Niche fiscale des seniors : Macron approuve son maintien "sinon, les gens ne vont plus rien comprendre"

 |   |  247  mots
(Crédits : CARLO ALLEGRI)
Depuis les Nations unies, à New York, le président de la République a fait savoir qu'il ne fallait pas que la réforme des retraites affecte les Français qui sont déjà à la retraite, "nos aînés", sinon, à force de bousculer les paramètres, "les gens finiront par ne plus rien comprendre".

Emmanuel Macron a soutenu mardi la décision de son Premier ministre, Edouard Philippe, de renoncer à la limitation de la niche fiscale en faveur des personnes de plus de 70 ans pour l'emploi d'une aide à domicile.

Lire aussi : Budget 2020: le gouvernement limite une niche fiscale pour les plus de 70 ans

Le gouvernement a annoncé lundi un "recentrage" de cette aide avant de faire machine arrière le lendemain lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, Edouard Philippe expliquant qu'il aurait fallu passer par une concertation "plus approfondie".

Des économies gagnées sur le pouvoir d'achat des actuels retraités

La mesure, dans le cadre du projet de loi de finances 2020, aurait permis des économies pouvait aller jusqu'à 310 millions d'euros en 2020 puis 360 millions les années suivantes, selon un calcul gouvernemental.

Elle aurait en revanche nui au pouvoir d'achat de certaines personnes âgées, selon Emmanuel Macron.

"À un moment où on va demander à nos concitoyens de s'inscrire dans une transformation profonde, qui est l'invention, la construction d'un nouveau système de retraites, je pense qu'il ne faut pas multiplier les sujets", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

"La réforme des retraites ne touche pas nos aînés. Ceux qui sont à la retraite ne sont pas concernés. Si de l'autre côté, on bouge encore des paramètres pour eux, les gens finissent par ne plus rien comprendre", a-t-il poursuivi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2019 à 16:31 :
C est un peu facile et très égoïste de la part d une génération qui a connu le plein emploi, les carrières les plus lisses et ascendantres , la retraite à 60 ans ... refusée tout changement ( sécu déficitaire depuis plusieurs années)
La génération 65-75 en a raz le bol d être la variable d ajustement et le dindon de la farce d une génération précédente sukvs est empiffre de dettes !
Je ne vois pas pourquoi les efforts ne seraient pas partagés ac de 2000€ de retraite per capita....
Réponse de le 25/09/2019 à 19:01 :
Nul 👎 👎👎🦀
Réponse de le 30/09/2019 à 14:21 :
Le plein emploi s'est arrêté à la "génération Mitterand" (36-46) à laquelle Mitterand a offert tous les postes de direction de l'Etat et des entreprises à l'age précoce de la quarantaine, en mettant en préretraite la génération qui a fait la guerre et qui a reconstruit la France, avec de belles retraites bien méritées. Cette politique de l'emploi fut une catastrophe pour l'industrie française, comme la politique de la révolution culturelle de Mao pour l'agriculture chinoise, ou récemment la politique du tout sur la table de Macron. pour araser l'éducation.
a écrit le 25/09/2019 à 15:27 :
combien de retraités déplus de 70 ans payent des impôts ?
il s'agit bien que de ceux qui payent des impôts ! donc avec des moyens...
la France est ingérable ! Macron ne devrait pas avoir peur d'un bon référendum sur les retraites avec une question simple : voulez-vous que l'on supprime les régimes spéciaux ? sinon il n'y aura aucune avancée vu que c'est celui qui parle le plus fort qui a raison.
Réponse de le 25/09/2019 à 16:38 :
Régimes spéciaux :
Delja si on alignait les conducteurs contrôleurs sur les autres catégories de personnel Sncf qui eux partent à 62 ans ....souvent polypensionnes ( la SNCF applique alors un malus car carrière incomplète même si lon a travaillé ailleurs...) sans comptabiliser les primes ( dimanche jour férié heures de nuit etc) et sans complémentaire ( a la diff du privé)
Bref la génération post 60 va être le dindon de la farce de cette farce «  un euro ..cotisé . » encore faut il déjà connaître la valeur d’où point en 2030-40.... et faire appliquer alors la réforme aussi à nos députés maires sénateurs ministres ... à eux de montrer l exemple pour faire adhésion!!!
Réponse de le 25/09/2019 à 16:39 :
Régimes spéciaux :
Delja si on alignait les conducteurs contrôleurs sur les autres catégories de personnel Sncf qui eux partent à 62 ans ....souvent polypensionnes ( la SNCF applique alors un malus car carrière incomplète même si lon a travaillé ailleurs...) sans comptabiliser les primes ( dimanche jour férié heures de nuit etc) et sans complémentaire ( a la diff du privé)
Bref la génération post 60 va être le dindon de la farce de cette farce «  un euro ..cotisé . » encore faut il déjà connaître la valeur d’où point en 2030-40.... et faire appliquer alors la réforme aussi à nos députés maires sénateurs ministres ... à eux de montrer l exemple pour faire adhésion!!!
a écrit le 25/09/2019 à 15:22 :
décidément, l'ENA semble n'être qu'une fabrique de "walking deads" (bien nourris).
Ce n'est pas que "les gens finiront par ne plus rien comprendre", c'est qu'il n'y a plus rien à comprendre du tout, bref un quinquennat pour rien. Hollande avait un côté humain.
a écrit le 25/09/2019 à 14:12 :
C'est vai, les vieux aiment voter...Mais pour monsieur Macron, toujours pas d'excès pour le laxisme fiscal : Jamais il n'évoque les 80 milliards (à minima) de la fraude fiscale , ni les 30 à 40 milliards de l'évasion fiscale légale.....Pourtant un décret en finira (avec un autre président courageux) : interdiction de tout trafic bancaire avec les "paradis fiscaux" sous peine de retrait des licences et saisie des avoirs et biens. Hollande avait récupéré 12 milliards en embauchant quelques contrôleurs , Macron a réduit leur nombre...Macron ne regarde que les "excès " des ....pauvres , il prend 5 euros aux smicards locataires, il rabote les retraites, à qui le tour ,Ah! les étrangers pauvres et malades, c'est encore mieux, pardi ,ils ne votent pas ceux là ....
a écrit le 25/09/2019 à 14:03 :
Cette fois ci, trop c'est trop ! Est-ce que ce gouvernement va finir par s'en prendre AUX ŒUVRES D'ART au lieu de taxer les retraités. Ce n'est pas normal que l'on ne prenne pas à ceux qui ont des œuvres d'art, qui servent à défiscaliser.
a écrit le 25/09/2019 à 13:32 :
trop tard le mal est fait .enfumage
a écrit le 25/09/2019 à 13:31 :
Rien à dire bien, bien pas de critique, s'il revient en arrière. (LREM en avant en arrière) sinon je m'apprêtais à sortir ma batterie de survie que j'ai utilisé lors de la perte de ma CSG (consommation réduite, plus d'abonnements et plein d'autres choses encore)mais je n'oublie pas que pendant cette période de hausse de prélèvement ( CSG) néfaste pour ma santé j'ai vue rouge, j'ai eu une crispation de la mâchoire, une hausse de tension, les mains qui tremblaient , et plus encore car pendant plus d'un an j'ai pesté tous les jours
a écrit le 25/09/2019 à 11:50 :
Ca racle les fonds de tiroir au lieu de chercher de vraies economies structurelles, en en plus on claque a tout va, spatial, etude deuxieme porte avion, armement en tout genre... Le macronisme est donc deja un echec.
a écrit le 25/09/2019 à 11:22 :
Cela fera pareil pour les retraites spécifiques aucune réforme la reculade en vue !!! beaucoup de blablabla dans le vide. Allez le privé continué à vous saigner suer dépérir pour une minorité de privilégiés que l'on nomme fonctionnaire, député, sénateur, et salarié d'entreprise publique.
a écrit le 25/09/2019 à 10:32 :
Il fait comme s'il n'était pas l'initiateur de la mesure. Quel hypocrite ce mec . Il a déjà rackete les vieux pour gaver sa caste quel courageux de s'attaquer aux gens des ehpad
a écrit le 25/09/2019 à 9:50 :
Macron ou la technique déjà rincée du tout et de son contraire, à l'ère d'internet ça ne passera jamais pour 2022...
Réponse de le 25/09/2019 à 10:53 :
On découvre surtout à cette occasion que des retraités en pleines santé, des citoyens lamdas, les même qui roulent en camping car à 60000 euros bénéficient de niches fiscales incompréhensible juste parce qu'ils ont plus de 60 ou 70 et cela sans limite de ressources....y'en a marre de cette exception pour les retraités alors qu'ils ont aujourd'hui plus de revenu que les jeunes travailleurs et qu'ils ont plein d'argent sur les comptent épargnes.....
Réponse de le 25/09/2019 à 11:41 :
@lachcor.
Ces personnes que vous nommez ont bosse dur tout au long de leur activite pour accumuler des pepites.
Il est normal qu'ils en jouissent.
La legislation est mal foutue, certes, mais micron a peur de perdre son electorat. Alors, il recule comme lors de nombreux cas precedent.
C'est un type sans epaules.
Réponse de le 25/09/2019 à 14:05 :
@lachcor: ces retraités que vous méprisez ne sont pas tous riches, loin s'en faut. Et pour ceux qui ont quelques économies, elles n'ont pas été volées, mais sont le fruit d'une vie de labeur Et serviront dans la grande majorité des cas à financer leurs très vieux jours
Réponse de le 25/09/2019 à 14:13 :
@lachcor

Il y a en gros , 16 millions de retraités en France dont environ 4 millions de cadres (public/privé) partis pour la plupart dans des plans de départ 55 ans voir à 50 ans dans des mises en disponibilité par leur boite et qui a été payé par le gel de salaire des actifs restants et ce pendant des années et ils ont eu une retraite à 60 ans à l'époque.C'est vrai que ceux-la n'ont aucun probleme financier et effectivement ,ils ont une bonne santé c'est d'ailleurs par rapport à eux qu'est calculé à chaque fois la durée de vie que le gouvernement martele ensuite pour nous faire accepter un recul de l'âge de départ pour les génerations suivantes .C'est l'électorat que Macron ne voulait pas ce mettre dos avant les municipales d'ou le recadrage de Penicaud qui pensait surement qu'elle allait faire comme sur loi travail ou sur les chômeurs qui ne sont pas son electorat .Contrairement à d'autres populations ,ces cadres utilisent énormement les aides de l'état ,pour renover leur pavillon et faire déduire ensuite des impôts une partie de leur frais ,ils connaissent toute les subtilités et procedures à suivre pour obtenir une niche fiscale.Certains diront :"oui, mais ils ont travaillé beaucoup pour en arriver la" .C'est faux bien sur ,ils ne travaillent pas plus que les autres .ils ont surtout gagné beaucoup plus pour en arriver la souvent en liquidant des emplois des couches inferieures dans les pays à bas coûts.
Réponse de le 26/09/2019 à 10:12 :
@ multipseudos:

Que les mégas riches payent leurs impôts déjà et avant tout, ce que vous trouvez scandaleux pour des gens aisés vous le trouvez normal pour les mégas riches c'est totalement incohérent !

Essayez le lithium...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :