Etats-Unis : Carly Fiorina veut faire de l'ombre à Hillary Clinton

 |   |  308  mots
Carly Fiorina, ex-PDG de Hewlett-Packard est la seule femme candidate aux primaires républicaines
Carly Fiorina, ex-PDG de Hewlett-Packard est la seule femme candidate aux primaires républicaines (Crédits : © Brian Snyder / Reuters)
L'ancienne directrice générale du groupe Hewlett-Packard a annoncé sa candidature aux élections présidentielles de 2016 sur la chaîne ABC.

"I am running for President".

C'est la petite phrase du jour lancée sur Twitter par cette femme du monde des affaires. A 60 ans, Carly Fiorina est la première femme candidate aux primaires du parti républicain pour les élections présidentielles de 2016. Une annonce également faite sur la chaîne ABC. Et face à ses éventuels détracteurs, la business woman en compétition ne se démonte pas. L'ancienne patronne du géant informatique a ainsi déclaré sur ABC:

"Je pense que je suis la meilleure personne pour ce poste car je comprends comment l'économie fonctionne, comment est le monde et comment il marche"

Fin mars, sur Fox News, elle avait déjà laissé entendre qu'il y avait 90% de chances qu"elle se présente aux élections.

Une attaque virulente contre Hillary Clinton

 Ses thèmes de campagne n'ont pas encore été révélés, mais devraient être connus ce lundi. La candidate a d'ores et déjà laissé entendre qu'elle serait l'"anti-Hillary" par excellence dans sa conquête de la Maison Blanche.

Dans la course, elle rejoint les sénateurs du Texas Ted Cruz, du Kentucky Rand Paul et de la Floride Marco Rubio. Mais aussi Ben Carson, le neurochirurgien vedette du pays désormais à la retraite. Mike Huckabee, l'ancien gouverneur de l'Arkansas devrait officialiser sa candidature ce mardi.

Carly Fiorina avait été forcée de démissionner en février 2005 de HP après une performance calamiteuse en Bourse. Elle se lance alors en politique. D'abord comme conseillère du sénateur républicain John McCain en 2008, candidat malheureux aux élections présidentielles face à Barack Obama. Puis, deux ans plus tard, elle défend les couleurs des Républicains en Californie, mais échoue face à Barbara Boxer, la candidate démocrate. Plusieurs échecs qu'elle espère aujourd'hui effacer de son CV.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2015 à 19:50 :
N'importe qui d'autre sauf Clinton !
a écrit le 05/05/2015 à 10:54 :
CELA DEMONTRE BIEN QUE DANS LA POLITIQUE ILS Y A BEAUCOUP DE CARRIERISTE???
a écrit le 05/05/2015 à 1:41 :
bravo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :