Primaire de droite : Sarkozy se retire de la vie politique

 |   |  312  mots
Nicolas Sarkozy serait le grand perdant de la primaire, battu par François Fillon, largement en tête, et Alain Juppé.
Nicolas Sarkozy serait le grand perdant de la primaire, battu par François Fillon, largement en tête, et Alain Juppé. (Crédits : REUTERS/Ian Langsdon)
Alain Juppé et François Fillon sont qualifiés pour le second tour de la primaire, aux dépens de Nicolas Sarkozy... qui appelle à voter Fillon. Le Maire fait de même , alors que Nathalie Kosciusko-Morizet appelle à voter Juppé.

Les résultats se confirment. A près de minuit. François Fillon obtiendrait finalement environ 44,2,% des voix, devant Alain Juppé 28,3% et... Nicolas Sarkozy 20,3%. Des résultats qui confirment ceux des sources de La Tribune qui donnaient François Fillon vainqueur dès 20h30, certes, pas avec un tel écart. Les autres candidats obtiendraient: NKM 2,5%, Le Maire 2,4%, Poisson 1,4% et Copé 0,3%.

Sarko éliminé, c'est confirmé

Nicolas Sarkozy est donc éliminé. Ce qui constitue une énorme surprise.... Le syndrome des anciens présidents qui veulent revenir a donc encore frappé. Valéry Giscard d'Estaing en sait quelque chose. Et François Hollande devrait bien y réfléchir aussi. Manifestement, les électeurs n'ont pas envie de rejouer en 2017 le match de 2012. Ce qui explique notamment la très forte mobilisation de l'électorat, près de 4 millions . Ils ont donc  déjà éliminé le candidat de droite de l'époque. Nicolas Sarkozy dit "respecter la volonté des électeurs" et précise qu'à titre personnel , il votera François Fillon "le mieux à même de relever les défis". L'ancien président semble, cette fois, définitivement se retirer de la vie politique. A noter que son potentiel premier ministre putatif, François Baroin, a lui aussi appelé à voter pour François Fillon.

Juppé pugnace

Alain Juppé, intervenant tard dans la soirée a annoncé "qu'il continuait le combat", ravi du ralliement de NKM, et souhaitant vouloir faire des réformes pour l'avenir... Histoire de ne pas être considéré comme un homme du passé. Francois Fillon et Alain Juppé se retrouveront pour un débat TV d'avant second tour le  jeudi 24 novembre.

En attendant, Bruno Le Maire, perdant du premier tour, et largement, arrivant finalement derrière NKM, a annoncé son ralliement à... François Fillon. Il vole ainsi vers la victoire du très possible vainqueur, lui qui voulait incarner "le renouveau" en politique..

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2016 à 12:15 :
Mr Sarkozy,

Ne nous laissé pas tomber ,vous êtes le seul à pouvoir nous sortir de cette m.... dans lequel Hollande nous a mis.
Moi je suis à la retraite mais je m'inquiète pour tous ces jeunes. Je me pose une question: Que va devenir la France ? un pays riche et beau .!
a écrit le 01/12/2016 à 11:24 :
Les médias ont voulu abattre Nicolas SARKOZY, meilleur homme politique de notre temps, qui avait le meilleur programme pour la France et les Français.
Cette volonté de faire tomber Nicolas Sarkozy est caractérisée par les affaires qui surgissent toujours quand il monte dans les sondages. Mais aussi par les émissions télé qui sont toujours à charge.
Le démenti de MEDIAPART le 17 novembre n'a pas été relayé.

https://blogs.mediapart.fr/lefrancois/blog/060512/le-document-de-mediapart-sur-le-financement-illegal-de-sarkozy-serait-un-faux
a écrit le 21/11/2016 à 21:11 :
Il sort par la porte mais reviendra sous peu par la fenêtre....tel est NS, il est à LR ce qu'est le sparadrap au capitaine Haddock...
a écrit le 21/11/2016 à 13:28 :
Merci la primaire si l'on s'en été tenu au parti NS aurait été désigné par les militants et je risquai de faire une connerie au second tour des présidentielles tellement Sarkozy est clivant!
a écrit le 21/11/2016 à 11:55 :
British Remain, Hillary, et maintenant Juppé
C'est dingue comment sondages et cirque médiatique n'arrivent plus à voir clair !
Réponse de le 21/11/2016 à 13:02 :
Les sondages sont tombés juste cette fois, ils ont bien vu la percée de Fillon.

Le dernier sondage que j'ai vu, Vendredi ou Samedi, avait même vu l'élimination de Sarkozy.
a écrit le 21/11/2016 à 11:53 :
Allez Mr Fillion, vous allez bien nous caser Sarkozy 1er ministre,
pour bien le remercier de son ralliement?
Ça s'est déjà vu ailleurs...
a écrit le 21/11/2016 à 11:40 :
Mon champion qui pour moi était le meilleur pour redresser le pays a été éliminé!!!bon !!!il faut choisir pour dimanche prochain ?Mr Juppé ?non trop prêt de ce centre mou et de certains politiques que je ne veux plus voir !!!et l identité heureuse c est pas ma tasse de thé quant on voit ce qui se passe en France !!et donc se sera Mr Fillon
a écrit le 21/11/2016 à 11:06 :
Fillon doit prendre Sarkozy comme ministre danns son prochain gouvernement.Cela laissera une chance au président de revenir en 2022 logiquement
Réponse de le 22/11/2016 à 0:06 :
Poutine Poweeerrr!!
a écrit le 21/11/2016 à 10:42 :
Pas mal de gens se posent des questions. Ca me fait plutôt plaisir. Je suis content, parce que cette primaire permet des échanges essentiels et des questionnements. Il y a beaucoup de partis pris très tranchés. La encore, c'est une bonne chose, car on va pouvoir mettre sur le tapis les sujets qui fâchent et avancer. Un Juppé en tête viendrait éteindre le débat. Un Sarkozy en tête aurait focalisé les échanges sur des attaques ad Hominem. Un Fillon en tête permet l'émergence de vrais débat sur l'utilisation de l'argent public (intermittence, média publics, immigration, etc...), sur la société que nous voulons bâtir (sans le sempiternel "sens de l'histoire" sur des sujets tels que l'avortement, la PMA, la GPA), un questionnement sur le rôle de l'activité à laisser dans la sphère privée (production ou négoce et tourisme), les positions à adopter face au totalitarisme de notre temps et un questionnement sur la solidarité intergénérationnelle (niveau de prélèvement sur les actifs pour financer les retraites). Depuis très longtemps, ces questions ne sont pas véritablement abordées. Ce premier tour me rend heureux.
a écrit le 21/11/2016 à 10:19 :
Le pauvre "Péju" à force de proclamer sa pêche ,son jeunisme , se rend contreproductif à lui même. La droite bien pensante veut mettre un terme aux "affaires" en plus et Juppé bien qu'absout jadis paye son entregent avec Chirac autre grand profiteur de la République. Les électeurs de droite reviennent aux fondamentaux "Gaulliens".
a écrit le 21/11/2016 à 10:07 :
Merci à la droite d'avoir éliminé NS cela va m'éviter de participer au 2ème tour pour le faire pourtant cela m'aurait amusé d'être pour reprendre le terme de l'avocat hypocrite d'être parjure en signant la charte de la droite! Un citoyen honnête traité de parjure par un obsédé du fric et du pouvoir sans morale cela vaut son pesant de cacahuète mais avec les juristes l'hypocrisie qui caractérise notre société est portée au niveau de l'art! la gauche va-t-elle reprendre le flambeau de plus bête du monde en adoubant FH?
a écrit le 21/11/2016 à 9:51 :
Les 44% sont donc favorable au gel du barême de l'impôts sur le revenu.

Décembre 2011 : L'Assemblée a voté dans la nuit de mercredi à jeudi le gel du barème de l'impôt sur le revenu pour 2012 et 2013 au niveau de 2011, et ne sera donc pas indexé sur l'inflation, ce qui fait partie des mesures du plan de rigueur annoncé par le Premier ministre françois Fillon le 7 novembre.Ce principe d'indexation est appliqué sans interruption depuis 1969, relève Gilles Carrez dans son rapport.
a écrit le 21/11/2016 à 9:50 :
pffffff tu parle ils disent tous cela et il revienne et surtout lui , en cas tout heureux qu'il soit plus dans la course, maintenant toute les affaires ou il a mouiller doivent toute être régler. ne plus mentir au français ce serais un grand pas en avant, que nos politiques soit sans reproche. espère que si fillon est président ou jupé il seront a la hauteur de leur fonction.
a écrit le 21/11/2016 à 9:28 :
Sarkozy a été victime du vote utile, beaucoup d'électeurs de la primaire craignant qu'il
ne puisse être élu en Mai prochain. On peut le remercier de son action volontariste pendant le crack de 2008, du sauvetage d'Alstom, des chantiers de l'atlantique. En comparaison, Hollande qui a bénéficié d'un environnement économique favorable, baisse du pétrole, taux bas , euro compétitif, qu'a t-il fait? De la dette, chômage de masse etc..
les socialistes peuvent toujours critiqué Sarkozy, Hollande ne lui arrive pas à la cheville.
Réponse de le 21/11/2016 à 13:25 :
le chômage ... c'est comme un pétrolier ... cela ne freine pas comme cela donc ... si la baisse actuelle est réelle (oui je ne suis pas forcement dupe) celui qui en récoltera les fruits ce sera le prochain président ... normal ... c'est pareil pour l'augmentation des chômeurs au début de celui de M. Hollande ... il a récupérer ce qui commençait ... à la fin du précédent ... à eux deux ils ont ... fait trop de conneries et pour M. Sarkosy cela à commencé par la signature avec les anglais du déplacement des douanes en France ... sangat, calais ... et les émigrés qui sont resté bloqués en France plutôt que de passer le chenal et être bloqués chez nos chers voisins britanniques ... avec les problèmes que nous connaissons nous ... actuellement ils ont été fort de fourguer leurs problèmes aux autres ...
a écrit le 21/11/2016 à 9:18 :
Tant qu'il y a des "sous" a se faire, il sera là pour avoir des appuis!
a écrit le 21/11/2016 à 9:16 :
NKM en ne se ralliant pas à l'ultra favori confirme bien que c'était la meilleure candidate de ces primaires mais cet électorat, hyper traditionaliste car âgé, ne votera jamais pour une femme, c'est vraiment dommage parce que c'est la seule à avoir fait quelques propositions un tantinet pertinentes on passe certainement à côté de quelque chose d’intéressant là.

Sarkozy espère que son premier ministre continuera de le soutenir face à toutes ses implications juridiques plus que douteuses et bruno le maire qui comme vous dites devait incarner le renouveau au final vote pour celui qui a le plus de chance de lui offrir un poste de ministre, l'imposture n'était qu'un feu de paille.

Bref un belle bande de bras cassés que nous devrions voir gouverner en 2017, encore une fois, si marine le pen ne bat pas fillon étant donné que autant de gens compromis, autant d'européistes serviles, autant d'opportunistes peuvent franchement finir par dégouter une bonne grosse partie de l'électorat.

Au secours.
Réponse de le 21/11/2016 à 9:32 :
@citoyen blasé: que de procès d'intention ! Attends au moins le déroulement avant de porter un jugement quelconque. Tu me parais être un loser patenté :-)
Réponse de le 21/11/2016 à 9:44 :
NKM pourra se recaser au PS, c'est là qu'est sa vraie place....!
Réponse de le 21/11/2016 à 9:47 :
J ai vote NKM car meme si elle n avait aucune chance, c etait un moyen de dire que la droite c ets pas seulement le soutien aux pollueur de la FNSEA et la suppression de l ISF.
Par contre, le fait qu elle soutienne Juppe n est pas une preuve de quoique ce soit. Fillon va atomiser Alain "RDS" Juppe la semaine prochaine (l un a fait 40 % l autre a peine plus de 20 et encore, avec l aide des electeurs PS qui voulaient eviter NS). Autrement dit Fillon n a besoin de personne pour gagner, pas plus de Sarkozy que de Le Maire ou NKM. Pas de maroquins a negocier en echange de 2 % des voix. Meme pas d immunite en echange de 20 % de Sarko (je suppose que Fillon ne lui pardonnera pas d avoir soutenu Cope poru la presidence de l UMP)

NKM comme Segolene ou Hillary Clinton se servait du fait d etre une femme pour percer. Malheureusement pour elles ca ne suffit pas

PS: Au second tour ca sera Fillon pour moi car Juppe c est un chirac bis. 5 ans de stagnation assuree
Réponse de le 21/11/2016 à 9:58 :
@citoyen blasé d'accord avec vous sur NKM le pb c'est qu'elle s'est tirée une balle dans le pied en 2012 en acceptant d'être la porte parole d'un Sarko "buissonisé"!
Réponse de le 21/11/2016 à 12:15 :
cd: vous n'avez pas compris ma remarque: le fait que nkm soutienne un outsiders au lieu de l'ultra favori montre qu'elle n'est pas axée sur sa seule et unique carrière, prouve que d'autres motivations que l'intérêt personnel la motivent. Les ralliements n'étant que placements de produits en somme on offre sa liberté pour un poste bien placé. En misant sur juppé assuré de perdre on ne peut pas l'en accuser.

GABUZO, je suis d'accord avec vous, faire parti d'un gouvernement sarkozy c'est pas franchement glorieux surtout quand on sait qu'il recrutait son gouvernement selon le physique des protagonistes, pour faire beau en sommes. Maintenant le calcul n'était pas si mauvais étant donné que c'est le stéréotype du srakozyste qui va gagner. Ya t'il eu plus servile envers sarkozy que Fillon ? Seuls les aveugles de cet électorat des neiges d'antan le pensent ou bien ils le savent mais sont persuadés que cela n'a aucun intérêt alors que nous sommes dans une économie mondialisée.
a écrit le 21/11/2016 à 8:35 :
Sarko out et Copé 0.3%! 0.3%, je suis mort de rire.


Bon du coup on va peut être avoir une campagne sérieuse en 2017 et ça fait du bien.

Alors discutons, balancer qu on va supprimer 500000 fonctionnaires, ça ne me semble pas être la bonne méthode. La seule qui vaille c'est de définir le périmètre de la fonction publique car à vouloir s'occuper de trop de domaines, elle est n'est pas assez efficace dans ses missions premières.
Alors évidemment pour ceux qui croit encore aux grands soirs, ça fait beau, pour un réformateur ça parait illusoire et très violent.
On doit définir d'abord les objectifs, si possible de façon relativement transpartisane car c'est un processus long (cf Canada, Suede, Nouvelle Zélande) et on met en adéquation les effectifs (qui peuvent être de - 500 000). Ce que l'on veut à mon avis au fond, c'est un service publique plus efficace, ie plus et mieux de services pour un meilleur prix.
Réponse de le 21/11/2016 à 13:36 :
retirer des fonctionnaires ... ou surtout ??? car police, enseignement, justice, carcéral et militaires ce serait une bêtise ... moi j'ai une économie à plus de 10M€ ... réduire les parlements à 400 ... 250 députés (actuellement 577), 150 sénateurs (actuellement 348).(Au 1er février 2015 le montant brut mensuel de l’indemnité parlementaire s’élève à 7 100,15 € plus les voitures, chauffeurs, attachés parlementaires, frais ... et j'en passe... que les conseillés départementaux s'occupent des régions ... cela fera encore plus d'économies ...,
a écrit le 21/11/2016 à 8:18 :
Enfin cet enfant mal élevé et mal poli viré. Au suivant le Moi Président au casque de moto et à ses frasques (Léonarda etc..)
Réponse de le 21/11/2016 à 20:13 :
Quoi, il a fait des frasques avec Léonarda aussi ? Pourtant c'était pas exactement un canon !
a écrit le 21/11/2016 à 4:29 :
Juppé était un choix plus crédible car la suppression de 500.000 fonctionnaires de Fillon c'est absurde vus les manques hospitaliers, police etc De plus Sarkozy vote Fillon, c'est dire si c'est un mauvais choix. En plus il est pour le gaz de schiste.
Réponse de le 21/11/2016 à 5:56 :
Les fonctionnaires c'est aussi
le ministère de l'agriculture effectif inchengé 2.000.000 agriculteurs ont disparu...
le ministère des finances effectif inchangé plus de déclaration pour les contibuables...
Le ministère de la culture effectif inchangé...
le ministère du travail......
le ministére de l'éducation nationale....
ect..
On ne cite toujours ce qui touchent les Francais Pompiers,polliciers,armée..
Réponse de le 21/11/2016 à 8:27 :
A ben ca alors...

les 150 000 emplois de fonctionnaires qui ont disparu sous sarko/fillon c'était quoi alors?
Réponse de le 21/11/2016 à 8:57 :
"Juppé était un choix plus crédible car la suppression de 500.000 fonctionnaires de Fillon c'est absurde vus les manques hospitaliers, police etc"

Pas certain que les 250.000 de Juppé soit plus crédible.Au moins ,on sait que l'electorat à la primaire de droite a les moyens de se faire soigner dans le privé.
Réponse de le 21/11/2016 à 9:57 :
Juppé n'est qu'un retraité de la fonction publique et il raisonne "petits bras" comme un fonctionnaire. Ces théoriciens ne connaissent rien de la réal économie, ce sont des grattes papier tout juste bons à inventer des systèmes compliqués pour résoudre des problèmes simples, (définition de l'énarque).
Leur seul crédo : pouvoir, carrière et immobilisme comme Chirac et Hollande sortis également du même moule...!
a écrit le 21/11/2016 à 2:01 :
Francais, mefiez-vous, il est encore vif, capable de se presenter aux presidentiels, il avait jure ne plus etre dans le paysage politique, vous avez vu le resultat? Incapable vu sa duplicite, son cynisme sans limite, son sens inne de la trahison de tenir parole. Fermez les fenetres.
a écrit le 21/11/2016 à 1:50 :
François Fillon 44,2,% des voix, Copé 0,3%....
Le match retour suite au différent de la présidence de l'UMP en 2012 ressemble à une très grosse claque...
a écrit le 21/11/2016 à 1:37 :
Encore une fois, sondages et cirque médiatique nous avaient vendu Juppé gagnant...
Et de trois, après le Remain et Hillary, voilà la troisième "bévue".

Par contre le résultat, incontestablement, est riche d'enseignement:
L'ancien Président s'est pris une claque, cela influencera sans aucun doute l’actuelle quant à se représenter.
Et Macron, le rabatteur de voix de Juppé à sa Gauche, peux raccrocher si Fillion passe.
Reste à voir qui sortira du chapeau PS pour y voir encore plus clair...
a écrit le 20/11/2016 à 23:17 :
Sarko dégagé ça valait bien 2 euros.

Il ment encore dans son annonce de retrait. Donc il faudra rester vigilant.
À le petit caporal va pouvoir faire du vélo...
a écrit le 20/11/2016 à 23:11 :
A l'évidence, avec ce score piteux des équipes microcosmicmamafias de la sarkologie

il en ressort que en 2012 / 2016 le Peuple de France leur a envoyé une paire de gifle aller retour largement méritée.

Cela dit, Fillon Jupé collaborateurs de la sarkologie sont les comptables du déclin de la France puisqu'il a été 1er ministre de sarkozy es qualité tous les deux de l'UMP BIGmalins de Coppé Wauquiez

In finé peut être que l'attelage Mélanchon-Montebourg est devenu le seul recours Gaullien crédible pour stopper l'effondrement de la France et son redressement industriel.
a écrit le 20/11/2016 à 22:52 :
Bon, Alain JUPPE n'aura pas l'élégance de Nicolas SARKOZY et veut visiblement couler avec son navire... Il n'est pas certain que son équipage veuille couler avec lui !
a écrit le 20/11/2016 à 22:30 :
Cette fois ci, on prend une serieuse option sur Marine présidente en 2017 :-)
Réponse de le 21/11/2016 à 9:09 :
Au contraire, Sarko était la meilleure chance de Marine pour 2017...Fillon lui piquera bien plus d'électeurs avec sont côté "tâcheron-tradi-catho-français de souche".

Par contre son programme très droitier peut servir la gauche et le centre, que ce soit Macron ou même Hollande si il y va.
a écrit le 20/11/2016 à 22:30 :
Avec les votes PS et FN pour qui Sarkozy était leur meilleur adversaire pour une réélection, Sarkozy n'a pas fait un bon score du tout... Est il vraiment de droite?
a écrit le 20/11/2016 à 22:09 :
Les primaires de droite comme celle de gauches ont justement été mises sur pied pour éliminer Sarkozy et Hollande.

Les électeurs ont été ulcérés de voir les appareils politiques et les apparatchiks leur imposer un match retour de 2012. La théorie du candidat naturel leur a été odieuse et ils l'ont fait savoir mais ce n'est pas une surprise.

Tous les sondages disent depuis des années que Sarkozy était le pire candidat pour la droite et les électeurs l'ont éliminé.... Comme Hollande, qui se fera éliminer à la primaire s'il se présente.
a écrit le 20/11/2016 à 21:46 :
Fillon pour la présidentielle, je viens de lire son programme , il va s' occuper de l' ISF par contre nos retraites bloquées , nous rien, alors au mois de mai ,moi je vote sanction...................
Réponse de le 21/11/2016 à 8:42 :
Fillon comme tous les LR est pro retraité. Donc c est les actifs qui vont devoir travailler plus pour gagner moins. C est penible ces retraités qui geignent sans cesse alors que leur niveau de vie est superieur aux actifs ! En 2008, mon salaire a fait -35 % (bye bye le variable) est que je suis allé pleurer misere ?
a écrit le 20/11/2016 à 21:13 :
$arkozy de Nagy Bocsa éliminé, la conséquence devrait être le renoncement de François Hollande à se présenter. En principe...Mais qui d'autre à gauche pour la représenter? Aucune chance pour Montebourg, Mélenchon et autres Macron.
La gauche devra passer son tour, se reconstruire pour gérer un après Fillon, voire pire, un après LePen... Si toutefois il reste en ces temps futurs et troublés quelque chose à gérer.
Réponse de le 21/11/2016 à 8:59 :
Je vois très bien pourquoi M Hollande devrait renoncer à se présenter, mais je n'arrive pas à saisir en quoi ceci devrait être lié à l'élimination de M Sarkozy.

M Hollande a un énorme problème de perception de son bilan réel, qui est meilleur que celui fantasmé par la droite, mais très en dessous des attentes de la population.

Je pense que M hollande c'est lui même flingué avec les lois Macron et Travail, les mois perdus en débats stériles et contreproductifs sur la déchéance de la nationalité et le burkini. sans compter les innombrables sujets qui font vomir ses électeurs sans convaincre ses ennemis.
Réponse de le 21/11/2016 à 10:10 :
@Réponse de bizzare
Parce que au premier tour des "Présidentielles" un match $arkozy/Le Pen/Hollande, les 2 repoussoirs $arkozy/LePen donnaient un avantage à Hollande.
Il en va désormais autrement avec la probable (mais c'est pas gagné) candidature Fillon.
Il reste pour la gauche à faire "assimiler" Fillon à $arkozy, souligner ce qu'il a détruit comme premier ministre et taper sur son programme économique ultra-libéral. Hollande est au plus bas dans les sondages... finalement au vu de La fiabilité des sondages il y a de l'espoir... d'ici Mai 2017 l'eau à le temps de passer sous les ponts, voire dessus et provoquer des inondations.
a écrit le 20/11/2016 à 21:05 :
Si JUPPE a encore un peu de sens moral et de dignité, il doit annoncer dès ce soir qu'il se retire au profit de François FILLON. Et Sarkozy, en tant qu'ancien Président qui se permet de doubler tout le monde dans la queue..., doit lui aussi annoncer sans plus attendre qu'il se retire devant François FILLON, sans attendre la fin du dépouillement.
Réponse de le 20/11/2016 à 21:57 :
Pourquoi ? S'il est second Juppé doit aller au second tour, ce ne serait pas renforcer le candidat LR que de tronquer le processus de primaire, qui est à deux tours.
Réponse de le 20/11/2016 à 22:11 :
Ils sont trop bêtes et égocentriques pour ça... Le pire dans ce résultat c'est pas que Fillon soit en tête, c'est plutôt l'énorme écart d'un candidat qui n'avait pas lieu d'être élu qui prouve juste qu'il n'y a aucun candidats que les citoyens veulent voir au pouvoir... Pourtant le PS comme eux continueront d'ignorer ces résultats jusqu'à ce qu'il soit trop tard et que d'autres partis prenne la place de part le raz le bol !
Réponse de le 20/11/2016 à 22:30 :
Moi je veux que chacun explicite son programme.

Je veux que M Fillon nous dise dans quels services de l'état il va supprimer ses 500 000 postes.
Quels dépenses il va couper pour faire 100 milliards d'économies?
Comment il va équilibrer son budget en faisant d'entrée un cadeau de 50 milliards aux entreprises, en supprimant l'ISF, etc etc...

Et puis en quoi le fait de supprimer les 35h et en obligeant les salariés à cotiser jusqu'à 65 ans va créer au moins 4 millions d'emplois (sans compter les 500 000 qu'il aura massacré dans la fonction publique).

Je ne voudrais pas qu'un neo thatchérien soit élu seulement au motif qu'il a mouché un journaliste pas très futé le soir du troisième débat de la primaire. Il va falloir qu'il nous en dise plus sur ses intentions et leurs conséquences.

Fillon, c'est le candidat de lepen. Il est tellement anti-social qu'il va ramener dans le camp du FN tous ceux qui attendent depuis 30 ans de l'état qu'il fasse autre chose que de les saquer sur leurs salaires, leurs retraites, leurs emplois, et ils sont nombreux.
Fillon est telllement neolibéral, que c'est la garantie d'un frexit dans 6 ans.
Réponse de le 20/11/2016 à 22:51 :
Pourquoi devrait-il se retirer il y a un 2ème tour point barre.Ne vous réjouissez pas trop vite étant donné que la presse va donner Fillon vainqueur Juppé a ses chances.
Réponse de le 21/11/2016 à 6:56 :
@etpuisquoiencore : sur les 500000 fonctionnaires il y a déjà les 60000 postes à l'éducation nationale que Hollande a rouvert par pur clientélisme qui peuvent être supprimés sans dommage en n'y remplaçant aucun départ en retraite. Le retour aux 39 heures dans la fonction publique y permet de supprimer sans dommage 10% des effectifs, et enfin il y a des possibilités de suppressions massives d'emplois dans la fonction publique territoriale. Même si la suppression de ces emplois publics ne peut pas être instantanée (départs en retraite), la suppression de 500000 fonctionnaires permet d'économiser à elle seule une vingtaine de milliards par an.
Réponse de le 21/11/2016 à 8:50 :
Économies que dalle...

Vous partez d'un principe qui s'est révélé erroné, c'est que les fonctionnaires sont sous-employés et ne font rien.
La réalité c'est que quasiment partout où des emplois ont été supprimés le personnel restant a dû faire des heures sup pour compenser ou comme pour les enseignants, les proviseurs ont du aller les chercher sur le bon coin.

Le gain financier pour l'état estimé pour les 150 000 emplois supprimés par fillon entre 2008 et 2012 est de l'ordre de 110 millions d'euros, autant dire rien. Par contre le service rendu à la population a été sérieusement dégradé. Cela va des classes supprimées, aux gendarmeries qui s'éloignent des populations qu'elles sont supposées défendre, en passant par des administrations injoignables et une justice limaçon.

Vos 20 milliards d'économie par an, sont une vue de l'esprit de la même façon que vos effectifs territoriaux pléthoriques.
Alors moi j'attends qu'on sorte des généralités et que Mr Filon nous dise qui il va faire saquer... sachant que les exécutifs locaux et régionaux sont maintenant très largement de droite.
a écrit le 20/11/2016 à 21:00 :
Enfin une bonne nouvelle pour les français même si le candidat quelqu'il soit sera pas terrible pour nous... Mais au moins on évite le pire!
a écrit le 20/11/2016 à 20:31 :
" Nicolas Sarkozy serait donc éliminé. Ce qui constituerait une énorme surprise"..
Ah bon ?
Réponse de le 20/11/2016 à 23:59 :
Il n'y a bien que les médias qui ne l'ont pas vu arriver :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :