Brexit : May propose un report au 30 juin

Les députés britanniques ont rejeté mercredi soir de justesse l'option d'un Brexit sans accord. Theresa May va proposer jeudi de repousser le Brexit au 30 juin à condition que le Parlement approuve d'ici au 20 mars le projet d'accord négocié avec Bruxelles

1 mn

(Crédits : HANDOUT)

Après avoir rejeté mardi l'accord de divorce conclu par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles, les députés britanniques ont rejeté, ce mercredi 13 mars dans la soirée, d'extrême justesse, l'option d'un Brexit sans accord. 312 membres de la Chambre des Communes ont voté contre cette possibilité et 308 ont voté pour, soit un écart très serré de 4 votes.

S'exprimant devant les parlementaires, Theresa May les a invités à approuver l'accord de sortie de l'Union négocié avec Bruxelles afin de pouvoir obtenir une "courte prolongation technique" de l'article 50, faute de quoi le Brexit pourrait ne pas intervenir avant longtemps.

"Une courte extension technique ne sera offerte que si nous avons un accord en place", a dit la Première ministre. Sans accord, "une extension beaucoup plus longue" sera nécessaire tout comme la tenue d'élections européennes au Royaume-Uni, a-t-elle ajouté.

Le gouvernement britannique va proposer jeudi de repousser le Brexit au 30 juin à condition que le Parlement approuve d'ici au 20 mars le projet d'accord négocié avec Bruxelles, a annoncé mercredi le président de la Chambre des Communes, John Bercow.

Si le texte est adopté d'ici le 20 mars, "le gouvernement s'efforcera d'obtenir un accord avec l'Union européenne afin d'obtenir un report pour une période qui s'achèvera le 30 juin 2019", a expliqué le président de la Chambre des Communes.

La Commission européenne a dit prendre acte du résultat du vote de la Chambre des Communes tout en prévenant qu'elle le jugeait insuffisant, renouvelant son appel en faveur d'une adoption du projet d'accord négocié entre Theresa May et Bruxelles. Il n'existe, pour sortir de l'Union, que deux solutions, celle qui passe par la conclusion d'un accord et celle qui passe par l'absence d'accord, a rappelé l'exécutif européen.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 15/03/2019 à 17:55
Signaler
Censure européiste systématique. C'est bien à cela que l'on reconnait les grandes démocraties hein !? :D J'espère que la modération est une machine parce que bonjour la honte d'être payé à faire ça... VDM

à écrit le 14/03/2019 à 15:28
Signaler
Echec et pat . Et les deux joueurs se serrent la main , et vont prendre un drink au bar de l assemblée . Bien joués les artistes .

à écrit le 14/03/2019 à 15:24
Signaler
N Farage , qui a préféré s'expatrier aux USA, après son méfait doit pouvoir constater à présent l'immense foutoir qu'il a généré au sein de la classe politique anglaise. D Cameron doit aussi mesurer l'énorme co....ie, qu'il a faite en organisant ce r...

à écrit le 14/03/2019 à 14:48
Signaler
Personnellement, je trouve Theresa May particulièrement courageuse et compétente dans sa gestion de Brexit en sachant qu'elle avait voté contre en plus. Elle essaye de gérer au mieux une crise majeure, d'arriver à un consensus entre deux blocs qui se...

le 15/03/2019 à 16:39
Signaler
Je ne partage pas votre avis. Elle est rentrée dans une négo ultra-complexe sans avoir d'abord résolu ses problèmes internes. Tous ces débats, entre le no-deal, le deal, ou l'abandon du Brexit aurait du avoir lieu AVANT les négos. Les lignes "rouges"...

à écrit le 14/03/2019 à 14:19
Signaler
Ils vont parait il faire l élection des députés pour Bruxelles , adieu à nos 5 députés supplémentaires . Ils sont forts ces britichs .

à écrit le 14/03/2019 à 13:29
Signaler
Je me gratte. En attendant neuf mois après le référendum de juin 2016 pour déclencher l’article 50 le 29 mars 2017, en positionnant ainsi la date du Brexit quelques semaines à peine avant les élections européennes (interdisant de facto un vrai ...

le 14/03/2019 à 14:25
Signaler
Pas que ne les crois pas assez machiavélique pour ça mais ce serait stupide de leur part. Que la faute soit rejetée sur l'UE ou non c'est quand même eux qui vont assumer le plus gros des conséquences. Regardez, je me tire une balle de la tête et v...

le 14/03/2019 à 14:48
Signaler
Je ne vois pas en quoi ça avancerait les perfides albionais de tenter de faire porter le chapeau aux européens. Ca va être difficile à réaliser puisqu'il est clair depuis le référendum, que les européens sont contre le brexit et que s'il devait ad...

à écrit le 14/03/2019 à 11:56
Signaler
Les anglais qui ont voté par une courte majorité avec tous les mensonges de M. Ferage et Johnson la sortie de l’UE se voient aujourd’hui dans une impasse. Tout d’abord certains élus brexiteurs sont bien moins enthousiasmes face aux réalités économiqu...

le 14/03/2019 à 12:39
Signaler
Parfaitement d'accord !

le 14/03/2019 à 17:00
Signaler
Asselineau et UPR : 1% d'intention de vote ! Bravo pour votre réflexion si bienveillante ..pour des "idée" si peu partagées

à écrit le 14/03/2019 à 11:54
Signaler
L'UE, même excédé par cette situation, ne veut pas faire l'impasse sur la quarantaine de milliard que la GB peut lui apporté et, continuera a se faire baladé! Tout cela profite a ce qui veulent prendre exemple, tant que cet administration hors sol de...

le 14/03/2019 à 12:33
Signaler
D'où voulez vous en venir ? A part dauber sur l'UE, on ne voit pas très bien votre logique. Votre propos a une cohérence équivalente à celle du parlement britannique;

le 14/03/2019 à 13:11
Signaler
Le solde net de la contribution de la GB en 2018 était de 4.2 milliards €. L’Angleterre a une petite ardoise à payer mais surement pas 40 milliards € qui correspondraient au quart du budget total de fonctionnement de l'institution. Il n'y a pas...

à écrit le 14/03/2019 à 11:42
Signaler
Mr Barnier doit rester ferme tout ce qui est écrit dans les traités existants et rien que ce qui est prévu dans ceux ci. L'absence de nouvel accord veut dire que seuls s'appliquent les accords et traités existants, lesquels ont été signés par chacun ...

le 14/03/2019 à 12:38
Signaler
Vous racontez n'importe quoi quant au traité de Lisbonne. Le référendum de 2005 a rejeté une proposition de constitution, Sarko a proposé un plan B à la présidentielle, il a été élu. Et l'a mis en œuvre. Quant à dire que UK est une démocratie car el...

à écrit le 14/03/2019 à 9:20
Signaler
Ce vote contre le no-deal était inattendu. C'est donc la plus grande confusion: Qui est disqualifié? Le gouvernement qui fait du mauvais travail ou le parlement qui hésite à s'engager devant ses électeurs. Cela met en évidence les limites de la démoc...

le 14/03/2019 à 9:50
Signaler
"Ce vote contre le no-deal était inattendu"... La totalité de la presse mondiale annonce depuis 10 jours que le rejet du no deal est une certitude! Après une telle introduction, on lit la suite de votre commentaire juste pour rigoler un grand coup: ...

le 14/03/2019 à 11:47
Signaler
Ce qui était inattendu c'est que le no-deal ait failli l'emporter. 4 voix c'est très peu. Je ne vois pas en quoi l'Europe est responsable de l'incapacité du parlement brittanique à se fédérer pour trouver une solution qui convienne à la majorité...

à écrit le 14/03/2019 à 8:55
Signaler
Pas un commentaire pour louer Mme May . y aurait il deux trib unes .

à écrit le 14/03/2019 à 8:47
Signaler
Quelle pagaille. Les anglais ne veulent pas de l'accord négocié avec l'UE mais ils veulent un brexit avec un accord. Normalement un accord c'est entre deux parties sauf dans le cas où une partie a écrasé l'autre par la guerre. Donc là ce sera dur q...

à écrit le 14/03/2019 à 8:11
Signaler
Heu...non : ce n'est pas que le Brexit pourrait ne pas intervenir avant longtemps si le délai n'était pas prolongé jusqu'au 3 juin, c'est en réalité que faute de report le Brexit se fera au 29 mars... Ou sinon, désormais, soit l'Union Européenne démo...

le 14/03/2019 à 11:51
Signaler
C'est claire votre propos, aussi claire que la position du parlement britannique !

à écrit le 14/03/2019 à 7:49
Signaler
hormis finasser pour attendre que les elections europeennes soient passees et qu'eventuellement un accord soit renegocie, on ne voit pas bien.... vu qu'il n'y a rien a renegocier sinon 2 mois, vu le niveau de merdier que ca va entrainer, ca ne sert...

à écrit le 14/03/2019 à 7:42
Signaler
Haha, savent plus quoi faire, ils rejettent le deal mais le no deal aussi, comme un divorce qui s’éternise parce que personne la bas n'est d'accord sur comment gérer l'avenir... J'espère qu'ils payent pour tout le temps passé a faire littéralement...

à écrit le 14/03/2019 à 7:25
Signaler
3 ans maintenant que ce référendum stupide (pléonasme) a ouvert ce chaos, bien plus outre Manche.que dans le reste de l'UE qui est restée unie. Personne, même parmi les gouvernements populistes eurosceptiques de rencontre de l'UE n' fait mine d'appor...

à écrit le 13/03/2019 à 23:29
Signaler
Ridicule: on demande aux députés de refaire le même vote? Une courte extension, pour faire quoi? Allez encore faire du chantage à Bruxelles? Les anglais n'ont vraiment pas honte!

à écrit le 13/03/2019 à 22:45
Signaler
Le 30 juin est la porte qui mènera à la St Glinglin

à écrit le 13/03/2019 à 21:46
Signaler
mais qu'ils dégagent ! et vite !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.