Bayrou dénonce une campagne "hystérisée" par le camp Fillon

 |   |  295  mots
Le  maire de Pau a fait grand bruit en ralliant Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée.
Le maire de Pau a fait grand bruit en ralliant Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée. (Crédits : GONZALO FUENTES)
Invité du "Grand jury" ce dimanche 2 avril, François Bayrou a déploré la stratégie des partisans de Fillon qui s'adressent à l'aile droite de l'électorat du candidat de la Sarthe.

Le centriste François Bayrou, soutien d'Emmanuel Macron en vue de la présidentielle française, a dénoncé dimanche la campagne menée par le camp de François Fillon, qu'il juge "hystérisée" et contraire à l'esprit du gaullisme.

A trois semaines du premier tour, le ton est monté entre le candidat de la droite et celui d'En marche !, le premier accusant le second, surnommé "Emmanuel Hollande", de n'être qu'une "supercherie".

"Cette campagne, de la part des partisans de François Fillon, a été hystérisée. Il y a eu une volonté de s'adresser à son noyau dur en l'excitant jusqu'à la passion", a déclaré François Bayrou, invité du "Grand jury" RTL-Le Figaro-LCI.

"L'antigaullisme absolu"

Le maire de Pau a pris pour exemple un meeting, vendredi à Toulon, durant lequel Christian Estrosi a été sifflé par des militants de droite lui reprochant d'avoir plaidé pour le désistement de François Fillon au plus fort de la crise provoquée par les ennuis judiciaires du candidat."C'est l'antigaullisme absolu", a jugé François Bayrou.

"Pour un parti qui se prétend héritier du général De Gaulle, pour un candidat qui se prétend ou s'est prétendu longtemps gaulliste, vouloir n'être que le porte-parole de la droite, c'est exactement le contraire de ce que le gaullisme a voulu inspirer à la France", a-t-il poursuivi.

Le président du Modem a également cité des "marées de tweets", qualifiées de "déversement d'acrimonie, de méchanceté, de volonté de détruire".

En meeting samedi à Marseille, Emmanuel Macron a lancé une charge contre les "fillonistes", qui donneraient libre cours à "des attaques infâmes" et auraient "montré le masque de la haine et de l'indignité" face à Christian Estrosi.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2017 à 11:51 :
On sent bien la panique qui submerge le camp Fillon. Je les rassure, ce n'est pas très grave si Fillon n’est pas élu. Fillon retournera dans sa Sarthe natale s'occuper enfin de sa femme, à moins qu'ils passent tous les deux quelque temps en prison, encore aux frais des contribuables. Mais ça, ils ont l'habitude de vivre aux frais des autres, n'est-ce pas.....
a écrit le 03/04/2017 à 15:34 :
Il brandie déjà l'idée du front Républicain vieille ficelle à récupérer les sièges du parti combattu sur le dos de ses électeurs , il faut dire quand PACA et dans le Nord ils ont réussie à rafler les sièges du partie en tête au premier tour de l' exercice électoral , mais au regard des textes le faire en s' appropriant l'idée de la République , sont -ils les dépositaires exclusifs, au regard des textes ceci est il légal ?
ce qui laisserait penser que certains autorisés à candidater ne le sont pas . On peut appeler à voter pour n'importe qu'elle partie des mêmes valeurs , mais surtout pas le faire au nom que l'on n'est les seuls Républicains cela me gène. Car tous les autres candidats sont Républicains . Affirmer le contraire est une tromperie . Ont ils peur de dire que leur valeurs sont proches devant les électeurs ?
a écrit le 03/04/2017 à 15:33 :
Il brandie déjà l'idée du front Républicain vieille ficelle à récupérer les sièges du parti combattu sur le dos de ses électeurs , il faut dire quand PACA et dans le Nord ils ont réussie à rafler les sièges du partie en tête au premier tour de l' exercice électoral , mais au regard des textes le faire en s' appropriant l'idée de la République , sont -ils les dépositaires exclusifs, au regard des textes ceci est il légal ?
ce qui laisserait penser que certains autorisés à candidater ne le sont pas . On peut appeler à voter pour n'importe qu'elle partie des mêmes valeurs , mais surtout pas le faire au nom que l'on n'est les seuls Républicains cela me gène. Car tous les autres candidats sont Républicains . Affirmer le contraire est une tromperie . Ont ils peur de dire que leur valeurs sont proches devant les électeurs ?
a écrit le 03/04/2017 à 14:58 :
Et oui la retraite se précise , pourquoi refuser cette éventualité .
a écrit le 03/04/2017 à 12:14 :
Bayrou essaie d'exister. Il a essayé de voir d'où vient le vent mais il commence à douter.
Réponse de le 03/04/2017 à 12:47 :
Déjà en 2002 Bayrou avait un programme proche de ce qui se fait depuis une décennie en Allemagne avec le succès que l'on connait. Si Macron l'a pris dans son équipe c'est de très bon augure pour les finances de la France. Notez que Bayrou voulait supprimer tous ces petits avantages honteux de nos élus, comme cela s'est fait en Europe du Nord.
a écrit le 03/04/2017 à 11:58 :
Pour moi, là n'est pas l'essentiel. C'est de la forme, minable certes, mais presque tout est minable dans cette campagne. Il faut passer au-dessus.

Pour chacun de nous, le choix d'un candidat doit répondre à ce qui suit : "je dois être capable d'expliquer mon vote à mes enfants ou petits enfants ado, au regard de l'éducation que nous leur avons données et des valeurs que nous leur avons transmise.

En outre, pour ne pas les désespérer, je dois être capable de prouver à mes ados que le candidat pour qui je vais voter propose :

- un destin pour la France
- un grand dessein pour l'Europe
- une vision pour la mondialisation"

Je ne cherche donc pas un officier mécanicien de la soute, c'est le job du Premier Ministre. Je cherche un amiral qui fixe le cap sur la passerelle, car c'est le Job du Président.

Pourtant, on voit plus de clés à molettes que de longues vues dans les programmes....
a écrit le 03/04/2017 à 10:57 :
Tous les centristes vont toujours du coté que le vent souffle ! En Marche: refuge des girouettes et des solliciteurs de soupe. BAYROU a encore choisi le mauvais cheval !
a écrit le 03/04/2017 à 10:55 :
Bayrou est honnête, Fillon comme beaucoup de son équipe ne le sont pas, c'est toute la différence. On sait parfaitement que le programme de Fillon est inapplicable et ne fait pas l'unanimité des français donc c'est une voie de garage comme le gouvernement de Fillon durant 5 ans l'a prouvé avec bien plus de dettes à l'arrivée. Mieux vaut bien mieux voter Macron dont le programme notamment économique issu des travaux du prix Nobel d'économie Jean Tirole et de ses équipes est bien plus réaliste, efficace et meilleur.
Réponse de le 03/04/2017 à 11:57 :
bonjour
- vous connaissez un programme qui fait l'unanimité ? moi non
- le programme de Fillon est le seul qui puisse u jour permettre à la France de sortir du mur de la dette. D'ici qq mois, les taux d'intérêt vont remonter et la dette française sera attaquée ... N'oubliez pas qu'aujourd'hui, la France paye ses intérêts en empruntant ...
- quand aux travaux du Prix Nobel Jean Tirole, les travaux académiques n'ont jamais fait un programme. Par ailleurs, beaucoup de ses idées sont très contestées par d'autres experts tous aussi reconnus ...
Réponse de le 03/04/2017 à 12:17 :
Bien d'accord avec @laurent: Le programme de Fillon analysé par les économistes est le meilleur tant sur le poids de la dette, de la pression fiscale, du taux de chômage, création d'emploi, balance du commerce. Mais pour connaitre ces analyses, il faut se documenter et ne pas rester dans l'idéologie. Et contrairement à ce que @réalité écrit, le programme Macron n'est pas meilleur il est parallèle à celui de Fillon et ne crée pas autant d'emplois. La grande différence, c'est que Macron risque fort de ne jamais avoir la majorité pour appliquer son programme.
a écrit le 03/04/2017 à 10:51 :
Bjr FILLON c'est le général NIVELLE de 1917 et non le gaulliste d'aujourd'hui.Il n'a plus qu'une stratégie c'est lancer ses troupe à l'assaut du candidat propre à l'élection présidentielle - quelle honte pour notre pays ce FF.
a écrit le 03/04/2017 à 9:46 :
Les supporters de Fillon ont une morale à géométrie variable. Moi ça me tue cette histoire car ils prônent la tolérance zéro pour les délinquants des quartiers mais quel est donc l'exemple que leur montre Fillon à ces jeunes ?
Il y a pourtant Dupont Aignan qui est de droite et qui ne traine pas de casseroles !
Réponse de le 03/04/2017 à 10:42 :
Il est comme un certain nombre, qui est son attachée parlementaire!
Les candidats qui prônent la sortie de l'europe sont soit des inconscients, soit des futures manipulateurs de la monnaie, donc de l'épargne des français.
a écrit le 03/04/2017 à 9:26 :
Bayrou qui décerne des brevets de gaullisme et d'antigaullisme, c'est à mourir de rire.
a écrit le 03/04/2017 à 9:07 :
Je me demande pourquoi les médias se préoccupent encore de Bayrou. Son temps de parole est-il au moins décompté de celui de Macron ? La France a besoin d'un remaniement profond du système, pas de sparadrap sur une jambe de bois :-)
a écrit le 03/04/2017 à 8:49 :
Pourquoi Bayrou , icone de l'inutilité et de la versatilité politique et qui ne représente guere plus que lui-mème , trouve-t-il encore une once d'écoute dans les médias : mystère !
a écrit le 03/04/2017 à 8:42 :
C'est vrai car Mr Fillon n'a jamais respecté sa parole. Et dire qu'il y a encore des gens qui pensent voter pour lui.

Rappelons que Mr Fillon est visé aujourd'hui par cinq chefs de mise en examen 1) détournement de fonds publics, 2) complicité et recel de détournement de fonds publics, 3) complicité et recel d’abus de biens sociaux, 4) manquement aux obligations déclaratives à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et 5) escroquerie aggravée, faux et usage de faux.

L'ex-suppléant de Mr Fillon, Marc Joulaud, a été lui aussi mis en examen pour détournement de fonds publics en lien avec un emploi fictif ou surévalué.

Mme Pénélopegate Fillon a été mise en examen pour 1) complicité et recel de détournement de fonds publics, 2) complicité et recel d’abus de biens sociaux et 3) recel d’escroquerie aggravée. Rien que ça.
Réponse de le 03/04/2017 à 10:39 :
vous êtes un bon élève des médias. Je vous rappelle qu'existe (encore) en France le principe de la présomption d'innocence même si les médias et leurs adorateurs ne le respectent pas. Je vous invite également à ne pas exercer de manière sélective votre indignation . Renseignez vous sur la déclaration de patrimoine de Macron qui laisse entrevoir un pauvre bougre endetté. Renseignez vous également sur la personnalité de ce magistrat socialiste soutien de Aubry et nommé par Hollande à la tête de la haute autorité , JL Nadal qui n'a rien trouvé à dire sur cette déclaration mensongère!
Réponse de le 03/04/2017 à 11:59 :
votre post fondé sur les médias fait fi de la présomption d'innocence. Vous avez été bien dressé par cette classe de goooche et ses nervis médiatiques. PRESOMPTION D'innocence (voir droit pénal)
Réponse de le 04/04/2017 à 11:08 :
@BERT

"Je vous rappelle qu'existe (encore) en France le principe de la présomption d'innocence même si les médias et leurs adorateurs ne le respectent pas".

Dans ce cas, pourquoi Fillon dit qu'il est innocent dans ses meetings , lui aussi devrait attendre la décision de justice.Le principe de la présomption d'innocence doit être dans les deux sens.
a écrit le 03/04/2017 à 8:39 :
Qui paye la campagne de Mr Macron ? parce que sans parti , c est pas simple de financer tous ces deplacements, locations de salles , ect.... Bayrou ne se pose pas cette bête question .
a écrit le 03/04/2017 à 8:31 :
Vu la situation du pays ce qui compte c'est le programme économique qui sortira le pays de l'ornière avec une vraie transparence sur l'emploi de l'argent public au niveau de l'état et de toutes les collectivités terroriales comme dans les pays nordiques mais de ce côté là les candidats sont aux abonnés absents
a écrit le 03/04/2017 à 8:01 :
La parole de Monsieur Bayrou n'a aucune crédibilité depuis des lustres. Pas plus que celle de Monsieur Estrosi, porté à la tête de la région avec l'aide des socialos qui ont du avaler la couleuvre..
a écrit le 03/04/2017 à 6:37 :
Si , miraculement , Fillon était élu on aurait un couple de repris de justice a la tète d'un pays dit évolué !
Une grande première : enfoncés les petits dictateurs africains et le couple improbable Trump !!!
a écrit le 02/04/2017 à 22:18 :
Bayrou, il cause, il cause, c'est tout ce qu'il sait faire ! aidé pour Pau par AJ voilà maintenant qu'il s'inféode au New-Holland.
Qu'en penser ? qu'en dire ? surtout en comparaison de G. de Villiers.
a écrit le 02/04/2017 à 21:25 :
Le niveau de la campagne de Fillon est digne des propos de piliers de bar...et dire qu'il se voit déjà combattant balafré à la tête du premier pays d'Europe! Hélas ce n'est pas un poisson d'avril mais un poison fétide.
Réponse de le 03/04/2017 à 6:41 :
Il semblerait que Fillon ait basculé d'un statut de larbin soumis a celui d'illuminé combattant l'injustice (.....rôle de composition s'il en est ! ! )
Un cas pathologique par la rapidité du revirement : il y a du génocide de neurones derrière tout ça !
a écrit le 02/04/2017 à 20:27 :
Au fait, on n'a plus de nouvelles de Patrick Stephanini, le conseiller de Fillon? Est il prisonnier du cabinet noir?
a écrit le 02/04/2017 à 18:56 :
ce bayrou est le pire politicien qui existe, se faisant racoler telle une péripatéticienne au plus offrant, un coup à droite puis avec hollande, puis à droite avec juppé, puis socialisse avec l'enfant naturel de hollande le macron, mais autant on peut respecter une dame vivant de ses charmes pour subvenir à ses besoins autant un homme avec si peu d'honneur, c'est triste, c'est lamentable et ça ose donner des conseils ou critiquer, ce mec n'a aucune morale, rien un s..e type.
Réponse de le 02/04/2017 à 20:37 :
C'est curieux cette grossièreté ambiante du clan Fillon qui pourtant se fait fort de brocarder sa foi. Etrange conception de la charité chrétienne...Mais on est pas à une incohérence près avec ces individus tout droit sortis des Mystères de Paris.
Réponse de le 02/04/2017 à 21:44 :
De Hollande il a eu la juste récompense de ses mérites : peanuts. La mairie de Pau, il ne la doit qu'à Juppé. et au soutien de l'UMP.
Réponse de le 03/04/2017 à 10:28 :
ma chère où voyez vous de la grossièreté?? êtes vous de la manif pour tous? une neuneue, vivez normalement avec des "djeun's" et vous verrez ce langage. Clan fillon, non ma pauvre dame, simplement un constat, bayrou mange à tous les râteliers sans vergogne toujours au plus offrant, on est en droit d'estimer que ce triste personnage se vend, non? ma pauvre dame.
Réponse de le 03/04/2017 à 13:41 :
Amusante accusation de dire que Bayrou se vends au plus offrant.
Parce que dans ce cas, il n'est pas vraiment doué. Même pas un ministère ces dernières années...
Par contre effectivement il soutient systématiquement celui qui lui parait représenter au mieux ses idées sans tenir compte du fait que la droite estime que l'UDF lui appartient. Quelle honte et manque de moral de ne pas vouloir se vivre comme un sattelitte des républicains.
Quand au commentaire sur la grossiéreté je vous renvoie à l'analyse sémantique des posts ayant déclenché cet échange.
Mr Fillon est pour l'heure un candidat en faillite morale et même si le jugement n'est pas intervennu il existe sur la place publique des interview de sa femme comme quoi elle n'a jamais travaillée et des fiches de paie.
Sur cette base mon opinion est faite sans avoir besoin de la justice cela s'appelle le bon sens.
a écrit le 02/04/2017 à 18:52 :
Bayrou, la girouette qui tourne au gré de la recherche de place, est totalement inaudible. Il devrait avoir honte de ce type d'opinion.
Réponse de le 02/04/2017 à 20:32 :
Ses propos sont bien modérés, pourtant. C'est curieux, ces gens si "bien sur tous rapports" qui se pressent aux meetings de Fillon pour s'entendre appelés "mes amis" par une personne mise en examen!!Chacun ses valeurs, mais quand même...
a écrit le 02/04/2017 à 18:51 :
"hystérisée" dit-il. Mais, il en est le premier responsable par son inconstance, ses trahisons, ses soi-disant positionnements démocratiques. Il a trahi tout ses électeurs et il s'est trahi en se rapprochant de Macron. Un véritable pantin de la politique d'un autre age !
a écrit le 02/04/2017 à 18:42 :
Hé oui même une pendule cassée donne deux fois la bonne heure par jour, je suis entièrement d'accord avec lui mais cela vient du fait de l'électorat bourgeois des LR qui sont peu nombreux mais ont le bras long, du coup on se coltine leurs hystéries un peu partout.

Il suffit de lire un, commentaire normal hein même pas quand ils sont haineux, d'un pro-filloniste pour le comprendre.
a écrit le 02/04/2017 à 18:39 :
Maire de Pau, ok. Belle ville, gens sympas. Mais franchement. Ca vaut le coup de parler de ce monsieur..?? Je pose la question, là. Depuis le temps qu'il pollue le paysage, faut essayer de rendre le débat intéressant, soit, sans lui.
a écrit le 02/04/2017 à 18:37 :
Il faut surtout espérer que cette campagne laissera des marques durables et indélébiles, et que nos bons élus ne tomberont pas à nouveau hypocritement dans les bras les uns des autres : on en a assez de ces jérémiades pour savoir qui sera le chef, qui fera les cowboys et qui fera les indiens. Ce n'est pas le régime et la Constitution qu'il faut changer, c'est cette génération qui prétend les incarner et nous dire ce qu'on doit penser et comment on doit voter. Ce serait bien de sortir enfin Bayrou, au prochain tour...
a écrit le 02/04/2017 à 18:04 :
Fillon, c'est le noyé qui s'accroche avec l'énergie du désespoir à la bouée de la haine dans l'espoir illusoire d'échapper au verdict des électeurs qui ne peuvent imaginer un seul instant de porter à la magistrature suprême une politicien mis en examen. Sans faire de moralisme, il existe encore, dans ce pays, une éthique politique qui fait obstacle à ce que les Français soient représentés par quelqu'un qui déclarait naguère qu'il retirerait sa candidature s'il était mis en examen.
a écrit le 02/04/2017 à 17:11 :
Bayrou est pathétique. De qui sera t-il l'allié demain ? Le sait-il lui même ? Ce sera selon son intérêt du moment. Il faut savoir que ce monsieur qui donne des leçons de morale au monde entier a essayé de se faire rembourser pour 42000 euros de costumes, c'est un sujet récurrent en politique. Le pauvre homme n'a réussi qu' a obtenir 5000 euros d'argent publique. Dit autrement nos impôts habillent Bayrou. Moi ça ne me convient pas du tout ce genre de personnage. Comment peut-il conserver des supporters ?
Réponse de le 02/04/2017 à 18:19 :
Votre réponse laisse à supposer qu il a raison car au lieu d argumenter sur sa position sur son avis, vous vous attaquez à l homme en l insultant et avec des jugements limites à 2 balles.
a écrit le 02/04/2017 à 17:01 :
Mr. Bayrou n'est personne et ne représente que lui. Ce Monsieur s'amuse à distribuer les bons points alors que personne ne s'intéresse à lui. On se demande bien sur quelle base Mr. Bayrou dispose d'une telle couverture médiatique?
a écrit le 02/04/2017 à 16:57 :
Le fromage est il trop gras? C est trop indigeste? La poyle au Pau est trop salé
a écrit le 02/04/2017 à 16:52 :
M.Bayrou, sage parmi les sages, a bien raison : c'est effrayant cette montée de la haine dans les meetings de M.Fillon, dignes des nazzis...et que dire des menaces de mort à l'encontre des chargés de communication de M.Hollande au titre d'un pseudo cabinet noir, alors que le candidat Fillon ne peut s'en prendre qu'à ses propres turpitudes. Rachida Dati n'avait t'elle pas dit qu'on pouvait être bien coiffé et avoir des méthodes de voyous?
a écrit le 02/04/2017 à 16:48 :
Bayrou fait le grand écart pour coller à son candidat , reniement sur ce qu'il défendait depuis années . On sent , c'est le dernier tour de piste comme beaucoup rejoignant Macron. S'il contre attaque , c'est que les coups de Fillon commence à porter .
a écrit le 02/04/2017 à 16:34 :
Bayrou a dit clairement ce que beaucoup de français pensent.
Fillon ne représente plus que le clan Sarkozy, pourtant balayé à la primaire de droite !
Réponse de le 02/04/2017 à 19:39 :
mais mon ami sachez que votre propos n'engage qu'une minorité de socialisses comme vous, en aucun cas les FRANCAIS, non? wait and see disent nos mais anglais et le léo rb lui affirme, vous êtes un vrai socialisse qui va se vendre à macron, le banquier.
a écrit le 02/04/2017 à 16:33 :
Bayrou est un traitre qui a passé sa vie a trahir et a se vendre au plus offrant. Aujourd'hui Bayrou est macronisé. Demain que sera t-il ? Le sait-il lui même ? En tout cas mauvais présage pour le banquier Macron, Bayrou n'est pas vraiment un porte-chance...Quand on pense que ce monsieur fait la leçon de morale a Fillon sur ses costumes et qu'il a essayé lui-même de se faire rembourser pour 42000 euros de costumes ! Il a quand même obtenu 5000 euros, toujours ça de pris en fonds publiques. Sacré Bayrou, il est impayable...
Réponse de le 02/04/2017 à 20:41 :
Côté traître, Fillon est un maître.Demandez donc à Sarkozy ce qu'il en pense.
a écrit le 02/04/2017 à 15:16 :
C'est dommage que F.Fillon s'enfonce dans ce genre de campagne, nauséabonde.

Je trouve écoeurant et pathétique de parler de "François Hollande". Tout comme je trouverai écoeurant et pathétique de parler de "François Sarkozy". Faire une campagne présidentielle de telle sorte, c'est se ridiculiser au lieu de valoriser son programme.

C'est triste d'en arriver là !
a écrit le 02/04/2017 à 15:07 :
Mdr pour Fillon de parler de Hollande bis quand on voit son nouvel organigramme... que des sarkozystes qui a pourtant bien été écarté de la primaire...
Réponse de le 02/04/2017 à 19:41 :
à choisir je préfère les sarkozistes (voir le bilan contre tous les pays européens durant la crise de 2008/2011) qu'un ramassis de socialisses tous issus du clan hollande ou de qq cocos comme hue ou des vieux chevaux de retour comme delevoye sans charge donc affamés et prêts à se vendre pour un poste ou un maroquain.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :