Les programmes d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen en 3 minutes chrono

SYNTHÈSE- Le président sortant Emmanuel Macron s'est largement qualifié pour le second tour de la présidentielle dimanche, avec un score de 27,6% des suffrages exprimés, devant la candidate RN Marine Le Pen, 23,41%, selon le ministère de l'intérieur sur la base de 97% des votants. Le candidat LFI Jean-Luc Mélenchon tutoie les 22% (21,95%). Retrouvez la synthèse de leur programme.
(Crédits : DR)

EMMANUEL MACRON

POUVOIR D'ACHAT

  • Baisse d'impôts de 15 milliards d'euros.
  • "Versement à la source" des prestations sociales.
  • Mécanisme de leasing pour l'achat d'une voiture électrique.
  • Triplement du plafond de la prime Macron.

RETRAITES

  • Âge de départ porté à 65 ans d'ici 2035.
  • Augmentation du minimum vieillesse à 1.100 euros.
  • Suppression des principaux régimes spéciaux (EDF, RATP...) pour les nouveaux entrants.
  • Cumul emploi-retraite plus simple et plus avantageux.

SANTÉ

  • Plan de recrutement à l'hôpital.
  • En ville, appui aux médecins (assistants).
  • Articuler médecine de ville et hôpital (hôpital hors les murs, participation plus large aux gardes...).
  • Développement de la téléconsultation.

SÉCURITÉ

  • Recrutement de 7.500 policiers, 2.500 gendarmes et 8.500 magistrats et personnels de justice.
  • 200 nouvelles brigades de gendarmerie.
  • Force d'action républicaine dans les quartiers si l'insécurité le nécessite.
  • Création d'un fichier des auteurs de violences conjugales.
  • Dépôt de plainte en ligne.

EMPLOI

  • Réforme de la formation professionnelle et du RSA avec obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine à une activité permettant d'aller vers l'insertion professionnelle.
  • Pôle emploi devient France Travail pour gagner en efficacité.
  • Report du départ légal à la retraite à 65 ans.
  • Retraite minimale à 1.100 euros.

FISCALITÉ

  • 15 milliards de baisses d'impôts, à parité entre les entreprises et les ménages.
  • Fin de la redevance audiovisuelle.
  • Abattement de 150.000 euros sur les droits de succession.

CLIMAT

  • Construction de 6 centrales nucléaires nouvelle génération.
  • Développement de l'énergie solaire et de l'éolien en mer.
  • Taxe carbone aux frontières de l'Europe.
  • Aides pour rénover 700.000 logements par an.

ÉDUCATION

  • Revalorisation des professeurs avec de nouvelles missions.
  • Plus d'autonomie pour les établissements scolaires.
  • Contrats de 35 heures pour les AESH
  • Rémunération des lycéens professionnels en alternance.
  • Augmenter les heures de français et de mathématiques.
  • Augmenter la pratique du sport.

INÉGALITÉS

  • Lutte contre le non-recours aux droits sociaux.
  • Conditionnement du RSA à un travail de « quinze à vingt heures par semaine ».

IMMIGRATION

  • Responsabilité et solidarité au niveau européen.

DÉFENSE

  • Poursuivre « l'objectif de 2% de notre PIB en dépenses militaires. »
  • Doubler le nombre de réservistes d'ici 2027.

CULTURE

  • Pass culture à 500 euros.
  • Ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche.
  • Fonds de 200 millions d'euros pour les industries créatives.
  • Renforcement de la diversité et de la parité dans les institutions culturelles.
  • Création d'un Erasmus des professionnels de la culture.

MARINE LE PEN

POUVOIR D'ACHAT

  • Exonération des cotisations patronales.
  • Hausse des salaires de 10% jusqu'à 3 SMIC.
  • Exonération de cotisations pour le SMIC.
  • Réduction de la TVA à 5,5% sur les produits énergétiques.

RETRAITES

  • Départ entre 60 et 62 ans en fonction de l'âge d'entrée dans la vie active.
  • Réindexation des retraites sur l'inflation.
  • Revalorisation du minimum vieillesse à 1.000 euros.
  • Rétablissement de la demi-part fiscale des veufs et veuves.

SANTÉ

  • Plan de soutien de 20 milliards d'euros.
  • Arrêt des fermetures de lits.
  • Revalorisation des salaires des soignants.
  • Incitations financières fortes pour les soignants s'installant en zones sous-dotées.
  • Augmentation du nombre de maisons de santé.

SÉCURITÉ

  • Augmentation de 1,5 milliard d'euros par an du budget de la sécurité et de la justice.
  • Création de 7.000 postes de policiers et gendarmes.
  • Porter à 20.000 le nombre de magistrats.
  • Présomption de légitime défense pour les forces de sécurité.
  • Supprimer les réductions et aménagements de peine, 85.000 places de prison en 2027.
  • Sanction financière contre les parents de mineurs délinquants.

EMPLOI

  • Conditionner les aides publiques à la création d'emplois.

FISCALITÉ

  • Création d'un impôt sur la fortune financière.
  • Abattement de 300.000 euros sur les droits de succession.
  • Exonération des moins de 30 ans d'impôt sur le revenu.
  • Baisse de la TVA à 5,5%.
  • Suppression de la redevance audiovisuelle.

CLIMAT

  • Plan de réhabilitation de l'habitat ancien.
  • Relancer le nucléaire avec la construction de 6 EPR et investir dans la filière hydrogène.
  • Sortir du marché européen de l'électricité.
  • Arrêt des projets éoliens.

ÉDUCATION

  • Revalorisation des salaires des enseignants.
  • Priorité au français, aux mathématiques et à l'histoire de France.
  • Dédoublement des classes en grande section et en CP.
  • Uniforme en primaire et au collège.
  • Suspension des allocations familiales et des bourses scolaires si absentéisme et perturbations.
  • Suppression des enseignements de langue et de culture d'origine.

INÉGALITÉS

  • Départ en retraite dès 60 ans de ceux qui auraient commencé avant vingt ans.
  • Retraite plancher à 1.000 euros et revalorisation des plus petites pensions.
  • Construction de 100.000 logements sociaux et étudiants par an.
  • Allocations familiales réservées aux familles dont l'un des deux parents, au moins, est français.

IMMIGRATION

  • Référendum pour décider qui peut entrer en France et y rester.
  • Aides sociales réservées aux Français.
  • Suppression du droit du sol.
  • Limiter l'accès à la nationalité.

DÉFENSE

  • Une loi de programmation militaire garantissant un effort annuel moyen de 55 milliards d'euros.
  • Financement de la recherche dans la technologie d'armement à hauteur de 1,5 milliard d'euros par an.
  • Souhaite que la France exerce une « diplomatie de défense souveraine », en se retirant de l'OTAN.

CULTURE

  • Livre blanc et Loi de programmation du patrimoine.
  • Création d'un service national du patrimoine.
  • Un milliard par an de budget pour les monuments historiques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 12/04/2022 à 6:18
Signaler
Le vote utile est préférable doit aller à marine le pen macron va nous faire sombrer et nous endetté sur 2 générations il met un programme a l'opposé de son parcours il fera jamais un référendum oublié pas le 49.3...

à écrit le 11/04/2022 à 14:08
Signaler
Bonjour, Dommage que les données ne soient pas dans le même format afin de pouvoir comparer les programmes plus facilement. Par exemple, pour E.Macron, vous mettez les dépenses militaires en % du PIB et pour M.Le Pen, vous les écrivez en €. Idem...

à écrit le 11/04/2022 à 14:06
Signaler
Bonjour, Dommage que les données ne soient pas dans le même format afin de pouvoir comparer les programmes plus facilement. Par exemple, pour E.Macron, vous mettez les dépenses militaires en % du PIB et pour M.Le Pen, vous les écrivez en €. Si v...

à écrit le 11/04/2022 à 11:38
Signaler
Manque la dose de proportionnelle promise par Monsieur Macron afin d'assurer une meilleure représentativité des français à l'assemblée. Indexation des tranches IR sur l'inflation Terminer la réforme du financement des collectivités locales , il e...

le 11/04/2022 à 12:21
Signaler
Toutes les propositions de M. Macron, retraite.. (suppression des regimes spéciaux..etc..) Retraite : aucune mention de revalorisation des retraites de vieux.... (En marche voudrait les voir tous disparaitre). Santé : itou, bref toutes ses propositi...

à écrit le 11/04/2022 à 11:25
Signaler
Arrêtez de nous promettre la lune les deux candidats feraient de faire la réforme du secteur public et de réduire les dépenses mais ils en sont incapables

à écrit le 11/04/2022 à 9:27
Signaler
C'est quand même pénible, la Tribune, un média qui se veut "économique", qui fait depuis un mois "ses titres" sur une élection présidentiel, dont personne n'a rien à faire. Allez, les vacances c'est fini, au boulot maintenant.

à écrit le 11/04/2022 à 8:47
Signaler
m macron avec moins de 25pour cent des inscrit ne peut pas appliquer sa reforme de retraite il se doit de revoir sa copie ou comment gouverner avec 3francais sur 4 contre lui et resortir de toute urgence les cahier de doleance qu'il a souhaité et ...

le 11/04/2022 à 9:20
Signaler
Il en a rien à foutre de ce que l'on veut et si c'est le pen elle reprendra les notes de mkinsey. C'est mort.

à écrit le 11/04/2022 à 8:13
Signaler
Bah une seconde suffit, tiens ça y est c'est fait je suis prêt pour une interrogation écrite: Des larmes et du sang, ainsi les vieux pourront mourir en se réconfortant de voir les jeunes en baver. C'est ça la solidarité !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.