Présidentielle : le très difficile pari de Nicolas Sarkozy

 |   |  454  mots
Seuls 21% des Français estiment que Nicolas Sarkozy ferait un bon président, très loin derrière Alain Juppé (45%), François Fillon (29%) et Bruno Le Maire (23%).
Seuls 21% des Français estiment que Nicolas Sarkozy ferait "un bon président", très loin derrière Alain Juppé (45%), François Fillon (29%) et Bruno Le Maire (23%). (Crédits : JACKY NAEGELEN)
Un nouveau sondage Viavoice pour Libération montre que 72% des Français ne souhaitent pas voir Nicolas Sarkozy se présenter à la présidentielle de 2017. Plus grave pour l'ancien président, 64% des sympathisants de la droite et du centre sont dans cet état d'esprit...

C'est peu dire que le "retour" en politique de Nicolas Sarkozy ne se passe pas exactement comme il l'imaginait. Lui qui espérait, une fois élu à la présidence de l'UMP (parti, rebaptisé "Les Républicains"), que le tapis rouge serait déployé devant lui pour qu'il puisse prendre sa "revanche" en 2017 sur un François Hollande qui l'avait battu à la présidentielle de 2012... c'est raté.

Déjà, ses "amis" n'ont pas voulu renoncer à l'idée d'organiser une primaire de la droite et du centre.... Alors que Nicolas Sarkozy n'en voulait pas. Pis, depuis plusieurs mois maintenant, Alain Juppé fait la course en tête dans les sondages, devançant largement dans les intentions de votes pour la primaire l'ancien président de la République.

72% des Français ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy se représente

Or, un nouveau sondage Viavoice* pour le quotidien Libération montre qu'à six mois de la primaire, l'ancien chef de l'Etat ne suscite pas vraiment l"envie". De fait, 72% des Français dont 64% de sympathisants de de la droite et du centre et 45% des proches du parti "Les Républicains" ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy se présente à l'élection présidentielle de 2017.

Seules 17% des personnes interrogées plébiscitent en revanche l'ancien chef de l'Etat, et 11% ne donnent pas de réponse. Au nombre des raisons invoquées pour expliquer ce rejet, 58% disent ne pas faire confiance au président des Républicains. Au total, 76%, dont 68% de sympathisants de la droite et du centre et 54% de sympathisants de LR, déclarent que Nicolas Sarkozy n'a pas changé depuis 2012.

Nicolas Sarkozy en quatrième position dans son propre parti

Or, c'est justement son passé de président de la République qui est considéré par 54% des personnes interrogées (53% de sympathisants de droite et du centre) comme un handicap pour Nicolas Sarkozy. Seules 21% d'entre elles pensent aujourd'hui qu'il ferait un bon président.

A noter que dans ce même sondage, 11% des personnes interrogées estiment que François Hollande ferait un bon président de la République en 2017... On voit que l'idée de rejouer en 2017 le même match qu'en 2012 est très loin d'enthousiasmer les Français.

De son côté, Alain Juppé continue de faire la course en tête : 45% des Français estiment en effet qu'il ferait un bon président, suivi chez "Les Républicains" par François Fillon (29%),  et Bruno Le Maire (23%). Nicolas Sarkozy n'est donc plus qu'en quatrième position dans son propre parti...


*L'enquête a été réalisée en ligne du 13 au 16 mai auprès d'un échantillon de 1.004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2016 à 20:58 :
Serte ce chiffre est haut mais me semble tout de même sous évalué... Quand on parle de sa candidature, personne ne répond vouloir le voir venir et tous sont bien content de sa défaite en 2012... A la limite seul les étrangers ne ^parlant pas notre langue risque de nous répondre oui a sa candidature...
a écrit le 26/05/2016 à 10:32 :
Désolé pour les sondages et pour les détracteurs de tous bords ,le seul qui peut sortir le pays de la monotonie ambiante ,du chacun pour soi ,du chômage et redonner au pays le moral,le goût du travail , etc!!! c est Nicolas Sarkozy!!!Mais beaucoup de monde dans certaines chapelles font tout pour l abattre ,rien ne lui aura été épargné et certaines officines ont peur du retour de bâton !!!
Réponse de le 26/05/2016 à 21:01 :
Quand on voit l'état de notre pays après 5 ans de présidentielle et 2 de premier ministre, il est loin de nous avoir épargné. Beaucoup de roi on perdu "physiquement" la tête pour moins que ça!!!
a écrit le 25/05/2016 à 13:06 :
non merci on a déjà donné pour ce tikon !
a écrit le 25/05/2016 à 11:41 :
Le seul crédible c'est Fillon : raisonnable, un bilan honorable mais hélas pas soutenu par le système comme l'ex-membre de la French American Fondation des bords de Gironde
Réponse de le 26/05/2016 à 10:25 :
Entièrement d'accord.
a écrit le 25/05/2016 à 11:08 :
Marre de Sarko talonettes.
a écrit le 25/05/2016 à 6:21 :
Ce sondage confirme le niveau intellectuel des Français , et leur courte mémoire ; qui ne peut-être ravivé par des scribouillards plus intéressés par le sensationnel que par la déontologie journalistique ! car le rappel des faits semble utile pour certains : Quand le Président N.Sarkozy fut élu son programme ignorait la bombe économique des américains ; Seul à y résister avec la Chancelière Mme Merkel contrairement aux pays gérés par les socialos Papandréou , Socratés , Zapatéro etc…etc…, Oui c’est irréfutable La France comme L’Allemagne ne plongèrent pas avec les subprimes et alors que l’ensemble de l’Europe se relève , qui enfonce leur pays ? la Grêce et La France ! Par qui sont-ils gérés ? répondre à cette question , c’est forcément invalider l’intoxication des sondeurs !!
Réponse de le 29/05/2016 à 15:43 :
Vous avez raison, c'était même lui qui affirmait que les français n'étaient pas assez endettés et qu'ils devaient pouvoir emprunter pour accéder à la propriété, c'est à dire les subprimes, c'est dire sa vision du monde et ce qui se serait passé chez nous aussi si le crash américain s'était produit 2 ans plus tard.
Car à parler de mémoire courte, il faut se rappeler de tout...
a écrit le 25/05/2016 à 5:36 :
Malgre le tan artificiel qu'il se colle sur la bobine pour avoir l'air bronze, il a mauvaise mine le bismuth.
Passera pas l'ete.
a écrit le 24/05/2016 à 19:43 :
Ce sondage ne reflète pas ce qui se ressent sur le terrain même si Juppé et Le Maire rencontrent une sympathie certaine. L'ennemi pour Sarko, ce sera les sondages plus ou moins bidon. Hier, pour le battre, on l'a sali avec les affaires. Aujourd'hui, ce sera les sondages discutables!
a écrit le 24/05/2016 à 15:12 :
Méfions-nous des pourcentages. Sarkozy fait un meilleur score que la loi travail qui passera pourtant. Meilleur aussi que le score de Chirac au premier tour de 2002 ....et enfin inutile de rappeler non plus qu'en mars 1994 Balladur était président ainsi que Strauss Kahn en mars 2011...
Rappelons-nous qu'on est en Vème république où l'essentiel n'est pas d'être le meilleur mais plutôt le moins mauvais et où il est possible d'aller subjuguer le temps d'une courte campagne les électeurs d'à côté (les rats) en leur racontant un peu n'importe quoi d'une voix forte (l'air de flûte).
a écrit le 24/05/2016 à 12:47 :
je me demande pour quelle raison
les medias diffuse les reves d'un perdant
aucun interet de plus ce personnage n'a pas de parole
comment faire confiance a une personne qui change d'idee
plusieurs fois par jour
sans oublier la dette qu'il a generer de 2007 a 2012
toujours pas rembourse
et le nombre de chomeurs
Réponse de le 24/05/2016 à 15:17 :
excusez moi mais pour la dette il a été franchement été aidé par la crise mondiale de 2009 et par des taux d’intérêts autour de 3,6% qui sont passés à 0,7% aujourd'hui.
Quand au nombre de chômeurs, la France s'est plutôt bien comporté dans cette période en comparaison des autres pays d'europe alors que depuis 2012 la plupart de ces pays ont inversé la courbe du chômage contrairement à la France qui a mis plus de trois ans pour un début de stabilisation
Réponse de le 24/05/2016 à 19:37 :
Ludwig - Avant de parler de la dette, vous devriez lire le rapport du socialiste Migaud, président de la cour des comptes qui exonère Sarko pour l'essentiel de la dette.
a écrit le 24/05/2016 à 12:44 :
S'il avait tenu ses engagements en 2007 il aurait été réélu haut la main. Au lieu de ça il n'a fait que des erreurs et n'a laissé qu'un très mauvais bilan : 600 milliards de dettes des déficits au taquet...
Juppé a un bon bilan en tant que maire de Bordeaux alors pourquoi pas lui ?
Réponse de le 25/05/2016 à 12:20 :
Juppe a ete nul comme premier ministre (poste qui est quand meme plus comparable a president de la republique que maire). En 95 qu a t il fait ? augmenter les impots (TVA, creation du RDS), etouffer les affaires judiciaires les siennes (appart pas cher pour toute la famille) et celles de ses copains... et une fois qu il a voulu changer quelque chose, il etait deja plombe par sa mauvaise gestion. Seul point positif: il a convaicu chirac de dissoudre l assemblee. Il pensait etre en selle pour 5 ans et il s est fait virer ... Juppe, la solution des annees 70 aux problems du 21 eme sciecle... c est dire si ca a une chance de marcher !
a écrit le 24/05/2016 à 12:30 :
pour se venger c'est un rancunier
a écrit le 24/05/2016 à 9:53 :
Comme le vieux Le Pen, Sarkozy a perdu son entendement , cette forme de sénilité qui vous détache de la réalité .

Avec toutes les casseroles que Sarkozy laisse derrière lui, il n'est pas besoin d'être psychiatre pour savoir que son avenir est derrière lui.

Bayrou, Juppé sont au même niveau..

Dans les urnes ces trois là sont l'atout de la gauche, hélas.
Réponse de le 24/05/2016 à 11:16 :
"Avec toutes les casseroles que Sarkozy laisse derrière lui"...on disait déjà ça de l'affaire Bettencourt en 2010... on a vu ce qu'il en est advenu in fine, malgré l'obstination du juge Gentil. Karachi, autre affaire où les preuves de son implication étaient, soit-disant, accablantes s'est perdue dans les sables et il n'est plus concerné ni de près ni de loin. N'oublions pas non plus que l'affaire du soit-disant trafic d'influence (qui n'a pas eu le moindre début de matérialisation...) résulte d'écoutes au long cours décidées par des magistrats qui désespéraient de trouver le moindre début de preuve dans le financement de la campagne de 2007 par Kadhafi. Je constate aussi qu'on ne parle plus guère de Tapie alors qu'il n'a pas remboursé un centime de l'arbitrage...
a écrit le 24/05/2016 à 8:43 :
Il a abusé de son premier passage a l’Élysée sans bilan positif pour la France, la répétition ne semble pas nécessaire! Tout comme son successeur, qui a cru bien faire en l'imitant!
Réponse de le 24/05/2016 à 19:53 :
Quand Sarko a quitté la présidence, mise à part l'Allemagne, nous étions les moins mauvais de l'UE. Tous les pays du Sud de l'UE ainsi que l'Irlande étaient dans une situation dramatique. L'Angleterre et le Danemark étaient en récession. Les Pays-Bas avaient de graves difficultés budgétaires. Ce n'était pas notre cas! Aujourd'hui, nous sommes les plus mauvais!
Réponse de le 25/05/2016 à 12:23 :
vous plaisantez ?
Sarkozy a ete nul lors de la crise (car c est au pied du mur qu on voit le macon). Pas de vision, pas de reforme d ampleur. Et dire qu on etait mieux que les autres est FAUX: on a certes fait mieux que l espagne ou la grece mais a peu pret aussi mal que l italie de berlusconi (le dirigeant le plus comparable a Sarkozy). La belgique, l autriche, la suede, la RFA ont TOUS fait mieux que nous
a écrit le 24/05/2016 à 8:34 :
En revanche la cote de Hollande remonte doucement.Sa fermeté dans le conflit avec la CGT commence a payer,la loi El Khomry passera!
Réponse de le 24/05/2016 à 18:46 :
Retournez votre journal. Vous le tenez à l'envers. En route pour le pétrole de roche vu le plongeon.
a écrit le 24/05/2016 à 8:11 :
C'est ce Monsieur qui est associé dans le cabinet Claude et Sarkozy qui a organisé le montage d'évasion fiscale de son ami Balkany.
We want our money back !
a écrit le 24/05/2016 à 8:09 :
C'est ce Monsieur qui est associé du cabinet Claude et Sarkozy et qui a organisé le montage de son ami Balkany dans l'affaire des Panama papers non ?
a écrit le 24/05/2016 à 7:55 :
Le Pouvoir rend accroc comme les drogues dures... Notre ami nico lui n'a pas eu sa dose depuis longtemps! Même sa confortable retraite ne le rassasie pas....
a écrit le 24/05/2016 à 7:02 :
Il doit sortir du jeux meme de la politique, ce n'est plus pour lui il a eu sa chance, il l'a raté, avec ses affaires il ne fait qu'affaiblir son parti !
a écrit le 23/05/2016 à 21:36 :
Sarko va calquer sa méthode sur celle de Trump,il est le seul a avoir compris qu'il n'y a que cela qui marche.Les autres qui font une campagne normale sont foutus
a écrit le 23/05/2016 à 21:25 :
Ce n'est en réalité pas plus difficile pour lui que pour les autres : ils ont tous déjà échoué, on n'attend plus rien d'eux...
a écrit le 23/05/2016 à 21:09 :
La presse de gauche ayant perdu tout espoir de l'élection d'un président de son bord en 2017, a révisé ses objectifs à la baisse et se contentera d'empêcher le retour de Sarkozy.
a écrit le 23/05/2016 à 20:51 :
Enfin, c'est un sondage Viavoice pour Libération, donc avec un biais partisan certain. L'honnêteté journalistique imposerait de le moyenner avec un sondage Opinionway pour le Figaro.
a écrit le 23/05/2016 à 19:46 :
Obstiné ce monsieur, le problème les 'sans dents', les 'moi- électeurs' de la France d'en bas, n'ont pas oublié les piètres résultats économiques, sociales et en politique étrangère de cet enfonceur de portes ouvertes...Qu'il profite de ses retraites et des chansons de sa femme au soleil, le pays ne veut plus de lui et surtout n'a plus besoin de lui..
a écrit le 23/05/2016 à 18:29 :
Combien de canards sans têtes des deux côtés de l'échiquier politique !!! Ils continuent à courir, mais ils sont déjà morts !!!!
a écrit le 23/05/2016 à 17:53 :
A un moment
trop de mensonges
trop de big magouilles
trop de promesses non tenues

on finit par être grillé et c'est tant mieux
Idem pour Hollande

Les francais sont des veaux pas pas encore complètement des ânes
a écrit le 23/05/2016 à 17:19 :
C'est un homme du passé, dépassé, trop vieux. Il incarne plus la préhistoire de la France, comme tous les vieux "fossiles" que son futur. La retraite et Question pour un Champion, c'est maintenant! Avec la couverture sur les genoux pour avoir chaud!
Réponse de le 23/05/2016 à 20:48 :
C'est vrai, il faut une personne plus jeune et moins usée. Alain Juppé ?
Réponse de le 24/05/2016 à 18:43 :
Il est pas déjà mort celui-là? ;-) .
Réponse de le 25/05/2016 à 7:28 :
@bruno_bd @benoit etc ..: J ai beaucoup de mal à comprendre les attaques sur l age de Juppé ( je suis pas "juppéiste") ..né en 1945 il a 2 ans de plus que la future présidente des EU ( née en 47) et un an de plus que mr Trump . Decidemment la france "ne va pas mieux" .
Réponse de le 25/05/2016 à 8:21 :
@benoit : bien vu ! le journal a l envers donne une côte de 51 % au lieu de15 ! ;-)
Réponse de le 25/05/2016 à 17:09 :
@malcomprenant
Je réagissais simplement au com de Benoit qui qualifiait Sarkozy d'"homme du passé, dépassé, trop vieux" alors que le pays s'apprête à élire Juppé, 10 ans plus vieux et lui aussi pas mal cabossé et grand brûlé de la vie politique. Et je souhaite franchement que votre pronostic sur l'issue de la présidentielle US soit juste, une victoire de Trump n'étant à mon avis plus à exclure.
a écrit le 23/05/2016 à 17:04 :
...et plus qu'assez de ce personnage ! :(((
a écrit le 23/05/2016 à 16:41 :
Sarkozy est persuadé qu'il a été battu par erreur et ne se rend pas compte que les français ne veulent plus de lui. Idem pour son successeur.
Je pense que nous aurons encore un président pas défaut avec A. Juppé et nous vivrons avec lui 5 ans d'une très grande difficulté car ce que FH est en train de vivre actuellement avec sa réforme "Loi du travail", AJ le vivra mais puissance 10 s'il fait toutes les réformes qu'il a prévues. Le pays sera exténué et MLP n'aura plus qu'à le ramasser !! MALHEURESEMENT.
Réponse de le 23/05/2016 à 21:04 :
Il faut reconnaître qu'il a été battu de justesse et sur la base d'une campagne totalement mensongère de son adversaire (et c'est les désillusions de ses électeurs qui font que la gauche ne survivra probablement pas à l'actuel quinquennat). Est-il utile de rappeler que Hollande est le président le plus mal élu de la Vè (seuls Chirac et 1995 et lui n'ont pas atteint la barre des 50% des votants au second tour mais Chirac l'avait quasiment atteinte alors que Hollande , en raison des très nombreux bulletins blancs, n'a recueilli qu'à peine plus de 48% des votes des participants au second tour. De même en regard des inscrits c'est le plus faible score de la Vè sauf Pompidou en 1969 mais dans le cadre d'un second tour droite-droite peu mobilisateur). Le moins qu'on puisse dire est que l'élection de Hollande était accompagné d'une grosse dose de scepticisme alors que pour sa part le sortant, qu'un an avant on pensait dépassé par Marine Le Pen, a fait mieux que résister.
Réponse de le 24/05/2016 à 11:15 :
@bruno_bd F. HOLLANDE n'a pas eu besoin de mentir. SARKOZY a bâti sa victoire de 2007 sur des mensonges et a menti pendant 5 ans. Il a au moins 3 fois dû déclarer "J'ai changé" pour justifier son rêve d'un 2ème mandat. SARKOZY a largement dépassé son budget pour les présidentielles. A lui seul cet exemple résume sa personnalité. La loi, c'est pour les autres !
Réponse de le 24/05/2016 à 15:40 :
votre analyse est juste, et pour aller dans votre sens , je pense que depuis des décennies, nous élisons un président par défaut, car en fin de compte les politiques des partis, dont ils sont les représentants, n'apparaissent plus crédibles aux yeux des électeurs, et on arrive à présent à la fin d'un modèle de représentation politique.
Réponse de le 26/05/2016 à 7:54 :
@Laurent : force est de reconnaître, même si tout n'a pas été une brillante réussite et que certaines dispositions étaient discutables, que ce qu'a fait Sarkozy, il l'avait clairement annoncé dans sa campagne de 2007 :
défiscalisation des heures sup, bouclier fiscal, traité européen, ministère de l'identité nationale, réduction des effectifs de la fonction publique, mise en place (hélas bien trop tardive) d'une TVA sociale, Grenelle de l'environnement avec mise en place d'une écotaxe poids lourds,... Seule la réforme des retraites de 2010 n'était pas explicitement annoncée, mais il faut bien reconnaître qu'elle était tellement indispensable que son successeur l'a pour l'essentiel conservée (donc validée) !
a écrit le 23/05/2016 à 16:21 :
Je pense que N. Sarkosy ne se rend pas compte à quel point il a déçu les français. Pour que ces derniers aient voté F. Hollande pour éviter sa réélection il fallait que ce désamour soit grand.
a écrit le 23/05/2016 à 16:17 :
il suffit de trouver de bons conseillers en communication ...En matière d'election présidentielle seule la forme compte ...le fond personne ne s'y interesse ....

Moi je proposerais une prime travailleur , de baiser le nombre de fonctionnaire et aussi d'inciter à acheter français via des déductions d'impots ...je pense que ça pourrait suffir pour berner tout le monde
Réponse de le 23/05/2016 à 18:09 :
concernant les fonctionnaires, faut il vraiment en arriver là, car ils sont nombreux !!! sans doute faut il BAISSER leur nombre et démarche préalable déterminer précisément quelles missions veut on leur confier, et pourquoi pas se limiter strictement aux missions régaliennes dévolues par l'état.
a écrit le 23/05/2016 à 16:14 :
surtout sans Kadfhi et bigmalion mdr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :