#REAix2019 | Appel à la lucidité et 12 propositions pour renouer avec la confiance

 |   |  890  mots
Jean-Hervé Lorenzi,Président du Cercle des économistes.
Jean-Hervé Lorenzi,Président du Cercle des économistes. (Crédits : Robin Ruquet (Glasshouse))
Les 19e Rencontres Économiques d'Aix-en-Provence touchent à leur fin. Après 3 jours de débats intenses, en présence de 300 intervenants venus du monde entier pour partager leurs idées pour renouer la confiance, le Cercle des Économistes lance, dans sa déclaration finale, un appel à la lucidité pour faire face aux grands dangers liés à la conjonction de transitions multiples que nous vivons aujourd'hui.

La conviction du Cercle est simple : la confiance se rétablira à partir d'un socle de valeurs partagées. Ces valeurs doivent s'incarner aujourd'hui dans cinq chantiers prioritaires :

  • Renouer le lien social et réconcilier les territoires en luttant contre l'exclusion à tous les âges et les fractures territoriales ;
  • Se réapproprier nos vies en luttant contre la déshumanisation technologique et politique et l'accélération du temps ;
  • Créer une Europe des projets pour dépasser la simple logique institutionnelle de l'UE ;
  • Relancer de nouvelles formes de coopération internationale impulsées par l'UE ;
  • Sécuriser le monde de demain en se donnant les moyens de penser les solutions à long terme aux problématiques d'environnement, d'immigration et de sécurité individuelle et collective.

Parmi toutes les propositions qui ont été faites par le Cercle des économistes dans sa déclaration finale, nous en retenons 12 propositions essentielles pour renouer avec la confiance.

Déclaration Finale du Cercle des économistes

1. Pour renouer le lien social et réconcilier les territoires

  • Nous pensons que la place des partenaires sociaux dans les réformes mises en œuvre aujourd'hui est insuffisante, et nous souhaitons leur redonner toute leur place, notamment dans la réforme de l'assurance-chômage et celle des retraites. Nous demandons aussi au gouvernement d'organiser avec les partenaires sociaux et les partis politiques une grande conférence sur les emplois de demain ;
  • Encourager toutes les échelles de gouvernance à faire appel à des conventions citoyennes de manière régulière, en incluant le tirage au sort et avec présence obligatoire ;
  • Pour la revitalisation des territoires, nous demandons à ce que les régions deviennent désormais les maîtres d'oeuvre d'un véritable plan d'éducation et de formation, en se finançant par le transfert des impôts de production ;

2. Pour se réapproprier nos vies

  • Pour reconquérir notre souveraineté numérique à l'heure des fake news, établir, protéger et respecter les institutions indépendantes chargées d'une mission d'information du public (instituts statistiques, agences d'évaluation des risques, instances d'évaluation des politiques publiques) et créer une instance de fact checking; par ailleurs, demander à Bpifrance de créer un fonds dédié aux startups dans le domaine du fact checking ;
  • Lancer le débat en Europe sur le refus absolu de toute forme de situation monopolistique dans le traitement, le stockage et la diffusion des données, conduisant à la possibilité, comme c'est le cas aux Etats-Unis, du démantèlement des grandes entreprises technologiques et soutenir massivement les entreprises européennes qui développent des technologies et des procédures permettant de préserver la vie privée des individus ;

3. Pour créer une Europe des projets

  • Créer une agence de coopération franco-allemande pour les projets d'innovation de rupturesur le modèle américain de la DARPA, financée par les départements d'énergie et de défense de chaque pays, à laquelle pourront s'associer les pays volontaires ;
  • Moderniser la politique commerciale européenne en la recentrant sur les questions de concurrence et en travaillant dans la perspective d'un club climatique plus ambitieux que l'accord de Paris, qui pourrait créer des dispositifs de taxations incitatives à ses frontières. Parallèlement, demander que l'accord UE/MERCOSUR fasse l'objet d'une ratification par les Parlements des États membres, en plus du vote au Parlement européen ;

4. Pour de nouvelles formes de coopération internationale

  • Suite à l'initiative lancée par Jean-Yves Le Drian et Heiko Maas le 2 avril 2019 d'une "Alliance pour le Multilatéralisme", nous demandons instamment aux deux ministres concernés de lancer le congrès de Genève, sur le sujet des nouvelles voies de coopération internationale, notamment dans le domaine des échanges commerciaux, des taux de change et des flux de capitaux ;

5. Pour sécuriser le monde de demain

  • Lancer un financement massif pour la transition écologique, soit en faisant un grand emprunt financé et garanti par l'Union Européenne, soit en profitant de la faiblesse et de l'éventuelle baisse des taux d'intérêts pour consacrer les gains de moindre remboursement de dette à la transition ;
  • Considérer le traitement des déchets dans les océans comme une priorité majeure à l'échelle du monde, en lançant un programme ambitieux "Save the Ocean" lors de la prochaine COP25 au travers duquel tous les pays s'engagent à mettre des systèmes de filtration et de récupération de plastique à toutes les embouchures de rivières qui mènent à une mer ou un océan et à investir dans des technologies novatrices de nettoyage des océans ;
  • Dans l'intérêt commun d'une Europe vieillissante et d'une Afrique continent du XXIe siècle, nouer un partenariat d'une ampleur inégalée entre ces deux continents, en se fixant deux objectifs pour les 15 ans qui viennent, à savoir multiplier par trois l'accès à l'eau et à l'électricité en Afrique ;
  • Établir une convention internationale sur la cybersécurité, qui définit clairement ce qui peut être considéré comme une infrastructure digitale critique - telles que les plateformes de vote et de paiement par exemple -, qui interdit les attaques entre pays sur ces infrastructureset qui encourage le partage entre pays de meilleures pratiques pour la sécurité digitale.

Déclaration finale du Cercle des économistes (texte intégral)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/07/2019 à 9:24 :
"La lucidité est une blessure proche du soleil" René Char

Vous êtes sûr que vous voulez vous y aventurer vraiment ? Ça va secouer hein... :-)
a écrit le 08/07/2019 à 9:14 :
Le lien social des territoires a été volontairement détruit par la mobilité forcée, cela afin d'imposer un nouveau modèle totalement artificiel et maîtrisé, réduire les cultures locales à du folklore. Les réseaux sociaux sont un vecteur de ce nouveau modèle, mais ne fonctionnent que sur une partie de la population. Comme outils de "cohésion" sociale, la religion ne fonctionne plus, la quête du statut social non plus, mais encore plus grave, le concept de famille est lui aussi détruit. La famille a toujours été dans toutes les civilisations la base d'une cohésion sociale. Que nous reste-t-il donc aujourd'hui comme raison de se lever tôt chaque jour ? Si nous n'avons plus de liens avec nos proches, comment pourrions nous en avoir avec les autres ?
a écrit le 07/07/2019 à 14:03 :
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais des profiteurs!
a écrit le 07/07/2019 à 14:00 :
Ceux qui recherchent la confiance ne sont pas de confiance!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :