Le patron de Facebook donne 3 milliards de dollars pour guérir toutes les maladies

 |  | 248 mots
Lecture 1 min.
Mark Zuckerberg et Priscilla Chan ont eu une petite fille l'année dernière.
Mark Zuckerberg et Priscilla Chan ont eu une petite fille l'année dernière. (Crédits : © Handout . / Reuters)
Le fondateur du plus grand réseau social va donner cette énorme somme à son association.

La naissance de sa fille l'année dernière a-t-elle poussé Mark Zuckerberg à se montrer très généreux ? Mercredi, le fondateur de Facebook et Priscilla Chan, sa femme, qui est médecin, ont annoncé qu'ils allaient verser trois milliards de dollars sur dix ans pour améliorer la prévention et la guérison des maladies.

Cet argent sera versé à la Chan Zuckerberg Initiative, une association créée par le couple. En annonçant ce don, le créateur du réseau social a convenu que l'objectif était "ambitieux" avant d'assurer : "Nous avons passé ces dernières années à en discuter avec des experts qui estiment que c'est possible, donc on va essayer de creuser le sujet".

 Un plan global

Car selon Mark Zuckerberg, ces trois milliards de dollars permettraient tout simplement à son association de disposer d'assez de fonds pour trouver des traitements à toutes les maladies connues aujourd'hui, ou de rendre gérables des maladies qui sont actuellement mortelles.

Et le couple voit encore plus loin : ils appellent que cet effort sera "collectif" et appellent à la création d'un centre biologique à San Francisco pour centraliser les recherches sur les maladies en réunissant chercheurs et scientifiques. "A travers l'histoire de la science, la plupart des grandes percées ont été précédées par des inventions de nouvelles technologies qui vous permettent de penser différemment" a lancé Mark Zuckerberg.

>> LIRE AUSSI : Microsoft veut régler le problème du cancer

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2016 à 14:27 :
tout ceci est de la com; pour ne pas apparaitre comme les vilains capitalistes d'autrefois, ce
monsieur est censé donner trois milliards sur 10 ans...qui s'en souviendra ne serait ce que dans deux ou 3 ans ? les promesses n'engagent que ceux qui y croient, déjà il y a deux ou trois ans, ils avait indiqué qu'il donnerait la moitié de sa fortune, aussi sur 15 ou 20 ans...
et puis d'ici 15 à 20 ans, aura t il l'argent, à notre époque pressée, les fortunes se font et se défont aussi vite...aura t il encore l'argent ? personne ne peut le dire, par contre, par de tels propos, se faire passer pour un bon garçon, c'est bon pour les affaires...ça c'est du bon patron...en revanche, le comportement et les méthodes de sa boite ressemblent toujours au même vieux capitalisme arrogant, chez facebook, le "gentil" client n'ai droit à quasiment rien, rien ne lui appartient sur son compte, facebook en fait pratiquement ce qu'il veut. en fait le capitalisme encore plus sauvage est toujours là; mais il s'habille des voiles de la vertu avec les déclarations des nouveaux patrons tellement humains...comme ce monsieur ou le patron de microsoft, lui aussi tellement philantrope... qui a donné déjà une partie de sa fortune, mais qui est tellement riche, que lors du don, dans les deux années qui avaient suivies, celle ci était repassée au montant d'avant le don...je ne dis pas que le don n'est pas utile, mais dans les faits, ces gens ne vivent pas dans le monde que le reste de l'humanité, que ces comportements leur donnent bonne conscience et leur donnent une image de chevalier blanc qu'ils ne sont pas et que depuis 20 ans la part pris par ces individus sur les autres est telle qu'ils sont une poignée a avoir près de la moitié de la richesse produite par d'autres, et que l'abaissement des classes moyennes provient de ce phénomène et qu'il est temps de ré-équilibrer la répartition des richesses, ces quelques individus abandonnent quelques fonds pour ne pas devoir abandonner plus, car ils restent des gloutons...
a écrit le 22/09/2016 à 12:47 :
"Les inventions de nouvelles technologies qui vous permettent de penser différemment". Facebook permet il de penser différemment? La pensée étant universelle et la mienne unique, une "nouvelle technologie" telle Facebook ne permet pas obligatoirement de penser différemment... Je pense même (je pense beaucoup...) que c'est l'inverse qui se produit. Les nouvelles technologies, particulièrement de l'information enferment, annihilent la pensée parce qu'elles en proposent de toutes faites. Pré-machées, pré-digérées, insipides et surtout orientées. Je pense (par moi-même) donc je suis. Ca date un peu, mais c'est toujours valable et ça me va.
a écrit le 22/09/2016 à 12:33 :
Ce n'est pas ce qu'on leur demande. Qu'ils fassent leur boulot et paient leurs impôts.
L'affectation de l'argent des impôts est de la responsabilité du collecteur: l'Etat au bénéfice de toute la collectivité.
a écrit le 22/09/2016 à 9:08 :
Qu'ils sont formidables ces milliardaires du numérique ils donnent leurs fortunes à leurs associations, quelle abnégation.

Une chose est certaine par contre c'est qu'ils savent parfaitement communiquer et manipuler les médias sans avoir besoin d'en être les propriétaires, chapeau.
Réponse de le 22/09/2016 à 10:49 :
Je suppose qu'une partie non négligeable de ces dons fera l'objet d'un crédit d'impôt pour ces riches philanthropes.
Réponse de le 22/09/2016 à 11:57 :
Hé oui, ils sont riches.

Mais ils sont prêts à donner tout ce qu'ils ont...pour l'être un peu plus.
Réponse de le 22/09/2016 à 16:26 :
Rien à ajouter, ce sont les mots complémentaires que l'on auraient aimé lire ou entendre dans la presse qui nous informe.
Réponse de le 24/09/2016 à 17:44 :
vous avez parfaitement raison et de la chance, je disais hier la même chose que vous en un peu plus détaillé et en faisant un parallèle avec l'ancien patron de microsoft, en étant un peu critique, mais il semble que sur la tribune, la critique soit comme chez poutine ou au Gabon, on n'a pas l'air d'apprécier les esprits indépendants la critique des "grands" de ce monde, donc je suis revenu aujourd'hui pour constater que mon propos avait purement et simplement été effacé, il est d'ailleurs vraisemblable que mon billet de ce jour qui n'est pas vraiment une insulte au journal le soit aussi...qui vivra verra...mais je suis déçu par les dirigeants, et ce n'est pas la première fois, aucun ne mes billets précédents n'étant ni un appel à la haine ou au meurtre, on fini par se poser des question sur la légitimité du journal des réactions si les propos qu'on y tient ne doivent être "que lénifiants"...mais mon propos en peut être encore trop critique ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :