Législatives : "La République en marche" fait la course en tête

 |   |  220  mots
Avec 29,5% des intentions de vote au premier tour des législatives, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria, La République en marche fait la course en tête. Pour autant, il n'est pas encore assurée qu'Emmanuel Macron dispose d'une majorité absolue à l'Assemblée Nationale.
Avec 29,5% des intentions de vote au premier tour des législatives, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria, "La République en marche" fait la course en tête. Pour autant, il n'est pas encore assurée qu'Emmanuel Macron dispose d'une majorité absolue à l'Assemblée Nationale. (Crédits : Statista*)
Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria, "La République en Marche" serait créditée de 29,5% des voix au premier tour des législatives, devant LR/UDI (22%) et le FN (18%)

"La République en marche" (REM), le mouvement qui soutient Emmanuel Macron va-t-il obtenir une majorité absolue à l'Assemblée Nationale? Rien n'est moins sûr mais il est certain que, selon les sondages, ce parti fait la course en tête. Ainsi, selon une enquête  Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France* publié ce mardi 30 mai, l'alliance REM et MoDem obtiendrait 29,5% d'intentions de vote au premier tour des élections législatives le 11 juin. Elle devancerait largement l'alliance "Les Républicains"-UDI, créditée de 22%, et le Front national, qui obtiendrait 18%.

Le PS crédité de 9% des voix...

Suivraient derrière, "La France insoumise" de Jean-Luc Mélenchon (11,5%), devant l'alliance PS/PRG  (9%). EELV obtiendrait 3%, Debout la France 2,5% et le PCF 2%. Mais attention, 34% des personnes interrogées estiment pouvoir encore changer d'avis.

Selon ce même sondage, 45% des Français ne souhaitent pas qu'Emmanuel Macron obtienne la majorité à l'Assemblée nationale, contre 28% qui, au contraire, le désirent. En outre, 27% affirment que même s'ils ne le soutiennent pas, il est préférable qu'Emmanuel Macron et le gouvernement obtiennent cette majorité.

* Sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé du 26 au 28 mai auprès de 2.138 personnes inscrites sur les listes électorales (dont 1.127 certaines d'aller voter et exprimant une intention de vote).

*Un graphique de notre partenaire Statista

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2017 à 9:38 :
.... decidemment les citoyens de ce pays sont indécrottables de masochisme !
Et ça va couiner et pleurnicher pendant cinq ans et voter contre a la prochaine élection , comme .... d'habitude !
a écrit le 31/05/2017 à 8:30 :
Les pratiques des hommes politiques doivent évoluer.
Même si Ferrand, Sarnez ne semblent pas à la hauteur d'un Fillon dans le les mauvaises pratiques, ce sont des façons de faire du passé comme la conduite de DSK homme politique avec les femmes.
Il ne faut pas oublier que En Marche ce doit être une nouvelle façon de faire de la politique, cela semble déjà s'oublier, mais en fait c'est la 1ère réforme qui doit être en marche.
Je vois dans ma proximité des candidats En Marche certes inconnus mais qui font de la politique exactement comme ce qu'on a connu depuis bien logntemps.
Un s'intitule "votre"référent, illustre inconnu, vous demande faire si ou ça, mais pour qui se prend-t-il, venez distribuer des tracts... stop.
Ils faut qu'ils apprennent à être modeste, à écouter et à ne pas se prendre pour des petits chefs, ils ne sont rien de plus que des citoyens.
Il va falloir faire comprendre à ceux-ci, au besoin "à coups de pied aux fesses" que la démocratie ça ne se décrète pas mais ça se construit patiemment, il me semble que E.Macron l'avait bien expliqué.
Certains sont déjà dans les bonnes places à prendre dans un parti nouveau. Stop
Il va falloir faire régulièrement le ménage et créer une entreprise de nettoyage pour cette tâche.
a écrit le 31/05/2017 à 7:13 :
La République En Marche vers la SCI ? Alors profitons-en tous pour créer des SCI ! Bon, on verra bien si nous on multiplie autant la valeur de nos parts, ensuite...
a écrit le 30/05/2017 à 21:07 :
Aux législatives je voterai Poutine. C'est sûr et certain: Mains propres tête haute!
Réponse de le 31/05/2017 à 9:44 :
.... OSS117 a Moscou ?
a écrit le 30/05/2017 à 17:57 :
Mr Propre va devoir faire la lessive pour être en conformité avec ses promesses , déjà qu’il a commencé par une entorse de taille avec le cumulard Le Drian , un silence assourdissant avec Ferrand , un flou artistique avec le paiement de ses balades américaines pour promouvoir son élection et maintenant voici la négrière se drapant dans MSF !! Voilà du beau linge pas très propre !!
PS :j’apprends avec effarement que De Sarnez , bras droit, Heu ? bras gauche, de la girouette Bayrou rejoint le linge sale !!
Réponse de le 31/05/2017 à 9:40 :
.... vous oubliez sa déclaration de patrimoine mystérieuse !
a écrit le 30/05/2017 à 17:42 :
"Le PS crédité de 9% des voix...
Suivraient derrière, "La France insoumise" de Jean-Luc Mélenchon (11,5%)"

Logiquement avec 11,5% il est devant 9%, non ?
Réponse de le 31/05/2017 à 9:41 :
9% c'est deja miraculeux pour des prédateurs !!!
a écrit le 30/05/2017 à 17:30 :
Avec ces affaires qui touchent les candidats d en MARCHE ca rique de degoutter son electorat et j'en fais partie.
a écrit le 30/05/2017 à 17:00 :
il n'a aucune crédibilité ce sondage fait avant l'accumulation des casseroles assourdissantes ;

tout comme le gouvernement Edouard Philippe a perdu son intégrité ;

Macron et les médias télévisés nous ont bien eu, aux législatives l'on ne nous y reprendra pas à ces mensonges et ballivernes
a écrit le 30/05/2017 à 16:59 :
N 'importe quoi, il faut d'abord se poser la question de savoir qui dirige L'IFOP et qui a été sondé.!!!!! On se demande si c'est bien la peine d'aller voter, vu que vous nous donnez presque les résultats ??
Réponse de le 30/05/2017 à 17:48 :
" la question de savoir qui dirige L'IFOP" :

Novembre 2016 :
Une page se tourne pour Laurence Parisot et l’IFOP. L’ancienne présidente du Medef a annoncé, mardi 15 novembre sur Twitter, la cession de l’institut de sondage, dont elle était actionnaire avec sa famille depuis les années 1990, à Dentressangle Initiatives, le holding d’investissement de Robert Dentressangle également propriétaire d’un autre institut de sondage A+A. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Souvenir de celle qui se disait disponible pour devenir le 1er ministre de Macron :
Elle est la patronne des patrons, mais pas seulement. Laurence Parisot est aussi vice-présidente et actionnaire à 75% de l'institut de sondages Ifop.
Selon Le Monde Magazine, qui lui consacre une longue enquête, la présidente du Medef travaille une demi-journée par semaine à l'Ifop. Elle est chargée de la veille stratégique.Pour son travail, l'institut de sondage lui assure un revenu de... 22.000 euros par mois, selon Le Monde Magazine. Cependant, l'article ne dit rien des dividendes gagnés chaque année ou des parts variables. Difficile donc de savoir s'il sont inclus dans ces 22.000 euros ou si la somme n'est que la rémunération de ses quatre demi-journées mensuelles de présence.
Réponse de le 31/05/2017 à 10:25 :
Ici c'est IPSOS, pas IFOP.
a écrit le 30/05/2017 à 15:45 :
Les français sont parfaitement logiques s'ils donnent une claire majorité à Macron. Ce serait sinon ingouvernable comme les précédentes cohabitations qui ont fait perdre des années et apporterait le chaos aux prochaines présidentielles. Le programme de relever légèrement la CSG en ne touchant que les plus aisés et d'abaisser en contrepartie les charges des salariés pour relancer l'économie est évidemment le plus juste et le plus efficace, d'autant avec la suppression de la taxe locale d'habitation totalement injuste puisque les communes les plus pauvres taxaient souvent le plus et les plus riches le moins. Là la répartition est autrement plus juste.
Réponse de le 30/05/2017 à 19:43 :
Le choix des Français a surtout été de ne pas vouloir Marine comme présidente.
Merci d' égrainer les bonnes nouvelles qui accompagnent cette élection, on nage dans le bonheur. Comme tout le monde le sait, les mauvaises nouvelles c'est pour après les élections. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, surtout quand on connaît l'état des finances du pays.
a écrit le 30/05/2017 à 13:38 :
C'est bizarre, les RI avec Barouin proposent de baisser les impôts de 10 % pour tous les contribuables et de baisser la CSG. En Marche veut augmenter la CSG pour 8 millions de retraités, des riches qui seront taxer à partir de 1200 euros par mois, une CSG de 244, 80 euros par an non déductible des revenus (double peine)
Les cadres moyens seront aussi touchés par cette CSG. Dans le même temps, Macron veut supprimer l'ISF pour les actionnaires. Avant de voter pour le jeunisme, il faut bien lire les programmes. Raisonnement qui s'applique aussi à la réforme du droit du travail qui passera sans beaucoup de concertations avec les syndicats.
Réponse de le 30/05/2017 à 14:32 :
Et moi je propose une baisse des impôts non pas de `10, non pas de 15 mais de 20% de vos impôts! oui vous avez bien entendu 20%!!! Alors vous votez pour moi? Je suis prêt à rajouter une augmentation de votre retraite en bonus.

Rasez gratis, ça vous parle comme expression?
Réponse de le 30/05/2017 à 17:07 :
Pour info, il n'y a que 47 % des français qui sont redevables de l'IR. Cet impôt rapporte à l'état 79 milliards d'euros. Les 449 niches fiscales représentent un manque à gagner pour l'état de 83 milliards d'euros. La baisse de l'impôt est une nécessité, un impôt trop concentré qui a besoin d’être modernisé.
Une réforme qui devrait passer par une fusion de la CSG (99 milliards d'euros) avec l'IR et la suppression des niches fiscales . Cet impôt serait payé par 47 millions de français avec des taux de taxation très bas. Le prélèvement à la source serait simplifié et nous pourrions réduire le nombre de fonctionnaires de Bercy. Un pays ou plus d'un citoyen sur deux n'est pas concerné par l'impôt rencontre des problèmes de cohésion sociale. Vous allez me dire qu'il y a la TVA payée par tous , c'est vrai , mais les personnes concernées par l'IR, payent aussi cette TVA.
Réponse de le 30/05/2017 à 18:05 :
la CSG aussi tout le monde la paye, sans oublier pour les salariés les différentes cotisations.

Vous avez ici défendu le programme Fillon disant que c'était le meilleur élaboré. Il n'ya fait aucune baisse de l 'IR, puisque la priorité c'était la réduction des déficits et la compétitivité.
Donc cette promesse de baisse d'impôt n'est rien d'autre que du miel pour attirer des abeilles. 0 crédibilité.

Rassurez vous vous aurez à nouveau 5 ans pour élaborer un programme.
a écrit le 30/05/2017 à 13:30 :
La baisse dans les sondages de FI est une bonne chose et confirme son insignifiante .
a écrit le 30/05/2017 à 11:05 :
Même si REM est en tête, ça ne garantit nullement une majorité absolue. Vu l'abstention probable aux législatives il devrait y avoir peu de triangulaires/quadrangulaires... et la composition de l'assemblée est peu prévisible. Ce qu'on peut en revanche dire, c'est qu'il y aura peu d'élus FI/FN/PS et PCF/EELV/DLF seront probablement absents ou presque.
Réponse de le 30/05/2017 à 13:12 :
triangulaire ou pas ce ne change rien, quand un socialiste sera éliminé, une bonne partie de ses électeurs se reportera sur REM et la même chose en cas d'élimination d'un LR. Plus de 300 députés tranquille REM et sans même parler des soutiens PS et LR dissidents une fois à l'AN.

Très bonne situation pour tenter de discuter du coeur du réacteur, réforme de l 'état et modèle sociale. On peut espérer une discussion ouverte, riche et pourquoi pas l'annonce de grandes transformations transpartisanes à 10 ou 15 ans. La France, une démocratie mature?
Réponse de le 31/05/2017 à 10:27 :
Franchement les candidats REM ne m'inspirent pas du tout.
Réponse de le 31/05/2017 à 11:22 :
Chacun vote comme il le veut, mais il me semble que c'est le programme qu ils soutiennent le plus important (au delà bien entendu de la probité indispensable). J'imagine que cela tient aussi où on vit...moi je suis en zone urbaine et si je connais le nom de mon député, je ne pense pas que ce soit le cas d'une écrasante majorité de mes voisins...

Vous verrez bien le second tour dans votre circo, mail il est probable (je lis souvent vos posts)que si votre candidat/parti préféré est éliminé vous voterez REM, plutôt qu'un autre candidat plus loin de vos convictions. Ainsi fonctionne notre système électorale majoritaire à 2 tours pour le meilleur et pour le pire...
a écrit le 30/05/2017 à 10:51 :
22 % plus 18 % plus 11 % cela 51% à part cela le parti de Macron fait la course en tête. Il est vrai que si les LR s'associent avec Macron celui-ci sera majoritaire. Les électeurs laisseront-ils faire ?
a écrit le 30/05/2017 à 10:35 :
En outre, 27% affirment que même s'ils ne le soutiennent pas, il est préférable qu'Emmanuel Macron et le gouvernement obtiennent cette majorité.

Ils vont donc légitimer par leur choix la loi travail à venir.
Réponse de le 30/05/2017 à 12:02 :
Effectivement, vivement que le peuple Français soit libéré ce contrat travail obsolète qui prive d''accès au travail une bonne partie de la population.
Réponse de le 30/05/2017 à 16:56 :
@Sebastien

Je ne savais qu'un contrat CDI privait une partie de la population de travail ,c'est du langage libéral tout craché.C'est marrant je pensais que tout le monde recherchait ce type de contrat pour avoir une vie stable , sauf toi donc.
Réponse de le 31/05/2017 à 10:30 :
La loi travail, si elle va à terme de ce qui est annoncé, viendra compléter la loi El Khomri qui avait été tellement expurgée qu'elle n' aps eu l'efficacité espérée. Cette loi serait effectivement un bon début à compléter en s'ispirant fortement des lois Hartz allemandes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :