Affaire de corruption en Corée : manif monstre contre la présidente

 |   |  316  mots
Démissionnez Park Geun-hye ! était écrit sur les pancartes des centaines de milliers de Sud-Coréens qui ont défilé dans les rues de Séoul. Ils réclament la démission de la présidente, mêlée à un scandale de trafic d'influence et d'abus de pouvoir impliquant les grands conglomérats comme Samsung et son amie de 40 ans, Choi soon-sil.
"Démissionnez Park Geun-hye !" était écrit sur les pancartes des centaines de milliers de Sud-Coréens qui ont défilé dans les rues de Séoul. Ils réclament la démission de la présidente, mêlée à un scandale de trafic d'influence et d'abus de pouvoir impliquant les grands conglomérats comme Samsung et son amie de 40 ans, Choi soon-sil. (Crédits : Reuters)
Plus de 800.000 personnes ont défilé samedi dans les rues de Séoul. La présidente Park est mêlée à un scandale impliquant une amie et les principaux conglomérats du pays comme Samsung.

Pour le troisième week-end consécutif, les Sud-Coréens sont descendus dans la rue ce samedi pour réclamer la démission de la présidente Park Geun-hye, mêlée à une affaire de corruption impliquant son amie Choi soon-sil, fille du "Raspoutine coréen", et les principaux conglomérats coréens, dont Samsung.

Ils étaient plus de 850.000 manifestants, selon les organisateurs cités par l'agence Yonhap, dans le centre de la capitale, Séoul, à brandir des pancartes sans équivoque non loin de la Maison bleue, le siège de la présidence, et à scander :

"Démission, démission, vous devez démissionner!"

Les excuses publiques de la présidente, au pouvoir depuis trois ans et fille de l'ancien dictateur militaire Park Chung-hee, n'ont pas apaisé la colère de l'opinion publique sud-coréenne et de l'opposition qui lui reprochent d'avoir sollicité les conseils d'une amie, Choi Soon-sil, qui n'a aucune fonction officielle mais aurait bénéficié de largesses de grands groupes industriels du pays. Celle-ci a été arrêtée pour fraude et abus de pouvoir.

Perquisition chez Samsung

Samsung aurait par exemple versé jusqu'à 2,8 millions d'euros à la confidente de la présidente pour financer la formation équestre de sa fille en Allemagne, selon la presse locale. Une perquisition a eu lieu mardi au siège du géant coréen.

L'enquête des procureurs portent sur des accusations contre Choi Soon-sil, dont le père est gourou d'une secte, qui aurait convaincu des conglomérats de faire des dons à des fondations à but non lucratif, en usant de ses liens d'amitié avec la présidente.

La cote de popularité de Park Geun-hye s'est effondrée à 5%, selon un sondage réalisé par l'institut Gallup-Korea et rendu public vendredi. C'est la cote la plus basse jamais enregistrée par un chef de l'Etat sud-coréen depuis l'avènement de la démocratie en 1988.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2016 à 4:51 :
A DARKCITY. Il est desormais question d'un "impeachment" pour tres bientot. Mme Park n'a meme plus de majorite dans son propre parti. La question que se pose le citoyen lambda est " qui gouverne". Si cela advenait, ce serait un splendide exemple pour le monde libre. Elle vit un enfer, qu'elle a declenche: On va pas la plaindre. Fille de dictateur, elle a ete formatee comme tel, 30 ans de retard.
Quoiqu'il en soit, la vie politique en Coree est tres active et une profonde cuture democratique habite les nouvelles generations. Samedi soir et toute la nuit partout des bougies brulaient loin du centre-ville, preuve que nombreux citoyens sont parties prenantes dans le process de destitution.
En France c'est l'inverse, on continue de dormir. Alors bonne nuit, bientot le pen ?
a écrit le 12/11/2016 à 21:53 :
Que c'est beau, si au moins nous pouvions faire la même chose en France...! Des millions de Français dans les rues, calmement, déterminés et sans violence, nous exigerions la fin de la monarchie et la création d'une nouvelle vraie démocratie. Seulement nous ne sommes pas conscients de notre pouvoir et nous sommes résignés à accepter un système archaïque contrôlé depuis des décennies par une caste d'incapables irresponsables qui a totalement ruiné ce pays. A quand le réveil..?
a écrit le 12/11/2016 à 20:04 :
Elle lâche pas le pouvoir cette "chère" présidente
il est temps de partir pourtant
a écrit le 12/11/2016 à 17:42 :
Autant Samsung ne risquait pas grand chose de ses deux echecs commerciaux, autant d'avoir trempé dans des pots de vin que tout le monde voit actuellement risque de sérieusement lui porter tort.

Dommage c'est une multinationale qui semblant sérieuse mais de nos jours, à l'air d'internet même si celui ci compte 95% de rien, grâce aux 5% restant et incontrôlables nous voyons, nous savons et nous en avons marre d'avoir à bosser plus pour gagner moins pour une oligarchie qui bosse toujours moins pour gagner toujours plus elle.

Soit ils comprennent et changent, soit c'est le chaos duquel personne ne sortira gagnant.
a écrit le 12/11/2016 à 14:15 :
A quoi d'autre le pouvoir sert-il ? Nos sociétés modernes n'ont pas d'autres finalité que "faire de l'argent".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :