Fabius : "ce sont nos mœurs que Daesh veut combattre"

 |   |  583  mots
A l'issue du dîner de travail avec les chefs d'Etat et de gouvernement du G20, le ministre des affaires étrangères français a indiqué que les puissances s'engageront d'abord à s'attaquer au financement du terrorisme.
A l'issue du dîner de travail avec les chefs d'Etat et de gouvernement du G20, le ministre des affaires étrangères français a indiqué que les puissances s'engageront d'abord à s'attaquer au financement du terrorisme. (Crédits : Rashid Umar Abbasi)
Dans ce contexte si particulier, les chefs d'Etat et de gouvernement du G20 publieront lundi 16 novembre, à l'issue du sommet d'Antalya, un communiqué spécial consacré à la question du terrorisme. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a donné les grandes lignes de cette action commune, rappelant que Daesh s'attaque directement "à notre mode de vie".

Tard dans la soirée ce dimanche, le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, a commenté aux quelques journalistes présents, les discussions du dîner de travail des membres du G20. Si les deux thématiques  -les réfugiés et le terrorisme-avaient été décidées il y a plusieurs semaines, les événements ont contraint les puissances à se concentrer sur le second sujet.

"J'ai insisté sur le fait que ce qui s'est passé à Paris était différent de janvier. Les terroristes avaient ciblé un journal, des policiers...Cette fois, les choses ont été ciblées pour que l'effroi se répande auprès de tous". Le chef de la diplomatie a indiqué que les lieux n'avaient pas été choisis au hasard : stade, salle de concert, bars. "Ce sont nos mœurs que Daesh veut combattre", et notre "mode de vie".

Pendant ce dîner qui réunissait les puissances de la planète, il a rappelé que les terroristes ont franchi une nouvelle étape car "ce n'est pas ce que nous faisons qui est en cause mais ce que nous sommes", a-t-il insisté lors de cette rencontre avec les représentants du G20. Dans cette atmosphère lourde depuis les événements de Paris, les présidents - à l'instar de Obama et d'Erdogan auraient de nouveau réitéré leur souhait d'être présents à la COP 21 à la fin du mois. Un symbole.

Lutte contre le financement du terrorisme : priorité numéro un

Sur le fond, Laurent Fabius a également donné les temps forts du communiqué qui sera publié lundi, en expliquant que l' action (contre le terrorisme) doit être internationale sur le plan financier". Le ministre des finances, Michel Sapin, a plus précisément détaillé ce plan d'action dans la soirée. Tout un paragraphe sera donc consacré au financement du terrorisme.

Le GAFI -le groupe d'action financière intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme- va élaborer de nouvelles règles permettant l'échange d'informations concernant les activités de financement. Car, si l'on pouvait déjà repérer les mouvements d'argent suspects importants, il était jusqu'à présent plus complexe de repérer "les petits mouvements d'argent qui peuvent financer des attentats comme à Ankara ou Paris", a expliqué Michel Sapin. Pour autant, le ministre reconnaît que ce système d'analyse et de surveillance qui permet aux pays de partager leurs données ne pourra pas empêcher complètement ces mouvements d'argent.

Le communiqué final devrait également comporter un paragraphe sur le renseignement, mais aussi sur "l'utilisation frauduleuse de la religion" par les terroristes "spécialement en France", a souligné Laurent Fabius, "et qui consiste à monter une grande partie de la population contre les musulmans".

Nul n'est épargné, le G20 déterminé à mener une action forte

Ce soir, Vladimir Poutine, le président russe a également souligné la nécessité de concentrer ses efforts sur le cyber-terrorisme. Le ministre des affaires étrangères n'a toutefois pas souligné si ce volet figurerait de manière détaillée dans le communiqué.

Quoique qu'il en soit, le carnage de Paris a fait bouger les lignes. L'attentisme n'a plus droit de cité dans un tel contexte, et ce G20 prend une tournure inédite. "Je pense que la détermination est encore plus forte avec le sentiment que, ce qui s'est passé en France, peut arriver à tous les pays présents autour de la table ce soir", a conclu Laurent Fabius.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2015 à 7:45 :
Comment peut-on accepter d'avoir un Fabius comme représentant de la France aujourd'hui?
Démission+Haute Cour de Justice.
Point.
a écrit le 16/11/2015 à 19:00 :
ben voyons ...
mais c'est la thèse qui va se developper ...
une salle de consert visée ( cible que les espagnols nous avaient signalée dès Juin ) ...mais , pourquoi ? le Bataclan ? peut etre parce c'etait un groupe US ?
et pourquoi ? les restos proches ? peut etre parce que , quand on vient du nord
( Belqique ) ; c'est par là que l'on entre dans Paris ...
alors , arretons un peu les ellucubrations ( meme , mr Fabuis , si on a des tendances paranos ) .
a écrit le 16/11/2015 à 17:19 :
la situation en france est de la totale responsabilité du piuvoir par définition, parce qu'ils ont tous les leviers et accumulé toutes les erreurs..
pourquoi la frontière avec la belgique est restée une passoire quand on sait qu'il y a ds foyers d'organisation, pourquoi taubira a entravé le fonctionnement de la police en interdisant le renseignement entre le pénitenciaire et la oplice (d'un un criminel en cavale), et que le juge a interdit les écoutes pour le repérer ? pouuquoi Eric Ciotti, pdt de la commission sécurité et qui avait insisté pour interdir les retours de syrie n'a pas été écouté...??
de trés lourdes responsabilités mais personne en demande des comptes, responsable mais pas coupable comme disait fabius pour le sang contaminé...!!
a écrit le 16/11/2015 à 17:13 :
je conseille l'excellent émission de france inter début am, et ainsi la compréhension des faits générateurs, erreurs stratégiques accumulées..ou le numéro spécial de courrier international, excellent aussi..
daech est né du vide créé en syrie, du fait qu'il ya 200 morts par jour dans la plus grande indifférence, d'un terreau propice à toutes les extrémismes, et si on arrivait à vaincre daech (impossible) il y aurait une autre organisation qui prendrait la place...
temps qu'on en restera à ce genre de bourrage de crane pour faire oublier l'essentiel, la responsabilité de nos dirigenats, on n'avancera pas d'un pouce...
Réponse de le 16/11/2015 à 19:03 :
eh oui : merci Bush ...
Daesh est né en Irak : resistence à l'occupant ( US ) .
a écrit le 16/11/2015 à 17:12 :
Les mœurs de Fabius... Dieu nous en garde bien!!
a écrit le 16/11/2015 à 15:26 :
La France leur a donné, indirectement, mais leur a donné des armes en Syrie, et ce "monsieur" ose la ramener......
a écrit le 16/11/2015 à 12:02 :
"Al Nosra fait du bon boulot", Laurent Fabius Mars 2013.
"nous devons lever l'embargo afin de fournir des armes aux rebelles contre Bachar", Laurent Fabius, Decembre 2012.
a écrit le 16/11/2015 à 9:55 :
Fabius : "ce sont nos mœurs que Daesh veut combattre"

En effet, le fils de Fabius est de moeurs exemplaires -)
a écrit le 16/11/2015 à 9:50 :
il faut comprendre vos mœurs, vos modes de vies ...
a écrit le 16/11/2015 à 9:03 :
Est-ce que notre Ministre dispose de personnalités multiples?
N'as-t-il pas indiqué un jour, au sujet d'al nostra: "ils font du bon boulot"....
a écrit le 16/11/2015 à 7:54 :
La description que fit Napoléon de Talleyrand vous sied à merveille Mr Fabius.
Rien d'autre à ajouter.
a écrit le 16/11/2015 à 7:44 :
Quand on voit son fils on comprend mieux...
a écrit le 16/11/2015 à 5:04 :
Qu'il se taise surtout en tant que ministre il n'est plus crédible a ce poste là, qu'il s'occupe de son fils. Lamentable.....
a écrit le 16/11/2015 à 4:10 :
DEMISSION!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :