Pour vivre « décemment », un couple d'actifs avec deux enfants a besoin d'au moins 3.381 euros par mois

Selon le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté, un couple d'actifs avec deux enfants a besoin d'au moins 3.381 euros de revenus par mois pour prétendre à une vie « décente » et loin de « survivre », se sentir ainsi « partie prenante de la société ».
Le budget « décent » d'une famille avec deux enfants peut monter jusqu'à 4.451 euros par mois si elle est logée dans le parc privé en Ile-de-France.
Le budget « décent » d'une famille avec deux enfants peut monter jusqu'à 4.451 euros par mois si elle est logée dans le parc privé en Ile-de-France. (Crédits : Reuters)

Selon un rapport, élaboré par le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté (CNLE), un couple avec deux enfants a besoin de 3.381 euros par mois pour vivre correctement en logement social dans une ville moyenne. Il s'agit là du « budget de référence » permettant non pas de « survivre », mais de se « sentir partie prenante de la société », soulignent les auteurs de l'étude.

Lire aussiLa pauvreté en France ne recule plus depuis 20 ans, selon l'Observatoire des inégalités

Si les dépenses d'alimentation, d'habillement ou de santé sont globalement les mêmes partout, celles liées au logement, aux transports ou à la garde des enfants diffèrent en revanche beaucoup selon les territoires. Le budget « décent » de cette famille avec deux enfants peut monter jusqu'à 4.451 euros par mois si elle est logée dans le parc privé en Ile-de-France.

La vie est plus « facile » dans les villes moyennes

L'étude conclut que c'est dans les villes moyennes qu'il est le plus facile d'avoir une vie « décente » : à Paris ou dans sa banlieue, les loyers sont plus élevés, et en zone rurale ce sont la rareté des transports et des services publics (comme les solutions de garde pour les enfants) qui coûtent cher.

Pouvoir vivre décemment, c'est donc avoir des revenus sensiblement supérieurs à ceux qui définissent le seuil de pauvreté. Toujours pour cette famille, il est de 2.314 euros par mois. Le seuil de pauvreté est fixé par convention à 60 % du niveau de vie médian de la population. Il correspond à un revenu disponible de 1.102 euros par mois pour une personne vivant seule et de 2.314 euros pour un couple avec deux enfants âgés de moins de 14 ans.

En 2019, selon les dernières statistiques de l'Insee, 9,2 millions de personnes vivaient en dessous de ce seuil. En l'absence de prestations sociales, la part de la population sous le seuil de pauvreté (14,6% de la population métropolitaine après redistribution) aurait atteint 22,2%. En 2019, le niveau de vie médian de la population était de 22 040 euros annuels. Les 10 % de personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 11 660 euros. Les 10 % les plus aisées ont un niveau de vie au moins 3,4 fois supérieur, au-delà de 39 930 euros.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 15/12/2022 à 19:40
Signaler
Cela montre encore une fois le décalage entre les bureaucrates de haut vol(e) et les petites gens... Même avec 4.000€/mois t'as du mal à vivre avec deux enfants. Rien que les couches, la nounous, les biberons, les machines à laver emputent le bud...

à écrit le 15/12/2022 à 18:32
Signaler
D'après leur site : Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté...et de l’exclusion sociale

à écrit le 15/12/2022 à 12:35
Signaler
3381 ? nous dépensons plus par mois pour notre chien et notre chat...

à écrit le 15/12/2022 à 9:54
Signaler
et une personne seule, combien doit-elle percevoir pour satisfaire ses besoins et se sentir inséré dans la société ?

le 15/12/2022 à 23:42
Signaler
Au moins 2000€ … 3000 en idf s il elle veut sortir et socialiser . On devrais faire vivre ceux qui ont écrit cet article avec le minât St énoncés … sur qu’ils déprimeraient !

le 15/12/2022 à 23:43
Signaler
Au moins 2000€ … 3000 en idf si elle veut sortir et socialiser . On devrait faire vivre ceux qui ont écrit cet article avec le montant énoncé sur qu’ils déprimeraient ou seraient déclassés !

à écrit le 15/12/2022 à 9:11
Signaler
oui, ca depend si c'est a paris ou au fond de la creuse, effectivement....il faudrait une fois eduquer les gens a la statistique, pour qu'ils arretent de pondre des etudes qui ne veulent pas dire grand chose

à écrit le 15/12/2022 à 9:10
Signaler
Quand on gagne peu la plus efficace source d'économie est d'éviter d'avoir des enfants et cela sans compter le temps libre dégagé.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.