Guerre en Ukraine : l'armée russe veut gonfler de 10% ses effectifs

Le Kremlin vient de publier un décret qui prévoit d'augmenter ses effectifs combattants de 10% à compter du 1er janvier 2023. 137.000 soldats sont ainsi attendus pour rallier les rangs de l'armée russe. Cette annonce intervient alors que les Etats-Unis ont annoncé mercredi environ 3 milliards de dollars à l'Ukraine. Il s'agit de la plus grosse enveloppe d'aide militaire américaine depuis le début de la guerre.
Vladimir Poutine lors d'un défilé militaire aux côtés de l'ancien président russe Dimitri Medvedev.
Vladimir Poutine lors d'un défilé militaire aux côtés de l'ancien président russe Dimitri Medvedev. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

À Moscou, l'heure n'est pas à la désescalade. Six mois après le début de la guerre en Ukraine, le Kremlin veut renforcer significativement ses forces armées. Un décret signé de la main du président russe Vladimir Poutine ce jeudi exige d'augmenter de 10% les effectifs militaires de l'armée. Ce décret publié par le gouvernement doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain. Il prévoit l'arrivée de 137.000 nouveaux militaires, ce qui représente une hausse de l'ordre de 10% des forces combattantes actuelles.

Après l'application de ce décret, deux millions de personnes devraient servir sous les drapeaux russes dont 1,15 million de soldats. D'après les chiffres donnés dans le document, l'armée russe comptait en 2017 au dernier recensement 1,9 million de personnes, dont un peu plus d'un million de combattants. Vladimir Poutine et son exécutif, qui continuent aussi à exiger des puissances occidentales l'arrêt du soutien matériel à Kiev, n'ont pas publiquement précisé les motivations de ce renforcement de l'armée.

Aucun bilan humain n'a été établi avec précision mais l'armée russe a essuyé des pertes humaines et matérielles lourdes qui l'ont détourné de son objectif de prendre Kiev dans les premières semaines de guerre. Et l'ont forcé à concentrer ses offensives sur l'est et le sud du pays, dont les forces d'occupation russes contrôlent environ 20% du territoire.

Montée en puissance de l'armée russe depuis des années

Jusqu'ici, la Russie s'est refusée à décréter une mobilisation générale à la manière de ce qu'a imposé Kiev à ses hommes en âge de combattre. En effet, faire porter l'uniforme à des civils confronterait la société civile russe à la réalité du conflit alors que le Kremlin filtre sévèrement et censure au besoin les informations autour de la guerre dans les médias d'Etat et sur internet. Un tel ordre de mobilisation générale serait probablement très impopulaire dans les familles russes.

Par ailleurs, l'augmentation du nombre de militaires russes se fait dans un contexte de vive tension avec l'Occident. À l'initiative de campagnes successives de modernisation de l'appareil militaire russe, Vladimir Poutine n'a de cesse depuis plusieurs années, avant même le conflit ukrainien, de vanter sa puissance militaire. Par d'intenses campagnes de communication apparentée à une guerre de l'information, le Kremlin insiste sur les dégâts qui seraient infligés à ses ennemis en cas de guerre, jusqu'à brandir ouvertement au printemps la menace d'attaque nucléaire si l'OTAN s'impliquait trop à son goût dans la guerre en Ukraine.

De nouvelles aides américaines à l'Ukraine

Cette annonce intervient alors que mercredi, le président américain Joe Biden a annoncé une nouvelle aide militaire à l'Ukraine de près de trois milliards de dollars. Cette nouvelle tranche d'aide est exclusivement composée d'armements commandés à l'industrie de défense américaine qui ne parviendront en Ukraine que dans plusieurs mois, voire deux ou trois ans, a souligné un haut responsable du Pentagone. Elle est destinée à renforcer les capacités de défense de l'Ukraine à moyen terme, et non à aider les forces ukrainiennes dans leurs efforts actuels de contre-offensive. Il s'agit de la plus grosse enveloppe d'aide militaire américaine depuis le début de la guerre.

La semaine dernière, les Etats-Unis avaient déjà annoncé une autre tranche d'aide militaire à l'Ukraine pour un montant de 775 millions de dollars, destinée à aider Kiev à lancer une contre-offensive dans le sud au moment où les forces russes paraissaient fragilisées.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 26/08/2022 à 16:57
Signaler
La Russie a attaqué l'Ukraine avec seulement 170.000 hommes ce qui est peu vu la taille du pays alors que parallèlement Zelensky annonçait avoir un million d'hommes prés à se défendre.

le 27/08/2022 à 8:53
Signaler
Il devait y avoir un effet psychologique : vous êtes cernés, rendez-vous ! (en France ça serait le cas on n'a pas de quoi tenir plus que quelques jours) mais c'est pas la Crimée, les gens ne les ont pas applaudi à leur arrivée. Vous parlez russe = vo...

à écrit le 26/08/2022 à 14:56
Signaler
Alors Poutine. Maintenant tu fais les fonds de tiroirs!

à écrit le 26/08/2022 à 9:42
Signaler
Bonjour, Avec la guerre en Ukraine et la contractions des relations internationales, certains pays craignent pourvleur défense... Bien sur comme toujours la france reste insouciante, elle ne relançons pas la conscription, reduits la puissanc...

le 27/08/2022 à 8:59
Signaler
On a créé l'UE et le commerce avec la Russie pour que les guerres disparaissent, mais ça ne suffit pas. A quoi bon avoir des armes pour ne pas avoir besoin de s'en servir ? Relancer la conscription, vous pensez à quoi ? A l'armée on faisait intérimai...

le 29/08/2022 à 17:15
Signaler
Bonjour la conscription est avant tout l'expression d'une nation a defendre ses terres, ses valeurs et ses libertés... En 12 mois l'ons instruit puis ons entrainent un soldat, ils est tout juste opérationnel lors du retours a la vie civile... C...

à écrit le 25/08/2022 à 18:35
Signaler
Je ne comprends pas pourquoi l'armée russe n'arrose pas l'Ukraine avec ses missiles hypersoniques. La Russie ne peut se permettre de perdre cette guerre car c'est toute la crédibilité de sa puissance militaire militaire qui serait réduite à néant. ...

le 26/08/2022 à 19:14
Signaler
Bonjour, la guerre est avant tous histoire de confrontation et de gain politique et économique.... L'emploie d'arme surpuissant pourrait conduire un des belligérants a une réponse disproportionné ( guerre chimique , bactériologie , ect ....) . Donc...

à écrit le 25/08/2022 à 17:55
Signaler
Il faut bien remplacer les morts sur la ligne de front...

à écrit le 25/08/2022 à 17:43
Signaler
137 000 hommes, ce doit être pour remplacer les soldats morts, blessés, les indisponibles, les déserteurs ...Sans mobilisation générale Poutine b'y arrivera pas surtout si l" Occident, l'UE et principalement les américains soutiennent indefectiblemen...

à écrit le 25/08/2022 à 17:43
Signaler
Tout le monde sait que la CIA-MOSSAD/UE/DOLLAR/EURO/OTAN a perdu la guerre contre la Russie dès février, mais chut il ne faut surtout que cela se sache....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.