Pouvoir d'achat, retraites..., le plan de Macron pour les 100 premiers jours de son second mandat

EXCLUSIF- Reconduit pour un second mandat à la tête de l'Etat, Emmanuel Macron aura fort à faire dès le début de son nouveau quinquennat. Sur le plan économique, les deux principaux dossiers qui l'attendent concernent le pouvoir d'achat avec, d'un côté, la mise en place pour les ménages d'un "paquet pouvoir d'achat contre l'inflation", et, de l'autre, le dossier explosif de réforme des retraites qu'il a promis de lancer au début de son second mandat. Nouvelle aide à venir pour les automobilistes, maintien du bouclier tarifaire du gaz jusqu'à la fin de l'année, "paquet inflation", indexation des minima sociaux, aides aux entreprises qui consomment beaucoup d'énergie, retraites..., La Tribune dévoile en exclusivité les principales mesures fortes que prépare le chef de l'Etat. Objectif : éviter un acte II des gilets jaunes.

6 mn

(Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)

"Le second mandat du Président ne sera pas une promenade de santé", assure un poids lourd du gouvernement. Et pour cause, le premier défi consistera à aider les Français à faire face à la hausse des prix.

Alors que l'inflation s'installe à plus de 4,5 %, tous les produits sont concernés, au premier rang desquels l'alimentaire et les carburants. Et la plupart des dispositifs déployés par le gouvernement pour maintenir le pouvoir d'achat des Français arriveront à échéance au début de l'été. Ainsi, par exemple, la ristourne de 18 centimes d'euros - 15 centimes dans les Outre-mer - appliquée sur les carburants s'arrête le 31 juillet prochain.

"Expliquer aux Français qu'ils paieront le prix fort sur l'essence alors qu'ils s'apprêteront à partir en vacances sera délicat", s'inquiète un ministre.

Faudra-t-il prolonger la mesure ? Beaucoup trop coûteux, assurent les experts de Bercy. La facture va déjà s'élever à 3 milliards d'euros pour 4 mois. Sans compter que ce dispositif mis en place à la va vite cet hiver, n'est pas assez ciblé. Il profite aussi bien aux ménages modestes qu'aux plus riches.

Une nouvelle aide à venir pour les automobilistes

C'est pourquoi le ministère des Finances travaille d'ores et déjà sur une mesure d'accompagnement qui prenne le relais de cette ristourne dès cet été. Une aide plus ciblée sur les automobilistes, qui roulent beaucoup, et sous condition de ressources. Elle pourrait prendre la forme d'un chèque ou d'un crédit d'impôt.

"Nous sommes actuellement en train de croiser les fichiers fiscaux, mais aussi ceux des constructeurs, des cartes crises, des contrôleurs techniques, des assureurs", détaille un conseiller du ministère des Finances.

Prolongation du bouclier tarifaire sur le gaz jusqu'à la fin de l'année

Dans ses promesses de campagne, Emmanuel Macron s'est aussi engagé à poursuivre le blocage du prix du gaz jusqu'à la fin de l'année fin 2022. Mis en place à l'automne, ce bouclier "bloque" le tarif réglementé du gaz afin qu'il ne dépasse pas le prix d'octobre 2021.

Reste que les conseillers de Bercy, soucieux de limiter le dérapage des dépenses, souhaiteraient que les Français participent, au moins en partie, à la hausse du prix gaz, dont le prix a été multiplié par 10 en une année. Il s'agirait donc de faire passer, cet été, une hausse même faible. Une annonce forcément peu populaire, mais qui permettrait de limiter le coût pour les dépenses publiques. Quoi qu'il en soit, pour prolonger la mesure, il faudra obtenir un vote du Parlement.

Un nouveau "paquet pouvoir d'achat" dès cet été pour les ménages

Aussi, les équipes du candidat Macron planchent-elles déjà sur un "paquet pouvoir d'achat face à l'inflation". "Cet ensemble comprendra des mesures pour les ménages, mais aussi pour les entreprises", assure un proche du dossier.

Pour les particuliers, en plus des aides sur le carburant, Emmanuel Macron a ainsi promis d'indexer les retraites dès le mois de juillet sur l'inflation, soit une hausse d'au moins 4%.

Indexation des minima sociaux dès le mois de juillet

Lors du débat face à Marine Le Pen, le candidat a aussi fait une annonce passée un peu inaperçue : l'indexation des minima sociaux sur l'inflation. RSA, allocation pour adultes handicapés, prime d'activité, minimum vieillesse ... Au total, il s'agit d'une enveloppe de plus d'1 milliard d'euro pour les finances publiques.

Pour les particuliers, l'ensemble du "paquet inflation" se comptera en dizaines de milliards d'euros, estime un conseiller de Bercy.

Des aides pour les entreprises qui consomment beaucoup d'énergie

Mais, cet ensemble pouvoir d'achat comprendra aussi un soutien conséquent aux entreprises très dépendantes du gaz, du pétrole, ou encore de l'électricité. La France en compte plus de 300, dont la majorité sont dans l'industrie. Aciéries, sidérurgie, sites chimiques, sociétés de plasturgie, entreprises du bâtiment, de la construction, ... toutes attendent avec impatience un coup de pouce de l'Etat, car elles ne bénéficient pas du bouclier tarifaire, comme les particuliers. L'aide sera en partie financée par l'Europe.  Mais, là aussi, ce soutien se chiffrera en dizaine de milliards d'euros.

L'objectif de ces aides est aussi de soutenir la compétitivité des entreprises françaises. - En Allemagne le gouvernement a mis plus de 60 milliards d'euros pour ses entreprises

La réforme des retraites qui fera des remous

Si ces dispositifs promettent d'être globalement bien accueillies par les Français, car ils visent à préserver leur pouvoir d'achat, en revanche la réforme des retraites promise par Emmanuel Macron ne bénéficiera pas de la même bienveillance. Même avec un âge légal de départ ramené à 64 ans, les oppositions vont être nombreuses et vives.

C'est sans attendre que le nouvel élu compte toutefois s'y atteler. Dès les 100 premiers jours de son second mandat. " C'est la mère des reformes", a-t-il l'habitude de répéter. Si Emmanuel Macron compte s'appuyer sur le Parlement - cette fois, pas d'ordonnance ou de 49.3- , il sait que la bataille va être difficile, car tous les syndicats sont contre le report de l'âge légal à 64 ans. Tout dépendra aussi de la majorité dont il disposera à l'Assemblée nationale...

"Et une réforme des retraites en France fait toujours des remous", rappelle, sans illusion, un ministre. Pourtant, pour les macronistes, cette réforme des retraites est la seule solution pour équilibrer les comptes du régime mais aussi éviter le déclassement et assurer la prospérité des Français. "C'est ce qui nous permettra de préserver notre modèle social, d'avoir accès aux meilleures innovations, de financer des progrès sociaux, comme une meilleure prise en charge du grand âge ou de la santé. Cette réforme est aussi le gage de notre indépendance", poursuit ce poids lourd du gouvernement.

Eviter la résurgence des gilets jaunes

Si Emmanuel Macron s'attend à des manifestations, en revanche, il lui faut absolument éviter que la contestation ne s'embrasse, et ne débouche sur un acte 2 des gilets jaunes. La ligne de crête est bien celle-ci.

Sa méthode ? Convoquer une grande conférence sociale dès son élection, "avec des forces syndicales et patronales responsables", a précisé Emmanuel Macron au micro de France Inter vendredi matin.

Pour faire passer la pilule, le président promet aussi une revalorisation des pensions pour une carrière complète portée à au moins 1.100 euros. Il espère aussi "amadouer" les syndicats, en améliorant la prise en charge de la pénibilité. L'idée est d'y ajoutant des critères plus individuels, mais aussi d'être plus attentif  "à la fatigue dans le temps de vie" - selon ses termes au micro de France inter-.

Autre idée qu'avance Emmanuel Macron : mieux organiser les fins de carrière, pour organiser des départs à la retraite progressifs. De quoi faire plaisir à la CFDT qui milite depuis longtemps pour une banque du temps.

Cela suffira-t-il pour calmer l'opposition des centrales syndicales et éviter l'embrassement du pays ? Pas sûr.

Lire aussi 8 mnInflation, pouvoir d'achat.., les dossiers chauds du prochain président

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 47
à écrit le 26/04/2022 à 8:25
Signaler
Lorsque l'on dit que les retraites vont etre augmentées de 4% inflation , ce n'est qu'en partie exacte : cette augmentation ne concernera que la retraite SS et non les complémentaires.

le 26/04/2022 à 9:13
Signaler
c est vrai que c est pas assez 4 %. il faut taxer encore plus les actifs afin qu on puisse aller en croisiere et changer la voiture: IL FAUT FAIRE PAYER LES JEUNES comme aurait dit Georges Marchais

à écrit le 25/04/2022 à 19:46
Signaler
Question peinture, il est du genre impressionniste et cubiste a la fois, cela ne ressemble a rien mais c'est fait exprès! C'est une escroquerie!

à écrit le 25/04/2022 à 13:24
Signaler
BonSens alerte l' OSCE sur les élections en France au travers d'un courrier envoyé suite au premier tour, le 18 04 22. L'avocat de l'association a été auditionnée par l' OSCE dans le cadre du contrôle des élections en France. Avec cette co...

à écrit le 25/04/2022 à 12:40
Signaler
Macron commence bien sa 2ème tournée.. Il se met à l'abri. Ordonnance n° 2022-533 du 13 avril 2022 définissant la nature, les conditions et les modalités d'octroi par le Gouvernement de privilèges, immunités et facilités à des organisations inter...

à écrit le 25/04/2022 à 12:06
Signaler
F Asselineau, "ESCALADE Au retour de Kiev où il a rencontré Zelensky, le chef du Pentagone a déclaré que les Ukrainiens «peuvent gagner s'ils ont les bons équipements, le bon soutien». Cela présage d'une implication massive croissante des USA+O...

le 25/04/2022 à 19:51
Signaler
Un QI de 143 cela anticipe! Il fait toujours ses conférences?

le 26/04/2022 à 0:14
Signaler
Oui, Macron est d'une tout autre stature qu'Asselineau et ne laissera pas tomber, lui, le peuple ukrainien. Mais à part les affidés du vieil énarque anti-européen, un peu pleutre et passablement dépassé, qui en doutait encore ?

à écrit le 25/04/2022 à 11:52
Signaler
On voit que les financiers boursicoteurs apprécient la victoire à la Pirhus de MACRON: - 2,50% en ouverture: bravo

à écrit le 25/04/2022 à 11:17
Signaler
Après avoir appelé à battre Marine Le Pen, Melenchon énumère les fléaux qui vont s'abattre sur la France avec le 2e mandat de Macron. Il rejoint l'équipe de Bayrou, traître du peuple, traître de la France... Mieux encore, pour bloquer le 49/...

à écrit le 25/04/2022 à 11:06
Signaler
Avec la réélection de Macron, la France en reprend pour cinq ans d'interventionnisme débridée de l'état, d'assistanat assumé, d'immigration incontrôlée, d'insécurité grandissante. Macron plus que jamais va tenir son rôle de suppléant du parti sociali...

le 25/04/2022 à 11:33
Signaler
faudrait savoir: Macron président des riches ou des pauvres...que peut on faire en France avec des énergumènes pareils...

le 25/04/2022 à 11:55
Signaler
Ne soyez pas impatient, il vous faudra attendre septembre pour le réveil des Gilets Jaunes, desAnti Fas qui ont commencé à donner de la voix sur RENNES, NANTES, BORDEAUX et TOULOUSE dès hier soir et lus généralement du 4èmle tour social

le 25/04/2022 à 12:14
Signaler
@kalou Président des riches qui le considèrent comme un moindre mal.

à écrit le 25/04/2022 à 10:51
Signaler
F Asselineau toujours, "EN MARCHE VERS LA DESTRUCTION DE NOS SERVICES PUBLICS ET DE NOTRE DROIT DU TRAVAIL V d.Leyen et Michel ont été parmi les premiers à féliciter Macron pour sa réélection. Il leur garantit que pillage et destruction de la Fr...

le 25/04/2022 à 11:34
Signaler
et pendant ce temps le disque rayé Gédéon ...TOURNE...COMME LES CHADOCKS "..et ils pompaient.."

le 25/04/2022 à 11:37
Signaler
et alors rien de nouveau d autres gouvernements l'ont fait avant sur ce sujet ou autres c' est cela la 5eme république!! ...vous nous saouler....

le 25/04/2022 à 11:52
Signaler
@brett Ne vous agacez pas de mes ..gentils billets, vous l' avez voté et c ' est encore pire de l' avoir fait en conscience pour poursuivre cette destruction de la France par le crypto mondialiste Macron, sauf à ne pas avoir ...

à écrit le 25/04/2022 à 10:45
Signaler
"Macron veut réconcilier les français " : Invité au micro de France Info ce lundi 25 avril, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est exprimé sur le sujet épineux des retraites au lendemain de la réélection d'Emmanuel Macron comme président d...

à écrit le 25/04/2022 à 10:10
Signaler
Les médias américains sont tous en mode sucette, 100 % Pro Macron, plateau unilatéral dans les médias. Aucune contradiction, de la lèche....

à écrit le 25/04/2022 à 10:03
Signaler
En revanche l'électorat PCF qui a voté Roussel ou Mélenchon à 90% au 1er tour a voté en masse pour Le Pen. Dans les Bouches du Rhône Le Pen fait ses meilleurs scores dans les PCF ou anciennement PCF. Un autre exemple : en Bretagne où Macron fait un...

le 25/04/2022 à 11:41
Signaler
Scrignac? une commune vraiment concernée par les flots d immigrés clandestins c ' est sùr... comme quoi le niveau socio-culturel et professionnel fait dépendre un vote...bientôt à Scrignac on reparlera de "l' ANKOU"...et des KORRIGANS !!!

à écrit le 25/04/2022 à 9:43
Signaler
Un frigidaire Samsung coute en Pays Bas 1250,00 euro. Le meme modelle coute en France 1600,00 euro. Cherche l'erreur, ou plutot les tricheurs. Vive l'UE.

le 25/04/2022 à 10:11
Signaler
1 1re explication:Les intermédiaires et Les distributeurs… c est pourquoi les mesures le pen sur ke pouvoir d achat n’auraient pas été efficace… les distributeurs les auraient captées… 2eme explication: les pays bas étant un tout petit pays (-100 k...

le 25/04/2022 à 10:12
Signaler
1 1re explication:Les intermédiaires et Les distributeurs… c est pourquoi les mesures le pen sur ke pouvoir d achat n’auraient pas été efficace… les distributeurs les auraient captées… 2eme explication: les pays bas étant un tout petit pays (-100 k...

à écrit le 25/04/2022 à 9:42
Signaler
C' est de la petite bière en regard des intentions de ceux qui ont réinstallé Macron .. François Asselineau "VERS LA GUERRE, L'élection de Le Pen aurait entravé le délire guerrier de l'OTAN. La réélection de Macron lève cette hypothèq...

le 25/04/2022 à 10:18
Signaler
Lisez vous dans une boule de cristal? Le repli sur soi c est le propre de la disparition… se projeter , s adapter et agir c est vivre … vous ne faites pas avancer le débat ….

le 25/04/2022 à 10:47
Signaler
Quant à vous, votre seul ..progrès et d' avoir poussé Macron vers la réélection ce qui revient faire avancer la France vers la guerre, France qui sera rayée de la carte au premier agacement de Poutine. Voilà ce qu' e...

le 25/04/2022 à 11:45
Signaler
réponse Gédéon:"Quant à vous, votre seul ..progrès et d' avoir poussé Macron vers la réélection.." comme a été dit dans un commentaire vous concernant: ça tourne a l ' idée fixe...vous allez finir à l 'asile!! blabla de désespéré..changez de vie ou d...

le 25/04/2022 à 11:46
Signaler
réponse Gédéon:"Quant à vous, votre seul ..progrès et d' avoir poussé Macron vers la réélection.." comme a été dit dans un commentaire vous concernant: ça tourne a l ' idée fixe...vous allez finir à l 'asile!! blabla de désespéré..changez de vie ou d...

le 25/04/2022 à 12:32
Signaler
Macron ce faisant agit dans la plus totale illégalité. Comme s'en indigne Yves Pozzo di Borgo, ancien sénateur de Paris, Macron prend en effet TOUT SEUL des décisions gravissimes, (vente de canons Caesar à l' Ukraine, formation d' artilleurs...

à écrit le 25/04/2022 à 9:42
Signaler
Personne ne peut prédire l'avenir. Les gouvernements sont de toutes façons obligés de s'adapter en fonction des évènements. Qui aurait pu prévoir le Covid, la guerre en Ukraine ? Personne. Qu'auraient faits d'autres gouvernants ? Pas mieux et pour ce...

le 25/04/2022 à 18:38
Signaler
Une bonne nouvelle pour toi ; La pilule anti-Covid de Pfizer pourrait bientôt connaître un nouvel essor. Dans un communiqué diffusé ce lundi 25 avril, la Haute autorité de santé (HAS) s’est prononcée en faveur de la prise en charge par l’Assurance...

à écrit le 25/04/2022 à 9:21
Signaler
"Les cents premiers jours" la nouvelle marotte quinquennale comme la neige en hiver et la chaleur en été, au secours.

le 25/04/2022 à 10:20
Signaler
Les 100 premières jours ? A chaque élection on y a droit donc rien de nouveau .. par contre il est clair que cette présidence ne sera pas une partie de plaisir vu tous les extrêmes fakes… et mauvais perdants … la démocratie a parlé que ça vous plaise...

le 25/04/2022 à 10:21
Signaler
Les 100 premières jours ? A chaque élection on y a droit donc rien de nouveau .. par contre il est clair que cette présidence ne sera pas une partie de plaisir vu tous les extrêmes fakes… et mauvais perdants … la démocratie a parlé que ça vous plaise...

le 25/04/2022 à 13:43
Signaler
Tu es déjà lourd maurice. Signalé

à écrit le 25/04/2022 à 9:20
Signaler
Il va falloir autre chose que des "chèques" énergie, alimentation, ... pour satisfaire les légitimes revendications de nombreux Français: d'abord des salaires avec moins de prélèvements,, des retraites revalorisées, des professions mieux considérées ...

le 25/04/2022 à 10:25
Signaler
«  légitimes revendications? » faites des heures sup ou travaillez dans un 2 eme job quelque temps comme moi…au lieu de pleurnichez … agissez et arrêtez d attendre tout de l état … une bonne frange de la population n a pas évolué depuis les années 70...

le 25/04/2022 à 10:25
Signaler
«  légitimes revendications? » faites des heures sup ou travaillez dans un 2 eme job quelque temps comme moi…au lieu de pleurnichez … agissez et arrêtez d attendre tout de l état … une bonne frange de la population n a pas évolué depuis les années 70...

le 25/04/2022 à 14:08
Signaler
@ Gesabelle: j'ai eu quelques années durant une 2ème job, et "j'ai traversé la rue" à plusieurs reprises. Je n'attends rien de l'état, seulement moins de taxes et d'impôts dont j'ai payé et paie encore largement ma part. Et du gouvernement futur, j'a...

à écrit le 25/04/2022 à 8:42
Signaler
Nous avons un risque énorme de subir une politique ventre mou, telle que nous venons de la connaître pendant cinq ans, avec les résultats économiques désastreux (les finances publiques, les déséquilibres de nos régimes sociaux notamment..). M.Macron ...

le 25/04/2022 à 9:20
Signaler
Pourquoi devrait il plaire à tous ? Ses électeurs devrait être suffisant ?

à écrit le 25/04/2022 à 8:12
Signaler
Une pensée pour la redaction de la tribune qui va avoir un sacré boulot . Il va leur falloir bosser double pour remplacer tous les articles promacron de ces 2 dernieres semaines et les remplacer par des articles "normaux".

le 25/04/2022 à 9:12
Signaler
Le problème selon moi mais c'est purement personnel est que l'économie écrase tout. Qui disait déjà que la richesse d'un pays se vérifie par le nombre de pauvres qui végètent dans la rue ou dans les gourbis.. La France depuis des dizaines d'années es...

le 25/04/2022 à 10:01
Signaler
Il va leur falloir remettre le "couvert" pour les élections législatives..

le 25/04/2022 à 13:33
Signaler
@cheng En toute logique ,sans proportionnelle la majorité pour Macron parait déjà acquise puisqu'il y aura toujours le front républicain aux législatives contre les extrêmes.L'opposition aura comme pendant cinq ans ,5 mn de temps de parole pour s'...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.