Pour financer la relance, l'Amérique de Biden envisage de taxer les milliardaires et les très riches

L'administration démocrate avance l'idée de créer un nouvel impôt sur les plus-values latentes. La proposition vise les personnes détenant plus d'un milliard de dollars d'actifs ou dégageant plus de 100 millions de dollars de revenus sur trois ans, selon le Wall Street Journal.

3 mn

Nous aurons probablement une taxe sur les riches, a annoncé  la responsable démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi dimanche sur la chaîne CNN.
"Nous aurons probablement une taxe sur les riches", a annoncé la responsable démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi dimanche sur la chaîne CNN. (Crédits : ELIZABETH FRANTZ)

Le sujet est un serpent de mer depuis plusieurs mois aux Etats-Unis. Il est aussi une pomme de discorde entre la tradition libérale de limiter les dépenses de l'Etat et les progressistes américains keynésiens. Mais l'Etat fédéral doit trouver en urgence de nouvelles rentrées fiscales, d'abord pour financer le plan pharaonique de la relance post-Covid voulu par Joe Biden (jusqu'à 3.500 milliards de dollars), ensuite pour écarter définitivement le risque de défaut de paiement qui plane au-dessus des finances publiques.

Car si Joe Biden peut se vanter d'avoir réduit le déficit public, et ce malgré les dépenses d'urgence liées au Covid-19, la reprise économique s'avère plus fragile que prévu (le FMI ayant abaissé sa prévision de croissance à 6% en 2021). Avec les perturbations sur l'approvisionnement et la crise persistante sur les semi-conducteurs, Washington ne pourra peut-être pas compter longtemps sur le regain de consommation des ménages et les bénéfices des entreprises.

Aussi, pour l'anticiper, l'idée serait d'imposer les plus-values dites "latentes", c'est-à-dire taxer les gains dormants dans les épais portefeuilles d'actions des grandes fortunes américaines. De quoi faire bondir les élus républicains et certains démocrates plus conservateurs au Congrès.

"Nous aurons probablement une taxe sur les riches", a annoncé  la responsable démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi dimanche sur la chaîne CNN.

200 milliards de recettes fiscales en 10 ans

La proposition vise les personnes détenant plus d'un milliard de dollars d'actifs ou dégageant plus de 100 millions de dollars de revenus sur trois ans, soit moins de 1.000 contribuables américains, selon le Wall Street Journal. D'autres médias évoquent quelque 700 milliardaires.

Aujourd'hui, un riche actionnaire comme Elon Musk, patron de Tesla ou Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, ne paie pas d'impôt sur ces plus-values latentes au prétexte que ces gains n'existent pas tant qu'ils ne sont pas réellement encaissés.

Selon Mme Pelosi, cette taxe pourrait générer au moins 200 milliards de dollars de revenus sur une décennie, loin cependant des plus de 3.000 milliards de dépenses sur 8 à 10 ans voulus par Joe Biden pour réformer l'Amérique.

"Build Back Better", "Reconstruire en mieux" en faveur de mesures sociales et du climat reste de l'ordre de 2.000 milliards de dollars sur 10 ans et celui pour moderniser les infrastructures s'élève à 1.200 milliards.

La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a, elle, reconnu sur la même chaîne que "cela permettrait d'atteindre plus facilement les gains sur les capitaux, qui représentent une part extrêmement importante des revenus des personnes les plus riches et qui actuellement ne sont pas imposés".

Depuis l'annonce de ses plans de relance, l'administration démocrate cherche des nouvelles rentrées fiscales. Secteur en pleine effervescence aux Etats-Unis, celui des cryptomonnaies, dont les plus-values générées sont également dans le viseur des collecteurs d'impôts, en attente de régulation.

Lire aussi 4 mnJoe Biden profite de la reprise pour réduire le déficit public mais pas la dette

(Avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 27/10/2021 à 16:47
Signaler
hahahaha avec la photo de Pelosi qui est accusé de méga "délits d'initiés" ! Biden ne va rien faire du tout, ce petit employé sénile est payé pour faire semblant, genre "de gauche", les bobos adorent ça, le gag "taxer les riches" ça fait 40 ans qu'on...

à écrit le 26/10/2021 à 20:00
Signaler
Sauf qu'au final la classe moyenne comme les riches américains sont dans tous les cas moins taxés qu'en France. Ils n'ont pas eu de gilets jaunes eux. Ceux qui travaillent gardent leurs dollars dans la poche et ne voient pas la moitié de leur salaire...

le 27/10/2021 à 9:40
Signaler
C'est l'immobilier qui prend la part la plus grosse du budget des ménages, ensuite les transports. Les salaires sont beaucoup trop bas d'abord et avant tout du fait du dumping social imposé par la finance européenne et mondiale. C'est marrant comme t...

à écrit le 26/10/2021 à 20:00
Signaler
Sauf qu'au final la classe moyenne comme les riches américains sont dans tous les cas moins taxés qu'en France. Ils n'ont pas eu de gilets jaunes eux. Ceux qui travaillent gardent leurs dollars dans la poche et ne voient pas la moitié de leur salaire...

à écrit le 26/10/2021 à 19:52
Signaler
Trump va devoir cracher au bassinet. Il va hurler au vol!

à écrit le 26/10/2021 à 17:03
Signaler
L'ISF US serait à partir de 50 millions $ , chez nous c'était 800 k€ puis 1,3 million d'euros (mais calculé à partir de 800 000 pour ne pas changer le système de calcul sans doute). Y a tellement de gens avec une grande fortune la bas. Ça fait peut-ê...

à écrit le 26/10/2021 à 14:05
Signaler
Un dispositif particulier pour une classe particulière paraît difficile à mettre en place..(rupture du Principe d'Egalité)..

à écrit le 26/10/2021 à 13:20
Signaler
"La proposition vise les personnes détenant plus d'un milliard de dollars d'actifs ou dégageant plus de 100 millions de dollars de revenus sur trois ans, ". En France on est considéré comme riche à partir de 4000 Euros par mois (chercher l'erreur). D...

à écrit le 26/10/2021 à 12:05
Signaler
Une imposition et une procédure fiscale sur des revenus pas encore touchés : ce n'est pas ce qui est arrivé à Carlos Ghosn au Japon ? L'envie rend fou...

à écrit le 26/10/2021 à 11:57
Signaler
Ce Joe Biden est un communiste qui devrait susciter l'apparition d'un nouveau Mac Carthy.

à écrit le 26/10/2021 à 11:29
Signaler
On peut enlever 8 milliard a quelqu'un qui en possède 10, il lui reste toujours 2 milliards pour vivre. Mais enlever 8 €/$ à celui qui en possède 10, il ne lui reste plus que 2 €/$ ...

à écrit le 26/10/2021 à 11:11
Signaler
Cela veut dire que pour payer la taxe, l'actionnaire devra vendre une partie de ses titres. A voir les conséquences sur les marchés financiers.

à écrit le 26/10/2021 à 9:17
Signaler
Ne comparons pas la France aux Etats-Unis. Là bas, les très riches sont très peu taxés. L'effort fiscal qui serait demandé à ces millionnaires américains serait malgré tout bien moindre que la pression fiscale française qui touche la classe moyenne. ...

le 26/10/2021 à 10:26
Signaler
Oui et ? On plus de 100 milliardaires en France donc tu as beau amalgamer les milliardaires, les millionnaires avec les classes moyennes "plus" les faits sont têtus Et si ces classes moyennes "plus" sont ultra taxés c'est justement parce que les méga...

à écrit le 26/10/2021 à 9:08
Signaler
Il y avait déjà le signe de cette véritable révolution que nos politiciens français, tous, ne mettront jamais en œuvre car bien trop faibles, car ayant déjà vendu les français aux banquiers, c'était la robe de la très sexy députée démocrate américain...

à écrit le 26/10/2021 à 8:50
Signaler
les usa sont exactement ce que nous ne voulons pas : des élites egoistes qui speculent sur le systeme payé par la classe moyenne...qui pour conserver son pouvoir de consommation a du se rsoudre a accepter les délocalisations en asie...faisant le jeu ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.