Donald Trump va augmenter le budget de la Défense de 9%

 |   |  305  mots
(Crédits : YURI GRIPAS)
Les autres agences fédérales devraient voir leurs crédits amputés pour compenser cette hausse.

Le président américain Donald Trump a proposé lundi "une hausse historique" des dépenses militaires dans le prochain budget fédéral dont son administration a esquissé les grandes lignes. Evoquant un budget "de sécurité nationale", le président républicain a affirmé, lors d'une rencontre avec des gouverneurs à la Maison Blanche, qu'il respecterait sa "promesse de protéger les Américains".

Selon un responsable de l'administration, il va proposer une hausse de 54 milliards de dollars pour la Défense, soit une hausse d'environ 9% d'une année sur l'autre, qui sera compensée par une baisse équivalente des dépenses non-militaires. "La plupart des agences fédérales verront par conséquent une réduction de leur budget", a indiqué ce responsable, interrogé sur des informations de presse évoquant en particulier une baisse pour la diplomatie et l'agence de protection de l'environnement.

600 milliards de dollars annuels

"Vous en saurez plus demain (mardi) soir", a ajouté Donald Trump, évoquant don discours devant le Congrès réuni au grand complet. "Ce sera un événement majeur, un message un monde en ces temps dangereux, sur la force et la détermination de l'Amérique", a-t-il encore dit.

Début février, des chefs militaires américains avaient décrit devant le Congrès une armée américaine affaiblie par des années de ressources budgétaires insuffisantes et plus de deux décennies de conflits. S'ils ont déjà convaincu Donald Trump, c'est le Congrès qui tient in fine les cordons de la bourse.

Profitant des retraits de troupes américaines d'Irak et d'Afghanistan, son prédécesseur démocrate, Barack Obama, avait réduit les dépenses militaires. Néanmoins, à 3,3% du PIB, soit près de 600 milliards de dollars, elles restent de loin les plus importantes du monde.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2017 à 16:00 :
Très bonne nouvelle. Trump a raison, car ses ennemis la Russie et la Chine veulent menacer le super pays qui est les USA, seul garant de la démocratie sur Terre. Heureusement que Trump est là pour faire revivre le reve américain et redonner le sourire aux millions d'Américains qui ont voté pour lui.
a écrit le 28/02/2017 à 15:11 :
Il retourne "les buts" de l'industrie militaire, qui jusqu'à présent ne pouvait faire de bénéfice qu'en organisant des conflits et employer des mercenaires, en revenant vers une armée nationale de métier!
a écrit le 28/02/2017 à 14:23 :
pour être encore plus en position de force dans les négos commerciales. :-)
t'achètes mes trucs ou je te flingue !
et/ou pour renflouer les programmes pharaoniques à problèmes (F-35, littoral combat ship, Porte-avions G. Ford, destroyer Zumwalt, etc...)...
a écrit le 28/02/2017 à 13:30 :
Mauvaise nouvelle pour le peuple américain.
L'"american first", c'est pour plus tard visiblement.
les US ont déjà, depuis très longtemps, le plus gros budget militaire qui soit.
54 milliards qui n'iront pas à la reconstruction de ce pays dans un état de délabrement avancé (la moitié des ponts sont a changer..) ou dans les aides sociales.
Les photos avec trump, sa femme et le couple Clinton, dans les bras avec grand sourire, démontrent que les parties n'existent plus, que ces gens "travaillent" uniquement pour leurs intérêts personnels, a coup de bakchich (en millions) des firmes militaires. D'un autre coté, il se protège, il ne sera pas assassiné par le milieu militaro-industriels , comme l'a été, Kennedy.
a écrit le 28/02/2017 à 12:59 :
W est content finalement, c'est bon il peut retourner peindre des petits chiens, ouf.
a écrit le 28/02/2017 à 12:40 :
"Clinton, c'est la guerre" ânonnaient pourtant les pro-Trump pendant la campagne, la bouche en coeur et sans aucun fondement. Trump promettait de fortement réduire l'interventionisme militaire américain dans le monde, avec pour leitmotiv "America first"...résultat il encourage la colonisation israélienne, et prépare à grand renfort de milliards le nouveau grand bazar politico-guerrier au Moyen Orient !

En un mois, il s'est déjà renié sur plein de sujets...et ce n'est que le début. C'est l'histoire de la plus grande cocufication de tous les temps qui s'écrit devant nos yeux. Que les populites et autres spécialistes du Yakafaukon en prenne de la graine.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :