Aux Pays-Bas, les données de personnes testées au Covid-19 revendues sur Internet

 |  | 351 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : PIROSCHKA VAN DE WOUW)
« Cela coûte entre 30 et 50 euros et vous recevrez ensuite l'adresse du domicile, l'adresse de messagerie électronique, les numéro de téléphone et de sécurité sociale de la personne », rapporte un média local. Deux employés du service local de santé publique, soupçonnés du vol de données ont été arrêtés, a annoncé la police néerlandaise.

Les données des personnes testées aux Pays-Bas pour détecter si elles ont contracté le Covid-19 ont fait l'objet d'un commerce illégal, selon des révélations de médias locaux qui ont notamment conduit les autorités à ouvrir une enquête.

Le système informatique du GGD, - le service local de santé publique -, permet depuis avril le téléchargement et l'impression de listes de personnes testées, selon la chaîne de télévision publique NOS.

Ces révélations font suite à celles lundi de la chaîne de télévision privée RTL.

"Il existe un commerce à grande échelle de millions de coordonnées, de numéros de téléphone et de numéros de sécurité sociale, en provenance des deux plus importants systèmes corona du GGD", a affirmé lundi RTL.

"C'est ce qui ressort de l'enquête de RTL Nieuws qui a confronté vendredi le GGD" à ces informations, a ajouté la chaîne, précisant que ces dernières ont conduit la police néerlandaise à "immédiatement" ouvrir une enquête.

Deux employés du GGD soupçonnés de vol de données ont été arrêtés, a annoncé lundi dans un communiqué la police néerlandaise.

Des données en vente sur Telegram, Snapchat, Wicklr

"Sur des services de messagerie en ligne comme Telegram, Snapchat et Wickr, les données privées des systèmes du GGD sont, depuis des mois, proposées à la vente par des dizaines de comptes", a rapporté RTL.

"Certains comptes offrent la possibilité de rechercher les données de personnes en particulier. Cela coûte entre 30 et 50 euros et vous recevrez ensuite l'adresse du domicile, l'adresse de messagerie électronique, les numéro de téléphone et de sécurité sociale de la personne".

L'AP, l'autorité néerlandaise de protection des données personnelles, a affirmé mercredi dans un communiqué avoir demandé des explications aux services locaux de santé et être assaillie d'appels de personnes inquiètes.

Lire aussi : La Cnil met fin à sa procédure contre l'application StopCovid

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2021 à 13:47 :
Et la Sécu qui souhaite créer notre Dossier Médical Personnel, renommé Dossier Médical Partagé pour ceux qui n'auraient pas bien compris ! Partagé avec qui ? MDR
a écrit le 29/01/2021 à 17:57 :
On peut rappeler qu'en juillet 2020, la plateforme Doctolib a été victime d'un acte malveillant, qui a permis d’accéder illégalement aux informations administratives de 6 128 rendez-vous.
a écrit le 29/01/2021 à 11:38 :
La RGDP est une loi préhistorique mise en place par les cro-magnons européistes, nos données devraient nous appartenir à 100% permattant ainsi de se faire un petit peu d'argent au moins ou bien de ne rien vendre, comme on veut.

Mais la cupidité pathologique de nos actionnaires milliardaires est un puissant frein à la liberté et la prospérité.

Vite un frexit, quitte à être pauvres autant être libres.
Réponse de le 29/01/2021 à 12:18 :
C'est toutefois une vision un peu courte. Vos données servent à des trafiquants en tout genre, à des réseaux qui vous vendent une identité clefs en main. Laissez les actionnaires où ils sont, ils ne sont pas tous milliardaires. Heureusement qu'une partie de la population ne se contente pas d'espérer des aides de l'Etat. Heureusement que nous avons en France, des "riches" qui font tourner l'économie, des entrepreneurs qui en bavent pour faire tourner leur business. Vivement une Europe fédérale!
Réponse de le 29/01/2021 à 12:52 :
@ multipseudos: "Vos données servent à des trafiquants en tout genre"

Toi qui est super bon en informatique, dit nous comment les mafias pourraient ne pas détourner nos données vu leur puissance colossale et vu le fait qu'internet est un réseau qui ne sera jamais sûr à 100% ? Même le dark net a été piraté par la CIA.

Autant que ce soit le citoyen qui se fasse du fric avec plutôt que nos politiciens, les financiers ou bien la mafia que l'on arrive plus à distinguer qui plus est. Mais toi ces trois là ce sont tes copains visiblement hein... -_-

SIgnalé bien sûr. Et si je peux pas et-c je sais bien que le vendredi faut se coltiner les abrutis à tout prix donc on me suprime mon commentaire de base si ya pas le choix, merci.

Et le fait que ce soit toujours les mêmes neuneux à troller avec des mensonges et des arguments en plastoc est particulièrement inquiétant hein, à bons entendeurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :