A Davos, le monde d'après Covid-19 selon Xi Jinping, sur fond de « nouvelle guerre froide »

 |  | 823 mots
Lecture 4 min.
Au Forum virtuel de Davos, le président chinois Xi Jinping a prôné des efforts mondiaux dans la lutte contre une crise sanitaire sans précédent et un engagement plus fort en faveur de la coopération multilatérale.
Au Forum virtuel de Davos, le président chinois Xi Jinping a prôné des efforts mondiaux dans la lutte contre une crise sanitaire sans précédent et un engagement plus fort en faveur de la coopération multilatérale. (Crédits : Carlos Garcia Rawlins)
Après la défense du libre-échange et de la mondialisation il y a quatre ans, le principal rival des États-Unis défend désormais le multilatéralisme au sommet - cette année en visioconférence - des puissances mondiales. « La Chine créera un environnement scientifique ouvert, juste, équitable et non discriminatoire qui sera bénéfique à tous », a décrit, telle une nouvelle ère, le leader chinois.

C'était en 2017, à Davos, dans un discours historique, Xi Jinping, leader du parti communiste faisait l'éloge du libre-échange et de la mondialisation. Quatre ans plus tard, à la fin de l'ère Trump - pendant laquelle il n'avait tenu de discours -, la deuxième puissance économique mondiale change de ton. Pour cette édition virtuelle du Forum économique de Davos qui réunit chaque année le G20 (dix-neuf des plus grandes économies et l'Union européenne), le président de la République Populaire de Chine a mis en garde ses homologues contre le manque de coopération qui ébranlerait l'équilibre mondial déjà fragilisé. Cette seconde intervention arrive en plein dans la crise du Covid-19 dont le Chine est le pays d'origine.

Lire aussi : À Davos, on parlera coronavirus (croissance en berne), "virus des inégalités" (capitalisme miné) et... triomphe de la Chine

Xi Jinping, défenseur du multilatéralisme

Lors de cette intervention de vingt-cinq minutes environ, le chef de l'Etat...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2021 à 10:45 :
OK on va le dire autrement... :-)

"Des sous s'il vous plait, des sous, beaucoup de sous !" ^^
a écrit le 26/01/2021 à 10:20 :
Que pense Xi Jinping de la situation au Tibet et à l'extrême ouest de la Chine?
Il en a oublié de parler de cela. Les occidentaux ont ils le courage de le faire?
a écrit le 25/01/2021 à 19:41 :
qui peut croire xi jiping,?...l' acrobate du mensonge étatique...pour parler et pour qu' il ait une légitimité-crédilbilité il faudrait déjà qu'il libère les Ouigours, restitue le Tibet aux Tibétains, les iles sprileys aux autres pays riverains, cesse ses hackages et espionnage d' état via les appli - jeux- pc téléphone de marque chinoise , arrête ses gesticulations en mer de Chine, reconnaisse sa responsabilité dans l' apparition
et l' expansion du covid .bref la brillante et belle civilisation chinoise voit son image et son prestige anéantis par l' image exécrable de ce gouvernement totalitaire La longue marche ...mais la vraie , est loin avant d' avoir un gouvernement chinois constructif, responsable et respecteux des autre formes d' états et de politiques!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :