Pour remplacer l'ISF, Terra Nova préconise une hausse des droits de succession

 |   |  501  mots
(Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Le cercle de réflexion Terra Nova propose de récupérer les 3 milliards d'euros perdus pour l'État avec la suppression de l'ISF, en revoyant la fiscalité sur les successions, dans une note publiée ce vendredi 4 janvier. Parmi les idées avancées par Terra Nova, celle aussi de la révision de l'avantage fiscal lié à l'assurance-vie.

Au moment où s'ouvre le "grand débat national" souhaité par l'exécutif, Terra Nova, un cercle de réflexion plutôt ancré à gauche, propose d'augmenter de 25% le rendement de la fiscalité des successions afin de compenser les 3 milliards d'euros perdus pour l'État avec la suppression de l'impôt sur la fortune (ISF), dans une note publiée ce vendredi 4 janvier. Terra Nova avertit que la France risque de devenir une société "d'héritiers vieillissants" peu enclins à "investir, à consommer, et à faire circuler les richesses", si rien n'est fait pour inverser cette tendance.

"Cette évolution serait dommageable à un double titre. D'abord parce qu'elle conduirait à la concentration du patrimoine dans les mains de quelques-uns et qu'elle assurerait la reproduction de cette concentration au fil des générations, nourrissant des inégalités à la fois croissantes et pérennes. Ensuite parce que les populations les plus âgées ne sont pas les plus disposées à investir, à consommer et à faire circuler les richesses. Cette perspective n'est donc satisfaisante ni du point de vue de l'équité sociale, ni du point de vue de l'efficacité économique."

Le patrimoine augmente en effet plus vite que le revenu et est de plus en plus concentré entre les mains des plus âgés : en 2015, le patrimoine net des ménages et des entreprises individuelles représentait 8,3 années de revenu disponible net, contre seulement 4,9 en 1980.

Moduler l'abattement en fonction de l'importance du patrimoine

Pour parvenir à augmenter le rendement des droits de succession, le think tank propose plusieurs pistes, dont "la mise en place d'un abattement décroissant et lissé en fonction des parts transmises, ce qui permettrait d'introduire davantage de progressivité dans l'impôt sans y faire entrer de nouveaux contributeurs". L'abattement serait de 100.000 euros pour les parts transmises jusqu'à 200.000 euros, et décroîtrait jusqu'à 30.000 euros pour les parts au-delà de 1,5 million d'euros.

Aujourd'hui, l'abattement est de 100.000 euros quel que soit le montant pour les transmissions entre descendant et ascendant en ligne directe (grand-parent, parent, enfant).

Revisiter l'avantage fiscal lié à l'assurance-vie

Le groupe de réflexion propose en outre une refonte du barème progressif de taxation des transmissions, avec lequel "on paierait moins d'impôt jusqu'à 150.000 euros par part, et davantage au-dessus".

Enfin, pour éviter que la progressivité du barème soit comme aujourd'hui "très largement contournée" par le barème applicable aux sommes transmises par l'assurance-vie, Terra Nova juge souhaitable de revoir ce dernier pour l'aligner sur le droit commun, ce qui permettrait de générer "à très long terme" un milliard de recettes supplémentaires pour l'État, une fois que tous les vieux contrats seraient arrivés à leur terme.

Les sommes dégagées par ces réformes pourraient, selon le groupe de réflexion, servir à améliorer la prise en charge de la dépendance des personnes âgées et à financer une politique d'égalité des chances à l'attention des jeunes, en créant par exemple une dotation en patrimoine versée à tout jeune à sa majorité.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2019 à 10:48 :
la France est depuis longtemps championne mondiale des prélèvements fiscaux !
C'est cela qui est responsable de notre désindustrialisation, pas les successions.
Macron ne change rien, il taxe toujours plus, tout prétexte est bon.
Ce gouvernement, obèse comme les précédents, est en plus malhonnête, c'est la cause de la violence et de la révolte des GJ.
a écrit le 06/01/2019 à 17:43 :
C'est juste un moyen de spolier les classes moyennes de leur épargne, sachant que les très riches sont domiciliés dans des paradis fiscaux, ou trouvent des parades avec les niches fiscales qui leur sont destinées. L'héritage a toujours été la base de notre société, que ce soit en connaissances, en artisanat, en fermages... Supprimer l'héritage, c'est spolier nos enfants d'un bon départ dans la vie, et les mettre à la merci d'esclavagistes. Les esclave étaient nourris, logés, habillés et soignés gratuitement en échange d'un devoir obligatoire de travail garanti à vie, sans jamais de problèmes de fin-de-mois. C'est ce qu'on veut nous imposer aujourd'hui avec l'idée bien-pensante des "devoirs" en échange de "droits" (de vivre sans doute).
Réponse de le 06/01/2019 à 18:34 :
c est sur que l heritage ets la base de la france. C est d ailleurs grace a ca qu on avait une societe bloquee avec des rentiers (XIX sciecle) ou des nobles (avant 1789). Curieusement c est plutot les pays encorageant l initiative au lieu de la rente comme LS USA qui s en sortent mieux
Réponse de le 07/01/2019 à 8:37 :
Il ne faut pas amalgamer héritage et rente. Cela n'a rien à voir. On peut être héritier sans être rentier. Hériter de l'entreprise des ses parents est très productif. Cela permet de faire perdurer un savoir-faire, des emplois et l'économie locale. L'héritage est la base de toutes société humaine, par la connaissance d'abord. Nous sommes tous formés par nos parents. Je ne vois rien de négatif là-dedans. Sans héritage, on nous met entre les mains des banques pour le moindre projet. C'est je pense l'objectif : financiariser l'intégralité de notre société. On se rapproche de plus en plus d'un système soviétique géré par les banques.
a écrit le 06/01/2019 à 11:50 :
le partage des richesses est toujours un moteur avec l impots:sur ceux qui possedent et qui ne font rien de leurs argent, le livet Alui na plus d interet ?alors que de l argent dors dans les patrimoines chercher l ereur???
Réponse de le 07/01/2019 à 10:41 :
Vous avez vu ça où. Vous croyez que l'argent déposé dans les banques ne sert à rien ? Il ne vous rapporte rien vous déposant mais cet argent n'est pas perdu pour tout le monde. Les banques prêtent cet argent à 3 ou 4 % et s''en mettent plein les poches. Ceci permet quand même à des gens d'entreprendre et de créer avec des emplois à la clef.
Réponse de le 07/01/2019 à 11:30 :
à@aria merci je le savais; j ai dernièrement enprunte aux taux de 8% A LA MEME BANQUE QUI ME RENURE MON LIVRET A / A 0.75% ? C EST TOUS SIMPLEMENT UNE ARNAC DU A NOS DIRIGENT QUI PREFERENT RENUMEREZ DES BANQUES PLUTOT QUE LE PETIT PEUPLE?IL NE FAUT S ETONNE DES REVOLTES ACTUEL? LA COUPE A DEBORDE???
a écrit le 06/01/2019 à 11:49 :
le partage des richesses est toujours un moteur avec l impots:sur ceux qui possedent et qui ne font rien de leurs argent, le livet a lui na plu d intere alors que de l argent dors dans les patrimoines chercher l ereur???
a écrit le 06/01/2019 à 11:42 :
Un nouvel exercice de cynisme de la part de Terra Nova. Ils se gardent bien de proposer une taxation sur la transmission du capital culturel et social qui est leur fond de commerce. C'est pourtant ce type de transmission qui est le plus déterminant dans la société actuelle : la connaissance des codes, du système scolaire, un carnet d'adresses bien rempli c'est la garantie pour leur progéniture d'avoir de bonnes situations plus tard.
Non, il préfèrent taxer le capital laborieusement accumulé par les la petite bourgeoisie et les "gens de rien" qui n'ont en général pas accès à ces autres formes plus raffinées de capital... Il ne faudrait surtout pas permettre à la classe laborieuse de pouvoir s'élever socialement d'une génération sur l'autre ! Qu'elle se contente que Terra Nova dans sa grande bonté humaniste lui permette de garder la tête hors de l'eau par le transfert de quelques miettes sociales...
Cette taxe ne concernera de toute façon que les "petits" riches, les autres partiront à l'étranger avec leurs enfants. Conclusion : pour Terra Nova il est strictement interdit de s'élever socialement en France.
a écrit le 06/01/2019 à 10:08 :
Lamentable, plutôt que d'inventer de nouveaux impôts ou de manière de taxer, auraient ils dans leur logiciel de gauche, la simple idée de réorganiser l'état, optimiser, réduire le poids de la fonction publique, les charges et avantages divers et variés de cet état glouton, notre pays est tellement exsangue que nous avons plus les réserves financières pour défendre quoique que ce soit de nos industries, un fois que tout argent sera distribué dans du social mal maîtrisé, faute de relancer l'économie, on fera quoi ?
a écrit le 06/01/2019 à 9:49 :
"Le patrimoine augmente en effet plus vite que le revenu et est de plus en plus concentré entre les mains des plus âgés".

Ne serais-ce pas ici une conséquence du pouvoir d'achat des anciens par rapport à celui décroissant des actifs, surtout que ceux-ci ont constitué leur patrimoine immobilier dans une période bien plus favorable.

Ce qui est démontré par la phrase suivante : "en 2015, le patrimoine net des ménages et des entreprises individuelles représentait 8,3 années de revenu disponible net, contre seulement 4,9 en 1980." Ce qui revient à dire que c'est une conséquence directe du pouvoir d'achat.

Est ce que les "experts" de Terra Nova ont bien compris qu'il fut une époque ou pour se loger (accession à la propriété) il fallait consacrer 4,9 années de revenus net pour 8,3 années en 2015 ?

Où l'on confond la sur-valorisation du patrimoine immobilier (car monté au cric par l'accroissement des masses monétaires) détenu par la génération précédente avec le pouvoir d'achat actuel des ménages, sans tenir compte d'un contexte (c'est un euphémisme) qui n'est plus favorable à la constitution d'un patrimoine à léguer à sa descendance.

Et les "jeunes" vendront le patrimoine immobilier de leurs parents pour assurer le paiement de la pension à l'hospice.

La boucle est bouclée : spoliation dans tous les cas pour les sans-dents !
a écrit le 05/01/2019 à 22:44 :
terra nova n'est pas d'extreme gauche mais liberale europeiste
a écrit le 05/01/2019 à 16:00 :
Terra Nova , une espèce d'Opus Dei d'extrême gauche vivant d'argent public ,qui veut confisquer les revenus des français productifs au nom d'une pseudo morale sociale en commençant par se servir grassement pour leur prospérité personnelle .
a écrit le 05/01/2019 à 9:35 :
Terra Nova n’apas Compris le message on demande moins de matraquage fiscal, la France fait aussi partie des pays qui taxe le plus les successions , Terra Nova organisme subventionnė sur nos deniers publiques devrait faire des propositions sur la réduction des dépenses publiques
Réponse de le 05/01/2019 à 12:17 :
@Carlier
La proposition de "Revisiter l'avantage fiscal lié à l'assurance-vie" semble aller dans le bon sens, opérer un rééquilibrage entre les plus riches et les plus pauvres, avec la création d' autres limites plus hautes.
Actuellement 2 plages : 152 500 euros et 852 500 (700 000 + 152 500), et 2 impositions à 20 et 31,25%, pour les dépôts avant 70 ans.
Par exemple baisser le % sur la première plage, conserver ou baisser les 31% en limiter la plage, et créer un % > à 31pour les très grosses donations.
Réponse de le 05/01/2019 à 17:12 :
Si c'est 3 milliards/an de rendus aux grandes fortunes par la transformation de ISF, on ne parle pas de suppression, l'ISF rapportait plus que 3 milliards.
J'ai un chiffre en mémoire de plus de 4
Diminuer de 500 M/an l'imposition d'une première tranche de 3, 4 ou 500 000 euros, en baissant le %, serait un geste non négligeable pour les salariés et les cadres moyens qui placent dans l'assurance vie. Avec un impact aussi psychologique.
Non intéressé, je ne serais pas concerné.
a écrit le 05/01/2019 à 8:36 :
Depuis 150 ans les partageux n'arrivent pas à comprendre qu'un pays se développe en encourageant d'abord ses forces vives à travailler, pas à piquer chez le voisin l'argent que l'on ne s'est pas donné le mal de gagner.
Réponse de le 05/01/2019 à 12:43 :
Il faut arrêter d'avoir 15 pairs de chaussures, 5 voitures a chacune 50 000 euros, 4 maisons.
Il faut arrêter de faire la course a l'argent et a tout laisser dans son compte Bancaire. Je parle des Milliardaires qui laissent leurs argents dormir dans des paradis Fiscaux et qui n'aide pas la France entièrement.
Je crois qu'il faut arrêter d'être gentil avec ces "enfants adultes"
Réponse de le 05/01/2019 à 21:18 :
@justice : bien au contraire, les 15 paires de chaussures (surtout si ce sont des Weston, voire des Berlutti donc made in France), les 5 voitures à 50k€ (si ce sont des Renault, des Peugeot, des Citroën ou des DS haut de gamme, donc made in France et entretenues en France), les 4 maisons (construites et entretenues par des artisans français), les costumes Amys, c'est excellent pour notre pays. Et mieux encore si ces milliardaires investissent l'essentiel de leur fortune dans des entreprises françaises. C'est ça le vrai partage et le vrai patriotisme économique.
Réponse de le 06/01/2019 à 14:21 :
Il faut arrêter de consommer fortement dans des choses inutiles et il faut investir dans le bio et les énergies renouvelables et dans le partage.
Il faut changer les règles de l'UE ou en sortir définitivement.
Ou pourquoi pas faire des règles mondiales pour tous.
Réponse de le 06/01/2019 à 19:31 :
In ne faut garder en FR que les clients de l'économie Chinoise.


Avec quels salaires ? L'expropriation des quelques médiocres entr Fr,
Celles trop faibles pour aller du Bon coté de nos frontières.
a écrit le 05/01/2019 à 8:20 :
Il faut supprimer de toute urgence terra nova et ses subventions. Et pareil pour OFCE, France stratégies et bien d'autres bidules aussi nuisibles qu'inutiles
a écrit le 05/01/2019 à 0:35 :
En essayant de transmettre un pécule à ses enfants on essaye de génération en génération de faire sortir sa descendance du prolétariat universel pour la faire entrée dans la classe capitaliste, en taxant le prolétariat sur sa mort ,on permet aux capitalistes de rester entre eux ,et d'avoir un salariat corvéable à merci. Celui qui a un pécule n'est pas obligé de se vendre à tout prix. Il faut éviter que la classe ouvrière puisse sortir de sa condition. Prendre 40% à quelqu'un qui hérite de 500 000 c'est bien plus spoliateur que de prendre 80% à quelqu'un qui hérite d'un Milliard.
a écrit le 05/01/2019 à 0:30 :
La france est championne du monde des départs de millionnaires parmi les pays développés ... Il serait urgent qu'un self made man français nous débarrasse des rentiers hauts fonctionnaires qui écrasent le pays sous une fiscalité de plus en plus scandaleuse.
Réponse de le 05/01/2019 à 10:17 :
Eh oui, cela continue, avec toujours plus de taxes pour le bien être du citoyen mais jusqu'où....
L'état dépense toujours plus, sans se poser la question essentielle : quand vais je faire des économies??????
Ce n'est pas la peine de compter sur le pouvoir d'achat, il sera bientôt balayer par de nouvelles augmentations ...exemple les péages autoroutiers!
Infos sur les retraites pour ceux qui sont au dessus de 2000€, les prélèvements ne sont pas 8,8 mais 10,10% ....génial!!!
Bonne année de taxes à tous...le serpent se mord la queue.....
a écrit le 04/01/2019 à 22:45 :
acte 1 : les français qui payent l 'impot sur le revenu et qui ne touchent aucune prestation sont écrasés d' impots.
acte 2 ils cotisent toute leur vie pour leur retraite (en fait celle des générations d' avant)
acte 3 on leur dit que pour la retraite c est tintin, qu' il n'y a plus d' argent et qu'on leur laisse des miettes.
acte 4 ils décèdent, leurs économies partent dans le gouffre du déficit.
moralité :
Au pays du socialisme un vie de travail c' est vite passé et il ne reste pas grand chose.
a écrit le 04/01/2019 à 22:39 :
Pour rapporter un peu d'argent il suffirait que les subventions publiques n'aillent plus à Terra Nova...
580 000euros en 2017 !
Réponse de le 05/01/2019 à 9:51 :
Si c'est le cas c'est un pur scandale. Not a penny public pour cette officine.
a écrit le 04/01/2019 à 22:14 :
Si on analyse bien la grille ,le public ciblée est encore la classe moyenne qui hérite entre 50 000 et 500 000 € au décès avec un taux qui augmente dès le premier euro hérité. Après les 20 000 € on passe de 20 à 40% en ligne directe des parents avec suppression des 100 000 € actuellement exonérés pour chaque enfant. . Par contre au dessus du million rien ne change.Donc si terra nova veut vraiment innover et égaliser la société ils devraient proposer un taux de 50% après 1 million et 100% après 5 millions et laissé les premiers 200 000 € exonérés pour chaque enfants .La on épargne la majorité des classes moyennes et on ponctionne les millionnaires qui en compensation n'ont plus besoin de payer l'ISF puisqu'à leurs décès on leurs prends tout au-dessus de 5 millions ?
a écrit le 04/01/2019 à 22:10 :
les droits a la succession sont déjà très élevés organiser au plutôt sa succession pour ne rien donner à cet état gaspilleur
a écrit le 04/01/2019 à 21:35 :
La taxation française sur les successions est déjà-malheureusement et comme la plupart des impôts et taxes en France- parmi les plus lourdes d'Europe. Si Macron veut vraiment finir la tête en haut d'une pique, il n'a qu'à reprendre cette géniale idée terranovesque.
a écrit le 04/01/2019 à 19:53 :
Les grandes fortunes continueront à partir.. Les successions sont déjà bien trop taxées en France, à comparer à nombre de nos voisins (Belgique, donations non rapportantes à la succession après 3 ans, Luxembourg Zéro, Suisse quelques %.. On peut le regretter mais c'est ainsi et pour l'instant pas prêt de changer. Et pour le détail, je pense que l'état devrait prélever sur les héritages les aides consenties pour s'occuper des personnes nécessiteuses, mais avec du patrimoine, puisque leurs familles ne souhaitent pas s'en occuper..
Réponse de le 04/01/2019 à 22:20 :
Terra nova a toujours des idées qui ne sont pas reprises par les autres pays:après les 35 h c'est l'impôt sur la mort pour les travailleurs économes
a écrit le 04/01/2019 à 18:59 :
Toujours de nouvelles voies pour prendre l'argent, rarement pour en économiser et permettre à ces richesses de revenir dans l'économie réelle. Où sont les réductions effectives et durables des dépenses publiques ?
a écrit le 04/01/2019 à 18:23 :
Donnons aux ultra riches et reretaxons ce qui ont bossé toute leur vie pour leurs enfants
a écrit le 04/01/2019 à 18:04 :
Si un Français capable de s'enrichir et de laisser un héritage aux siens, ne doit travailler que pour enrichir les traines-patins des gouvernements, il ne le fera certainement plus en France, et le pays s'appauvrira. Ces socialistes de Terra nova sont toujours aussi cloches. Il faudrait leur apprendre qu'on ne pousse pas sur une corde.
a écrit le 04/01/2019 à 16:33 :
Quelle imagination! Un esprit normalement constitué aurait, avant de baisser ou supprimer l'ISF, œuvré à baisser la dépense publique d'une somme au moins identique, mais nous sommes en France! Hélas! Ah! Vivement un shutdown... à l'anglaise!
Réponse de le 06/01/2019 à 14:07 :
Ce que vous dîtes est vrai d'un impôt efficace, c'est-à-dire qui rapporte de l'argent à l'Etat, ce n'est pas le cas de l'ISF qui coûte presqu'autant qu'il rapporte (il faut comparer la somme encaissée avec le coût de la gestion de l'impôt, les fonctionnaires ne sont pas des bénévoles, sans parler de l'effet sur l'économie du départ de certains capitaines d'industrie...).
C'est seulement un impôt symbolique d'une gauche passéiste qui en est encore à opposer la propriété privée des moyens de production à la propriété d'Etat alors même que partout dans le Monde la mise en place des idées marxistes au 20ième siècle ont été un échec total. Sauf pour ceux, bien sûr qui envient le sort des Coréens du Nord et admirent les défilés parfaits dont les dictatures ont le secret.
Cet échec n'empêche pas bien sûr que le capitalisme ait beaucoup de mal à prendre le virage du développement durable et de la limitation des naissances pour éviter un surpeuplement de la Terre qui finira par conduire à une nouvelle "grande guerre".
a écrit le 04/01/2019 à 16:12 :
Faut voir comment c'est taxé.
Au 19e, c'était lourdement taxé et fallait payer la taxe avant de percevoir l'héritage, sinon ça revenait par défaut au notaire ou à l'Etat si celui-ci ne pouvait pas payer.
J'ai une branche de ma famille qui a complétement disparue à cause de ça au 19e, leurs parents sont morts au cours d'une épidémie de grippe, les 3 enfants orphelins et le tuteur, n'ont pas pu récupérer la maison familiale faute de pouvoir payer les droits, les 3 ont été portés disparus à leur majorité, certainement morts de pauvreté anonymement.
Sinon quand ma grand-mère est morte, sa maison a été évalué à 400KE, mais bon ce n'était qu'une évaluation, car je n'ai réussi qu'à la vendre à 1000€, je l'aurais bien gardée, mais elle était dans un coin perdu, de plus, ce genre de truc gonfle artificiellement votre patrimoine, impossible de toucher une quelconque aide d'état, la plupart des administrations vous oblige à vendre si vous avez en général plus de 30K de patrimoine et c'est qu'après qu'il vous verse qqe chose... Tout ça pour dire qu'il y'a des patrimoine, qui comptablement ont l'air d'apporter qqe chose mais qui sont en faite plus un fardeau.
a écrit le 04/01/2019 à 16:10 :
La FR ! RECORD MONDIAL DES PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES 47.8%
Et Macron charge cette organisation SOCIALISTE de pondre çà
contre les prochains Morts et leurs Chers(es)

Hollande a doublé en 07/2012 L'impot sur le Mort et la Morte, sans indexation annuelle,
ce qui revient à un Alourdissement de 12%.

150 000 de seuil demandé par cette organisation : c'était celui de 2007 indexé chaque année de l'inflation
150 000 en 2007, 13 ans après non indexé = 105 000 eur ( inflation cumulée )

Les Morts ou Mortes Célibataires voulant léguer à leur Nièces, Punis du Célibat :
Dépouillés de 60%

Ce qui reste à la Mort, c'est le reste après tout le fardeau fiscal et vie de stress

ET SVP !!!Aucune comparaison Insolente, avec quelque pays étranger :
ou alors recopier tous les impots moins élevés,
et supprimer les taxes qu'ils ne paient pas.

En plus de l'Alourdissement des Punitions sur l'Ass Vie, de l'Extrème Gauche Aubry
en 1997, on en rajoute. Il faudra boycotter celà :
Ainsi toute la dette FR 102% du PIB sera détenue par l'Etranger.
La FR ne pouvant plus payer que !!! les intérets de l'Etat Cigale,
a emprunté 195 Milliards/eur/2018 et 220 Milliards/eur/2019 pour le capital dù,
et envisage d'emprunter sur 50 ans.

Alors faites des Enfants pour payer nos dettes.
La natalité dégringole : trop chers LES Enfants
( Hollande et son Conseiller Eco ont supprimé le Quotient Familial)
Réponse de le 04/01/2019 à 17:01 :
Et les banques ?

La contestation contre les frais appliqués par les banques au moment du décès de leurs clients prend de l'ampleur. Ainsi, l'Association française des usagers des banques (AFUB) affirme avoir reçu plus de 800 plaintes depuis le début de l'année. «Depuis deux ans, les Français nous alertent sur les abus des banques au moment des décès de leurs proches. Cette année nous avons reçu encore plus de courriers: l'AFUB en a réceptionné près de 800 depuis le 1er janvier», s'indigne Serge Maitre, secrétaire général de l'Association française des usagers des banques.

Au moment du décès d'un client, les banques appliquent des frais compris entre 70 et 300 euros appelés frais de traitement de succession, mais souvent assimilés à des frais de clôture de compte qui est un acte gratuit. Sur la base de 572.000 décès recensés par l'Insee en 2013, les établissements bancaires auraient ainsi encaissé entre 53 millions et 150 millions d'euros, estime le représentant des clients des banques.
Réponse de le 04/01/2019 à 17:04 :
Il faut condamner N. Sarkozy et F. Hollande du déclin de la France, ils se sont soumis entièrement a l'UE avec des règles qui enrichissent seulement quelques familles pour asservir les pauvres et la classe moyenne.
Non nous ne sommes pas des moutons et nous allons pas payés les dettes de nombreux politiciens et grands lobbys corrompus.
Réponse de le 04/01/2019 à 20:19 :
Absolument d'accord.
Et parmi le lot de matraques fiscales jouissives de Hollande 07/2012

Le Seuil de Matraque de la Fille ou du Fils du Mort ou de la Morte
Plonge à 100 000 eur, non indexé sur l'inflation annuelle
7 ans après les 100 000 eur ne valent plus que 85 000 eur

Lui Hollande, et Mélenchon, ont vraisemblablement rédigé un testament pour léguer à l'Etat Cigale, leurs Millions d'eur.
Réponse de le 05/01/2019 à 9:58 :
@Et de plus: l'UE n'a nullement imposé à la France de taxer à mort ses contribuables ni de tuer son économie à cause de coûts salariaux beaucoup trop élevés. Au contraire il faudrait un peu plus d'harmonisation européenne en termes d'impôts, le contribuable français ne s'en porterait que mieux...
a écrit le 04/01/2019 à 15:57 :
Taxer les biens de ceux qui ont travaillé toute leur vie et qui ont déja payé des taxes dessus..... une aberration de plus encore et encore
a écrit le 04/01/2019 à 15:16 :
Qu'est-ce que c'est d'abord que ce groupuscule "Terra-Nova" ??
Ensuite, il convient de remarquer que les droits de succession sont déjà très lourdement pénalisés au point de tout simplement spolier les successions ! Que ces gens s'occupent de leur postérieur, ça sera mieux pour tout le monde...
a écrit le 04/01/2019 à 15:15 :
Terra Nova est un ensemble de bobos qui se croient intelligents et inventent souvent des idioties. Ils se sont encore surpassés.
Si vraiment leur but est d'éviter que les vieux gardent trop longtemps leurs biens au lieu de les transmettre à leur descendance, la solution est connue : avantager les transmissions entre vifs. C'est à dire diminuer les droits sur les donations de son vivant dès 50 ans et favoriser les transmissions grands-parents petits-enfants à partir de 70 ans. Après tout avant guerre, nombre de Français héritaient lorsque leurs parents arrivés entre 50 et 60 ans. Puisque maintenant l'espérance de vie est de 80 ans, il faut inciter les raisonnables à transmettre leurs biens de leur vivant. Cela aura un effet tout de suite, au lieu d'avoir un effet en 2050 lorsque les papys boomers commenceront à disparaître en masse et c'est bien plus équitable et efficace économiquement que de taxer les fourmis pour que l'Etat puisse redistribuer aux cigales, comme Terra Nova le propose.
Mais Terra Nova est pour conserver les gens indigents afin que d'autres puissent prospérer dans des associations qui s'en occupent sans jamais les sortir du trou,ne surtout pas détruire son fonds de commerce.
a écrit le 04/01/2019 à 14:41 :
Et bien pourquoi pas, il y a beaucoup d'argent qui dort en France et ça évitera de prendre de l'argent à ceux qui n'en ont pas. Après évidemment , la taxation doit être très raisonnable, transmettre à ses enfants est tout à fait légitime et louable.
Réponse de le 04/01/2019 à 20:25 :
Comment un P.S comme vous peut-il ne pas adopter un pseudo comme Chavez, Kim, ou Pyong Ang, ou Marx, qui sent bon le Socialo-Communisme ?
Réponse de le 04/01/2019 à 23:23 :
Prendre l'argent a ceux qui n'en n'ont pas.... vous êtes très fort
a écrit le 04/01/2019 à 14:35 :
Si on part des travaux de Piketty, l'ISF semblait être la meilleure formule pour équilibrer la tendance à la concentration des patrimoines qui existe dans un contexte normal.
Néanmoins, il est beaucoup plus compliqué pour l'administration fiscale de contrôler les patrimoines que les revenus, et cet impôt rapportait à l'Etat bien moins qu'on le prétend. Souvent, l'administration profitait des successions, pour imputer 10 ans de retard d'ISF avec les pénalités. De fait, cet impôt portait déjà en partie sur les successions.
Mais augmenter les droits de successions, y compris sur des patrimoines trop petits pour être éligibles à l'ISF, risquerait d'entraîner l'abandon de petites propriétés rurales notamment, pour cause de non-rentabilité liée aux droits de succession. Ces propriétés reviendraient donc à l'Etat, qui finirait par les brader lors de ventes aux enchères, pour qu'elles soient rachetées par divers vautours... Peu réjouissant.

Mais ces 3 milliards sont peu de choses par rapport au coût de l'optimisation fiscale, notamment celle faite au grand jour par les multinationales. Et les gros patrimoines pourront facilement s'arranger pour échapper aux droits de succession, grâce à la liberté de circulation des capitaux inscrite dans les traités européens (voir article 63 du TFUE). On attendrait que Terra Nova en parle, dans le souci de favoriser la redistribution des richesses.
Chiche, Terra Nova ?
a écrit le 04/01/2019 à 14:19 :
Totalement d’accord avec ces propositions qui pourraient permettre de revenir à une certaine égalité sociale : taxer beaucoup plus lourdement l’héritage et la rente immobilière, qui sont d’ailleurs bien souvent liés. En effet, il est facile de constater, dans son entourage plus ou moins proche, qu’il y a une société à deux vitesses : ceux qui héritent et ceux qui n’héritent pas, ou très peu. Or tout ceci crée une énorme distorsion à tous les niveaux, et ces rentiers n’apportent rien à l’économie marchande, qui est la seule à créer de la richesse pour le pays. De plus ceci gangrène toute la société en entretenant une spéculation dont souffrent notamment les jeunes qui cherchent leurs premiers logements. D’autre part ces rentiers, petits ou grands, sont un frein à la dynamique des entreprises ou même des administrations car ils peuvent se contenter de stagner à un poste sans responsabilité (en effet un salaire modeste leur suffit car suffisant pour leurs couvertures sociales et leurs factures, le reste étant couvert par la rente). Question à nos politiques, au pouvoir comme en devenir, pourquoi cette piste qui ramènerait une réelle égalité sociale et un vrai partage des chances n’est-elle pas étudiée sérieusement et intégrée dans de vraies réformes de fond ?
Réponse de le 04/01/2019 à 19:17 :
"ils peuvent se contenter de stagner à un poste sans responsabilité" et cela vous gène ? Ignorez-vous que de plus en plus de Français sont très diplômés et que les places à responsabilité sont rares. Heureusement que certains laissent la place aux autres sans aigreur, déjà que les places sont chères...
Il en faut des gens compétents sans être carriéristes, il faut d'ailleurs de tout pour faire un monde, alors tant mieux si certains peuvent prendre les places que les autres ne veulent pas.
a écrit le 04/01/2019 à 13:54 :
la france demeure un pays communiste. l etat cherche la parade pour financer son endettement abyssale, incontrolable (100milliards/an) et discontinue depuis 30ans. faut il rappeler que la france excelle dans tous les registres en matiere de niveau d imposition 48,4%...c est confisquatoire!! cette bientôt mesure est de bonne augure avec le mouvement des gilets jaunes. Une mesure juste populaire et populiste pour satisfaire une partie de ce mouvement non assujetti à l IR ( un comble)...quelle opportunisme. cela s appelle le nivellement par le bas. l’etat n a plus de ressources, de moyens et de
lucidité pour sortir ses concitoyens de ce niveau d endettement. l option reste la facililté : taxer les plus riches. cependant les plus riches et qualifiés quittent tranquillment la France qui les détestent...triste situation.
a écrit le 04/01/2019 à 13:10 :
Le patrimoine des français doit rester la propriété des français. C'est le principe fondamental de liberté. La rareté du patrimoine fait que sa valeur augmente, et la dilapidation du patrimoine organisée par l'Etat ne permet pas d'inverser la tendance.
La taxation du patrimoine atteint un tel niveau qu'il devient impossible à entretenir et qu'il s'effondre. La nationalisation rampante ne fait que des va-nu-pieds incapables d'investir, et l'Etat boulimique surendetté n'investit que dans l'illusion bureaucratique et ses modes. L'assurance vie n'est que soumission de l'épargne des ménages à la technostructure financière qui n'en fait rien d'autre que financer l'Etat.
Il vaut mieux que les vieux investissent directement dans les entreprises de leurs enfants entrepreneurs formés pour cela. C'est ce qu'ils font sans le monter de peur d'être surtaxés, mais moins d'impôt serait tellement plus efficace pour la croissance économie.
Réponse de le 04/01/2019 à 15:12 :
100% OK
a écrit le 04/01/2019 à 13:02 :
Pourquoi pas des droits de succession dès le premier euro ? Le seuil est issu d'où ? Si on peut donner de l'argent (100k ? 150k€ ? par parent donc peut doubler la somme) tous les 15 ans aux enfants ou petits enfants en déclarant ça aux lmpôts gratis sur un formulaire fait pour (trouvable en ligne), c'est bien avant la succession, à utiliser donc sans attendre.
"Les sommes dégagées par ces réformes pourraient, selon le groupe de réflexion, servir à" pas la peine de poursuivre, 'pourraient', raté, ça n'est jamais le cas, tout est arbitré ensuite, si les intérêts de la dette du pays croissent, cet argent ira là d'abord, ne pas rêver en "proposant" des cibles pour cet argent (et le rendre "acceptable").
Réponse de le 04/01/2019 à 16:16 :
parce que si vous taxez dès le 1er euro, vous empêcher ceux qui ne peuvent pas payer, à renoncer à la succession, ce qui provoque de la colère, qui provoque avec le temps de la rébellion, qui à la 1er émeute finie en révolte.
Réponse de le 04/01/2019 à 20:29 :
L'Etat Cigale vous fait de gros bisous empoisonnés, ravi par votre leg en faveur de ses dépenses
a écrit le 04/01/2019 à 12:46 :
Terra Nova est un ramassis de gauchiards mal embouchés, qui aimerait bien que la propriété privée soit supprimée.
Terra Nova devrait être honoré de recevoir sa subvention annuelle amputée voire annulée pour démontrer ainsi son amour de la patrie.
a écrit le 04/01/2019 à 12:15 :
Voila qui va faire fuir encore plus de gens très aisés en Belgique, à l'ile Maurice ou ailleurs où les successions ne sont pas imposées. A chaque impôt, il y a une parade.Assez d'impôts, diminuer les dépenses sociales et les assistances de tout genre et rendez les gens responsables de leurs vies et assumer leurs choix d'éducation, de formation professionnelle, au lieu de les asservir à l'assistance permanente. L'assistance doit être le dernier recours, car comme disait St Exupéry dans terre des hommes : Etre homme , c'est être responsable.
Réponse de le 04/01/2019 à 12:48 :
Arrêter de défendre toujours les mêmes, c'est a dire les ultras riches.
Ceux qui font vraiment tourner l'économie ce sont les Bas salaires qui consomment entièrement leurs argents ici en France.
Et si quelqu'un quitte la France alors il ne pourra pas revenir en France dans ce marché Économique et ces produits seront interdits de rentrer en France.
Ils ne pourront plus avoir de couverture Maladie en France et avoir accès a l'école gratuite.
De toute façon on trouvera des vrais patriotes pour favoriser notre propre Économie avec des produits Made in France.
Il faut arrêter d'assister les très grandes entreprises et les très très riches, ils doivent prendre leurs responsabilités pour aider la France, je parle en particulier des grands patrons Français.
Soit nous créons une Europe avec les mêmes aides sociales, le même SMIC, les mêmes barèmes d'Impôts, soit la France sort de cette fausse unité Européenne pour développer sa propre Économie.
Réponse de le 04/01/2019 à 20:41 :
Certainement :Les bas salaires font tourner l'économie chinoise.

Les autres " riches " ont intérêt à abandonner la nationalité française devenue honte,
depuis Mai 81,
et se faire aimer, et déplacer capitaux et siège, pour investir du bon coté des frontières,
avant la Dictature Communiste Mélenchon

Faites votre testament en faveur de l'Etat Cigale ou de la C.A.F
a écrit le 04/01/2019 à 12:14 :
Il y a un Point qu'aucun Gouvernement ne VEUT règler: Il s'agit de la" Réserve Héréditaire " datant de 1804 ....!!!

Il devient Anormal que ce Règle " continue " d'exister, car Combien de Personnes se font " Flouer " indirectement par leurs Héritiers directs

Cette Notion ne " devrait plus exister " : nous ne sommes plus en 1804.
Toute Personne devrait pouvoir transmettre son ou ses biens corporels ou incorporels à l'héritier (ou les ) de son Choix avec des Règles Légales bien entendu.

Il faut noter le Nombre Grandissant de Faits Mémorables ( et Indélicats ) sur ce Point
En outre, il faut tenir compte de nouvelles conditions familiales et de vie.

Que Le Gouvernement et nos Elus profitent désormais de modifier Ces Conditions qui datent de l'Ancien Monde ......
Réponse de le 04/01/2019 à 15:05 :
Cher "Le respect", le Droit est un ensemble de règles qui ont un sens, en détruire une veut, en principe, dire détruire aussi celles qui s'y rapportent sinon le sens premier disparaît.
La réserve héréditaire vient du fait que les parents ont choisi d'avoir des enfants, les enfants n'ont pas choisi de naître. Les parents doivent assistance à leurs enfants et les enfants doivent assistance à leurs parents. Dans ce cadre, il est normal que les parents s'ils ont des économies à la fin de leur vie, les lèguent en priorité à leurs enfants qui finalement ont vécu avec eux chichement pour leur permettre d'économiser ou qui les ont aidé pendant leur vieillesse...
Si on supprime la réserve héréditaire, alors, il faut supprimer le devoir d'aliment dus par les enfants à leurs parents. A une époque où nombre d'enfants paient une part des frais de maison de retraite de leurs parents (et en unité Alzheimer c'est très très cher), vous comprendrez tout de suite le problème. Si ce n'est eux qui paient ce seront les impôts donc tous... Actuellement déjà une partie est payée par le Conseil général qui se rembourse, lorsque c'est possible, à la mort du parent indigent en priorité sur sa succession, mais aucune aide des enfants voudra dire plus d'aides des conseils généraux et davantage de gens en maison de retraite.
a écrit le 04/01/2019 à 12:11 :
On ferait mieux de taxer les transactions financières, un rendement exponentiel et indolore avec un taux de 0,02 du mille.
Toutes les transactions seraient concernées, obligations , actions , dérivés etc... Bien sûr, il faut que les partenaires de l'UE acceptent cette taxe.
Autre piste, lutter contre l'évasion fiscale , ce qu'on appelle pudiquement optimisation fiscale. Dans la réalité , cela permet aux entreprises d'échapper à l'impôt en France et aux grosses fortunes de ne rien payer. Pour l'idée des successions, on peut rappeler à ces penseurs de la gauche qu'il s'agit d'un patrimoine durement gagné qui a déjà acquitté l'impôt. L'épargne, c'est ce qui reste de votre travail après les taxes et impôts. Bref , une idée qui va spolier les français et probablement inciter les plus riches à quitter la France ou transmettre le patrimoine d'une autre façon.
Réponse de le 04/01/2019 à 12:35 :
la france a deja ca en place, a hauteur de 0.4% de memoire
maintenant, j'ai mieux; taxer TOUTES les transactions financieres; par exemple un employe qui se voit verser son salaire engage une transaction du compte de son patron vers le sien; on pourrait taxer ca a 10%
on peut aussi taxer toutes les transactions financieres generees par les achats qui donnent lieu a transfert d'argent du consommateur vers le commercant ( je sais ca existe deja , ca s'appelle tva, mais on peut aussi mettre 10% dessus, ca serait indolore)
et j'ai plein d'autres idees comme ca qui ne couteraient rien a personne!
Réponse de le 04/01/2019 à 20:11 :
????? faut arrêter la fumette
a écrit le 04/01/2019 à 12:10 :
Il faut supprimer le Sénat car la France a besoin d'un seul parlement qui est l'Assemblée nationale et il faut mettre la proportionnelle a 100%.
Macron a 52 conseillers seulement a l'Elysée, il faut en supprimer au moins 30 pour faire des économies.
Combien de conseillers en trop au ministère de l'économie et au ministère de l'Action publics et a Matignon ? La réponse est beaucoup
Le gouvernement attend quoi de baisser le salaire de la maquilleuse a Macron qui est exactement a 9000 euros ?
Le gouvernement attend quoi de diviser par deux le salaires des Députés, Ministres, des Grands Maires d'Agglomération et du président lui même ?
Le gouvernement attend quoi de lutter contre les 60 a 80 Milliards d'euros de Fraude Fiscale ?
Le gouvernement attend quoi d'augmenter la CSG des retraités gagnant entre 5000 et 15000 euros par mois de retraite et de baisser la CSG des retraités gagnant moins de 3000 euros ?
Le gouvernement attend quoi de demander le remboursement des subventions des patrons voyous ?
Le gouvernement attend quoi de taxer les Transactions Financières ?
Le gouvernement attend quoi de taxer un robot qui remplace un Être Humain, c'est juste normal ?
Le gouvernement attend quoi de Taxer le Fioul et le Kérozen ?
Le gouvernement attend quoi pour taxer plus fortement les GAFAS ? 500 Millions d'euros c'est très très peu, donc soit le gouvernement est naïf soit il est corrompu ?
Le gouvernement attend quoi de réformer les tranches d'impôts et de mettre au minimum 10 tranches d'impôts progressifs et équitable ?
Le gouvernement attend quoi pour créer un revenu de base unique et par personne (APL, Bourse du Crous, RSA, Prime de Noël, chèque Énergie, Prime d'activité, ASS, Compte personnel de formation, Allocation Familiale) ? La réalité c'est qu'on baissera le cout du fonctionnement de traitement papier et tant mieux.
Le gouvernement attend quoi de demander aux grands actionnaires de déployer l'argent en surplus pour une hausse des salaires des salariés ?
Le gouvernement attend quoi de Taxer Starbucks ?
Le gouvernement attend quoi de baisser les impots sur les TPE et augmenter celle des très grandes entreprises avec un très grand bénéfice ?
Stop ou encore ?
Donc pour conclure il ne faut pas réduire les Aides Sociales et il faut les donner aux Pauvres et a la classe moyenne car eux consomment entièrement leurs argents en France et ça aide nos TPE.
Réponse de le 04/01/2019 à 12:28 :
J'approuve de A à Z votre paragraphe remplis de "Bon Sens" et équitable.
Réponse de le 04/01/2019 à 14:08 :
"Le gouvernement attend quoi pour taxer les transactions financières?" A moins que vous ne soyez pas français...Vous ne devez pas en faire beaucoup sinon vous sauriez quelles le sont déjà et trop : tout est fait comme si on était toujours 100% gagnant sur les marchés... Pour prendre les bénefs l'Etat est bien là. Pour les pertes en revanche il n'y a plus grand monde. De plus l'Etat prend plus que les intermédiaires financiers au moment de l'achat d'actions au de la de 1 mis de capitalisation...
Réponse de le 04/01/2019 à 17:46 :
Vous semblez avoir beaucoup d'idées, il faut vous engager dans la politique. Pas dans la politique du "y a qu'à" comme dans votre longue liste de revendications mais concrètement en représentant le "peuple" bénévolement puisque vous dites qu'il y a en trop et qu'ils sont beaucoup trop payés. Ça serait un bel engagement pour notre pays.
Engagez-vous.....
a écrit le 04/01/2019 à 12:01 :
vraiment des bobos sans foie ni loi ils n'aiment pas les vieux et pourtant ils le seront
Réponse de le 04/01/2019 à 12:28 :
Si si, les bobos ont encore un foie mais ils peuvent être sans foi ni loi.
a écrit le 04/01/2019 à 11:59 :
Ça sent encore l’usine à gaz comme Terra Nova sait en produire..... Tout institut sérieux proposant une réforme de la taxation devrait dire aussi où il compte supprimer l’équivalent de ce qu’il rajoute !!! Sinon on finira un jour par prélever l’equivalent du PIB !!!
a écrit le 04/01/2019 à 11:58 :
J'aimerai connaître l'âge du prescripteur, de l'initiateur de ces propositions. La transmission "familiale" du patrimoine est aussi vieille que l'homme car le fruit du travail transmis à sa postérité relève du droit, sinon du devoir le plus respectable. Mettre en place un barème touchant principalement les "grosses" fortunes, pour répondre aux fondements du partage, voilà qui parait raisonnable. Notre société dont les principes sont de plus en plus inféodés au fric et aux satisfactions matérielles qu'il apporte, perd tout sens des réalités humaines. Pire, les jeunes, dans ce contexte de "consommation", de culte de l'image, n'ont même plus la conscience que le temps passe très vite et que de ce fait, ils "travaillent " contre eux-mêmes. Les anciens écrivaient à la porte des cimetières "fui quod eris quod sum" (je fus ce que tu es, tu seras ce que je suis). Le Think Tank Terra a beau être Nova, ce principe vaut aussi pour lui...
a écrit le 04/01/2019 à 11:54 :
Ce pays est malade de surimposition et le resultat est pire chaque année!!!
a écrit le 04/01/2019 à 11:54 :
Ce sont certainement des personnes qui n'ont aucun patrimoine et aucun héritier qui travaillent pour cet organisme.
a écrit le 04/01/2019 à 11:53 :
Non seulement il ne faut pas remplacer l'ISF, mais il faut au contraire le rembourser aux contribuables sur les 30 années où il a nui, à condition que ce remboursement soit investi dans des entreprises. Il a sans doute plus coûté à l'économie française que la centaine de milliards (au total) qu'il a permis de collecter.
a écrit le 04/01/2019 à 11:45 :
Je pense qu'un mix des deux est souhaitable pour ne pas accabler trop les contribuables.ISF réactualisée a un taux modéré et légère hausse de la taxation des héritages.Il existe d'autres pistes pour compenser le manque a gagner comme un loyer négatif ne pouvant excéder 100 euros par mois.La fiscalité peut etre acceptable a condition d'etre imaginative.
Réponse de le 06/01/2019 à 19:48 :
C'est çà, l'Industrie " à la Française "
a écrit le 04/01/2019 à 11:42 :
Enfin prendre l'argent là où il est !
a écrit le 04/01/2019 à 11:33 :
C'est Terra Nova qui voulait rajouter une taxe sur les propriétaires pour compenser la différence entre les loyers des locataires !!! Cette taxe existe déjà c'est la taxe foncière, et quel est l'intérêt d'être propriétaire alors ???
a écrit le 04/01/2019 à 11:28 :
l'état non régalien , l'assistanat et le trop d'impôt tue et appauvrit la FRANCE et les Français
a écrit le 04/01/2019 à 10:59 :
Et le racket sur le livret A (intérêts très, très en dessous de l'inflation), qui lui, est une consommation populaire différée (et sert aussi aux logements sociaux) . Ils en parlent quand, ces beaux messieurs de gôche ?
Réponse de le 04/01/2019 à 12:28 :
Regardez l'historique des taux d'intérêt du livret A et vous verrez que ceux-ci ont été depuis 40 ans et plus en dessous de l'inflation. Par exemple dans les années 80 , c'était de 6% pour une inflation de 10. Mais il ne faut pas oublier que c'est un système sans risque, sans impôt et liquide à tout moment.Cela a un coût. Si on veut avoir plus , il faut aussi vouloir prendre des risques et investir sur d'autres formes d'épargne. On ne peut pas vouloir sans arrêt le beurre et l'argent du beurre.
a écrit le 04/01/2019 à 10:48 :
Bref, quel est le véritable objectif de ces réformettes?? Existe t-il un pilote??
a écrit le 04/01/2019 à 10:46 :
Bonjour, je trouve que notre société est malade des taxes....on en supprime une..et on cherche immédiatement à la compenser...alors que le sujet majeur est de s'interroger sur les missions de l'Etat est des collectivités locales , ses moyens associés ne sont ils pas surdimensionnés ?? LA France et nos "Elites " sont bien malades.. Comment font les français quand leur revenus ne suffisent plus ? Ils s'adaptent..ou vivent à crédit et malheureusement ils se font rattraper....un jour et là la situation peut devenir tragique..
a écrit le 04/01/2019 à 10:33 :
Terra Nova et OFCE font semblant d'ignorer que les biens (assurance vie, immobilier ,...) transmis au décés ont été acquis à partir de flux financiers (revenus, dividendes...) déjà les plus lourdement taxés en Europe (au monde ?). Mais au pays des taxes cela n' est pas suffisant.
Si l' objectif est d' 'établir un régime Chavesiste ou Castriste merci à ces éminents économistes/sociologues 'classés' à gauche de nous avertir.
Qui proposera de réduire les dépenses ???
Réponse de le 04/01/2019 à 11:08 :
"Si l' objectif est d' 'établir un régime Chavesiste ou Castriste merci à ces éminents économistes/sociologues 'classés' à gauche de nous avertir".

Pas que ,Terra Nova a été critiquée pour sa stratégie de financement dont une part importante provient de grandes entreprises ( EDF, Groupe Casino,Vivendi etc..) ,la liste est sur Wiki.Il y aussi des gens comme l'économiste Elie Cohen plutôt liberal ou des chefs d'entreprise classés à droite..
a écrit le 04/01/2019 à 10:30 :
C'est idiot. Je vous rappelle que le patrimoine accumulé durant sa vie est déjà passé par la case TVA, IS, IR, CSG, RDS, etc. Donc ce qui reste c'est après une lourde taxation. Ca serait bien de pouvoir le transmettre non ? sans repasser par trop d'impôt.
Comme le dit un autre internaute, proposer des avantages fiscaux pour des donations en avance serait plus judicieux et permettrait aux jeunes de se lancer dans la vie.
Réponse de le 04/01/2019 à 10:39 :
L’imposition sur les donations n’est pas payée par vous mais par vos héritiers. Il n’y a donc pas double taxation (d’ailleurs au fond qu’est-ce qui empêche de double-taxer ?) puisque ça ne sort pas des poches de la même personne.

Ensuite les héritages sont le meilleur moyen de constituer une classe de rentiers improductifs.
Il vaudrait mieux taxer les fruits de l’héritage que ceux du travail.
Réponse de le 04/01/2019 à 12:07 :
A TOM - Vous condondez déjà donations et succession. Sur les donations il y avait un abattement de 50 % des droits qui a été supprimé par Sarkosy. Quant aux droits de succession peuvent aller jusqu'à 60 %. Beaucoup de patrimoines se sont créés par le travail et par l'épargne de toute une vie sur des revenus déjà largement taxés. Les français veulent toujours le nivellement par le bas. Par contre ils jouent au loto par envie de devenir riche sans travailler.
Réponse de le 04/01/2019 à 12:10 :
C'est à Tom que je souhaiterais dire qu'il n' a apparemment pas beaucoup le sens de la famille, de la postérité. Je ne sais quel âge il a ni si il est Père, mais je ne pense pas qu'il raisonnera ainsi toute sa vie…Son raisonnement de fait est assez sophiste et ne doit pas le concerner directement. IL ne sait pas que ce qu'il appelle les rentiers improductifs, constitués par un classe sociale probablement de ce fait très riche, sont beaucoup moins nombreux que ceux qui ont travaillé ardemment toute une vie pour "construire". Ceux-là souvent continuent à "participer" positivement de la société , en investissant bien plus qu'il ne le pense, et souvent bénévolement. Ils aident très souvent des enfants qui ne devraient plus être "en charge" (des statistiques ont été faites à ce sujet) et qui poursuivent leurs études. L'égoïsme "moderne" perce dans ses propos!
a écrit le 04/01/2019 à 10:26 :
Ils ne mettent jamais de coté pour leur descendance ces vieillots gauchos de chez Terra Nova , tu economises toute ta vie et paf à ton deces on taxe sympa . Vaut mieux etre un panier percé claquer son blé et rien à faire des momes c'est comme cela qu ils fonctionnent chez terra nova . Taxer les imbéciles serait plus rentable à mon avis .
a écrit le 04/01/2019 à 10:25 :
Décidément ils n'en loupent pas une à Terra Nova.
a écrit le 04/01/2019 à 10:00 :
Entre les lobbies et les groupes de réflexion, où est la démocratie parlementaire? Terra Nova qui n'a rien de Nova est le lieu de réflexion des vieux socialistes et donneur de leçon. Macron s'est fourvoyé en écoutant les lobbies dans son bureau et en recyclant les vieux socialistes et centristes, nous en voyons le résultat. Serait il possible qu'un président élu avec une majorité parlementaire élue soit capable de définir une vision de notre société en dehors des groupes de pression amicale ou non? Sinon, il faut immédiatement voter pour une autocratie dirigiste qui au moins pourra donner un sens à la politique. Après Terra Nova, quelle autre groupe de pression? (un détail: actuellement l'assurance vie est l'unique moyen sur de se constituer un complément de retraite, notamment pour les professions libérales).
a écrit le 04/01/2019 à 9:50 :
La proposition de terra nova d'augmenter (encore) les taxes est un réflexe de technocrate qui ne pense qu'a taxer toujours plus...
pour relancer l'economie et eviter que les Anciens laissent des héritages , toujours plus tard à leurs héritiers , il serait plus opportun d'inciter par des BAISSES DE TAXES à ce que les donations soient faites plus tôt: pourquoi pas des tranches dégressives selon l'age du donateur ? ou utiliser les dons manuels exonérés tous les 10 ans , comme cela etait fait dans le passé... on relancerait l économie par cette injection de liquidités et reduirait le chomage....et on aiderait la jeune génération à démarrer dans la vie et à se loger. Elémentaire mon cher Watson !
Réponse de le 04/01/2019 à 10:16 :
Il existe déjà des possibilités de dons manuels, largement exonérés.

Et si le problème est les inégalités (comme les gilets jaunes semblent le penser largement), il est évident qu'il faut taxer largement les successions et donations, qui sont un moyen de transmettre du patrimoine à des gens (dont moi) qui n'ont jamais travaillé pour.

Et cela pourrait être compensé par une baisse des charges salariales.
Réponse de le 04/01/2019 à 17:53 :
@ Tom, les dons manuels signifient que le donateur a de l'argent liquide disponible, de toute façon, ils sont exonérés à hauteur de 32 000 € pas plus tous les 15 ans. Souvent les anciens pauvres devenus enviés par les cigales ont un patrimoine immobilier à transmettre : leur maison, parfois un placement locatif ou une maison de campagne pour les chanceux épargnés par les aléas de la vie.
Vous semblez ignorer comment une famille pauvre devient "aisée". Toute la famille doit participer, certains par leur travail (ceux qui construisent eux-mêmes leur maison avec l'aide de leurs enfants), certains par des économies drastiques. Ce qui signifient pour les enfants, que pendant 10 à 20 ans, soit ils se sont serrés la ceinture avec leurs parents (et croyez-moi une fourmi qui se serre la ceinture, c'est deux ou trois trous de plus qu'une cigale), soit ils ont travaillé avec eux, soit ils s'en sont passés parce que leurs parents travaillaient beaucoup et ne pouvaient les dorloter. Un patrimoine familial, c'est souvent une affaire de famille. Les cas type "Bill Gate" sont rarissimes, c'est d'ailleurs pour cela qu'on en parle, comme de ceux qui gagnent au loto.
C'est sûr qu'une cigale qui profite des largesses de sa famille qui claque son argent en se privant le moins possible ou qui vit chichement mais à beaucoup de temps libre, regarde le pécule que les autres ont amoncelé avec envie. Mais les choix, il faut les assumer et ne pas vouloir toujours avoir le beurre et l'argent du beurre.
a écrit le 04/01/2019 à 9:46 :
Vous voulez encore plus enfoncer les citoyens ? Facile suffit de demander à une structure sociale démocrate, les gars ils ont ça dans le sang.

"Terra Nova, la « boîte à idées » qui se prend pour un think tank" https://www.monde-diplomatique.fr/2010/02/ZEVIN/18824

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :