de 4,5 milliards aux plus aidés. Ces mesures permettront "de ne plus taxer les entrepreneurs de notre pays qui décide de réinvestir ce qu'ils ont gagné dans notre 'économie dans l'innovation et la création d'emplois", a dit le chef de l'Etat.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2018 à 17:05 :
La seule chose sensée eut été de remplacer toutes les taxes locales (taxe foncière et taxe d'habitation) par un impôt sur le patrimoine immobilier, sur valeur déclarative de la valeur (comme l'ISF actuel et passé - c'est le contribuable qui indique la valeur du bien, à charge pour lui de pouvoir justifier ses chiffres en cas de contrôle). On aurait pu laisser localement des taux communaux et régionaux pour assouplir pour les collectivités locales cette mesure. Tout le monde sait qu'un bien dans un coin reculé de province subit de très fortes taxes, beaucoup plus qu'un appartement de 100 m2 à Paris, qui coûte donc plus d'un million d'euros: ce n'est pas l'équité.
a écrit le 02/01/2018 à 16:12 :
La LFI 2018 nous apprend que la réduction de 30% de la taxe d'habitation s'applique à ... la résidence principale uniquement. Personne n'avait évoqué cette restriction à ma connaissance.
De même, une augmentation du timbre de plus de 10% ne défrise aucun journaliste, alors que c'est proprement scandaleux. On devrait boycotter le courrier postal.
a écrit le 02/01/2018 à 10:27 :
Supprimer la taxe d'habitation et les services qui s'y rapporte pour une meilleure mainmise des régions pour le compte de l'UE de Bruxelles!
a écrit le 01/01/2018 à 20:45 :
Cette taxe n’existe pas ds le modèle allemand.la suppression est bonne chose
a écrit le 01/01/2018 à 19:00 :
Pour un appartement en résidence secondaire de deux pièces en Rez de jardin, sombre et humide, je dois payer pour 2017, € 1294,- de taxe d'habitation, redevances Audiovisuelle incluses. - La valeur locative pour cet appartement a été augmentée pour 2017 de façon arbitraire à € 822,-, alors que pour cet appartement un loyer de € 650,- serait le maximum. Cette fiscalité punitive est de l’arnaque et du vol manifeste. -J'en remercie les maires de Vence (nouveau et ancien) C'est facile de s'en prendre à ceux qui ne peuvent se défendre et qui ne votent pas, puisque non-résidents ! C'est français en somme, de quoi en avoir honte. Un résident secondaire ne coûte que très peu à la commune, par contre il donne du travail à pas mal de monde. L'achat de cet appartement, il y a environs 10 ans, nous a coûté, en plus du prix d'achat, en frais divers (intérêts, agence et mutation, mise aux normes, etc.) les yeux de la tête, en revendant aujourd'hui nous perdrions énormément. Pris au piège en somme, on ne m'y reprendra pas. -Injuste est aussi le fait que nous payions les redevances audiovisuelles deux fois parce-que nôtre résidence principale est en Allemagne où j'ai travaillé et oú vivent mes enfants, alors que si elle était en France nous ne payerions qu'une fois. -Ceci est contraire aux directives européennes. La même résidence secondaire en Croatie, au bord de l'adriatique, ne coûterais qu'un quart de ce qu'elle nous coûte en France. "Une fiscalité punitive n’enrichit ni le peuple, ni l’État, elle les appauvrit"

Je sais maintenant à quoi sert la taxe d'habitation sans abattemnt et majoré de 40% pour résidences secondaires.
Pourtant un "résident seocondaire" ne coûte que très peu à la commune, alors qu'il donne du travail à pas mal de personnes dans cette même.
Faute aux sentiments nationalo-communaux de certains élus qui ne comprennet pas grand chose à l'économie de marché et qui surtout ne sont pas élus par les nonrésidents.

" Le programme Macron va-t-il faire chuter la pierre ? " Taxe d'habitation sans abattement et majorée de 40%, voire 60%, pour résidences secondaires. Pourtant un "résident secondaire" ne coûte que très peu à la commune, alors qu'il donne du travail à pas mal de personnes dans cette même.
Une résidence secondaire en Croatie ou Portugal ne coûte qu'un tiers de ce qu'elle coûte en France.
À se demander s'il sait ce qu'il fait nôtre nouveau "Roi-Soleil" Il faut lui pardonner car il a honoré le Palais Chambord en y fêtant son 40eme anniversaire!
Maintenant "Air Force One", il va encore augmenter la majoration à 100%.

Le chômage n’intéresse pas nos dirigeants
Taxe d'habitation sans abattement et majorée de 40%, voire 60%, pour résidences secondaires, quel que soit le revenu! Pourtant un "résident secondaire" ne coûte que très peu à la commune, alors qu'il donne du travail à pas mal de personnes dans cette même. - Il faudra choisir un autre pays pour vôtre résidence secondaire, en Croatie et au Portugal une résidence, même secondaire, ne coûte qu'un tiers de ce que la même coûterait en France. Réfléchissez donc avant d'investir en France. Le chômage n’intéresse pas nos dirigeants, il me semble. La fiscalité punitive n'enrichit ni le peuple ni le pays, elle les appauvrit.
a écrit le 01/01/2018 à 15:12 :
Es que macron vas sous prime le 440000 € part 5 ,a loué à sa femmes sous primes LeS voyage à 350000 € de Édouard Philippe ? Macron c est un mûre de lamentation de la pauvreté et un mûre de lux pour leS riches ils a dû pouvoir du charme pour ont foncer le cloue d'àns la misère ?
a écrit le 01/01/2018 à 14:50 :
Les propriétaires vont faire les frais de la suppressions de la taxe d'habitation. Les cerveaux de Bercy vont se rattraper sur la Taxe foncière et s'ils font recalculer par le cadastre les surfaces habitables, on va rigoler car depuis 1947, hi, hi, hi...........
a écrit le 31/12/2017 à 20:47 :
À 20h, les français auront le choix entre un succédané rothschildien beau parleur à la télé ou un homme qui défend l'intérêt de la France sur youtube et qui vient d' être réélu hier à 98,4 % à la tête de ' UPR, François Asselineau.
Pour ma part j'éteindrai ma télé.
https://www.youtube.com/user/UPRdiffusion
www.upr.fr
a écrit le 31/12/2017 à 20:11 :
Il s’agit pour eux de pérenniser, coûte que coûte, la politique engagée par François Hollande. Alors qu’ils se persuadent de servir les desseins heureux de la France, ces putschistes sont en passe de réussir leur ultime objectif, celui de faire perdre à notre pays son libre arbitre, en soumettant son peuple et en violant la démocratie
L’heure est grave. Avant –propos.
En 2005, vous avez, pour certains d’entre vous, participé au referendum du TCE (Traité pour une Constitution Européenne) vous avez détesté le battage médiatique outrancier pour le « oui » ? Vous avez applaudi son rejet par 55% des Français ? Vous avez protesté contre la transformation du TCE en Traité de Lisbonne adopté par le Parlement réuni en Congrès en 2008 ? Vous avez hurlé au déni de démocratie ? Un coup porté à la voix du peuple…un véritable coup d’État ?

Eh bien c’est, à peu de chose près, ce qui se passe aujourd’hui pour faire élire un candidat choisi par la même oligarchie, par les mêmes élus de gauche et de droite, par les mêmes media et pour les mêmes objectifs. Exactement les mêmes. De VGE à Cohn Bendit en passant par Hollande et Bayrou, de TF1 à Libération, du Monde au journal Les Échos, les Pineau, Arnault, Bolloré, tous participent à la promotion d’un seul et même vœu… le « oui » pour Emmanuel Macron.

https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/
Réponse de le 02/01/2018 à 10:16 :
Moi, en 2005, c'est surtout le battage médiatique autour des nonistes qui m'a paru invraisemblable. Comment on a fabriqué de toutes pièces un Etienne Chouard à partir d'un petit prof de troisième zone tant on manquait de nonistes crédibles. On sait depuis que ce triste individu oscille entre Alan Soral et Thierry Meyssan...
a écrit le 31/12/2017 à 20:10 :
Supprimer quelque chose pour le remplacer par autre chose, ça s’appelle du maquillage.
C'est vrai qu'il s'y connait en maquillage à 26000 € pour 3 mois.
a écrit le 31/12/2017 à 15:53 :
A la place....csg, crds, augmentation de la taxe sur la consommation des produits énergétiques.....sur les carburants...la taxe sur les ordures ménagères....un peu plus de radars sur les routes etc etc, en matière budgétaire Bercy a horreur du vide...😂
Réponse de le 31/12/2017 à 19:40 :
Macron labellisé Young Leader par la French QAmerican Foundation est là pour faire une politique accommodante UE/US et non pas pour poursuivre les évadés fiscaux du CAC 40 qui nous coûtent 65 milliards annuels et pour tordre le bras à l' UE qui autorise les délocalisations de nos usines vers des pays à 400 euros mensuels pour satisfaire la géopolitique us véritable père de l' UE .

Une fois intégré cela, on mesure toute l' imposture et les limites du pouvoir des chefs d' états qui se sont succédés ces dix dernières années ressassant sur le même mode, ça ira mieux demain afin de masquer leur impuissance ...

Qui gouverne réellement la France et l’Europe, une conférence de François ASSELINEAU, président de l’Union Populaire Républicaine (UPR) version entièrement réenregistrée et remontée présentée le 27 avril 2012 à Saint Amour.

Comment la France a transféré la majeure partie de ses pouvoirs aux responsables européens et aux lobbies ? Comment une poignée de groupes contrôle les médias ?

https://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france
Réponse de le 02/01/2018 à 10:28 :
La taxation des carburants est un vieux et médiocre classique des années 80-90 remis au goût du jour... mais là la dose est massive. Parce que Bercy sait parfaitement que ça ne fera pas baisser la consommation d'un iota et donc que ce sera tout bénéf pour les rentrées fiscales. Pour le gaz, produit pourtant indispensable au chauffage le matraquage est important, et sur le gazole, il est massif, sauf erreur de ma part c'est le pire coup de massue fiscal de tous les temps (en 1993, Balladur-Sarko s'étaient "contentés" de 42 cts(de franc, soit 6,4 ct d'€) sur l'essence. Par contre la hausse démentielle du prix du timbre risque fort de signer la fin du courrier postal. Pour info le prix de la lettre 20g/J+1 (soit l'équivalent du timbre rouge) est à 70ct en Allemagne et 7ct en Suède...
a écrit le 31/12/2017 à 14:43 :
les riches ont été oubliés par négligence ! cette catégorie ne partage guère mais utile dans un hyper-pouvoir.... un hyper pouvoir peut il donner des résultats ? ? dubitatif
a écrit le 31/12/2017 à 14:41 :
les riches ont été oubliés par négligence ! cette catégorie ne partage guère mais utile dans un hyper-pouvoir.... un hyper pouvoir peut il donner des résultats ? ?
a écrit le 31/12/2017 à 12:56 :
HDF bugjet festif de fin d'année champagne colley à 67€ les 75cl
a écrit le 31/12/2017 à 12:16 :
On peut espérer que cette réforme de la fiscalité locale, ne va pas coûter encore plus cher
aux contribuables. Cette idée de réviser les bases locatives va probablement alourdir
les impôts considérablement. Conclusion, il ne faut pas se réjouir trop vite.
Réponse de le 02/01/2018 à 10:36 :
On voit mal comment dans un pays ruiné mais dont la population continue à attendre tout de l'état et de la collectivité-providences votre espoir pourrait être exaucé...
a écrit le 31/12/2017 à 11:51 :
Il est certain que ceux qui restent assujettis à la TH et pas forcement des nantis comme voudrait le laisser supposer M.Macron et les moutons LREM à l'assemblée, commencent à grogner alors le Président nous sort comme ses prédécesseurs une histoire dans le temps mais le temps en politique est celui du mensonge avec l'appui des autres politiciens comme par exemple le Conseil constitutionnel le Conseil! des amis par forcément des sages bien au contraire car eux aussi habitués à se mouvoir dans les marécages de la politique. Reste une question comment pénaliser l'exécutif et LREM pour cette mascarade de date, les européennes de 2019 seront elles la seule issue d'une sanction pour l'exécutif et ses moutons? car on sait que dans notre pays seul le bulletin de vote est sanction et que les citoyens ne votent pas en fonction de la question mais de la sanction qu'ils veulent infliger à l'exécutif. La fin de la TH pour tous oui mais en 2018, le Président devrait y réfléchir vite
a écrit le 31/12/2017 à 11:45 :
le pire est que personne ne fait de manifestations contre les augmentations systèmatiques qui ruinent les revenus du peuple, le smic n'ayant lui aucun coup de pouce qui aura le courage d'assumer le gel des augmentations pour relancer une vrai croissance. c'est des maths de niveau primaire pourtant tu gagne 1 et tes charges sont de 2 = -1
a écrit le 31/12/2017 à 11:43 :
Cheval de troie de l'oligarchie des riches pour calmer le petit peuple ! vu que d'ici peu il y a toutes les augmentations sur l'essentiel pour vivre des français dont la CSG, l'essences, le controle technique et n'oublions pas entre autre le prélèvement a la source. Demain je fais le voyant et je vous prédis une grave augmentation des SDF à la rue car nous autres de la classe populaire au smic ne pourrons suivrent...
a écrit le 31/12/2017 à 11:17 :
MACRON VAS COMMENCE A METTRE EN ROUTE LA REDISTRIBUTION DE POUVOIR D ACHAT AUX PLUS FAIBLE ? TOUS EN BAISSANT AUSSI LES CHARGES OUVRIERE IL RESPECTE LA PAROLE DONNEE ? SA FACON DE REPARTIR LES DEPENSES ET LES RECETTES ET FAITE DE FACON TRES INTELLIGENTE C EST A DIRE QUE TOUS LE MONDE DOIT PARTICIPER A EFFORT NATIONAL MEME SI CELA SE FAIT EN PUSIEURS ANNEES /// LAISSONS DU TEMPT AUX TEMPT /// ROCCARD////
Réponse de le 01/01/2018 à 12:20 :
Vous devriez prendre des cours d.'orthographe.
Réponse de le 01/01/2018 à 12:22 :
Vous devriez prendre des cours d.'orthographe, ainsi que dee ponctuation.
a écrit le 31/12/2017 à 9:36 :
vu qu'il n' a pas dit ou il allait economiser et comment les maires vont faire pour payer en local, il devra dire ou il va augmenter les impots,....................... qui de memoire commencent par baissser au premier janvier ' a la francaise', car ils augmentent de 5 milliards, ' ce qui est une baisse car ca monte moins que prevu' ( comme le deficit)
a écrit le 31/12/2017 à 9:03 :
Les communes vont enfin devoir apprendre à vivre à ressources constantes et arrêter d'augmenter les taxes. Finies les embuches pléthoriques de fonctionnaires territoriaux et les subventions aux associations
a écrit le 31/12/2017 à 8:39 :
Pourquoi parler de cadeaux fiscaux à propos de la réduction de l'assiette de l'ISF et du prélèvement forfaitaire unique ? L'ISF était devenu quasi unique en Europe (donc inique), et c'est même en totalité qu'il faut le supprimer. Quant au PFU, il vise lui aussi à ne plus imposer les revenus du capital bien au delà de ceux du travail, c'est donc là aussi une mesure de justice fiscale. Evidemment, pour avoir un système fiscal vraiment juste, il faudrait se rapprocher de l'IRPP individuel à taux plat.
a écrit le 31/12/2017 à 7:31 :
Finalement, rien ne change: promesses tenues - ou presque! - à crédit; certaines le seront, peut-être; pendant ce temps, la dépense publique explose, le déficit et la dette également. Et toujours des " François Fillon" dans nos dirigeants pour lesquels la justice est incroyablement douce et lente!
a écrit le 31/12/2017 à 7:05 :
On peut peut-être activé les choses en s'opposant à cette réforme au conseil constitutionnel. Cette loi rompt l'égalité des citoyens devant l'impôt.
A quand la révolte fiscale pour mettre à bas tous ces dépensiers de tout bord. Macron ne fait pas exception. Il s'esg quand même vanté d'avoir dilapidé 3 millions d'euros en peu d'années à titre personnel . alors, il esf facile d'imaginer les caissss de l'Etat à l'issue de son qujnquennat.
Réponse de le 31/12/2017 à 8:40 :
Le CC a déjà donné un feu vert à cette réforme.
a écrit le 31/12/2017 à 7:01 :
Pour un appartement en résidence secondaire de deux pièces en Rez de jardin, sombre et humide, à Vence (06140) je dois payer pour 2017, € 1294,- de taxe d'habitation, redevances Audiovisuelle incluses. -
La valeur locative pour cet appartement a été augmentée pour 2017 de façon arbitraire à € 822,-, alors que pour cet appartement un loyer de € 650,- serait le maximum.
Cette fiscalité punitive est de l’arnaque et du vol manifeste.
-J'en remercie les maires de Vence (nouveau et ancien) C'est facile de s'en prendre à ceux qui ne peuvent se défendre et qui ne votent pas, puisque non-résidents ! C'est français en somme, de quoi en avoir honte. Un résident secondaire ne coûte que très peu à la commune, par contre il donne du travail à pas mal de monde. L'achat de cet appartement, il y a environs 10 ans, nous a coûté, en plus du prix d'achat, en frais divers (intérêts, agence et mutation, mise aux normes, etc.) les yeux de la tête, en revendant aujourd'hui nous perdrions énormément. Pris au piège en somme, on ne m'y reprendra pas.
-Injuste est aussi le fait que nous payions les redevances audiovisuelles deux fois parce-que nôtre résidence principale est en Allemagne où je travaille, alors que si elle était en France nous ne payerions qu'une fois.
-Ceci est contraire aux directives européennes.
La même résidence secondaire en Croatie ne coûterais qu'un quart de ce qu'elle nous coûte en France.
"Une fiscalité punitive n’enrichit ni le peuple, ni l'etât, elle les appauvrit"
a écrit le 31/12/2017 à 0:50 :
Il veut acheter les voix qu'il exile en ce moment chez ses opposants avec ses hausses d'impôts ?
a écrit le 31/12/2017 à 0:17 :
On retombe dans de vieux travers politiques :

Présenter cette suppression d’impôt comme un cadeau au peuple, sans expliquer dans quel but on supprime cet impôt là plutôt qu’un autre, et par quoi on va compenser cette perte de ressource pour l’Etat.

Jusqu’à présent, Macron s’était démarqué de ses prédécesseurs en faisant la pédagogie de son action. Il ne faudrait pas qu’il prenne de mauvaises habitudes... Car ça n’est pas en traitant l’électeur comme un enfant qu’on le rend responsable.
a écrit le 30/12/2017 à 22:47 :
Bonne idée, mais il devrait surtout supprimer l'offense du contrôle des chômeurs, et l'impopulaire vaccination infantile qui risquent bien de compromettre tout espoir de réélection et de nuire fortement à son mandat, c'est un choix qu'il assume avec le soutient de moins du tiers de la population.
a écrit le 30/12/2017 à 21:16 :
Pendant qu' il flingue les couches intermédiaires sur le mode us ...
Car c' est tout de même chez les classes moyennes qu' il cogne avec constance et application car c' est bien là que réside le gisement, toucher à l' évasion fiscale des 65 milliards d' évasion fiscale des copains du CAC, ça n' est définitivement pas son truc et l' unionisme européen qu' il représente l' interdit par ailleurs...

Il se retrouve de facto dans le prolongement de Rain Man qui est arrivé tout pimpant, nous a essoré -déclarant préalablement-, "mon ennemi c' est la finance" et est reparti lesté d' un joli ..petit rien...

Un résident de la République comme le chantait Bashung...
Réponse de le 30/12/2017 à 23:29 :
Quelle pourrait donc être la perspective? Pourquoi ne pas soutenir ceux s’engageant avec sérieux et honnêteté pour la paix et la justice comme l' UPR ?
Réponse de le 31/12/2017 à 8:52 :
Il n'y a d'évasion fiscale que parce qu'il y a des prisons fiscales, et il n'y a de paradis fiscaux que parce qu'il y a des enfers fiscaux. La seule manière de réduire l'évasion fiscale est de réduire les niveaux d'imposition manifestement excessifs. Comment voulez vous qu'un pays qui sans crier gare décide, après avoir pondu une taxe "exceptionnelle" sur les dividendes et s'être vu intimer l'ordre de la restituer pour inconstitutionnalité, pond, pour éviter la faillite, une contribution exceptionnelle qui porte pour cette année la taxation des entreprises à un niveau stratosphérique, ne provoque pas des envies irrépressibles d'évasion fiscale ?
Réponse de le 31/12/2017 à 12:01 :
Vous avez de l'humour, sérieux l'UPR et pour la paix avec votre aristocrate de la bourgeoisie des dorures de la république M.Asselineau celui qui n' jamais rien prouver sauf ne pas connaître le sujet dont il parle comme le cout d'un porte-avions. Celui qui brandit un texte dont il en romance les lignes. L'UPR sérieux oui car en décrépitude. L'UPR encore un parti qui va tapisser les monuments aux morts des partis inutiles sauf gratter quelques deniers publics pour faire le beau comme un toutou.
Réponse de le 31/12/2017 à 13:33 :
@@Bergson 29560 adhérents à ce jour date anniversaire de la réélection du fondateur du parti ASSELINEAU à l' énorme majorité 98,4 % des voix, d' ores et 5 ème parti de France et sans l' apport de la presse propagandiste subventionnée euro-atlantiste, en toute indépendance donc...

Qui dit mieux, qui, certes pas vous ?


Et ça va continuer de monter car représentant d'une juste cause, l' indépendance vs le mondialisme imbécile -qui ruine et divise l' UE- et complètement auto -financé, vous aurez alors de solides et durables raisons d' enrager ....

https://www.upr.fr/wp-content/uploads/UPR-7-BONNES-RAISONS-DADHERER-A-LUPR-mars-2015-TM.pdf
Réponse de le 01/01/2018 à 10:57 :
L'UPR ou la Corée du Nord car avec un tel score sans challenger je suppose, le camarade Asselineau est un sérieux concurrent de du célèbre!!Kim Jong-Un. Les élus avec de tel score sont dignes de parti bananier pas de parti démocrate. Pour ce qui des adhérents on connait la chanson des chiffres pompeux mais personne de l'extérieur pour contrôler et mettre ses miettes d'adhérents au niveau du nombre d'électeurs on est dans le ridicule ce que représente l'UPR le ridicule non.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :