Annonces chocs à Manchester United : les actionnaires envisagent de vendre le club et Cristiano Ronaldo s’en va

Les propriétaires américains du club anglais de Manchester United ont annoncé mardi soir qu'ils étaient ouverts à une vente du club, qui peine à retrouver son lustre d'antan.
Cristiano Ronaldo quitte les Red Devils
Cristiano Ronaldo quitte les Red Devils (Crédits : TOBY MELVILLE)

S'il est lancé, cd sera le deal de l'année dans le monde du football. Manchester United, le mythique club de foot anglais pourrait en effet être mis en vente par ses propriétaires américains, les Glazers.

« Le conseil d'administration entame un processus visant à explorer des alternatives stratégiques pour le club. Le processus est conçu pour améliorer la croissance future du club, avec pour objectif ultime de le positionner pour qu'il puisse tirer parti des opportunités tant sur le terrain que sur le plan commercial. Dans le cadre de ce processus, le conseil d'administration examinera toutes les alternatives stratégiques, y compris de nouveaux investissements, une vente ou d'autres transactions. Cela comprendra une évaluation de plusieurs initiatives visant à renforcer le club, y compris le réaménagement du stade et de l'infrastructure, et l'expansion des opérations commerciales du club à l'échelle mondiale », a déclaré Manchester United dans un communiqué.

Départ de Cristiano Ronaldo

Cette annonce intervient alors que  la relation entre le club mancunien et Cristiano Ronaldo a pris fin « d'un commun accord » quelques heures plus tôt. Le Portugais, présent au Qatar pour le Mondial-2022 et désormais libre de s'engager où il veut, l'avenir semble très incertain.

« Cristiano Ronaldo va quitter Manchester United d'un commun accord, avec effet immédiat », a sobrement écrit le club dans son communiqué en le remerciant pour « son immense contribution au cours de ses deux passages à Old Trafford ».

La superstar de 37 ans a de son côté publié son propre communiqué pour assurer qu'il « aime Manchester United et (...) les supporters et ça ne changera jamais ».

Ces échanges de politesse masquent mal le soulagement mutuel de voir s'achever une relation qui avait franchi le point de non-retour entre le joueur et la direction.

Ole Gunnar Solskjaer, Ralf Rangnick, Erik Ten Hag, soit tous ses entraîneurs passés ou présent lors de son deuxième passage à Old Trafford, en ont pris pour leur grade, ainsi que quelques glorieux anciens, comme Wayne Rooney qui avait eu l'outrecuidance de critiquer ses prestations et son comportement.

Ronaldo, qui avait notamment quitté ses coéquipiers et le stade avant même la fin d'un match de Premier League contre Tottenham après avoir refusé d'entrer en jeu, était pourtant loin d'être irréprochable.

Il n'entrait en tout cas plus du tout dans les plans de Ten Hag, nommé sur le banc de Manchester cet été et qui a été renforcé par les très bons résultats obtenus en se passant des services du joueur portugais.

 (Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.