Quand yoga et méditation calment aussi les dépenses de santé

 |  | 274 mots
Les techniques de relaxation sont susceptibles de représenter un élément clé pour les systèmes de santé, selon l'étude.
Les techniques de relaxation sont susceptibles de représenter "un élément clé pour les systèmes de santé", selon l'étude. (Crédits : Reuters)
Parmi les nombreuses vertus de la relaxation, on peut désormais ajouter une forte diminution du nombre de visites à l'hôpital, selon une étude publiée par des chercheurs américains.

Les techniques de relaxation peuvent, moyennant un faible coût, "réduire les dépenses de santé" et sont susceptibles de représenter "un élément clé pour les systèmes de santé". Telle est la conclusion d'une étude publiée en octobre par plusieurs chercheurs de l'hôpital général du Massachusetts, aux Etats-Unis.

Entre 2006 et 2014, ces derniers se sont intéressés à 4.000 personnes suivies par des médecins. Les professionnels de santé leur ont recommandé des techniques de relaxation pour combattre le stress. Car celui-ci affecte directement la santé mentale et impacte la physiologie (fonctions et propriété des organes et des tissus) - comprendre : l'évolution de la maladie et l'efficacité des traitements, souligne l'étude.

Le panel a été comparé à un groupe de 13.000 autres personnes que les médecins n'ont pas orientés vers la pratique de techniques de relaxation

Pour les patients du premier panel, qui se sont mis au yoga, à la méditation ou au tai-chi, une réduction de 43% de "l'exploitation des ressources" des hôpitaux a été mesurée par rapport au deuxième groupe.

Moins de visites à l'hôpital

Concrètement, plus les patients pratiquent le yoga et la méditation, moins souvent ils se rendent à l'hôpital (les visites ont diminué de 41% étude) ou passent par la case urgences.

Cependant, comme le précise Quartz, l'étude a ses limites. Comme les patients ont été suivis pendant plusieurs années, l'analyse peut être biaisée. En outre, l'enquête ne concerne qu'un seul hôpital.

    Lire aussi >> "La méditation a des effets profonds parce que paradoxalement elle ne sert à rien"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2015 à 22:36 :
A quand les cours et consultation de yoga & méditation remboursées par la sécu, alors? ;) my-happy-yoga.com

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :