Macron va s'adresser de nouveau aux Français à 20h pour intensifier la lutte contre le coronavirus

Face à l'accélération de l'épidémie de coronavirus, qui alimente les rumeurs de confinement total du pays, Emmanuel Macron s'adresse de nouveau aux Français lundi à 20h00, après un conseil de défense à la mi-journée autour d'un exécutif placé sous haute pression.
(Crédits : Reuters)

Au lendemain d'un premier tour des municipales ignoré par une majorité d'électeurs inquiets, la question d'un report du second tour, prévu dimanche 22 mars, est également sur la table, réclamé par de nombreux responsables politiques.

A Paris, la candidate LREM Agnès Buzyn a d'ores et déjà annoncé qu'elle arrêtait sa campagne.

Un confinement total des Français règlerait de toute façons la question. Est-il imminent? L'Elysée a démenti lundi matin, et la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a qualifié de "fake news" la rumeur qui courait dimanche soir d'un confinement immédiat à l'issue du scrutin.

Mais, a-t-elle aussi dit, alors que la situation sur le front de l'épidémie "se dégrade", le gouvernement prendra "toutes les mesures" qui permettront de "modifier en profondeur les comportements" des Français face au coronavirus. Car leur "prise de conscience" n'est pour l'heure "pas au rendez-vous", a-t-elle jugé, alors que les images de promeneurs dimanche sous un soleil radieux ont suscité de nombreuses critiques.

La situation "est très inquiétante" et "se détériore très vite", a confirmé le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, s'inquiétant d'une éventuelle "saturation" des hôpitaux.

Le dernier bilan dimanche soir fait état de 127 morts et 5.423 cas confirmés.

Emmanuel Macron réunit lundi un déjeuner de travail "en format Conseil de défense" pour décider de nouvelles mesures à prendre pour lutter contre l'épidémie, après la fermeture des crèches, établissements scolaires et universités, et celle de tous les "lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays".

Le chef de l'Etat avait déjà pris la parole jeudi soir dans une allocution suivie par plus de vingt millions de Français pour annoncer la fermeture des établissements scolaires et expliquer aux Français la gravité de la crise sanitaire.

Face à l'épidémie mondiale du Covid-19, plusieurs pays voisins de la France ont pris de mesures de confinement total, à l'image de l'Italie et de l'Espagne, les deux Etats européens les plus touchés.

Le Pr Philippe Juvin, chef des urgences de l'hôpital parisien Georges-Pompidou,  recommande un confinement aussi en France. "On voit la vague arriver", a-t-il alerté lundi, évoquant le Haut-Rhin, où les "les capacités de réanimation sont dépassées" à Mulhouse, et la région parisienne où "on a assisté à un doublement du nombre de patients hospitalisés en réanimation (...) en trois jours".

"Changer la loi électorale" !

Alors que Bruxelles attend désormais une récession pour 2020, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé lundi que la réforme de l'indemnisation du chômage, qui devait entrer en vigueur le 1er avril, serait reportée au 1er septembre.

Le coronavirus a également imprimé sa marque sur le premier tour des élections municipales dimanche. Parmi les quelque 47,7 millions d'électeurs appelés à élire leur maire, moins de la moitié se sont effectivement déplacés. Un chiffre historiquement bas pour un scrutin généralement mobilisateur chez les Français.

Dans ces circonstances, les appels à un report du second tour, prévu dimanche 22 mars, ont immédiatement fusé, de la part de Damien Abad et Bruno Retailleau (Les Républicains), de la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, de François Ruffin (LFI) et des écologistes d'EELV.

L'eurodéputé EELV Yannick Jadot a réitéré son appel lundi matin: "puisqu'il y a eu ce premier tour dans des conditions absolument uniques, il faut maintenir ce premier tour et changer la loi électorale pour repousser le second".

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé dimanche qu'il réunirait "à nouveau en début de semaine" les experts scientifiques et "les représentants des forces politiques" afin de prendre une décision.

M. Philippe est soumis à une intense pression après le choix de l'exécutif de maintenir, malgré le contexte sanitaire, ce premier tour, sous la pression de nombreux élus, notamment de droite.

A Paris, où la maire PS sortante Anne Hidalgo à Paris compte une large avance à l'issue du premier tour, les partenaires traditionnels écologistes et l'équipe de Cédric Villani retardent les discussions, a appris l'AFP de sources concordantes.

Ailleurs en France, les écologistes ont effectué une belle percée. Si un 2e tour se tenait, ils pourraient nourrir des espoirs sérieux à Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Besançon et Grenoble notamment. Le RN de Marine Le Pen a confirmé, par plusieurs victoires dès le premier tour, ses positions acquises en 2014 à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Fréjus (Var), Hayange (Moselle) ou Beaucaire (Gard). Il s'est aussi placé en situation de conquérir Perpignan.

Le ballottage favorable au Havre du Premier ministre Edouard Philippe et la victoire à Tourcoing du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin n'ont pas occulté le fait que l'implantation locale de LREM n'était pas en marche. Et LR, qui avait triomphé aux municipales de 2014 avant de s'effondrer à partir de 2017, s'est à peu près maintenu.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 16/03/2020 à 18:56
Signaler
Tout le monde semble d’accord pour le report du deuxième tour des élections municipales mais j’ai lu quelque part que ce serait inconstitutionnel. Quant à notre cher virus, même si certains disent qu’il ne s’agit là que d’un virus de dangerosité moye...

le 17/03/2020 à 8:35
Signaler
Combien de personnes sauvées? C'est assez facile à calculer. Il y a environ 5000 respirateurs disponibles. Sachant qu'un malade passera environ deux semaines sous respiration artificielle, on peut sauver 2500 personnes par semaine au mieux à part...

à écrit le 16/03/2020 à 18:45
Signaler
contribution....déjà envisagés par son gouvernement pour éviter que la dette n’atteigne 110% du PIB d’ici 2022. Pour les futurs retraités, vous êtes servis. Vous allez passer à la caisse quand ce sera votre tour. Montant de la retraite après x réfo...

à écrit le 16/03/2020 à 18:35
Signaler
C'est quand même ceux qui sont actuellement "en responsabilité" qui ont negligé de mettre des controles sanitaires aux frontieres et qui se sont contentés du lavage des mains alors que les celebres gouttelettes contaminantes n'arrivent pas sur les ma...

à écrit le 16/03/2020 à 18:34
Signaler
C'est quand même ceux qui sont actuellement "en responsabilité" qui ont negligé de mettre des controles sanitaires aux frontieres et qui se sont contentés du lavage des mains alors que les celebres gouttelettes contaminantes n'arrivent pas sur les ma...

à écrit le 16/03/2020 à 18:32
Signaler
Il faut lui dire que des tests en corée du Sud sont disponibles à la vente et en grand nombre pour une grande partie de la population et cela est le nerf de la guerre contre le coronavirus. A partir du moment où il est identifié , on sait où il cir...

le 16/03/2020 à 18:51
Signaler
On a bien vu que toute la population a disposé et utilisé dès le début des masque FFP2. Alors que chez nous, même le personnel soignant en manque encore aujourd'hui y compris dans les foyers infectieux du Grand Est.

à écrit le 16/03/2020 à 17:33
Signaler
il va nous dire quoi que depuis décembre, il savait que cela allait être une pandémie. S'il savait pas il y a du souci à se faire ainsi que pour les autres gouvernants. Réunion du G7 c'est quoi un groupement de.........s, dès janvier il n'était pas i...

à écrit le 16/03/2020 à 16:41
Signaler
Macron va s'adresser de nouveau aux Français à 20h pour intensifier la lutte contre le coronavirus ... Après il faudra attendre quelques jours pour entendre le locataire de Matignon, Edouard PHILIPPE prendre la parole à son tour pour annoncer une ...

à écrit le 16/03/2020 à 16:30
Signaler
En politique, tout est calculé. Le timing du confinement, la gestion de la crise et les élections le sont également. Il n’y a aucune place au hasard. Ça fait des mois qu’une crise financière était annoncée car les bourses étaient complètement déconn...

à écrit le 16/03/2020 à 16:16
Signaler
Le virus est sans frontière, nano particule vivant quelques jours, qui circule au grè des vents. Au lieu de mettre le pays à genou dans ses retranchements comme en 1914, l'autruche gouvernementale devrait aller de l'avant, cesser de gaspiller les mi...

à écrit le 16/03/2020 à 16:15
Signaler
Le seul rôle d'un Président est de décider en particulier lors de situations dramatiques, nous y sommes donc écoutons les décisions qui s'imposent tant sanitaires qu'économiques ou sociales... Une fois que le coup est tiré il faut se serrer les coude...

à écrit le 16/03/2020 à 15:29
Signaler
Il est toujours plus simple de reprocher aux autres ces fautes que d'admettre sa responsabilité... La réunion d'urgence d'un samedi après midi sur le corona virus qui fini par un 49.3 sur les retraite, vous trouvez pas que sa rend tout les discours q...

le 16/03/2020 à 17:56
Signaler
je suis entièrement d'accord avec vous, ce 49.3 à ce moment là a été une faute démocratique, politique et intellectuelle qui n'inspire pas confiance d'autant qu'ensuite, cela les a pénalisé pour mener une campagne sanitaire cohérente (par peur de pa...

à écrit le 16/03/2020 à 14:36
Signaler
Monsieur "Je Ne Ferme Pas les Frontières" s'est pris les pieds dans le tapis depuis le début de ce problème, obnubilé qu'il est par le "nationalisme" en laissant entrer sans contrôle ni au départ, ni à l'arrivée, tout un tas de gens potentiellement p...

le 16/03/2020 à 15:31
Signaler
La volonté de plusieurs millions de Français ou plusieurs centaine de milliers de gilets jaunes dans la rue sont négligeable pour Macron, les hôpitaux en grève depuis plus d'un an pareil, pourquoi voulez vous qu'il se souci de 5000 malades?

à écrit le 16/03/2020 à 13:57
Signaler
J'ai horreur de paniquer les gens néanmoins nous sommes en droit de connaître la vérité et croyez moi elle est effroyable.Depuis ce matin les hôpitaux de Mulhouse sont incapables d'accueillir de nouveaux patients en réanimation .Ceux ci sont dirigés ...

à écrit le 16/03/2020 à 13:50
Signaler
Je suis élu donc je sais tout et vous, vous ne savez rien ! Et pan ! Qu’ils viennent me chercher si j’ai tord !

à écrit le 16/03/2020 à 13:29
Signaler
Le problème du confinement total c'est que nous n'y sommes pas habitués et qu(il peut engendrer plus de dégâts que le virus. Qu'est-ce qui embête les autorités au final en regardant les gens qui se promènent dans les parcs vu qu'ils ne peuvent ri...

le 16/03/2020 à 14:21
Signaler
irresponsable vos propos...

à écrit le 16/03/2020 à 13:20
Signaler
Cause toujours ! Qui dans le monde écoute Macron ? Ce n'est pas un chef . Nous sommes très mal barres , la soupe populaire est sur le feu . On en reparle l'été prochain ....

à écrit le 16/03/2020 à 13:09
Signaler
Bonjour Pour protéger le maximum de personnes et que la courbe de l’épidémie baisse , c’est du bon sens, une quarantaine généralisée jusqu’à nouvel ordre ( c’est vraiment du bon sens ) Cordialement,

à écrit le 16/03/2020 à 13:01
Signaler
Fermer ou filtrer les frontières intra Européennes est sûrement une bonne chose mais annoncera t'il la fermeture des frontières extérieures ??????

à écrit le 16/03/2020 à 12:31
Signaler
au moins, si hollande et royal etaient encore au pouvoir, ils auraient vote une loi reenchantee qui interdit le coronavirus c'est tout ce qu'ils savaient faire, mais ca, ils savaient les francais peuvent se remonter le moral a se dire qu'ils ont au...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.