Retraites : 41.000 amendements déposés à l'Assemblée, record de la législature

Un nouveau record sous cette législature: 41.000 amendements, dont 23.000 des Insoumis, ont été déposés sur le volet principal de la réforme des retraites, examiné dans l'hémicycle de l'Assemblée à partir de lundi, a indiqué vendredi à l'AFP une source parlementaire.
(Crédits : Reuters/Benoit Tessier)

Certains amendements pourraient être jugés irrecevables d'ici le début de la bataille parlementaire dans l'hémicycle. Impressionnant, leur nombre reste toutefois loin du record de la Ve République : 137.449 en 2006 sur la loi autorisant la privatisation de GDF. La réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron occupe tout de même la deuxième marche du podium.

Obstruction

Outre LFI, qui avait déjà assumé l'obstruction en commission et promis une "noria" pour la séance, les communistes ont déposé 13.000 amendements. Le gouvernement en a aussi déposé une soixantaine et les députés LREM quelque 600. Dans l'opposition, on en dénombre 2.300 chez LR et environ 700 côté PS. Les autres groupes ont été moins prolixes.

Noyée sous 22.000 amendements, dont 19.000 des Insoumis, la commission spéciale retraites avait dû interrompre ses travaux la semaine dernière sans parvenir à balayer l'ensemble du texte.

C'est donc le texte initial présenté par le gouvernement qui arrive dans l'hémicycle lundi, sans les minces changements votés en commission. Afin de tenir compte de ses travaux, la vingtaine d'amendements adoptés en commission devraient toutefois être repris par les rapporteurs en séance.

Des délais serrés

Les délais vont-ils être tenus, alors que les "marcheurs" espèrent un vote en première lecture début mars, avant les municipales ? Un responsable de la majorité estimait récemment que si c'était "le même étiage" qu'en commission, les débats seraient "tenables" sur trois semaines, une de plus que prévu à ce stade, ce qui représente déjà 84 heures selon le président de l'Assemblée Richard Ferrand (LREM).

Le député Libertés et Territoires et ex-LREM Matthieu Orphelin n'est pas convaincu. "Il n'y a aucune chance que l'examen du texte soit terminé avant les municipales", lance-t-il dans un communiqué, dans lequel il réclame le report du débat de "quelques semaines".

A ce stade, le gouvernement exclut tout recours au 49-3, arme de la Constitution qui permet d'abréger les débats et d'adopter le texte sans vote. "Cela reviendrait à tuer le débat, ce n'est pas une option considérée", assure la vice-présidente du groupe LREM à l'Assemblée Marie Lebec, même si certains "marcheurs" préviennent déjà qu'ils n'auront "aucun problème politique" à y recourir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 18/02/2020 à 9:44
Signaler
Pour une fois que les communistes bossent hein...

à écrit le 17/02/2020 à 18:03
Signaler
A raison de 2 secondes par amendement (vu le contenu de certains d'entre eux c'est largement suffisant) et en regroupant ceux identiques ou quasiment, on pourrait en finir avec cette montagne d'amendements en une vingtaine d'heures.

à écrit le 17/02/2020 à 7:57
Signaler
Certains appellent cela la démocratie, c'est plutôt le bordel. Les oppositions ne sont pas mûres pour gouverner.

à écrit le 16/02/2020 à 19:38
Signaler
Si à la v république c’est passé avec 139000 amendements ça passera aussi cette fois avec la réforme des retraites. Un dernier «  coup » pour achever la population ciblée .

à écrit le 16/02/2020 à 18:32
Signaler
Selon un sondage réalisé par l’IFOP pour l’Humanité, 67% des Français seraient favorables à l’organisation d’un référendum sur la réforme des retraites. Si la démocratie c'est trop complexe, assumez la dictature !

le 17/02/2020 à 17:59
Signaler
La pratique référendaire est la porte ouverte à toutes les démagogies et toutes les surenchères. Elle est interdite par la constitution allemande, on serait bien inspirés de faire de même.

à écrit le 16/02/2020 à 17:06
Signaler
C'est toujours sympa de constater que les partis qui sont les plus critiques envers la "politique politicienne" en usent plus que d'autres. Et le cirque continue.

à écrit le 16/02/2020 à 9:31
Signaler
En parlant de retraite : C’est officiel, le régime de retraite de la Banque de France est maintenu. Son gouverneur François Villeroy de Galhau en a reçu l’assurance de la part du monsieur Retraites du gouvernement, Laurent Pietraszewski, dans un...

à écrit le 15/02/2020 à 22:33
Signaler
Les amendements en nombre délirant sont souvent obtenus par copier-coller. Une première analyse par une IA devrait pouvoir arriver à en réduire le nombre à quelques dizaines, ce qui est parfaitement discutable sur le fond dans les délais.

à écrit le 15/02/2020 à 17:49
Signaler
"Certains marcheurs n'auront aucun problème à y recourir"(au 49.3). Personne n'en doute un instant. Orwell avait parfaitement compris que les élites acceptaient plus facilement les idées totalitaires que le peuple. L'utilisation du 49.3 est bien un a...

le 15/02/2020 à 18:32
Signaler
Vous oubliez Rocard, Sarkozy Hollande. Essayez d'être honnête ! Le 49.3 figure dans notre constitution, donc parfaitement démocratique. Ou alors donnez vous les moyens de changer la constitution

le 15/02/2020 à 20:54
Signaler
Changer la constitution? Et qui va le decider ? Un gouvernement ? A pars un référendum je vois pas ... Aucun gouvernement droite gauche ne se tirera une balle dans le pied Demander leur deja de reformer leur avantages!! Sont meme pas capable d...

le 15/02/2020 à 22:30
Signaler
@Deldongo : aucun 49-3 sous le quinquennat Sarkozy.

le 16/02/2020 à 11:04
Signaler
Sur ce sujet précis, la dictature n'est absolument pas du côté de LREM qui souhaite un débat parlementaire loyal sur le texte, mais du côté des "partis" d’extrême gauche qui ont sciemment décidé de torpiller le débat républicain en déposant plusieurs...

à écrit le 15/02/2020 à 11:47
Signaler
40.000 amendements. N'ont rien d'autre à foutre nos chers députés. Dégainer au plus vite le 49.3. Et circulez !

le 15/02/2020 à 18:49
Signaler
Les députés d'opposition font leur job. Le droit d'amendement est constitutionnel et le recours à des techiques d'obstruction est d'autant plus légitime que la majorité ne leur laisse aucun espace d'expression et refuse de prendre en compte aucun am...

le 15/02/2020 à 20:55
Signaler
C est pas beaucoup 40 000 vu la reforme de nul qu ils sont en train de nous pondre !!

à écrit le 15/02/2020 à 10:29
Signaler
j’ai reçu hier, un appel téléphonique ET une plaquette publicitaire de ALLIANZ pour m’inciter à leur donner de l’argent. La loi Pacte leur donne cette possibilité. Ils soulignent qu’avec la réforme actuelle du gouvernement, j’allais perdre beaucoup d...

le 15/02/2020 à 16:13
Signaler
Raisonnement à la petite semaine et de comptoir ... mais vous avez le droit ! Votre argent sous le matelas ne vaudra quasiment plus rien à votre retraite ( l’inflation aura eu raison de vos petites coupures!) Bonne chance.

le 15/02/2020 à 19:02
Signaler
Croyez vous que je raisonne à la petite semaine (1) Je suis contacté par des assureurs qui me disent que la réforme, actuelle va diminuer de façon conséquente ma retraite. Je vais devoir cotiser beaucoup plus et bien plus longtemps (2) Le gouvernem...

le 16/02/2020 à 13:11
Signaler
Mais cessez donc de geindre pour rien. Vous ne voulez pas investir votre épargne via Allianz ? Personne ne vous y oblige. Puisqyevoys dites vous-meme que vous êtes très intelligent, vous pouvez tout cacher en billets de 100€ sous votre matelas. Mais ...

à écrit le 15/02/2020 à 10:19
Signaler
Quand un "pouvoir" insiste, en contradiction a la souveraineté de son peuple, c'est qu'elle n'est pas maître de sa politique mais un simple rouage! C'est l'arbre qui cache la forêt!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.