Corée du Nord : Trump prépare de nouvelles sanctions

 |   |  451  mots
L'équipe de sécurité nationale suit le dossier de près, a indiqué Sarah Huckabee Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, indiquant qu'une réunion avec le président était prévue plus tard dans la journée.
"L'équipe de sécurité nationale suit le dossier de près", a indiqué Sarah Huckabee Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, indiquant qu'une réunion avec le président était prévue plus tard dans la journée. (Crédits : Kevin Lamarque)
Le président américain réunira dimanche son équipe de sécurité nationale après l'annonce d'un nouveau test nucléaire mené par la Corée du Nord, Washington préparant de nouvelles sanctions.

Pas question de rester les bras croisés. Le président américain, Donald Trump, réunira dimanche son équipe de sécurité nationale après l'annonce d'un nouveau test nucléaire mené par la Corée du Nord, Washington préparant de nouvelles sanctions. "L'équipe de sécurité nationale suit le dossier de près", a indiqué Sarah Huckabee Sanders, porte-parole de la Maison Blanche, indiquant qu'une réunion avec le président était prévue plus tard dans la journée. Dans une série de tweets matinaux, M. Trump a une nouvelle fois dénoncé les actes "hostiles et dangereux" de Pyongyang et jugé que la politique d'"apaisement" vis-à-vis du régime de Kim Jong-Un était vouée à l'échec.

Dans le même temps, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a évoqué de nouvelles sanctions à venir. "Je vais préparer une série de sanctions, que je vais présenter au président", a-t-il annoncé sur la chaîne Fox News. "Ceux qui font des affaires avec eux (la Corée du Nord) ne pourront pas faire des affaires avec nous", a-t-il mis en garde, précisant que les Etats-Unis entendaient travailler avec leurs alliés et avec la Chine. Un peu plus tôt, la chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français, Emmanuel Macron, s'étaient de leur côté déclarés favorables à "un durcissement" des sanctions de l'Union européenne contre Pyongyang.

Amoindrir les recettes

Début août, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une septième salve de sanctions visant à priver la Corée du Nord d'un milliard de dollars de recettes tirées de ses exportations de charbon, de fer, de minerai de fer et de sa pêche. Ces sanctions ont en particulier été approuvées par la Chine, principal soutien économique de Pyongyang et destinataire de quelque 90% des exportations nord-coréennes. Les Etats-Unis, de leur côté, ont commencé à prendre des sanctions bilatérales visant notamment des institutions financières chinoises en affaire avec la Corée du Nord.

Sur ce front, l'Europe n'est pas en reste. La chancelière allemande, Angela Merkel, le président français, Emmanuel Macron, et le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, sont favorables à "un durcissement" des sanctions de l'Union européenne contre la Corée du Nord après son essai nucléaire, ont indiqué dimanche le gouvernement allemand et l'Elysée. Lors d'une conversation téléphonique, les dirigeants allemand et français ont jugé que "la dernière provocation en date du dirigeant à Pyongyang a atteint une nouvelle dimension", indique le gouvernement allemand dans un communiqué.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2017 à 20:03 :
Le Coréen a fumé du H , un champignon hallucinogène , mais Trump a la parade,
construire un mur de protection comme au Mexique.
a écrit le 04/09/2017 à 16:06 :
La chine 1300KM de frontières avec corée du nord Ment et Mentira, et rendra nulle et sans effet toute sanction
Réponse de le 05/09/2017 à 0:33 :
Et la russie de meme : meme intéret que la chine
a écrit le 04/09/2017 à 11:52 :
Alors

Qui est un « état voyou et fou », Celui qui possèdent l'arme Atomique où celui qui se forcent d'en avoir ou encore celui qui s'en ne déjà servi ?

les Gouvernent Américains sont trop avide.

sans discrimination la Corée n'a rien cacher à la face du monde pour sont programme Nucléaire pour se protéger de impérialiste.

l''US A vouloir trop exigé des autres, il risque de tout perdre un jour.

attention a ce qui doutent!!
Réponse de le 05/09/2017 à 0:41 :
NORA, 9 FAUTES D ORTHOGRAPHE
a écrit le 04/09/2017 à 11:49 :
Alors

Qui est un « état voyou et fou », Celui qui possèdent l'arme Atomique où celui qui se forcent d'en avoir ou encore celui qui s'en ne déjà servi ?

les Gouvernent Américains sont trop avide.

sans discrimination la Corée n'a rien cacher à la face du monde pour sont programme Nucléaire pour se protéger de impérialiste.

l''US A vouloir trop exigé des autres, il risque de tout perdre un jour.

attention a ce qui doutent!!
a écrit le 04/09/2017 à 11:40 :
Trump est un homme excessif, dans la constante menace tant auprès des chefs d'entreprises que des dirigeants des pays. Il ne comprend que la force et c'est hélas dommage pour tout le monde.
a écrit le 04/09/2017 à 10:57 :
Dire qu'il y a des défenseurs du régime de Nord Corée au nom de l'histoire.
Comment peut-on justifier un dépôt de plus de bombes nucléaires sur la tête des enfants de l'Histoire.
C'est cuire des haines sans fin, et avec ce type de raisonnement on tombe dans un extrémisme consistant à trouver dans l'histoire toujours une bonne raison de détruire autrui car autrui a une dette éternelle contre nous.
a écrit le 04/09/2017 à 9:28 :
ça sent le réchauffé des accord de Munich
a écrit le 04/09/2017 à 8:49 :
Les USA ont massacre 20% de la population en 1950-1953 en bombardant au Napalm.
Plus de bombes ont été déversé qu durant la guerre contre le Japon.

Les USA provoquent ce pays systématiquement depuis cette date à partir de ses 3 bases d'occupations
en Corée du Sud équipée de missiles balistiques nucléaires menaçant aussi la Chine.

La flotte Américaine avec des portes avions est sur place et menace a partir de l’île de Guam en procédant
a des manœuvre militaires ouvertement provocatrice en violant l'espace aérien et en ayant annonce qui ne se priveraient pas de frappe si ils peuvent tuer un responsable du régime.

Les USA ont écarté tout les opportunités diplomatique pour éviter cette escalade militaire qu'ils provoquent délibérément.

La logique tout a fait claire des Coréens est que les USA agressent tout les petits pays qui ne sont pas en mesure de se défendre et
qui ne s'alignent pas a la volonté de l'Empire du Mal.
D'ou leur course a l'arme nucléaire pour faire de la dissuasion.
Si on les attaque ils frapperont la Corée du SUD et Guam, et les USA en seront responsable du Massacre.
Ils ont démontrer hier qu'ils possèdent la capacité de faire exploser une bombe nucléaire de grande puissance.

Les USA sont responsable de cette situation, ils cherchent l'affrontement car il ne connaissent que la force et hégémonie destructive,
eux qui n'ont cesse d'etre en guerre depuis la fin de la Guerre mondiale.

Nous sommes en pleine propagande de guerre, les USA veulent veulent s'arroger le droit de railler un pays de la carte.
On nom de quoi, au nom de qui en aurait-ils le droit ?
Aucun ... pur impérialisme pour contrôler la planète.
Réponse de le 04/09/2017 à 10:37 :
Etes-vous sérieux?
a écrit le 04/09/2017 à 2:10 :
La Chine ou la Russie ne doivent pas se servir de la Corée du Nord pour assurer leur hégémonie envers les USA , l'Europe ou le monde.
C'est la Chine qui a laissé ou aidé ce pays à parvenir au niveau d'armement où il est arrivé.
C'est à la Chine de régler ce problème, dans le cas contraire elle doit subir un embargo économique comme la Corée du Nord.
a écrit le 03/09/2017 à 21:55 :
Un tweet peut être? Kim est surement un follower assidu de Donald ....
a écrit le 03/09/2017 à 18:20 :
C'est la Chine qui a la main sur le robinet qui alimente la Corée du Nord et elle va faire ostensiblement semblant de le fermer pour narguer l'administration Trump . J'ai un peu l'impression que la Chine et la Corée du nord testent les USA et qu'en ce qui concerne la Chine, ça va arriver de plus en plus souvent...
Réponse de le 04/09/2017 à 0:24 :
La Chine la fournit GRATUITEMENT à 100% en pétrole raffiné. Et la Russie vient de décider d'y envoyer beaucoup de touristes : DEVISES
a écrit le 03/09/2017 à 18:00 :
Toutes les " sanctions " déjouées, contournées, ce sont des missiles anti-missiles, radars, patriots, thaads, qu'il faut placer partout où il menace, et Joue ce Gamin. Blocus aérien et naval, porte-avions
a écrit le 03/09/2017 à 16:16 :
Les sanctions amusent le Gros Bébé : TOUTES contournées, par de multiples voies, et ruses, et corruption
Réponse de le 04/09/2017 à 9:08 :
.... evidemment !...... et ce ne sont pas les guignols de l'ONU qui , entre deux indignations , trois condamnations et cinq bonnes bouffes , vont faire évoluer quoi que ce soit !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :