Paris : Anne Hidalgo inaugure 1.200 places-relais pour les automobilistes franciliens

 |   |  393  mots
La maire de Paris Anne Hidalgo.
La maire de Paris Anne Hidalgo. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
La Ville a inauguré, ce lundi, 1.200 place-relais dans des parkings aux portes de Paris. Objectif : permettre aux salariés franciliens de garer plus facilement leur voiture pour terminer leur trajet en transport en commun et ainsi lutter contre la pollution.

« Ces places-relais sont une nouvelle aide incitative de la Ville de Paris. Elles vont faciliter les déplacements des Franciliens, tout en améliorant la qualité de l'air et le cadre de vie des Parisiens. C'est du gagnant-gagnant », a déclaré Anne Hidalgo, à l'occasion de l'inauguration, ce lundi, de 1.200 places-relais situées dans des parkings aux portes de Paris.

Depuis 2014, la municipalité incite activement les citoyens à renoncer à l'usage de la voiture individuelle et ces 1.200 places en constituent l'un des leviers. Il propose aux Franciliens qui viennent travailler en voiture de bénéficier d'une place de parking gardiennée aux portes de la capitale au tarif de 75 euros par mois. Seule condition : les usagers doivent s'engager à achever leur trajet en transports en commun. Il s'agit ainsi de lutter contre l'important engorgement automobile au sein de la capitale et la pollution de l'air qu'elle engendre.

Valérie Pécresse y est favorable

Pour cause, d'après la mairie de Paris, ce sont en effet près de 200.000 Franciliens qui viennent travailler quotidiennement à Paris. Prévue de longue date, cette nouvelle solution de mobilité a accusé un peu de retard : Anne Hidalgo avait déjà évoqué, en avril dernier, la livraison de 1.000 places de stationnements de ce type pour septembre 2018.

Une piste validée par son adversaire politique Valérie Pécresse, la présidente (LR) de la Région Île-de-France et présidente d'Île-de-France Mobilités, qui, si elle était favorable à cette solution, souhaitait que les parkings-relais existant déjà aux frontières de la capitale réduisent de moitié leur prix :

« Aujourd'hui, c'est tout con, c'est trop cher, alors que ça inciterait à lâcher la voiture et à éviter le périphérique. », expliquait alors la présidente de la Région Île-de-France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2018 à 12:02 :
75 euros/ mois.( soit 900/an), comment voulez vous que les gens adhèrent à ces initiatives.

Encore un individu hors sol.
a écrit le 20/11/2018 à 3:57 :
Très bonne idée, mais par contre, il en faudrait rajouter des dizaines de milliers de places comme ça, et faire juste un peu moins cher...
Mais très bonne idée !!
a écrit le 19/11/2018 à 22:23 :
C'est bien mais trop cher... et il en manque encor 198800 (200000-1200).
a écrit le 19/11/2018 à 19:21 :
Il faudrait probablement multiplier ce volume de parking par 5 ou 6 et baisser un poil le prix, mais pour 2.5 €/jour c'est déjà pas mal du tout.

Enfin du concret et de l'intelligent. C'est trop rare pour ne pas être souligné et encouragé.

J'espère qu'il y a aura des offres aussi intelligentes pour les personnes qui se rendent à paris pour la journée ou le WE. Une offre de parking sécurisé à un prix raisonnable pas loin d'un RER ou d'un métro.
Réponse de le 19/11/2018 à 22:27 :
Oui mais il y a plutôt 20 jours ouvrables que 30 par mois donc plutôt 3,75€/jour. Et il faut un passe Navigo en plus. D'accord avec la fin devotre post, il faut aussi des conditions raisonnables pour l'usage ponctuel.
a écrit le 19/11/2018 à 19:21 :
Pour des voitures à Pédales, bien-Sùr ? Quadricyclette ?

Ou racheter le siège de la C.G.T (93) et du P.C.F XXème, auprès du propriétaire : la République Populaire Démocratique de Corée, et en faire deux parkings aussi hauts que la Tour Montparnasse. Films gratuits en RDC sur le Paradis et son Gros Bébé Adoré.
Réponse de le 19/11/2018 à 22:29 :
le 63 rue sainte anne dans le 2è sera aussi bientôt libre, il pourra aussi être transformé (à moins que ça ne devienne le siège du parti gilet jaune).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :