À Davos, Merkel veut incarner la solidarité dans la course aux vaccins

 |  | 562 mots
Lecture 3 min.
Angela Merkel s'exprimait ce mardi lors du Forum de Davos 2021 au sujet de la course aux vaccins et des risques entrainés par un manque de coopération internationale.
Angela Merkel s'exprimait ce mardi lors du Forum de Davos 2021 au sujet de la course aux vaccins et des risques entrainés par un manque de coopération internationale. (Crédits : MICHAEL KAPPELER)
Alors que l'OMS qualifiait il y a quelques jours les pays riches d'« égoïstes » au sujet de la distribution des doses, la chancelière allemande a appelé lors du World Economic Forum digital à coopérer pour permettre à tous d'avoir accès à la vaccination. Dans le même temps, la chancelière est confrontée dans son propre pays à la polémique sur les retards de livraison.

> VOIR le dossier - La course aux vaccins

Pour sa dernière année à la tête de la première économie européenne, après seize ans de règne, Angela Merkel n'abandonne pas son sens du consensus, un marqueur depuis le début de sa carrière. « Il est pour moi encore plus clair qu'auparavant (...) que nous devons opter pour une voie multilatérale et que le protectionnisme ne résoudra pas les problèmes » sur la question de l'accès aux vaccins en particulier, a jugé Mme Merkel lors de son intervention annuelle au Forum digital de Davos mardi, dans la tradition germanique au multilatéralisme et à la coopération européenne.

Alors qu'un écart...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2021 à 10:31 :
La solidarité allemande, ben allez le dire aux grecs hein qui se sont fait ouvertement humilier par les banquiers allemands... hypocrites.

Tiens d'ailleurs il est où Schauble ?
a écrit le 27/01/2021 à 7:50 :
Et la solidarité, Merkel en sait quelque chose. Les grecs aussi, entre autres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :