Fillon et Macron jugés comme les meilleurs en économie

 |   |  579  mots
Le discours économique d'Emmanuel Macron séduit les classes modestes.
Le discours économique d'Emmanuel Macron séduit les classes modestes. (Crédits : TOBY MELVILLE)
Dans la perspective de l'élection présidentielle, La Tribune et l'Institut BVA lancent un baromètre « les questions de l'économie ». Cette première vague de février démontre que François Fillon et Emmanuel Macron sont les plus compétents en matière d'Economie aux yeux des Français... et que Marine Le Pen est la moins crédible.

Des candidats à la présidentielle 2017, ceux qui sont les mieux jugés par les Français en matière d'économie sont François Fillon et Emmanuel Macron, selon un nouveau baromètre réalisé par l'institut BVA pour La Tribune. Environ 22 %* des sondés estiment en effet que les meilleurs propositions en matière économique sont formulées par François Fillon, de même pour Emmanuel Macron. Ensuite c'est Benoît Hamon qui est jugé le plus convaincant en économie (14 %) devant Jean-Luc Mélenchon (11 %) et Marine Le Pen (11 %). Chez les sympathisants de gauche, Benoît Hamon est toutefois le plus crédible (33 %) devant Macron (28 %) et Mélenchon (25 %), alors qu'à droite, Fillon (57 %) convainc largement plus que Macron (15 %). Ce dernier rencontre en fait un écho plus fort au centre-gauche.

Macron séduit les ménages aux revenus modestes...

En effet, « si le choix d'Emmanuel Macron le situe à la première place chez les sympathisants du Parti socialiste (43 %, devant Benoît Hamon : 42 %) ou du Modem (38 %), les opinions sont plus réservées chez les sympathisants de la gauche non socialiste (13 %) », indiquent les auteurs de l'étude de BVA. En outre, chez les ménages aux revenus modestes, c'est également Emmanuel Macron qui séduit le plus en matière d'économie: « chez les Français membres de foyers dont les revenus mensuels sont inférieurs à 1.500 euros, Emmanuel Macron (25 %) devance Jean-Luc Mélenchon (20 %) et François Fillon (20 %) », constate BVA. De même, chez les employés et ouvriers (CSP-), Macron « arrive en première position mais à un niveau inférieur à son score moyen (19 %) et il ne devance que très légèrement Marine Le Pen (17 %) », note l'institut.

... mais il est perçu comme peu protecteur des salariés

En revanche, alors que le programme économique du candidat devrait être dévoilé prochainement, les Français se montrent clairement sceptiques sur le fait qu'il protégera davantage les salariés. En effet, « 71 % % des Français estiment que le projet économique d'Emmanuel Macron ne permettrait pas de protéger davantage les salariés ». C'est donc un biais économique libéral qui définit le plus Emmanuel Macron au sens des Français. Il faut dire que l'ancien ministre de l'Economie semble pâtir de « la séquence négative pour le gouvernement autour de la loi Travail et de son impact sur le poids des salariés dans le dialogue social », note l'étude. Et quel que soit le courant politique, ils sont très peu de sympathisants à considérer qu'il améliorera la protection des salariés, que ce soit à gauche (26 %), à droite (24 %) ou au FN (11 %). Seuls les sympathisants En Marche ! (63 %) le pensent majoritairement.

Le Pen, peu considérée en économie

Enfin, l'autre enseignement important de cette enquête est que Marine Le Pen reste fort peu considérée en matière d'économie (seulement 11 % de soutiens), alors même que « sa base électorale de premier tour mesurée dans les sondages d'intentions de vote (27 % à 27,5 % dans le sondage BVA du 23 février) », explique l'institut. Elle suscite notamment un rejet massif - 78 % des sondés - sur sa proposition (encore floue) de remplacer l'euro par le franc. Preuve, aussi, que ses propositions en matière d'économie ne sont globalement pas d'une importance majeure pour son électorat, qui lui préfère ses thèses sur la sécurité, l'identité et l'immigration.

*La marge d'erreur estimée de ce sondage réalisé auprès de 1.315 individus est de 2,2 points de pourcentage

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2017 à 20:36 :
Jusqu'au moment où j' écris ce 28 février 2017, il y a du sang partout dans le monde et l' esclavage financier et mental en France, en Europe et ailleurs. Il faut être clair, ce sont les grandes familles, dynasties, banques et corporations de l' Occident qui sont responsables de la situation actuelle et le peuple pour avoir voté ces gens et maintenu ces gens au pouvoir.....L' EU est une Tour de Babel construite par la Pax Americana pour dévaliser le continent... Isaie ( Ancien Testament) "Mon peuple manque de connaissances " -671 AC, et on a vu ce qui s' est produit ensuite.
a écrit le 26/02/2017 à 15:37 :
Les meilleurs dans le cadre de leur soutien à la politique néo-libérale imposée par Bruxelles au soutien de la monnaie unique ; c'est dans ce cadre, et uniquement dans ce cadre que leurs options peuvent être envisagées. Les plans de relance budgétaire se verront opposer le refus de l'Allemagne ; de même que toute idée du budget communautaire qui entraînerait l'augmentation de la contribution allemande. Ce sera donc la continuité dans la voie actuelle et la politique du "on ne touche à rien qui pourrait fâcher Outre-Rhin". L'Europe restera une construction hors-sol, sans objectif défini, si ce n'est celui de persister dans l'immobilisme ruineux.
a écrit le 25/02/2017 à 12:46 :
Augmenter les taxations indirectes impactant surtout les gens qui travaillent, privatiser les services publics (tout en gardant le même niveau de pression fiscale, il ne faut pas faire perdre les bonnes habitudes aux croquants) pour obliger les dits-croquant à payer les mêmes services à des sociétés privées (avec TVA à 20%), je n'appelle pas cela de l'économie, j'appelle cela du racket
a écrit le 24/02/2017 à 22:47 :
Amusant, néanmoins, que ces "libéraux" ne se souviennent pas qu'ils sont responsables de la crise débutée en 2007-2008... Non..?? Responsables, mais pas coupables...
a écrit le 24/02/2017 à 21:13 :
Il doit encore plus séduire les très riches et ces amis banquiers qui ont plein d'actions car après leur avoir fait cadeau de la suppression d'ISF, il vient de leur plafonner CSG incluse à 30% les impôts sur les revenus du patrimoine.
Si aux les classes populaires il fait miroiter 100 € par mois et la taxe fonciere, quelqu'un qui gagnent 100000 euros de dividendes par an (et lui en a gagné beaucoup plus en 2010 2011) en gagne plus de 15000 € plus quelques milliers d'euros d'ISF en plus.
En fait seuls les retraités qui gagnent plus de 1260 € par mois verront leurs impots augmenter via la CSG.
Je ne crois pas que cela va suffir pour payer tous ces cadeaux.
a écrit le 24/02/2017 à 16:47 :
pour être élu il ne faut pas être le plus compétent mais le plus démago. 90% des électeurs au moins ne comprennent rien à rien. la démocratie à l'africaine cela suffit.
Réponse de le 26/02/2017 à 20:00 :
Hélas ! Vous êtes largement dans le vrai. C'est pour ça que de temps en temps , ça se corrige dans la rue et dans la violence.
a écrit le 24/02/2017 à 14:32 :
Difficile de juger le programme de Macron qui souffre de grosses imprécisions. Quant à Fillon, il nous sort une vieille recette qui a déjà été testée et qui n'a pas fait ses preuves.
a écrit le 24/02/2017 à 14:18 :
Les citoyens vont changer leur fusil d'épaule en découvrant le vrai visage de M Macron (socialiste Hollandais de souche). Déjà une mesure phare: la dispense de taxe d'habitation pour les moins aisés. Nous sommes que 47% à payer l'impôt en France. On devine vite qui va payer encore cette facture. Incroyable. Après le salaire universel de Hamon pour décourager les gens de travailler voila les mesures Macron pour décourager les jeunes de faire des études. Rester en bas de la classe sociale en France, vous pourrez comme ça faire les soldes, aller aux champignons dans les bois etc. Pendant ce temps les diplômés passeront à la caisse pour vous.
Réponse de le 25/02/2017 à 0:39 :
Faire des études n'est pas un sacerdoce, et avoir des diplômes ne constitue pas un exploit. Cela relève plus d'un privilège ; et si en plus vous pouvez gagner correctement votre vie en faisant le métier que vous aimez, vous pouvez aussi payer des impôts. C'est moins dur à vivre que de tenir un marteau piqueur ou de retourner la terre.
a écrit le 24/02/2017 à 14:15 :
Désolé, mais je ne partage pas votre conclusion qui est résumé dans le titre de cette article.
22% pour Fillon ou 22% pour Macron cela ne fait pas une majorité, ils ne font pas les mêmes propositions économiques, ils doivent donc être traité séparément.
On rejoint les résultats des sondages qui montrent une France coupée en cinq sans compter les abstentionnistes.
a écrit le 24/02/2017 à 13:48 :
J'avoue que la reconnaissance d'une compétence économique prêtè à E. MACRON, et à FILLON, me laisse sceptique et dubitatif.
Les programmes économiques affichés de ces candidats (pour ce que l'on en sait) reposent sur des postulats, des paris et des coups de poker. Bref, un enchevêtrement de mesures économiques, sociales et sociétales disparates à forte connotation libérale et conservatrice dont les effets bénéfiques restent à démontrer.
Afficher cela est-ce faire preuve de compétence ? La science économique nous engage à la prudence et à la modestie, visiblement ces deux-la n'en sont pas pourvus.
a écrit le 24/02/2017 à 13:44 :
Le programme le Pen ne tient absolument pas la route et nous coûte déjà des milliards d'euros par mois avec la hausse des taux et les fuites de capitaux vers des monnaies plus fortes comme au début des années 80. Hamon son revenu universel n'est pas applicable en l'état, trop coûteux. Idem pour Fillon qui ne pourra supprimer 500.000 fonctionnaires vus les besoins en santé, sécurité et justice. Le programme le plus sensé est donc celui de Macron sans oublier que Bayrou avait été lucide dès 2002 sur le problème de la dette qui aurait dû être pris en compte dès cette époque. Donc objectivement avantage Macron.
a écrit le 24/02/2017 à 11:17 :
Macron et Fillon, c'est une politique économique libérale, celle qui est menée depuis 30 ans et dont on voit aujourd'hui qu'elle est totalement inefficace, d'autant plus que nous sommes arrivés à un niveau de développement qui ne permet plus des taux de croissance au dessus de 2 ou 3%. Hamon c'est une politique Keynésienne qui a fait ses preuves dans les années 30 en période de crise, c'est une politique qui prend en compte le plafonnement de la croissance, l'épuisement des ressources... mais c'est une politique qui a du mal à se faire reconnaître par certains économistes (ou prétendus tels , suivez mon regard vers les éditorialistes des chaines d'infos) qui détiennent les manettes et pour qui la mai invisible du marché fait des miracles (ben voyons !!!). Ca sera à vous de choisir ...
Réponse de le 24/02/2017 à 15:17 :
A hurler de rire (ou pas) votre commentaire .
On essaie de faire croire aux gens que depuis 30 ans on mène en France une politique libérale : faux = hausse des impôts et charges ; hausses de taxes ; règlementations au delà des impératifs de l'Europe (tout en disant que c 'est de la faute de l'Europe ) = désindustrialisation , augmentations du chômage...si c 'est cela la politique libérale depuis 30 ans , il faut vite retourner à l'école .
Ces deux là commencent à envisager un embryon de libéralisme qui pourra peut être relancer le pays , mais ce n'est rien par rapport à certains voisins qui ont déjà redémarre
Réponse de le 26/02/2017 à 19:57 :
@chris3825 Je ne peux que vous renvoyer à la définition du libéralisme économique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lib%C3%A9ralisme_%C3%A9conomique . Ca vous servira pour éviter de vous ridiculiser dans les conversations
a écrit le 24/02/2017 à 11:03 :
Il est bien curieux que ces deux politiciens qui ont eu des responsabilités à côté de Hollande et de Sarkozy soient trouvés bons en matière d'économie. C'est vraiment la pensée magique, en effet, ni Fillon, ni Macron n'ont eu de bons résultats que ce soit en termes d'emploi, de croissance et encore moins d'écologie. Le CICE est un fiasco coûteux, et la flexibilisation du marché du travail ou la baisse des impôts des riches n'a jamais créé aucun emploi aucune part.
Réponse de le 24/02/2017 à 13:55 :
@belette Point de pensée magique ici, juste la propagande faites à coups de canon 24/24 par BFM TV et autres chaines qui n'invitent que des 'économistes sérieux' , et de bons 'experts'. Comprendre tout ce que la (haute) société française peut produire comme ultra-libéraux. Et ces gens y déversent leur catéchisme , sans jamais être repris par les 'journalistes', qui sont très souvent du même bord.. Et quand rarement on vient à y parler de régulation (financière ou économique), tout ce beau monde s'étrangle. <mais enfin vous n'y pensez pas, nous sommes dans un monde ouvert> et ainsi de suite...
a écrit le 24/02/2017 à 10:08 :
Marine Le Pen moins crédible que Benoit Hamon ? Les bras m'en tombent... La sortie de l'euro pire que le revenu universel, sérieusement ?! Ce n'est pas économique, c'est égocentrique : le revenu universel sera indolore pour certains (ceux qui ne paient pas d'impôts), alors que la sortie de l'euro sera payé par tous. Sauf que le revenu universel mène à terme à la négation de la finance publique, autrement dit du seul bouclier dont disposent les populations face aux marchés, alors que la sortie de l'euro est seulement un pansement sur une jambe de bois parmi de nombreux autres.

Je trouve très regrettable que ces sondages (qui certes ne sont que des sondages, autrement dit une source d'article pour la presse, et rien d'autre) n'aient pas jugé utile de se renseigner sur le niveau en économie des personnes sondées, au lieu de se contenter de se renseigner sur leurs partis politique. Et je trouve encore plus regrettable que certains (le couple presse-sondages, notamment) fassent comme s'il était question d'économie ici.
a écrit le 24/02/2017 à 10:07 :
Grâce a des mots toute économie n'est que virtuelle, mélange cause et effet pour s'en convaincre et reparte dans des désillusions! La monnaie est au service de l'économie qui est au service de l'homme et non le contraire!
Réponse de le 24/02/2017 à 15:50 :
EXAT? L HOMME A INVENTE LA MOMAIE POUR SERVIR LE MARCHE? MAIS CEUX QUI DOMINE LE MARCHE. /LES BANQUES ET LES TRUSTS DOIVENT TENIR COMPTE QUE POUR QUE LE MARCHE FONCTIONE IL FAUT REPARTIR LES RICHESSES. SINON SI ON CONTINUE QU A ENGENDRE DES CORONPUES AUX SERVICE DE TRUSTS /ON VAS CONNAIRES DES CRISSES DE SOCIETE DE PLUS EN PLUS VIOLENTE/ LES DERNIERES GUERRES SONT DES EXEMPLES DE REVOLTES DE PEUPLES DEMANDANT SIMPLEMENT DE QUOI VIVRE???///IL N Y A PAS PLUS AVEUGLE QUE CEUX QUI NE VEULLENT PAS VOIR///VERITE///
a écrit le 24/02/2017 à 9:58 :
Oui. Et en écologie ? Sont-ils toujours les meilleurs ? Nous aimerions une évaluation dans plusieurs domaines. Merci.
Il n'y a pas que l'économie, quand même !
a écrit le 24/02/2017 à 9:48 :
"ils sont très peu de sympathisants à considérer qu'il améliorera la protection des salariés, seuls les sympathisants En Marche ! (63 %) le pensent majoritairement".

Ils ne sont pas salariés ,donc.
a écrit le 24/02/2017 à 9:46 :
Les Français ont bien comprit ...

Fillon et Macron jugés comme les meilleurs en économie ... pour serrer la ceinture aux miséreux et pour étrangler les pauvres pauvres

Fillon et Macron jugés comme les meilleurs en économie pour ponctionner lourdement es classes moyennes et distribuer l'argent publiques aux grandes fortunes

Fillon et Macron jugés comme les meilleurs en économie ... pour s'auto distribuer des salaires démesurés à eux et à leurs entourages familiers et amis divers et variés

Dans ces conditions, nous allons voter pour les candidats qui vont nous sortir des griffes acérées de cette europe des bandits

Vive le frexit
Réponse de le 24/02/2017 à 16:25 :
Je partage en grande partie votre commentaire sur ces deux as de l'économie........
Réponse de le 24/02/2017 à 16:26 :
Je partage en grande partie votre commentaire sur ces deux as de l'économie........
a écrit le 24/02/2017 à 9:46 :
On a vu le résultat du pays lorsque ce banquier de Rotschild socialiste était à la tête du ministère de l'économie, ou Sapin le socialiste ou Fillon -soit disant de droite c'est ce qu'il prétend-c'était catastrophique.
Depuis 40 ans que cela dure, le chômage, les déficits, les assistés, le surnombre de couches administratifves, les augmentations d'impôts, c'est encore pire pour le fadasse Bayroü du Béarn, il a demandé de voter Hollande, puis il revient sur Macron, puis il repart sur JUpé, autrement dit une fois à gauche une fois à droite mais jamais là où il prône vouloir être autrement dit de nulle part. Pour Macron, la faute politiques des pieds noirs a valu à Marine Lepen 10 points de plus.
Réponse de le 24/02/2017 à 10:16 :
Certains n'ont toujours pas compris que la France vit au dessus de ses moyens.
Malheureusement, il y aura des choix à faire si l'on veut garder le socle de notre système social que l'on soit de gauche ou de droite !
Juste un exemple parmi tant d'autres : le remboursement de la SS sur les médicaments moins bien pris en compte sous Mr Hollande .....
La réalité des faits est bien là, et si certains ne veulent rien savoir idéologiquement, nous ne pourrons pas continuer comme cela indéfiniment et éviter une catastrophe financière.
A chacun de prendre conscience de la réalité devant certains utopistes
qui voudraient faire le contraire !
C'est fini le temps des cigales !!!!!
a écrit le 24/02/2017 à 9:26 :
Je suis d'accord à 100%. De plus, cette alliance Bayrou/Macron va réussir à rassembler tous les français abusés de la politique gauche droite et surtout tous ces français progressistes ouverts au monde et qui ont envie d'une Europe prospère et protectrice.....
Réponse de le 24/02/2017 à 12:47 :
c'est beau comme une communication de l'UE.....
a écrit le 24/02/2017 à 9:07 :
Ca démontre surtout l'ignorance des anes qui composent la population de ce pays !
Réponse de le 24/02/2017 à 9:27 :
Vous pensez que l'on a besoin de s'insulter pour discuter dans ce pays, c'est malheureux, c'est affligeant...
a écrit le 24/02/2017 à 9:04 :
A la lecture du titre de l'article, je me suis dit, tiens on va avoir une opinion solide et argumentee. Et puis peu a peu m'est apparu la realite. En fait cette lecture etait celle des francais lambda sondes comme il se doit.
Un point de vue qui ne vaut strictement rien d'un point de vue analytique, sauf a encore influencer le baudet.
a écrit le 24/02/2017 à 8:01 :
Mais bon sang qui achète ces sondages ? Il faut vraiment aimer faire dire n'importe quoi aux chiffres pour porter un quelconque intérêt à ces études sans arrêt démentis par la réalité.

Puis alors franchement demander aux partisans ce qu'ils pensent de leur leader c'est comme demander à un chien s'il préfère les chiens ou les chats. Ils devraient également aller à la sortie d'une église pour demander aux gens s'ils croient en dieu.

Sondeur, un emploi fictif non quand même un peu ?

Au secours.
Réponse de le 24/02/2017 à 17:33 :
Je me rappel que sur le travail du dimanche, un journaliste demandait au gens qui sortaient du magasin ce jour la si ils étaient favorable ou non à l'ouverture de celui-ci !
Réponse de le 24/02/2017 à 18:16 :
Voilà... Ou comment fabriquer une opinion.
a écrit le 24/02/2017 à 7:11 :
Arrêter de nous prendre pour des enfants tous les instituts de sondages disaient que Macron est meilleur que Fillon concernant leur proposition pour le travail. On sait tous que le travail est lié à l'économie. je pense que tous ce qui viennent de lire depuis hier l'intégralité du programme économique de M. Macron seront d'accord pour dire que ce dernier a le meilleur programme économique que les autres candidats à la présidentielle. Pour tromper l'opinion publique. vous concentrer votre arguments selon électeurs de chaque parti politique et les différentes classes sociales et professionnelles pour dire qu'un soit disant sondage donnaient d'abord en Février 2017 Macron et Fillon meilleurs que les autres candidats.Ensuite pour semer le flou en Faisant de M. Fillon le meilleur. Macron ne pouvait pas faire partir du soit disant sondage du 01 au 23 février 2017. La preuve est que c'est depuis hier nuit qu'il vient de faire connaître l'intégralité de son programme économique et aucun sondage n'a été fait après la publication de ce programme économique. J'ai comme l'impression que vous ne voulez pas que ce pays avance à cause de vos position partisanes.
Réponse de le 24/02/2017 à 8:29 :
Comme tous les fillonistes, vos propos sont indigestes, c'est vraiment dommage étant donné que je n'aime pas du tout macron j'aimerais bien que l'on me rassure sur fillon mais décidément non vous êtes tous totalement inaudibles.

Je comprends pourquoi les gens font la gueule en ce moment, c'est la période des élections et on sait que forcément le prochain président fera pire.

Au secours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :