La vie économique redémarre doucement à Shanghai, un bol d'air pour la Chine

La reprise des activités clefs se confirme à Shanghai. La capitale économique continue la réouverture des entreprises névralgiques des secteurs industriel, financier et commercial dans son cœur de Pudong, même si les habitants restent soumis à des restrictions strictes. Cela devrait faire le plus grand bien à une économie chinoise mise à mal par la stratégie nationale zéro-Covid.

3 mn

Dans un pays mis au ralenti par la stratégie zéro Covid de Xi Jinping, la vie économique reprend peu à peu à Shanghai.
Dans un pays mis au ralenti par la stratégie zéro Covid de Xi Jinping, la vie économique reprend peu à peu à Shanghai. (Crédits : Aly Song)

Confinée depuis début avril en vertu de la stratégie "zéro Covid" appliquée en Chine, Shanghai connaît de premiers signes d'assouplissement. La capitale économique du pays a vu son activité redémarrer ces derniers jours sur des secteurs ciblés et une partie des commerces a également réouvert. Cette reprise devrait offrir une bouffée d'air frais à l'économie chinoise, lourdement pénalisée par les confinements stricts et de grande ampleur dans les principales villes du pays.

Ce dimanche, c'est un responsable local, Yan Bo, gouverneur adjoint du district de Pudong (principal district de Shanghai et cœur économique de la ville), qui a annoncé que les autorités locales encourageaient désormais la reprise du travail. Cet effort se concentre sur certains secteurs jugés clefs : selon un décompte tenu à la fin de la journée de samedi, près de 1 700 entreprises de production industrielle, 450 institutions financières et 580 sociétés de commerce extérieur avaient maintenu ou repris leurs activités dans le district.

Le gouvernement de ce dernier travaille également à remettre en route le reste de la chaine d'approvisionnement de manière coordonnée, en encourageant le redémarrage de l'activité dans les petites et moyennes entreprises en amont et en aval des chaînes industrielles locales.

Lire aussi 2 mnCovid-19 : la Chine va lever certaines restrictions à Pékin

Les commerces et les transports rouvrent leurs portes

L'activité commerciale à destination des habitants reprend également. Ce dimanche, une partie des enseignes dans les centres commerciaux et les grands magasins a réouvert. "Afin d'assurer la subsistance de la population, plus de 660 magasins et 41 marchés alimentaires ont repris leurs activités à Pudong. À l'heure actuelle, d'autres centres commerciaux vont également reprendre progressivement par lots. [...] Les sites de commerce électronique continuent également à reprendre leurs activités, le taux d'ouverture des entrepôts de commerce électronique atteignant 88 %", selon Yan Bo.

Autre signe de redémarrage, les transports en commun reprennent aussi à plus grande échelle. Après un redémarrage partiel le 22 mai, l'ensemble des bus circulant à l'intérieur du district assureront leur service à partir de lundi. Ils permettront de relier "les gares, les hôpitaux, les centres commerciaux, la zone financière et commerciale de Lujiazui, la cité des sciences de Zhangjiang et d'autres zones clés pour reprendre le travail et la production", toujours selon Yan Bo.

Les habitants devront néanmoins être en mesure de fournir un test PCR négatif de moins de 72 heures pour accéder aux lieux publics à partir du 1er juin. Samedi, Shanghai a signalé 29 nouveaux cas confirmés de Covid transmis localement et 93 cas asymptomatiques.

Lire aussi 4 mnPourquoi la Chine abaisse ses taux d'intérêt quand les autres banques mondiales les relèvent

Un bol d'air nécessaire

Le confinement de Shanghai et de ses 25 millions d'habitants est sans doute celui qui pesait le plus lourd sur l'économie chinoise, avec un ralentissement significatif de la production et de la consommation. Comme la capitale économique, la capitale politique Pékin a annoncé un assouplissement de ses mesures anti-Covid dans plusieurs districts.

C'est sans doute la conséquence d'une situation économique qui s'aggrave fortement. Confrontée depuis plusieurs mois à un regain épidémique, la Chine a dévoilé courant mai ses pires performances économiques depuis deux ans, avec une consommation au plus bas et un chômage proche du record absolu.

Cette semaine, le Premier ministre chinois Li Keqiang a estimé que l'économie nationale était à un "moment critique" face à "des difficultés, à certains égards et dans une certaine mesure, plus importantes encore qu'en 2020". "Depuis mars et plus encore depuis avril, les indicateurs économiques sur l'emploi, la production industrielle, la consommation d'électricité et le transport de marchandises ont connu une baisse marquée", a-t-il ajouté lors d'une téléconférence face à des milliers de responsables locaux.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 30/05/2022 à 14:30
Signaler
En tout cas nous ne plaindrons pas les expatriés installés en Chine. Ils ont cru à un mirage alors qu'il fallait être présent entre 1990 et 2010 quand tout était à faire. Depuis il est trop tard sauf à posséder une des rares compétences recherchées p...

à écrit le 30/05/2022 à 11:34
Signaler
@CitoyenDrogué La légalisation ne rendra pas moins attratif le trafic de drogue défiscalisé au pied des tours des cités et pire encore elle banalisera sa consommation par une population dont les résultats scolaires sont de plus en plus médiocres (cf....

à écrit le 30/05/2022 à 9:22
Signaler
Si la Chine vous intéresse, lisez "Un siècle chinois" de Jean Tuan (C.L.C. Éditions), publié en avril 2022. Préfacé par Marie Holzman, sinologue respectée, ce récit évoque le parcours du père de l'auteur venu en France en 1929 depuis la Chine, leur i...

à écrit le 29/05/2022 à 12:55
Signaler
Je viens d'entendre l'émission "Esprit Public «de France Culture tenue par le très proche de la CIA-MOSSAD Cohen entouré d'un quarteron du même acabit dont la chef de la CIA/MOSSAD dans les médias européens depuis plus de 50 ans, Mme grain de riz qui...

à écrit le 29/05/2022 à 12:50
Signaler
Tous les médias capitalistes se moquent de la Chine communiste depuis le début de cette pandémie et à chaque ils s'en sont tous ensuite mordus les doigts avec des vagues mortelles parce que sans vrai confinement qu'applique à raison la Chine communis...

le 29/05/2022 à 22:07
Signaler
En attendant, des millions de chinois et d'expatries ont découvert le vrai visage du parti communiste chinois. Les avions sont pleins pour fuir au plus vite cet enfer policier. Les entreprises ne veulent plus rester dans un environnement de plus en p...

le 30/05/2022 à 9:30
Signaler
"quand en Chine communiste il y aura zéro morts et zéro cas de COVID 19." Il y a eu des dizaines de suicide et de personnes morte faute de soin comme des vieux à Shanghai dans leur appartement suite à ce confinement de deux mois sans parler de la ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.