Europe : le chômage accélère dans les pays du Sud, les jeunes en première ligne

 |   |  989  mots
(Crédits : Reuters)
Le chômage a augmenté de 0,1 point dans la zone euro, passant de 7,7% en mai à 7,8% en juin, selon une estimation d'Eurostat qui prévient que son mode de calcul ne permet pas de rendre compte pleinement des conséquences des mesures de confinement. Surtout, cette faible augmentation cache des disparités entre nord et sud, l'Italie et l'Espagne étant particulièrement touchés par une récession qui pénalise durement les jeunes.

Suppressions de postes en cascade chez Airbus, fermetures de sites industriels chez Renault et d'une usine de 3.000 ouvriers à Barcelone pour Nissan. En Allemagne, des milliers de salariés de Daimler, fabricant des Mercedes-Benz, vont voir leurs salaires et temps de travail réduits. La liste des ravages de la pandémie sur le front de l'emploi ne cesse de s'allonger sur le Vieux continent. D'après les derniers chiffres d'Eurostat rendus publics ce jeudi 30 juillet, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 7,1% dans l'Union européenne en juin contre 7% en mai. En zone euro, le taux est passé de 7,7% de la population active à 7,8% sur la même période.

Bien que cette hausse peut paraître modérée, cette estimation est susceptible d'être modifiée dans les mois à venir comme le précisent les services statistiques. En outre, le confinement a entraîné des difficultés pour rendre compte de la gravité de la situation sur le marché du travail pour les statisticiens. "Les mesures de confinement introduites à partir de mars 2020 en raison de la Covid-19 ont déclenché une forte hausse des demandes d'indemnisation...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2020 à 7:45 :
C'est sur en arrêtant l'activité économique pendant 2 mois ou plus on s'attendait à quoi. Les politiques ont choisi la santé sur l'économie plus précisément les vieux car eux ils votent aux jeunes. Et malheureusement c'est ces mêmes jeunes qui payeront la facture.
a écrit le 31/07/2020 à 18:27 :
Ca fait combien d'années maintenant que nombreux alertent les autorités du fait du numérique et de la robotisation qui sont en train d'anéantir le travail de façon générale ?

A comparer avec les réchauffement climatique connu de la classe dirigeante depuis plus de trente ans sans qu'elle aie voulu lutter contre bien au contraire même dirait on.
a écrit le 31/07/2020 à 18:13 :
Je suis en deplacement en Europe et 1 client au Danmark .. plein de boulot dans l eolien
Un au Pays bas . Plein de boulot dans le materiel miniers.. un en Autriche tres connu grue pelle etc.. plein de boulot ..
C est pas la crise pour tout le monde
Ha ba oui en France c est tourisme la production .. avec le covid ca patine
a écrit le 31/07/2020 à 15:51 :
Donc avec un chômage massif en général et des jeunes en particulier, la France fera partie des Pays du Sud de l'U.E. En effet l'Allemagne elle, avec moins de jeunes, fera partie des Pays du Nord de l'Europe Du reste nous sommes à la traîne dans tous les domaines économiques: presque - 14% de récession au 2ème trimestre et les Allemands à -10%. Id° pour le chômage en délmique en France AVANT la Civid, car même à 8% nos voisins européens du Nord étaient à 4% et moins.
a écrit le 31/07/2020 à 12:49 :
ce n'est pas le rêve européen?
a écrit le 31/07/2020 à 10:15 :
Si nos jeunes étaient formés à un métier plutôt qu'un savoir, on aurait pas besoin de faire venir des polonais et des roumains pour nos chantiers de rénovations énergétiques et autres besoins du bâtiment et de la réparation automobile.On a fait un autre choix, le bac pour tous et les filières sans avenir des sciences humaines.
Réponse de le 31/07/2020 à 16:52 :
Faut le dire aux parents.
Réponse de le 31/07/2020 à 18:08 :
Fait le dire au prof surtout qui oriente les jeunes vers du littéraire
Bac phylo c est sympa ..
Mais ca sert a rien
a écrit le 31/07/2020 à 9:05 :
apres les vacances une rentrée apocaliptyque relatée par les médias . du travail pour les 3 crises ( insécuritaire /sanitaire et sociale )
a écrit le 31/07/2020 à 7:44 :
quelle surprise!
on dit aux gens de rester chez eux puis on s'etonne du chomage

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :