Présidentielle 2017 : François Hollande vainqueur de la primaire de la gauche... par défaut

 |   |  495  mots
Selon un sondage Harris Interactive, en cas de présence d'Emmanuel Macron à la primaire du PS, François Hollande conserve de justesse sa place de candidat privilégié (20%), juste devant l'ex-ministre de l'Economie (18%), Arnaud Montebourg (16%) et Benoît Hamon (11%).
Selon un sondage Harris Interactive, en cas de présence d'Emmanuel Macron à la primaire du PS, François Hollande conserve de justesse sa place de candidat privilégié (20%), juste devant l'ex-ministre de l'Economie (18%), Arnaud Montebourg (16%) et Benoît Hamon (11%). (Crédits : POOL)
Un sondage Harris Interactive pour France Television montre que François Hollande gagnerait la primaire du PS, y compris si Emmanuel Macron se présentait. Mais il s'agirait vraiment d'un choix par défaut : jusqu'à 36% des sondés indiquent que leur choix ne se porte sur aucun des candidats potentiels.

François Hollande sortirait vainqueur... par défaut de la primaire organisée par le parti socialiste en janvier 2017. C'est le principal enseignement d'un sondage réalisé par l'institut Harris Interactive pour France Télévisions, publiée ce jeudi 22 septembre* alors qu'Arnaud Montebourg sera l'invité de « l'émission politique » sur France 2. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les sympathisants de gauche ne montrent pas un grand enthousiasme devant le choix qui devrait leur être proposé. Si François Hollande est candidat à sa propre succession, 24% des électeurs de gauche interrogés souhaitent qu'il sorte victorieux de la primaire. Il devancerait Arnaud Montebourg (20%) et Benoît Hamon (12%).

Macron battu par Hollande

Dans le cas d'une candidature supplémentaire - celle d'Emmanuel Macron, qui n'a jamais affiché son intention de participer à la primaire du PS -, François Hollande conserve de justesse sa place de candidat privilégié (20%), juste devant l'ex-ministre de l'Economie (18%), Arnaud Montebourg (16%) et Benoît Hamon (11%).

Si, cette fois, on se concentre sur les seuls sympathisants du PS et non de la gauche en général, François Hollande apparaît également comme le candidat « préféré » - si l'on peut dire - (31%-36% selon les configurations), devançant selon les hypothèses Emmanuel Macron (23%) ou Arnaud Montebourg (18%).

Harris Interactive a aussi testé l'hypothèse où François Hollande ne se représenterait pas, remplacé par Manuel Valls. Dans ce cas de figure, 22% des sympathisants de gauche et 30% des sympathisants socialistes indiquent qu'ils souhaiteraient voir le Premier ministre sortir vainqueur de la Primaire, dans le cas de l'hypothèse sans Emmanuel Macron. En revanche, dans le cas d'une candidature de ce dernier, ils se montrent davantage partagés, les deux hommes faisant quasi jeu égal.

24% à 36% des sympathisants de gauche déçus par le choix proposé

Enfin, lorsque l'on additionne la proportion de Français proches du PS indiquant préférer les candidats sociaux-démocrates (François Hollande ou Manuel Valls, Emmanuel Macron, François de Rugy ou Jean-Luc Bennahmias d'un côté) et qu'on la compare à celle des tenants d'une ligne plus à Gauche (Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann ou Gérard Filoche), on peut constater que systématiquement le premier pôle recueille plus de préférence que le second, hormis lorsque l'on teste l'hypothèse avec Manuel Valls et sans Emmanuel Macron.

Mais, surtout, le fait le plus remarquable est que dans les différents scénarios proposés par Harris Interactive, entre 26% et 36% des sympathisants de gauche indiquent toutefois que leur préférence ne se porte sur aucune des personnalités testées. Une fourchette très haute, qui confirme qu'aucun candidat ne suscite un véritable enthousiasme à gauche où, manifestement, la désillusion règne.

 *Enquête réalisée en ligne du 19 au 21 septembre 2016. Échantillon de 1 703 sympathisants de gauche inscrits sur les listes électorales, issus d'un échantillon de 6 813 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2016 à 23:21 :
Et si DSK se présente à la primaire, qui gagne? D'ailleurs n'est ce pas DSK qui a le plus (heu pardon le seul devrais je dire) de chance d'atteindre le second tour contre la droite ou l’extrême droite? Qui d'autre à gauche peu se présenter et avoir ne serais qu'une miette de chance face à leur bilan. Et oui aujourd'hui le seul et l'unique adversaire de nos politiciens restent leur incapacité à gouverner et leur bilan les enterrent...
a écrit le 23/09/2016 à 16:29 :
Où il serait question de « primaire » au Parti Socialiste…

Cette primaire au PartiSocialiste semble toute tracée pour se contenter de la simple reproduction du pouvoir telle qu’on l’a connue jusqu’ici, sans réflexion plus profonde sur une nouvelle façon de diriger la Gauche autour de ses 3/3 intellectuels :

le 1/3 Écologiste + le 1/3 Socialiste + le 1/3 des Fronts de Gauche

Une nouvelle forme directionnelle semble nécessaire selon Arnaud Montebourg… Nécessaire et logique pour éviter d’une part les déroutes dans les sondages et d’autre part soigner les affrontements, la dualité, les quolibets… Y ajouter avec précision une répartition démocratique dans les postes ministériels et gouvernementaux selon les résultats du 1er tour qui définiront toujours un quotient électoral où la « voute du flanc majoritaire » après tout ne définie qu’un quotient d’un certain nombre par un autre qui regroupe le « versant des piliers minoritaires »… Lors des dernières consultations électorales aux Régionales2015, ce quotient était de 88/12… Qui peut m’expliquer concrètement quel est le droit qui justifie que ces 12% disparaissent complètement même là où les Socialistes ont remporté des Grandes Régions… Même là où la Droite a gagné, devraient figurer dans les Assemblées des Conseils ces 12% des Fronts de Gauche ; ce qui serait bien plus démocratique… C’est pourquoi le Parti Socialiste risque de nous entrainer sur une planche savonneuse si il persiste à maintenir une dictature directionnelle refusant toujours de s’ouvrir à la démocratie, maintenant la simple reproduction du pouvoir, refusant de tenir compte de l’intégralité du quotient électoral réparti au 1er tour. Il se trouve aujourd’hui pourtant trois pôles directionnels qui sont la charnière de l’avenir de la Gauche :
(...)
https://laurentgantner.wordpress.com/2016/09/23/ou-il-serait-question-de-primaire-au-parti-socialiste/
a écrit le 23/09/2016 à 11:36 :
Le meilleur candidat de gauche hormis Mélenchon qui est dans la radicalité, c'est probablement Arnaud Montebourg. Au niveau des idées il a clairement succédé à Chevènement et c'est le seul qui ait l'envergure. Après, ce n'est pas parce que j'écris cela que je voterai pour lui au premier tour...C'est juste une observation factuelle.
a écrit le 23/09/2016 à 10:53 :
Sarkozy peut être choisi aux primaires bien qu'il soit archi-nul et agite de l'air mais il a noyauté son parti. Dès lors çà ouvre une opportunité pour Macron ou Bayrou (mais pas aux deux s'ils se présentaient l'un et l'autre !) au centre. Beaucoup ne voudront en effet ni Sarkozy ni le Pen.
a écrit le 23/09/2016 à 7:56 :
vainqueur m hollande voici une nouvelle
qui ne dement en rien la tentative de mise en place de sa dictature
que seul celui qui se prend pour un roi investi par defaut en 2012
avec un passif a faire honte toute la societe
bilan le chomage
vu depuis son entre en fonction un desastre
les impots et taxes il en invente chaque jours
voir faire des ecconomies il a redistribuer les régions
et maintenant il faut un nouvelle impots a defaut
augmente la tva oui m hollande n'est que mensonge et fourberie
a écrit le 22/09/2016 à 20:37 :
Pourquoi face à de telles vagues d'entousiasme ne pas instaurer la régle suivante:
Si 50% des inscrits votent blancs l'election est réorganisée et les candidatas actuels ne sont pas autorisés à se représenter+ Pas de remboursement des frais de campagne.
Ca nétoierait le système sans forcer á une immense réforme.
Réponse de le 23/09/2016 à 9:15 :
Et pourquoi pas un coup d état avec un dictateur !!ainsi pas d élections ,pas de dépenses et tous ceux qui ne sont pas content au Goulag !!!un peu de sérieux nous tenons tous à notre république et à la démocratie ,vous aussi je pense !!!
Réponse de le 23/09/2016 à 23:10 :
La démocratie exercée dans de nombreux pays le prévoit , alors qui sont les dictateurs pour se transmettre éternellement le pouvoir .
Réponse de le 24/09/2016 à 9:21 :
Pourquoi pas à condition que ça ne soit pas un prétexte pour prolonger sine die le mandat des sortants.
a écrit le 22/09/2016 à 20:31 :
Il y a deux tours dans les primaires. Quel serait le résultat du second tour ?
C'est surtout cela qui importe !
Réponse de le 24/09/2016 à 9:26 :
On le sait à peu près : plus la proportion des adhérents et sypathisants LR sera forte parmi les votants de la primaire, plus Sarkozy a des chances de gagner le second tour. D'où son intérêt à mobiliser sur une ligne assez droitière, ce qui est le positionnement des adhérents et sympathisants LR.
a écrit le 22/09/2016 à 17:46 :
il, lui , aurait déjà démissionner! Alors se représenter il doit être aveugle et sourd mais alors là on le savais déjà depuis
a écrit le 22/09/2016 à 17:34 :
le grand leader du parti unique se persuade qu'il sera au second tour face à la Marine!
a écrit le 22/09/2016 à 17:12 :
Macron va se présenter sans passer par la case primaire. Il va prendre de 15 à 20 % des
voix et Hollande n'aura aucune chance de figurer au 2ème tour. Si ce président veut la victoire de son camp, il devrait retourner en Corrèze et postuler pour un poste de conseiller général.
a écrit le 22/09/2016 à 16:27 :
Il a tout fait par défaut et ca continue !!!! et si la droite se déchire ,comme c est bien parti ,il va être réélu président par défaut !!! les Hamon , Montebourg etc !!!se seront bien fait avoir avec la primaire de gauche !!!sauf Mélenchon qui a tout compris et vu venir !!!
a écrit le 22/09/2016 à 15:44 :
Pas un pour racheter les autres, tous des bras cassés.
a écrit le 22/09/2016 à 15:39 :
Prochaine question à poser lors d'un sondage : pour quel candidat incapable voteriez-vous ? Ce serait plus clair.
Un exemple de leurs "compétences", dans les années avenirs nous allons manquer de médecins. Les prévisions sont catastrophiques en médecine générale et dans de nombreuses spécialités. Qui a gouverné la France depuis quarante ans, qui a laissé faire ? Quels seront les médecins qui viendront remplacer les manquants? Ceux qui auront été formé ailleurs et n'auront pas le niveau qu'exige la faculté.
Voilà ou ne mène l'impéritie de ceux qui prétendent nous gouverner l'année prochaine.
Les Juppé, Sarkozy, Hollande et consorts, dehors !
a écrit le 22/09/2016 à 15:13 :
Que le calamiteux Hollande reste le meilleur et le plus crédible des candidats de la gauche met surtout en évidence la déchéance totale de celle-ci.
Réponse de le 22/09/2016 à 20:35 :
Votre affirmation n'engage que vous même.
Les candidats crédibles à gauche existent toujours mais soit ils ne se présenteront pas, soit ce ne sera pas sous l'étiquette PS.
a écrit le 22/09/2016 à 15:04 :
Et il le sait le bougre. Je le dis depuis longtemps. Au 2e tour, face à LePen, il remporterait haut la main, comme Chirac en son temps. Le système n'est pas représentatif du tout et il faut en changer. Il est anormal qu'un quidam qui obtient environ 20% des voix des inscrits au 1er tour (le cas de tous depuis depuis De Gaulle) puisse devenir président et agir en monarque absolu !!!
Réponse de le 22/09/2016 à 21:06 :
Pompidou 44% au premier tour en 1969
Mitterrand 34% au premier tour en 1988
Sarkozy 31% au premier tour en 2007...
Réponse de le 22/09/2016 à 22:42 :
@Patrickb
Pas sur. Sako fait une campagne dure à droite, on ne voit plus tout à fait la différence avec le FN dans certains de ces propos. Hollande est fade son hypocrisie (ou celle de son gouvernement) insupportable à une grande majorité de Français. Pas sur pour finir qu'une Le Pen qui joue sur un discours assez modéré ne puisse pas pour finir l'emporter.
Réponse de le 23/09/2016 à 10:52 :
@bruno_bd: faux, tes pourcentages sont ceux des votants, pas des inscrits. Et quand on sait que de plus en plus de gens ne se déplacent même plus pour voter, la différence est importante :-)
a écrit le 22/09/2016 à 14:43 :
truffe Il va se ramasser une de ces raclées monumentale du siècle et c'est tant mieux
a écrit le 22/09/2016 à 14:01 :
Les guéguerres à gauche n'ont aucun sens; la gauche ne sera pas au deuxième tour de la Présidentielle.. Autant ne pas en parler..
a écrit le 22/09/2016 à 14:01 :
Front national, LR, UDI, PS, Front de gauche sans parler des sous catégories intercalées, voter pour eux c'est se faire avoir encore et toujours. Ils sont tous compromis et incapables de nous sortir de l'impasse oligarchique dans laquelle nous nous trouvons car entièrement compromis avec elle.

Au secours.
Réponse de le 22/09/2016 à 20:33 :
Vous mélangez tout, à priori le front de gauche n'est pas une émanation ou marionnette de l'oligarchie. Donc, vous avez votre réponse.
Réponse de le 23/09/2016 à 8:53 :
ah oui ? Et c'est quoi qui vous faire dire cela, le fait que Mélenchon soit copain avec Dassault peut-être ?

Le fait que les vieux élus coco sont encroutés au sein du pouvoir et sont près à faire toutes les concessions pour conserver leurs avantages et leurs petits privilèges ?

Que ce soit chez les cocos que l'on trouve les moins mauvais gestionnaires est une réalité mais c'est bien souvent au bas de l'échelle que l'on v rencontrer des personnages vraiment compétents, vraiment plus intéressés par la gestion des citoyens que par leurs intérêts propres.

Sinon en ce qui concerne les dirigeants ce sont quasiment les mêmes qu'ailleurs. Un parti politique qui n'exige pas la fin de la professionnalisation de la politique est illégitime.

Ah au fait j'ai oublié de vous demander si vous aviez des arguments, des idées voir même des analyses pour démontrer ce que vous pensez ? Mais c'est peine perdue je me doute bien hein...
a écrit le 22/09/2016 à 13:31 :
Si Valls et Macron arrivaient à élaborer un projet commun (et prier gentiment Hollande de se retirer) ils pourraient éviter la débâcle...
Réponse de le 22/09/2016 à 15:15 :
Et si ça ne marche pas, leur projet commun pourra toujours servir au candidat LR.
a écrit le 22/09/2016 à 12:47 :
moi je vote Hollande parce qu'il propose de baisser mes impots, la droite ne me propose rien du tout a part la suppression de l'ISF pour les riches et de nouvelles taxes et TVA en augmentation !
Réponse de le 22/09/2016 à 15:10 :
Vu le contexte et vu son incapacité à résister à ses clientèles, avec Hollande la dépense publique ne diminuera pas et les impôts non plus par conséquent, sa promesse est donc un mensonge (un de plus). La TVA sociale est la seule façon de redonner un peu de compétitivité à la France sans sabrer complètement les salaires comme ça a été fait en Espagne, quant à l'ISF on est quasiment le seul pays européen à en avoir encore un, il est profondément antiéconomique, à lui seul il explique probablement pourquoi, lorsqu'un groupe français doit être cédé, on ne trouve pas d'actionnaires français pour y investir et qu'il passe finalement sous contrôle étranger. Il doit être supprimé d'urgence.
Réponse de le 22/09/2016 à 16:37 :
@dilembue: c'est surtout pour l'augmentation de ton assistance que tu votes Hollande :-)
Réponse de le 22/09/2016 à 16:44 :
La droite propose nettement plus de choses que vous le dites : pour le programme jupe retour au 40 heures , retraite a 65 ans voir retour à 4 semaines de congés ( c'est pas dit mais on le devine ...) ...
La gauche propose l argent qui tombe du ciel mais ne vous en faites pas : gauche ou droite c'est même programme a savoir " retour en arrière ".
Réponse de le 22/09/2016 à 17:17 :
Moi je crois au père Noël parce qu'il m'apportait des cadeaux quand j'était petit ...
Mes parents n'ont dit qu'il n'existait pas mais moi je suis sur qu'il existe !!!

Les socialistes vont baisser les impôts , vous êtes comme moi dans un autre domaine !!
Réponse de le 22/09/2016 à 19:19 :
c'est le bon sens,en plus il y aura probablement un revenu universel pour tous avec Hollande
Réponse de le 22/09/2016 à 21:34 :
Hollande vous apportera le bonheur , il n'augmentera pas vos impôts , fera une politique de gauche ou tous les pauvres deviendront riche , vous serez tous propriétaires et si vous votez pour lui ce sera la semaine a 30 heures ( mieux que la CGT ) et la 6 eme semaine de congé ...

Tu remarques élu PS je t'aide a promouvoir le moi du genoux ...
Réponse de le 22/09/2016 à 22:15 :
hollande parle pas de taxes avant les élections ,mais s il est élu vous allez souffrir!!!!!!!!!!
Réponse de le 23/09/2016 à 13:35 :
@élu ps: et va savoir, peut-être mangera-t-on gratos chez toi tous les jours. Que ne promettraient pas les socialos pour être élus et jouir des ors de la République en se bidonnant de la naïveté des sans dents :-)
a écrit le 22/09/2016 à 12:30 :
Drôle de système que ces primaires qui peuvent adouber des candidats dont plus de 70% des français ne veulent pas: FH et NS Pour FH j'ai donné une fois et ne referait pas mon seul acte utile sera de participer aux primaires de la droite pour éliminer le candidat le plus dangereux NS quant au vote de 2017 je n'en attends rien avec tous ces candidats formatés à la mode UE
a écrit le 22/09/2016 à 12:10 :
Que ce soit à droite ou à gauche, aucun prétendant à Présidence de la République ne fait rêver. Pas plus en France, qu'aux US, en Allemagne ou... en Russie... et généralement un peu partout dans le Monde.
Au fond, il en a toujours ainsi, à part quelques exceptions lors de temps difficiles (guerres). La guerre serait donc la seule solution pour qu'émergent un consensus et des dirigeants capables de nous emmener vers un Monde apaisé? Faut-il inexorablement en passer par l'horreur et la barbarie?
a écrit le 22/09/2016 à 12:07 :
Il est évident qu'aucun candidat de gauche ou de droite ne peut créer l'enthousiasme. Le prochain quinquennat sera soit une période sans aucune réelle réforme soit une révolte générale. Il est même possible qu'il ne dure pas 5 ans.
a écrit le 22/09/2016 à 11:33 :
les derniers sondages montraient Hollande a 16% de popularité,c'est une hausse de 4% en un mois,c'est une bonne dynamique.s'il communique sur son bon bilan économique et sur les réformes effectuées,il peut se rétablir a temps pour le premier tour.autour de moi je sens les avis devenir plus positifs a son sujet,idem chez les commentateurs de la Tribune,tout ceci est très bon signe!
Réponse de le 22/09/2016 à 12:27 :
A mon avis, je suis loin d'interpréter l'action de Hollande avec les mêmes mots , cela est même réjouissant pour l'avenir qui enfin s'éclaircira pour beaucoup de monde .
Réponse de le 22/09/2016 à 13:15 :
Curieuse interprétation des chiffres présentés dans l'article!. Car entre 16% d'opinion favorable sur une représentation globale de la population et 20 ou 24% sur un panel constitué seulement de sympathisants de gauche, on a plutôt l'impression qu'hollande baisse encore (à 10 ou 12% au global)... Et comment pourrait il en être autrement, à force de décisions politiques fantasques et partisanes, qui vont à l'encontre de l'intérêt général ? La où je vous rejoint, c'est que c'est un très bon signe pour l'avenir. La gauche ne sera que plus facile à battre !
Réponse de le 22/09/2016 à 14:48 :
le chien aboie les caravanes passent
Réponse de le 22/09/2016 à 22:20 :
parlez pas de malheurs !!!!!!!!!! nos retraites ont pas bougé de 1 centimes !merci la gauche qui s en est mit plein les poches

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :