Brexit : Plus de 700.000 Britanniques signent une pétition pour mettre fin au processus

 |   |  331  mots
(Crédits : Pascal Rossignol)
Plus de 700.000 personnes ont signé une pétition réclamant du gouvernement de Theresa May qu'il mette fin au processus de sortie de l'Union européenne et maintienne le Royaume-Uni dans le bloc communautaire.

700.000 personnes ont signé une pétition réclamant du gouvernement de Theresa May qu'il mette fin au processus de sortie de l'Union européenne et maintienne le Royaume-Uni dans le bloc communautaire. Le texte mis en ligne sur le site du Parlement britannique réclame la révocation de l'article 50 du traité européen, dont la notification, le 29 mars 2017, a formellement lancé la procédure de divorce et fixé son terme, provisoire, le 29 mars prochain.

La Cour de justice de l'Union européenne a jugé en décembre dernier qu'un pays était habilité à revenir unilatéralement sur sa décision de quitter l'UE, et ce, sans même consulter les autres pays membres. Le nombre de signatures enregistrées a décollé après l'intervention télévisée de Theresa May, mercredi soir, où la Première ministre a déclaré qu'il était "grand temps que nous prenions une décision". Il augmentait jeudi matin au rythme de plusieurs milliers de noms par minute.

Serveur gelé

La pétition, intitulée "Révoquer l'article 50 et rester dans l'UE", avait été signée par 706.096 personnes. Face à l'afflux, le serveur du site de Westminster a été plusieurs fois gelé.

"Le gouvernement soutient régulièrement que quitter l'UE est la 'volonté du peuple'. Nous devons mettre fin à cette affirmation en démontrant la force du soutien de l'opinion publique aujourd'hui en faveur d'un maintien dans l'UE", argumente la pétition.

En vertu des règles parlementaires, Westminster doit étudier la possibilité d'organiser un débat sur toute pétition réunissant plus de 100.000 signatures. Le 23 juin 2016, lors du référendum organisé par David Cameron, le prédécesseur de May à Downing Street, plus de 17 millions d'électeurs britanniques ont voté pour une sortie de l'UE et 16 millions pour le maintien du Royaume-Uni.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2019 à 11:25 :
Commentaire censuré alors que je ne fais que rectifier l'information puisque ce chiffre a changé. Vous perdez la raison.

Mais le dogme est tellement important hein... -_-

Bon sang que ça pue la défaite tout ça.
a écrit le 22/03/2019 à 1:21 :
Ils sont raisons de quitter l Europe une vrais passoire
a écrit le 21/03/2019 à 21:52 :
Si j'ai bien lu, la pétition ne peut qu'obliger les parlementaires à débattre de la fin du processus du brexit.... On est bien payé ici pour savoir quelle valeur à un débat.

De toutes manières, les 2/3 des parlementaires sont POUR le brexit et ont été élus pour ça.
La seule chose qui les différencie, c'est que certains refusent absolument un brexit sec, sans accord très avantageux pour le RU.
Ce que l'UE a évidemment refusé depuis deux années.

Quand aux électeurs anglais anti-brexit, ils fallaient qu'ils se bougent le cul avant que le RU invoque l'article 50. Maintenant il est trop tard. Ce sera donc un brexit sec samedi prochain.
Qu'ils se débrouillent entre eux et avec leurs voisins pour les conséquences internes de ce référendum.
Réponse de le 24/03/2019 à 3:16 :
Correction le meilleur était des parlementaires et il est actuellement élus avait fait campagne pour rester dans l´UE
Comme Md MAI
Mais ils ont tous fait l’impasse sur « le good Friday agreement « 
a écrit le 21/03/2019 à 21:36 :
Ils sortent et ..............................refont une demande d'adhesion dans 1 mois come ça chacun preserve sa fierté :!
a écrit le 21/03/2019 à 20:14 :
Envoyons leur des gilets jaunes ! Bon, ils sont beaucoup moins que 700 000 ...
a écrit le 21/03/2019 à 19:09 :
Attendez d'être sortie de l'UE pour faire une "demande" pour la réintégrer et adopter l'euro sans condition!
a écrit le 21/03/2019 à 19:00 :
Sur les 700.000 la moitié ont probablement voté pour le Brexit
a écrit le 21/03/2019 à 18:45 :
C'est tout de même la grande beauté d'une vraie démocratie et la preuve qu'un président est une fausse solution dans une nation moderne.
Pour nous Bretons le brexit est un désastre nous avions réuni nos nations celtes dans un même territoire sans faire la guerre ni la révolution, bien sur pas des nations du fric, mais celle du coeur et des cornemuses.
Surement que dans les 100 ans à venir, le machin guerroyant mortifère intermédiaire entre sa région l'Europe aura disparu car devenu franchement inutile.
a écrit le 21/03/2019 à 18:41 :
cette ultime démarche ne va rien changer au processus . Le RU s'est mis lui même dans la nasse et il est dans l'impossibilité d'en sortir. l'issue est programmée; le seul point d'interrogation: le Brexit avec ou sans deal.
a écrit le 21/03/2019 à 18:31 :
Le peuple anglais a voté le Brexit, les députés n' ont plus qu' à s' exécuter plutôt que tenter le coup fait aux français en 2008 avec Lisbonne.
a écrit le 21/03/2019 à 17:53 :
Des gamins, l'affaire du siecle ils ont fait 2.17 millions pour simplement avoir l'autorisation populaire d'aller en justice
a écrit le 21/03/2019 à 17:38 :
La fabrique à opinion.

N'est il pas totalement irresponsable de continuer à ne pas voir ce qui vas nous arriver en pleine figure ?

Vraiment personne n'est rassurant en UERSS hein.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :