Essai nucléaire nord-coréen : Séoul et Tokyo réclament de nouvelles sanctions

 |   |  304  mots
Ce sixième essai nucléaire nord-coréen est le plus puissant effectué à ce jour. *
Ce sixième essai nucléaire nord-coréen est le plus puissant effectué à ce jour. * (Crédits : Statista)
Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se réunir ce lundi pour discuter de la question de la Corée du Nord qui en est à son sixième essai nucléaire.

C'en est trop pour Tokyo et Séoul. Au lendemain du sixième essai nucléaire nord-coréen, le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe comptent réclamer à l'Onu, un durcissement des sanctions contre la Corée du Nord.
Le Conseil de sécurité des Nations unies doit en effet se réunir ce lundi, à 14h GMT pour examiner une nouvelle fois, la situation créée par ce test, le plus puissant effectué à ce jour par la Corée du Nord.

> Lire aussi : La Corée du Nord affirme avoir testé une bombe H

Le porte-parole de la présidence sud-coréenne, Park Su-hyun a expliqué:

"Les deux chefs d'Etat sont d'accord pour coopérer étroitement entre eux et avec les Etats-Unis et partagent le point de vue selon lequel les sanctions et les pressions les plus fortes doivent s'appliquer à la Corée du Nord."

"Dans ce cadre, ils ont convenu de pousser en faveur de sanctions plus fortes des Nations unies", dans le but de contraindre la Corée du Nord au dialogue, a-t-il ajouté.

La Corée du Sud réplique, les Etats-Unis se préparent

Au Japon, Shinzo Abe a également annoncé que Tokyo allait accroître ses capacités de défense antimissile tandis que la Corée du Sud a procédé, lundi, à un exercice de tirs missiles en réponse à Kim Jong-un.

Aux Etats-Unis, Donald Trump a réaffirmé dimanche, lors d'un entretien avec le Premier ministre japonais, sa détermination à défendre les Etats-Unis et leurs alliés "en utilisant toute la gamme des capacités diplomatiques, conventionnelles et nucléaires à sa disposition", après ce nouvel épisode.

> Lire aussi : Corée du Nord: Trump prépare de nouvelles sanctions

(avec agences)

___

* Un graphique de notre partenaire Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2017 à 15:52 :
La chine et la corée du nord ont 1300KM de frontières. La Chine ment et mentira, et ne respectera jamais les sanctions, et lui fournit TOUT GRATUITEMENT, de meme que Pétrole raffiné GRATUIT

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :