Valls recadre Taubira qui "rêve" d'un monde où on travaille 32 heures et pas le week-end

 |   |  286  mots
(Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer)
Manuel Valls a appelé vendredi le gouvernement à être "pragmatique" et à "sortir des dogmes" après les déclarations de la Garde des Sceaux Christiane Taubira, qui a dit rêver "d'un monde où on peut travailler 32 heures".

Interrogée par RMC et BFMTV sur le travail dominical, Christiane Taubira a fait une sortie remarquée au lendemain du vote de la loi Macron : "je rêve d'un monde où on ne travaille pas le dimanche, où le samedi et le dimanche on ne travaille pas. Je rêve d'un monde où on peut travailler 32 heures".

"J'estime que l'idéal, c'est que les gens puissent travailler 32 heures dans une semaine. Pour avoir du temps pour se consacrer aux autres dans des associations. Pour avoir le temps d'aller au musée, pour avoir le temps quand c'est possible d'aller sur la plage, de déambuler, de marcher, de parler à ses voisins, d'aller en librairie, au cinéma, au théâtre, etc. Voilà la société dont on peut rêver", a développé la Garde des Sceaux.

Interrogé sur cette déclaration lors de sa visite du salon aéronautique du Bourget, Manuel Valls a répondu: "vous savez, aujourd'hui, il y a un temps de travail qui existe. Il y a les 35 heures mais le temps effectif est de 39 heures. Les Français, ce qu'ils veulent aujourd'hui, c'est du boulot".

"Le travail, c'est une valeur. Le mérite, c'est une valeur. Et l'engagement que les Français attendent aujourd'hui pour leurs enfants et leurs petits-enfants, c'est une bonne formation pour avoir demain un bon travail. Soyons pragmatiques, sortons des dogmes, engageons nous pour la croissance et le travail pour notre pays. C'est mon action", a poursuivi le Premier ministre.

Passer à une durée hebdomadaire légale du travail de 32 heures ne serait "pas une absurdité", avait déclaré en février le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

(source : AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2015 à 19:10 :
Taubira ne va pas assez loin. Je souhaite pour ma part travailler une heure par jour tout au plus, comme nos ancêtres les chasseurs-cueilleurs. Aujourd'hui, les robots, les ordinateurs et autres imprimantes 3D, infatigables esclaves, nous permettent cette révolution ludique. Il suffit de le vouloir. Le travail sera bientôt une notion dépassée, sauf pour quelques <cerveaux> capables de faire fonctionner les machines. Beaucoup de Français l'ont compris et le chômage de masse doit être encouragé, beaucoup mieux indemnisé, en attendant de se passer aussi des échanges monétaires.
a écrit le 22/06/2015 à 8:38 :
Travailler moins et gagner plus !!!

Il faut vraiment être endormi
c'est contre toute les théories et le bon sens
Réponse de le 22/06/2015 à 9:33 :
@Rêvons comme le dit Mme Taubira cela reste un rêve et cela fait toujours du bien de rêver; Elle a donc tout à fait le droit de REVER de travailler moins pour gagner autant ou plus. le progrès technique permet de l'envisager il suffit que les gains de productivité ne soit pas confisqués par une minorité à leur seul profit ou que l'Etat redistribue (mais je pense que ce mot vous choque!). Son monde même si pour l'instant cela reste du rêve est peut être plus sympa que celui de ceux qui prône le travailler plus pour gagner plus. Tout le monde a le droit d'avoir son mode d'épanouissement certain c s'épanouisse dans le travail mais d'autres peuvent s'épanouir dans autre chose que le travail . il y a c'est vrai des métiers où l'on pet s'épanouir mais il y a en a d'autre qui ne sont qu'alimentaires et il faut aller chercher son épanouissement autre part si le progrès technique le permet c'est bien et là c'est vraiment un progrès d la société!
a écrit le 22/06/2015 à 8:15 :
Je me rappelle que lorsqu'on est passé aux 35h, une bonne partie de la fonction publique était déjà à 32h. Taubira a juste oublié qu'il existait un autre monde.
a écrit le 22/06/2015 à 8:05 :
la valeur "travail" est dépassée,seuls les libéraux ne l'ont pas compris!sans un monde de plus en plus robotisé,les valeurs compétition, et dépassement de soi au travail sont obsolètes.désormais les grands pays s'appuient sur une monnaie forte qui elle meme s'appuie sur un ensemble de richesses potentielles et accumulées.cette monnaie forte suffit aux besoins essentiels des populations.le temps de travail va baisser drastiquement et les salaires augmenteront,n'en déplaise aux libéraux passéistes
a écrit le 22/06/2015 à 1:34 :
A la lecture de cet article et de certains commentaires je suis dépité de voir que Frédéric Lordon a raison. Après que le communisme nord-coréen et le soviétique a créé son utopie de l' homme nouveau, aujourd’hui le néo-libéralisme est parvenu à créer son propre homme nouveau, un être content de produire où tous ses affects sont liés à son "épanouissement" au travail. (voir Capitalisme et servitude)

Ou pour paraphraser un autre scientifique et penseur français, Henri Laborit lui médecin chirurgien et neurobiologiste qui a travaillé sur la concept de l'intelligence avec ses expériences connues sur les rats, (voir le film d'Alain Resnais "Mon oncle d'Amérique") on a créé une civilisation d'hémiplégique, qui n'utilise que l'hémisphère gauche de son cerveau, la partie rationnelle, qui raisonne comme une machine si bien qu'il suffit de la codée pour la contrôler, alors que la partie droite, créative, capable d'esprit de synthèse dans un amât d’informations est atrophiée.
a écrit le 21/06/2015 à 18:37 :
Pour une fois elle ne raconte pas que des conneries !!!!!!
a écrit le 21/06/2015 à 16:30 :
Madame Taubira est une vraie Gauche, de celles qui vous ruine un pays comme on l'a fait en Grèce, génération spontanée de fonctionnaires ( les seuls qui votent bien ), des retraités et assistés; ignorance de comment vous payez tout ça, la prison seulement pour les racistes, et ceux qui attaquent la gauche et ses dogmes. recherches des financements qu'on ne remboursera jamais , ah et j'allais oublier , on ne travaille plus et on ne pense plus à la fortune, aux banques, et aux ministres du budget. Merci Fée Taubira
Réponse de le 22/06/2015 à 8:09 :
quand vous dites retraités assistés vous parlez certainement de vos parents. Apparement vous êtes un spécialiste des droits réservés aux feignants.
a écrit le 21/06/2015 à 13:25 :
Faut pas rêver Madame Taubira, les patrons n'embaucheront pas plus pour autant ! Moi j'ai commencé à 43 h et j'en suis pas morte, c'est pas les heures de boulot qui fatiguent, ce sont les patrons qui ne respectent plus les employés. Dans mon temps ils nous respectaient, bien sur, du jour au lendemain on pouvait trouver un autre emploi ! Maintenant si les patrons sont aussi désagréables c'est sans doute aussi que l'état leur mette trop la pression !
a écrit le 21/06/2015 à 13:14 :
La dictature du manichéisme matèrialiste
exige une "efficiency"pragmatique qui obture les cerveaux et interdit de penser, comme dans un rêve, à un idéal autre. Sans ambiguïté était la déclaration d'un rêve, sans prétendre imposer un dogme. Décidément, la France demeure irritée à vie ( ? ) par les démangeaisons d'un "herpès" aux tours de rôle sans fin.
a écrit le 21/06/2015 à 13:01 :
Le problème n'est pas que Taubira rêve de choix anti économiques et destructeurs d'emplois... mais c'est surtout que les socialistes confondent rêves et réalités !!!
Moi je rêve de gagner au loto... je ne commence pas les dépenses en espérant que mes rêves se réalisent : c'est malheureusement ce qu'ont tendance à faire les socialistes. !!
a écrit le 21/06/2015 à 11:21 :
AFFLIGEANT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
VALS NE CONNAIT LE TRAVAIL QU'AU TRAVERS DE BUREAUX BIEN CHAUFFES,DE VOITURES AVEC CHAUFFEURS,DE REPAS BIEN CUISINES PAR DE GRANDS CHEFS,HABILLES PART LES PRIMES DE MINISTERE ET RECU DANS TOUTOUS LES SALONS MONDAINS POUR GRIGNOTER DES MIGNARDISES "LENOTRE" ET BOIRE DU CHAMPAGNE.CETTE PERSONNE LA A LE COURAGE DE
ME DIRE CE QUI EST BIEN OU PAS.....AFFLIGEANT CET HOMME........
a écrit le 21/06/2015 à 9:19 :
32 heures pour du 100% c'est une excellente idée. Ainsi, il serait possible de baisser les salaires et rendre les entreprises plus compétitives à l'exportation.
De même, un salaire ne pourrait plus dépasser 50 euros de l'heure, car au-dessus il ne s'agit que d'une participation au bénéfice de l'entreprise. Tout le monde serait content, en particulier les petits salariés qui ne payeraient plus d'impôts.
Alors, Monsieur Vals, encore un peu de courage ...
a écrit le 21/06/2015 à 9:00 :
Et lui il défend avec beaucoup de vigueur le dogme du productivisme et de la compétitivité, alors que cela mène la planète à sa destruction. Et en plus la compétition économique est truquée puisque 1% de la population mondiale possède presque 50% de la richesse. La "crise" a créé plus de milliardaires qu'à n'importe quelle période de l'histoire de l'humanité.
a écrit le 21/06/2015 à 8:59 :
comme il aime recadrer les autres moi aussi je vais le recadrer pour son voyage en avion de l'état avec sa famille aux frais des français et avec une partie de mes impôts, mais les bisounours oublieront vite seuls ceux qui on en assez de se faire rouler garderont cette petite histoire lors d'un vote. Il confond république et royauté, au juste il est français !
a écrit le 21/06/2015 à 8:45 :
Travail, capital, énergie. Raisonnez avec l'énergie et tout vous paraitra beaucoup plus simple.
a écrit le 21/06/2015 à 8:17 :
Est oui, cela serai un beau rêve, travailler 32 heures et avoir tous les week-end de loisir, les chinois seraient très heureux, les enfants en Indre pourraient aller a l'école.... Mais bon le monde est moche, les chinois ne peut pas se pleindre de travailler 10 heures pas jour dans des conditions difficiles, les petit enfants travailent des 10 ans pour ne pas mourir de faim, et tous les francais sont pas fonctionnaire à la poste ou à l'éducation nationnal dans notre beau pays.... Mais bon, comme la marmotte ne travail pas dans le chaucolas cela est une utopie de gauche. Des mots ou des idée pour ne rien dire de concret. Bien triste....
Réponse de le 21/06/2015 à 9:36 :
vous êtes fâché avec l'orthographe. Vous voyez travaillez 32 heures et être mieux payé, je suis pour. Il suffirait juste que les patrons et les politiques s'en mettent moins les fouilles pour que cela fonctionne, mais vous votre condition doit vous suffire.
Réponse de le 21/06/2015 à 13:27 :
Comme le disait Francis Blanche dans son sketch avec Pierre Dac : En Indre, à Châteauroux...
Réponse de le 22/06/2015 à 1:04 :
@Roger@Roger

Mieux payer les gens en payant moins les patrons ne resoud rien, ca revient quasi a faire tourner la planche à billets car en vérité ils ne sont richent que virtuellement via des chiffres sur leur comptes en banque et des actifs dont la valeur peut s'écrouler du jour au lendemain (bien sûr j'exagère un peu)
Mais si demain vous payer plus tout le monde dans produire plus de biens ni de services en face, cela ne créerait à moyen terme que de l'inflation. Plutot que d'essayer en vain de mieux répartir la valeur, pourquoi ne pas plutot essayer de l'augmenter ??
a écrit le 21/06/2015 à 7:57 :
Ce gouvernement est ridicule. Les rêves perso de la femme ne doivent pas être exprimés par la ministre. C'est de la démagogie et de l'individualisme. Elle veut montrer qu'elle est différente. Ce pays se décompose dans la cacophonie, l'égoïsme, l'anarchie et la vanité de certains.
Réponse de le 21/06/2015 à 8:24 :
vite , dehors .....vraiment pas à sa place ....
Réponse de le 21/06/2015 à 8:26 :
Oui, que cette dame sois différente en idéologie politique est sûrement vrai, mais elle s'exprime personnellement, cela est possible ( encore) en France , mais que le gouvernement relatée cela est bien triste et peux porteur sur la situation économique de notre pays.... Un exemple du peux d'efficacité de notre gouvernement... La gauche dans son ensemble aura tres décevant.
a écrit le 21/06/2015 à 2:16 :
C'est assez paradoxal de constater à travers les commentaires que finalement le masochisme en politique à de beaux jours devant lui...
Quand Sarkosy propose de travailler plus,il devient président...
Fascinant.
a écrit le 21/06/2015 à 1:35 :
Mais c'est très fort de café... ce que vous dites cher M. Walls.Si le patronat joue le jeu, avec l'aide de 41 Milliards d'allègements fiscaux et si l'on se base sur 32 heures au lieu de 35 effectives, cela ouvre la voie à des embauche même à mi temps. Pourquoi ne pas creuser la question !? Passer sa vie à bosser comme un âne, ça vaut le coup si on est un artiste ou si on gagne 14000 euros comme vous. Du pognon, un bel égo bien surdimensionné, une retraite à vie, oui ca vaut le coup de faire quelques mois en tant que Ministre ! Sinon, franchement..... la vie passe trop vite et je vous rassure, les gens oublient vite qui on a été. Le temps ne se rachète pas M. Walls, alors donnons de la valeur à nos vies avec aussi une once de liberté ! Un mot de plus en plus vain...
a écrit le 21/06/2015 à 0:00 :
Je ne vois en aucun cas un recadrage quelconque dans l'intervention du premier ministre. Il a fait seulement part du réalisme qui doit habiter chacun de nous. Le monde du rêve auquel madame Taubira fait allusion reste le monde de l'imaginaire. Et l'intervention du 1er ministre tant à rappeler que cet imaginaire si doux à titre individuel, deviendrait vite un cauchemar sociétal. A moins que nous soyons seuls au monde sans aucun compétiteur. Il s'agit bien du domaine du rêve.
a écrit le 20/06/2015 à 23:41 :
Bonjour,
De toutes les manières l'automatisation, l'impression 3D, la Robotique et surtout l'IA vont remettre en question la notion même de travail. Cela les politiciens ne vous en parlent pas car ils ne le comprennent pas et surtout ne se rendent pas compte du bouleversement sociologique profond que cela va induire. On en reparle dans 15 ans ... .
a écrit le 20/06/2015 à 23:27 :
Apres avoir fait tombé Lionel Jospin, Mme Taubira egale à elle meme fera tombé Francois Hollande. Pourquoi une telle ministre reste au gouvernement? La caution de gauche? Elle fait perdre des voix à la gauche et s'occupe seulement de son ego et d'elle meme dans les medias. La notion de solidarité gouvernementale est totalement absente de ses pensées et obligations.Elle doit sortir du gouvernement pour permettre en 2 ans de donner une image plus professionnelle du gouvernement et moins idéologique pour regagner un peu de voix au centre. Enfin, pour le moment, c'est l'extreme droite qui continuera d'en profiter.
a écrit le 20/06/2015 à 22:47 :
Pourquoi travailler alors que par héritage, sans jamais avoir rien foutu de sa vie on peut, en dormant, se réveiller plus riche que la veille...
franchement ?
Il ne faudra pas venir vous planquer dans ma cave prochainement....
a écrit le 20/06/2015 à 21:35 :
je propose de travailler 20H par semaine sans baisse de salaire. C'est effarant d'entendre des politiques proposer cela. MAIS SUR QUELLE PLANÈTE VIVENT T-ILS ? il serait peut être temps de renvoyer les politiciens à l'école pour qu'ils puissent apprendre ce qu'est l'économie mondialisée qu'ils ont voulue ! Madame Taubira, et avec tout le respect que l'on vous doit, taisez vous sur les sujets d'économie.... vous êtes manifestement déconnectée de la réalité, au mieux incompétente...
Réponse de le 21/06/2015 à 7:43 :
Ce sont des gens complémentent à cote de la réalité!!! Je n'ai pas de mots pour dire à quelle point je suis choquée par ces propos- c’est insultant pour la France. C'est insultant pour les entrepreneurs et investisseurs. Les Français ont-ils une « élite » idiote ?
Réponse de le 21/06/2015 à 8:53 :
alors vos congés vous les laisser à votre patron, le week end c'est du boulot. En principe les gens qui parlent comme vous ce sont des feignasses,
a écrit le 20/06/2015 à 19:26 :
Qui a nommé Mme Taubira ministre? c'est bien Hollande et le PS
a écrit le 20/06/2015 à 19:15 :
Mr le premier ministre, au lieu d'aller voir le foot, lisez age de pierre age d'abondance de Marshall Sahlins (ed. Gallimard), cela vous évitera des poncifs, mais vous perdriez votre titre de souverain poncif.
a écrit le 20/06/2015 à 19:06 :
Les Ministres côtoient davantage de cadres de grandes entreprises que de PME encore moins de TPE. Or, des usines avec des ouvriers à 32 H, il y en avait déjà à l'époque des 40 H.
Alors Taubira et les syndicats feignent juste d'ignorer que les ouvriers des grands groupes sont une toute petite minorité, la majorité des Français travaillent dans des PME qui n'ont même pas la taille pour avoir un Comité d'entreprise... Les Trente glorieuses où les avancées sociales des GE se propageaient peu à peu à l'ensemble des salariés, c'est fini. Désormais, nous vivons le libre échange avec la suprématie des lois européennes sur les nôtres et un jour, ce sera celles du continent ou du Monde...
a écrit le 20/06/2015 à 19:01 :
Nous sommes habitués aux boffitudes de Valls parfaitement incompétent en économie et qui n'entends que les discours des voyous de la finance ; Valls = Sarkozy, des fouteurs de bordel en France.
a écrit le 20/06/2015 à 18:59 :
il faut réduire le temps de travail ET instaurer une prime universelle pour chaque citoyen.moins le citoyen travaille plus la prime compense le faible revenu.cela permet de réduire le chomage et de relancer la consommation
Réponse de le 20/06/2015 à 19:47 :
Vous n'avez jamais dû travailler de votre vie comme la majeure partie des élus socialistes !
Réponse de le 21/06/2015 à 8:30 :
L'allocation universelle est effectivement incontournable pour baisser le coût du travail faiblement qualifié. Par contre la quantité de travail ne se décrête pas administrativement. D'ailleurs les politiciens se trompent souvent sur cette question : la gauche a cru partager le travail avec les 35h alors que les entreprises y ont vu l'opportunité de tendre leur processus et d'améliorer la valeur produite par poste...quant à la droite elle a rêvé bêtement au retour des contrats à 39h sans discuter avec les chefs d'entreprise alors que ceux-ci rêveraient plutôt dans l'absolu très souvent de contrats à zéro heure !
Réponse de le 21/06/2015 à 8:36 :
@elu ps. Cela correspond à l'allocation universelle de Jacques Marseille. Ca viendra un jour.
Réponse de le 21/06/2015 à 8:38 :
Il suffirait de financer cette allocation universelle par une contribution de l'énergie.
a écrit le 20/06/2015 à 18:28 :
BEnnnn, comme il n'y aura plus personne pour bosser samedi et dimanche, il faudra aller au musée, au cinéma, au théâtre et en boîte les jours ouvrés. Ça va être génial le jour d'après.
Réponse de le 21/06/2015 à 9:12 :
au juste est ce que vous travaillez au moins la semaine. Les autres au boulot et vous la belle vie, encore un bobo de gauche en plein délire.
a écrit le 20/06/2015 à 17:55 :
Bof, avec les robots, les imprimantes 3d, le numérique, cela sera déjà pas mal de trouver à faire 20h de boulots rémunérés. La plupart de nos politicards sont encore loin d'avoir compris cela. Le summum étant ceux qui veulent supprimer les 35h et retarder l'âge de la retraite. De la débilité complète ou de la soumission au capital.
a écrit le 20/06/2015 à 17:38 :
32 heures travaillees pour 32 heures payees, ca supprime le chomage et ses indemnites.
Réponse de le 20/06/2015 à 19:47 :
Si elle démissionne, ça réglera le problème !
Réponse de le 20/06/2015 à 22:02 :
Je viens de comprendre ! On parle du gouvernement ! Les 32 heures, c'est pour eux ! Ouah ! P'tain ! Ca va les changer ! 32 heures, ca represente combien d'heures sup' ? C'est pour ca que Valls en veut plus !
a écrit le 20/06/2015 à 17:25 :
En résumé, plus de pain le samedi et dimanche, je propose également de fermer les hôpitaux dès le mercredi, idem pour pour les restaurants.... bref le progrès social ! vive TAUBIRA ! (j’oubliais pour le cinéma et les musées idem... et pas de métro pour les parisiens)
Réponse de le 21/06/2015 à 9:14 :
pas mal ton commentaire, vu ta liste, pourvu que tu en profites, alors bobo de gauche, rien que pour toi comme les aides.
a écrit le 20/06/2015 à 17:16 :
Dans un monde coopératif (genre: France avant l' UE et l'euro), le partage du travail est concevable mais pas dans un monde concurrentiel c'est le chacun pour soi!
a écrit le 20/06/2015 à 17:14 :
Chiche ! sortons des normes ! Mettons tout sur la table et réfléchissons à la société que nous voulons vraiment et aux moyens d'y arriver. Ne serait-ce que pour passer le temps en attendant la reprise.
a écrit le 20/06/2015 à 17:03 :
Taubi a raison. On y est presque, puisque entre 3 et 6 millions de français font du 0 heure à pôle emploi. On devrait continuer pour faire le plein emploi à pôle emploi.
Réponse de le 20/06/2015 à 19:44 :
Taubi à raison : dans les écoles d ingénieurs tout le monde rêve de bosser à l EDF ( 15 48 h par an ; cour des comptes) ou fuir la france
Réponse de le 21/06/2015 à 8:49 :
@jeune diplomé:EDF est une entreprise qui dégage des bénéfices et verse de généreux dividendes a ses actionnaires!c'est l'exemple type de l'entreprise bien gérée ET avec un faible temps de travail,donc c'est possible
a écrit le 20/06/2015 à 16:56 :
Personne n'est obligé de travailler le week end (c'est du moins cela qu'il faut garantir) et tout le monde peut faire 32h et moins avec le temps partiel. On peut aussi comme en Angleterre fixer la durée légale à zéro heure. La durée légale ne représente qu'un seuil au-delà duquel on travaille en heures supplémentaires....
Réponse de le 20/06/2015 à 17:12 :
Donc plus de trains les weekend?
Réponse de le 21/06/2015 à 8:19 :
Personne n'est contraint à travailler à la SNCF et même à la SNCF il existe des personnels qui ne travaillent pas le week end. La question n'est pas d'interdire le travail du dimanche mais d'interdire qu'on vous force à travailler le dimanche.
a écrit le 20/06/2015 à 16:28 :
"Valls recadre Taubira" plutôt que recadrer le verbe "virer" serait plus approprié.
Réponse de le 21/06/2015 à 9:31 :
comment voulez vous que Valls recadrer Taubira, un type qui confond intérêt de l'état et intérêt personnel. Quand il prend un avion de l'état avec ses enfants aux frais de la princesse et qu'il ment pour justifier son acte, vous croyez qu'il est encore crédible. Il a de la chance car en France on est champion du monde du nombre des bisounours et je pense que vous faites partie de ceux là.
a écrit le 20/06/2015 à 16:12 :
"J'estime que l'idéal, c'est que les gens puissent travailler 32 heures dans une semaine" je crois qu'elle aurait pu ajouter : payées 50 ; pour faire bonne mesure.
Réponse de le 21/06/2015 à 9:40 :
et pourquoi pas payé 50, vous n'êtes pas patron alors ça vous gêne. Au juste vous travaillez, j'en doute!
a écrit le 20/06/2015 à 16:04 :
C'est tellement mieux de ne rien faire !, Mme Taubira, Mrs Valls à raison, la bronzette sur la plage ne se pratique pas partout. Le Rhum, c'est bon mais faut pas en abuser.
Réponse de le 21/06/2015 à 9:20 :
tu as l'air d'en connaître un rayon sur la plage et le rhum, il semblerait que c'est bon pour toi mais pour les autres.
a écrit le 20/06/2015 à 15:58 :
Sortons du dogme de la société de consommation et de la course au fric.
Vive la décroissance !
Réponse de le 20/06/2015 à 16:51 :
Prélevons 10 % de plus de vos revenus pour redistribuer aux fonctionnaires
Réponse de le 20/06/2015 à 18:13 :
decroissance ok
vu que vous avez aussi appris la loi d'okun en econometrie, vous faites quoi des millions de chomeurs qui vont arriver?
je pose la question parce que hollande avec son programme de decroissance en est deja a presque 1.5 en plus en 3 ans ( 450 000 emplois aides +650 000 chomeurs + 300 000 focntionnaires qui vont ressortir par eviction)
a écrit le 20/06/2015 à 15:58 :
Le DOGMATIQUE c'est vous monsieur le premier ministre qui donnez vie au profit, à la croissance, au travailler toujours plus pour gagner moins et survivre moins bien.
Donnez vie au capital, aux lois rétrogrades et l'arrachez à l'humain.
Vous parlez pour plaire à vos maître du MEDEF car pour vous la fin (devenir président) justifie tous les moyens.
a écrit le 20/06/2015 à 15:58 :
LES PROFS EN FONT BIEN 15 H ET IL Y A BELLE LURETTE QUE EDF EN FAIT 28
Réponse de le 20/06/2015 à 16:59 :
Les professeurs français du secondaire ont le même salaire horaire que leurs homologues étrangers. Seul le salaire horaire est important.
Réponse de le 20/06/2015 à 17:10 :
15h de cours représentent un peu plus d'heures de travail par semaine...
a écrit le 20/06/2015 à 15:49 :
Déjà qu'en travaillant 39h tout le budget pars dans la bouffe l'essence les impôt et le loyer ! Rien ou très peu dans les loisir type ciné librairie théâtre... Ce n'est pas du temps libre dont ont besoin les francais mais de pouvoir d'achat !!! Pendant que les "grands" de ce monde ce gave comme jamais les gens ordinaire galère à toute les fin de mois !
Réponse de le 22/06/2015 à 9:56 :
tout a fait. Le Probleme n'est pas le nombre d'heures travaillees mais le budget disponible.
En travaillant moins, la Balance entre salaire et depenses bouge. C'est un grand risque que d'avoir plus de temps pour sortir et entreprendre des choses quand on n'a pas les finances qui vont avec. En pratique pour que ca marche, il faudrait travailler moins pour gagner plus pour depenser plus. Le Probleme c'est que ca marche pas comme ca.
a écrit le 20/06/2015 à 15:38 :
Il est évident que c'est Taubira qui a raison. Toutes les études les plus sérieuses montrent qu'avec la robotisation la moitié du travail va disparaître d'ici quelques années. Il n'y a plus que les guignols de l'UMPS - qui n'ont jamais travaillé d'ailleurs - pour croire à cette vision du XIXème siècle de la vie sociale. Valles devrait étudier la question
Réponse de le 20/06/2015 à 16:13 :
Ah, c'est sur que moins on travaille et plus les choses s'améliorent !!! Vraiment, en Guyane, sans doute, sous les palmiers, n'est-ce pas, et pour le reste il faudra vous contenter des noix de coco...et demander la charité a vos voisins qui bossent !!!!
Réponse de le 20/06/2015 à 16:15 :
Et qui fabriquera les robots ?
Réponse de le 20/06/2015 à 16:23 :
Ce n'est pas la quantité de travail qui compte en économie mais la valeur ajoutée, et en France elle est déjà plus faible que chez nos voisins en raison de la pression fiscale et sociale. Passer à 32 heures ne ferait qu'accentuer cette différence, et engendrerait l'arrivée encore plus rapide d'une robotisation dans le secteur tertiaire, qui sera forcément destructrice d'emplois humains. C'est le contraire qui est aujourd'hui nécessaire, même si cela outrage les belles consciences dites de gauche, et si la France s'y refuse, cela se fera par un ajustement du niveau de vie. Le partage du travail est destructeur de valeur ajoutée., par quelque bout qu'on le prenne, faire faire à deux personnes le travail d'une seule est un processus d'appauvrissement, incompatible avec le maintient du progrès social.
Réponse de le 20/06/2015 à 17:05 :
La quantité d'heures ne se décrète pas. Effectivement c'est la résultante de la demande et du taux d'automatisation. On peut par contre baisser le coût de l'heure faiblement qualifiée en subventionnant le SMIC ce qui permet d'arbitrer au détriment de la mécanisation afin de juguler un peu le chômage massif.
Réponse de le 21/06/2015 à 9:24 :
au lieu de critiquer la Guyane, tu crois qu'il n'y a que toi qui bosse, tu vois le 20.06 a 16 heures, je bosse il semblerait que pour toi le boulot c'est bon pour les autres, au juste un peu de noix de coco te ferait du bien.
a écrit le 20/06/2015 à 15:17 :
Taubira se prend pour un certain prêcheur américain qui lui aussi avait "fait un rêve" et courrait plus de risque puisqu'il a pris une balle dans la tête, ce qui ventile assez bien le cerveau. On voit le niveau de la pensée socialiste qui se résume en hystérie collective, paillardise et soif de pillage. Aucunement de l'acharnement de ma part, seulement un constat. Mais ce qui provoque le dégoût est que les français désormais et depuis longtemps le savent, ils continuent pourtant de voter pour la folie. Inquiétant.
a écrit le 20/06/2015 à 15:13 :
Difficile de dire du bien des socialistes aujourd'hui mais j’avoue qu'elle est bien cette femme politique. C'est rare de nos jours.
a écrit le 20/06/2015 à 15:11 :
moi je reve salaires a vie .... retraites a vie + vacances gratuite voyages gratuits le tout sur le dos du contribuables ou des usages
Réponse de le 21/06/2015 à 9:47 :
avec un tel commentaire tu ne dois pas bosser beaucoup par contre pour les aides tu dois être un sacré spécialiste. Ceux qui bossent compte améliorer leur niveau de vie et il n'y a pas scandale et je ne vois pas ce que viennent faire les contribuables dans ce débat.
a écrit le 20/06/2015 à 15:00 :
Il a raison...il faut sortir des dogmes....: des 35 heures, de la croissance,du travail dominical, du libéralisme, de la mondialisation,de la compétitivité ...etc...,! et surtout ne pas rêver ! c'est dangereux de rêver ! ça humanise....vous vous rendez compte ?!!! non non surtout ne pas rêver à un monde meilleur, fraternel, ou la solidarité et l'entraide viendraient remplacer l'individualisme,le chacun pour soi,la compétition à en crever....ça foutrait tout par terre et ça risquerait de lui coûter sa place, à lui et à ceux qui ne vivent que par l'exploitation de l'autre...non non ,ça risquerait d'être une deuxième abolition de l'esclavage ! impensable....n'y réfléchissez même pas !
Réponse de le 21/06/2015 à 9:50 :
c'est très bien de rêver c'est mon cas mais vivre dans un monde cauchemar comme toi ça doit être horrible. Regarde de tant en tant un dessin animé et tu verras le monde est différent du tien. En plus il y a les bisounours très bonne école.
a écrit le 20/06/2015 à 14:57 :
Encore un peu de blanche !!
a écrit le 20/06/2015 à 14:42 :
nous , nous rêvons d'un monde dans lequel Taubira ne "travaillerait" plus :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :