Grèce : le Parlement finlandais vote pour l'accord

 |   |  161  mots
Les Parlements de l'Allemagne, l'Autriche, l'Estonie, la Slovaquie, la Lettonie doivent désormais se prononcer.
Les Parlements de l'Allemagne, l'Autriche, l'Estonie, la Slovaquie, la Lettonie doivent désormais se prononcer. (Crédits : Reuters)
Le Parlement finlandais s'est prononcé pour l'ouverture de négociations en vue d'accorder un troisième plan d'aide malgré la pression des eurosceptiques.

Après France, le Parlement finlandais a approuvé jeudi 16 juillet l'ouverture de négociations sur un nouveau plan d'aide à la Grèce ainsi que des discussions sur un prêt-relais à accorder à ce pays, a annoncé le ministre des Finances, Alexander Stubb, sur Twitter.

Le Grand Comité, composée de 25 députés, s'est exprimé au nom des 200 députés qui se trouvent actuellement en vacances parlementaires. Désormais, le gouvernement a les mains libres pour négocier l'aide à la Grèce.

Le Premier ministre finlandais pour le "non"

Le "oui" à l'accord n'était pas assuré. Au sein de ce gouvernement de coalition dirigée par le Premier ministre Juha Sipila, les Eurosceptiques du parti des Finnois avait plaidé pour le "non".

Les Parlements de l'Allemagne, l'Autriche, l'Estonie, la Slovaquie, la Lettonie doivent désormais se prononcer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2015 à 15:33 :
Je tiens a féliciter le peuple finlandais pour sa clairvoyance et sa générosité pour un peuple frère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :