Emmanuel Macron a choisi son Premier ministre

 |   |  383  mots
(Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Emmanuel Macron a choisi son Premier ministre et dévoilera, s'il est élu, la composition de son gouvernement après la passation de pouvoir - une équipe alliant nouveaux visages et personnalités d'expérience.

Le candidat d'En Marche! a précisé qu'il avait désigné "in petto" son chef du gouvernement putatif. L'intéressé(e) est-il(elle) au courant? "Non, puisque c'est dans ma tête", a-t-il répondu.

"Si je suis élu, je travaillerai sur la finalisation d'un gouvernement la semaine prochaine, mais il sera annoncé après la passation de pouvoir", a-t-il dit.

Le Premier ministre "aura une expérience dans le champ politique, les compétences pour diriger une majorité parlementaire et les compétences pour animer un collectif gouvernemental profondément renouvelé où il y aura aussi quelques femmes et hommes d'expérience." Il mènera en outre la campagne pour les élections législatives de 11 et 18 juin.

"La semaine prochaine, il y aura les investitures pour nos candidats aux législatives, toutes les investitures", a encore précisé Emmanuel Macron. "Il y aura dans la foulée un directeur de campagne".

Au nombre des personnes d'expérience, il a cité le responsable centriste François Bayrou, qui "aura un rôle important, évidemment, (...) dans le projet gouvernemental et politique."

Interrogé par la suite sur Europe 1, Emmanuel Macron n'a pas écarté les noms de Gérard Collomb, François Patriat ou Anne-Marie Idrac qu'on lui citait également. "Ils auront un rôle dans l'action à venir", a-t-il glissé.

>> LIRE AUSSI « Macron président, ce sera un choc de confiance » Anne-Marie Idrac

Les attaques de Le Pen sur la non-divulgation du nom par Macron

Le gouvernement sera "un alliage de femmes et d'hommes neufs qui ont une légitimité dans la vie civile et quelques responsables qui ont une expérience un peu supérieure", a-t-il confirmé.

Son adversaire du second tour de la présidentielle, Marine Le Pen, lui a reproché sur RTL de ne pas dévoiler le nom de son Premier ministre "pour des raisons électoralistes". L'ex-présidente du Front national a d'ores et déjà annoncé que le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, avec lequel elle a conclu un accord, dirigerait son gouvernement si elle est élue.

"Les ministres ne proviendront pas tous du Front national", a-t-elle précisé.

Dans un entretien publié vendredi dans La Provence, elle écarte de nouveau l'hypothèse d'un ministère pour sa nièce Marion Maréchal-Le Pen ou son compagnon Louis Aliot.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2017 à 13:38 :
a croire que les dirigeants du pcf
ne comprenne toujours pas qu'il ne font plus de la vie des Français
et qu'ils n'ont personne pour les représenter
idem pour le ps et l'ump surtout celui qui se voit
1er ministre quel que soit le locataire de l'elysée
a écrit le 09/05/2017 à 16:04 :
si vous le pouvez Mr Le President envoyez Vals au PS, ce type ne vous fera que du mal, il n'est pas marant et regardez son passage à Matignon, une catastrophe ! Il sait retourner sa veste, c'est un pauvre type sans merite!!!! Merci Mr Le President. En Plus les Francais ne l'aiment pas !
a écrit le 09/05/2017 à 15:59 :
si vous le pouvez Mr Le President envoyez Vals au PS, ce type ne vous fera que du mal, il n'est pas marant et regardez son passage à Matignon, une catastrophe ! Il sait retourner sa veste, c'est un pauvre type sans merite!!!! Merci Mr Le President. En Plus les Francais ne l'aime pas !
a écrit le 09/05/2017 à 15:58 :
si vous le pouvez Mr Le President envoyez Vals au PS, ce type ne vous fera que du mal, il n'est pas marant et regardez son passage à Matignon, une catastrophe ! Il s'est retourner sa veste, c'est un pauvre type sans merite!!!! Merci Mr Le President. En Plus les Francais ne l'aime pas !
a écrit le 08/05/2017 à 12:11 :
Comme première ministre je verrais bien Corinne Lepage qui a su en son temps agir avec Jacques Chirac et à qui nous devons l'action contre l'amiante, elle a connu aussi des résistances tout comme Simone Weill dont les oreilles ont du siffler en entendant certains récemment.
a écrit le 08/05/2017 à 8:25 :
Ca m'étonnerait BEAUCOUP qu'on ne voit que des tètes nouvelles : il y a des merci a distribuer et des soutiens a acquerrir !
On ne change pas une mentalité et un réalité politique d'un coup de baguette magique mème quand on est fraichement ( mais petitement ! ) adoubé .......
.... un des tests- clé sera de voir si effectivement il reduit le cheptel politique d'un tiers !
a écrit le 07/05/2017 à 15:35 :
A presidentielle on vote pour une personne. aux legislatives pour des idees, pas sur que celles de Melenchon aient du succes.
a écrit le 07/05/2017 à 15:04 :
Sûrement Jouyet, car il l'a bien mérité.
a écrit le 07/05/2017 à 12:22 :
Un premier ministre éphémère qui va degager aux legislatives, les insoumis son tres mobilisés pour etre un acteur incontournable dans l'opposition et pour ecraser les derniers bastions de ce qui reste du P.S sa sera une priorité des priorités dans le combat prochain des insoumis nous allons planter le dernier clou dans le cerceuil de cette supercherie qui est le ps et c'est un ancien electeur P.S qui vous le dit le P.S ne trompera plus jamais un electeur de gauche quand les insoumis lui auront reglé son compte .l'ennemi du P.S etait plus mélenchon qu'ils ont appelé à voter contre plus que le pen et ça ils vont le payer cher dans tout les cas de figures face aux insoumis nous avons bonne mémoires
Réponse de le 07/05/2017 à 23:46 :
Pas mieux, exemple Bayrou (pour 3 mois)
a écrit le 07/05/2017 à 11:15 :
On se doute bien qu'il ne va pas choisir des gens qui ne lui sont pas favorables, même si les opposants d'hier vont se rabaisser à lui cirer les pompes avec leur langue pour rester dans la course :-)
Réponse de le 08/05/2017 à 8:37 :
les critères : femme pour la parité , issue de l'immigration pour la diversité , pro-européenne pour le liberalisme , venant de la société civile pour le changement , jeune et docile pour l'adequation avec le chef ....... !
Candidatures a déposer a l'Elysée rapidement ......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :