Les Etats-Unis prêts à aider l'économie de la Corée du Nord

 |   |  364  mots
Si la Corée du Nord prend des mesures courageuses pour une dénucléarisation rapide, les États-Unis sont prêts à travailler avec la Corée du Nord pour l'amener au même niveau de prospérité que nos amis sud-coréens, a déclaré Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain.
"Si la Corée du Nord prend des mesures courageuses pour une dénucléarisation rapide, les États-Unis sont prêts à travailler avec la Corée du Nord pour l'amener au même niveau de prospérité que nos amis sud-coréens", a déclaré Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain. (Crédits : REUTERS FILE PHOTO)
Les États-Unis sont "prêts" à aider l'économie nord-coréenne et à apporter des "garanties" à Kim Jong Un si Pyongyang prend des "mesures courageuses" en vue d'une "dénucléarisation rapide" et "complète", a déclaré, vendredi 11 mai 2018, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

Lors d'une rencontre, le vendredi 11 mai 2018, avec son homologue sud-coréenne Kang Kyung-wha à Washington, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a réaffirmé sa demande d'une "dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible" de la péninsule coréenne. "Je pense qu'il y a un accord total sur ce que sont les objectifs ultimes", a assuré le ministre de Donald Trump, de retour de Corée du Nord où il a rencontré le dirigeant nord-coréen pour préparer le sommet du 12 juin avec le président américain.

"Si la Corée du Nord prend des mesures courageuses pour une dénucléarisation rapide, les États-Unis sont prêts à travailler avec la Corée du Nord pour l'amener au même niveau de prospérité que nos amis sud-coréens", a-t-il dit.

Des "décisions stratégiques" restent à prendre

Mike Pompeo a expliqué avoir discuté avec le numéro un nord-coréen de "problèmes profonds, complexes, de défis, de décisions stratégiques" que Kim Jong Un "devra prendre", "s'il est disposé à une dénucléarisation complète, en échange des garanties que nous sommes prêts à lui apporter".

Le dirigeant nord-coréen a récemment dit que la dénucléarisation pouvait se "concrétiser", "tant que les différentes parties abandonnent leur politique hostile et les menaces" à l'encontre de Pyongyang. Le président chinois Xi Jinping, qu'il venait de rencontrer, a ensuite demandé à son homologue américain de prendre en compte les "préoccupations de sécurité raisonnables" des Nord-Coréens.

La Corée du Sud attend des "mesures plus concrètes"

De son côté, la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères a assuré vendredi 11 mai 2018 qu'il n'était pas question de commencer à lever les sanctions draconiennes contre la Corée du Nord avant des "mesures plus concrètes", "visibles et significatives" vers le démantèlement du programme nucléaire.

Elle a assuré qu'il n'y avait "aucune divergence" entre Washington et Séoul à l'approche de la rencontre entre Donald Trump et le président sud-coréen Moon Jae-in, le 22 mai à la Maison Blanche, et du sommet Trump-Kim le 12 juin à Singapour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2018 à 12:24 :
le successeur de Trump trouvera t-il un éventuel accord Trump-Corée du Nord comme étant le plus mauvais de l'Amérique? scepticisme sur ces salamalecs au paroxysme
a écrit le 13/05/2018 à 18:55 :
On aiderait économiquement la corée du nord, état autocratique depuis 70 ans, qui a niqué le monde en fabriquant la bombe atomique et les lanceurs qui vont bien.

Et on sanctionne l'Iran, état semi démocratique en voie de normalisation, pour des armes atomiques qu'elle n'a pas et à renoncé à produire...

On a beau être habitué au coté chaotique de la pensée trumpienne, c'est quand même étrange.
a écrit le 13/05/2018 à 17:54 :
Mais oui, et les Etats-Unis le feront avec l'argent rançonné auprès des entreprises européennes qui auront eu "l'audace" de travailler avec l'Iran, abandonnées sans protection par leurs Etats d'origine frappés de stupéfaction...
a écrit le 13/05/2018 à 13:01 :
D'ici que Trump succède à Obama comme Nobel de la paix, on est pas à l'abri ...Les accords de paix pouvant être annulés à la première occasion (Iran), les 25.000 GI encore présents au Sud surveilleront la Corée du Nord. Et bonus si il y a des affaires à faire ...
a écrit le 13/05/2018 à 12:36 :
Arriverez vous à lire entre les lignes ? Ce petit dictateur nord coréen a du sang sur les mains, des milliers de morts à son actif. Mais s'il accepte de venir faire parti du club des 100 qui possèdent le monde alors il pourra continuer à s'amuser avec la vie de ses compatriotes.
a écrit le 12/05/2018 à 19:33 :
Business is business
De la à mettre le mot aider. Faut pas nous prendre pour des jambons.
a écrit le 12/05/2018 à 19:14 :
Une réunification des deux Corées ( 76 millions d'habitants ) en ferait une entité économique de 1er plan. Il s'agit d'un peuple inventif, industrieux, intelligent et courageux;
probablement un futur Dragon asiatique.
a écrit le 12/05/2018 à 17:07 :
Les USA vont peut-être aider la Corée du Nord à améliorer ses missiles intercontinentaux ?
a écrit le 12/05/2018 à 11:41 :
Ramener la Corée du Nord au même niveau de prospérité que la Corée du Sud? Quelle farce , à court et à moyen terme c'est une fable grossière.
Les usa veulent faire croire qu'ils mènent le jeu alors que dans la région la Chine a pris le dessus. Il reste la Corée du sud et le Japon sous protection US, pour combien de temps encore?
Réponse de le 12/05/2018 à 12:06 :
à @Johnmackagan, , la Corée du Nord est en rythme de croisière à 3,5 % de croissance par ans et avec toutes les sanctions des dernières années , peut-être qu'une seule aurait suffit en leur accordant l'Euro.
Réponse de le 12/05/2018 à 16:01 :
@jude
non Johnmackagan a parfaitement raison il faut quand meme une masse critique de gens formés pour atteindre le niveau de la corée du sud, vous rigolez ou quoi, dans tous les secteurs technos, electronique de pointe, industrie d'auto compétitive, ça se fait surement pas du jour au lendemain, par contre ça ressemble en effet à une énorme mistification, nous avons apportés toute la prosperité à la corée du sud...
Réponse de le 12/05/2018 à 16:27 :
Pib/hab corée du sud: 14558 $/hab croissance: 3%
Pib/hab corée du nord: 1168$/hab croissance: 4%

En admettant les populations constantes et les rythmes de croissance constants, j'obtiens par le calcul que les deux économies se rejoindront dans 261 ans.
Évidemment mes hypothèses sont biaisées mais en terme de développement la Corée du sud a 50 ans d'avance sur la Corée du Nord et là je n'exagère pas. Les américains ne peuvent pas ne pas le savoir, bref ils mentent pour impressionner l'électorat.
Réponse de le 13/05/2018 à 11:59 :
à @Alder et @Johnmckagan , ce que j'ai relevé dans mon propos c'est l'étonnante croissance de la Corée du Nord dans son PIB depuis des années avec toutes les sanctions internationales , de quoi nous faire rêver , par contre ils n'ont pas l'Euro . C'est peut-être l'explication d'un miracle de croissance qui en fait de compte est une situation normale d'un pays qui se gère avec sa propre monnaie sans complexe .
a écrit le 12/05/2018 à 10:57 :
Bref, la Corée c'est déjà réglé, comme quoi avec de la puissance politique on gagne énormément de temps et sans on fait comme l'UE, on meure à petit feu.
a écrit le 12/05/2018 à 10:39 :
C'est marrant ça, pourquoi vous ne rappelez pas que l'économie nord-coréenne en est là à cause des sanctions de... zut je l'ai sur le bout des doigts.. ah oui.. les Etats-Unis d'Amérique xD
C'est l'hopital qui se fout de la charité, encensé et retranscrit par la caste journalistique^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :