Inflation : pic probable en zone euro, record depuis 29 ans en Allemagne et en Espagne

A 5,6% et 5,2% sur un an, l'inflation espagnole et allemande atteignent un plus haut depuis 1992 en novembre. Loin d'être des cas à part, la hausse des prix concerne l'ensemble des pays développés, dont la zone euro. Les Vingt-Sept ont en effet fait face à une inflation à 4,1% en octobre et s'attendent à un "pic" en novembre - selon Isabel Schnabel de la BCE -, avant un reflux l'an prochain.

3 mn

L'inflation a de nouveau accéléré en Espagne en novembre, pour atteindre 5,6% sur un an, soit son niveau le plus élevé depuis septembre 1992, selon une première estimation publiée lundi par l'Institut national de la statistique (INE).
L'inflation a de nouveau accéléré en Espagne en novembre, pour atteindre 5,6% sur un an, soit son niveau le plus élevé depuis septembre 1992, selon une première estimation publiée lundi par l'Institut national de la statistique (INE). (Crédits : NACHO DOCE)

Bruxelles continue de le marteler : l'inflation ne durera pas. Après un "pic" probable en novembre, la Banque centrale européenne table toujours sur un tassement de la hausse des prix en 2022, selon Isabel Schnabel, l'un de membres du conseil de l'institution. De plus, il serait prématuré de relever ses taux, estime-t-elle.

Tirée par l'envolée des prix de l'énergie, l'inflation devrait atteindre 2,4% sur l'année 2021, selon la Commission européenne, avant de retomber à 2,2% en 2022. De son côté, Isabel Schnabel estime que l'inflation pourrait revenir à 2% l'année prochaine, a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision ZDF. Cette année étant exceptionnelle - les prix de gros du gaz ont augmenté de 300% en Europe depuis janvier, et ceux de l'électricité ont plus que doublé, selon l'Union des industries utilisatrices d'énergie -, les circonstances créées par la pandémie finiront pas s'estomper. Les prix actuellement élevés reflètent en effet aussi bien les tensions sur l'offre qu'un effet de base résultant de la baisse des prix l'an dernier, au plus fort de la crise du Covid-19.

"Si nous pensions que l'inflation allait s'installer durablement au-dessus de 2%, nous réagirions certainement. Cependant, pour l'instant, nous ne voyons aucune indication en ce sens", a ajouté Isabel Schnabel.

Sur l'ensemble de l'année, l'inflation actuelle de la zone euro - supérieure à 4% - atteint un plus haut depuis 1999.

Record depuis 29 ans en Espagne et en Allemagne

Alors que l'inflation a battu un nouveau record en France en octobre, à 2,6% sur un an selon l'Insee, les chiffres sont encore plus impressionnants du côté de l'Espagne. Après avoir atteint 5,4% sur un an le mois dernier, la hausse des prix a de nouveau accéléré en novembre, pour atteindre 5,6% sur un an, soit son niveau le plus élevé depuis septembre 1992, selon une première estimation publiée lundi par l'Institut national de la statistique (INE).

Cette hausse s'explique principalement par l'augmentation des prix des produits alimentaires et des carburants. Néanmoins, les prix de l'électricité, qui n'avaient cessé d'augmenter ces dernières semaines dans un contexte de flambée des cours mondiaux, ont légèrement fléchi, affirme l'organisme public.

Sur un mois, la progression de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCA), qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, s'est établie à 0,3%, d'après l'INE.

L'Allemagne signe le même record que l'Espagne, à 5,2% en novembre sur un an, atteignant son plus haut niveau depuis juin 1992, selon une haute responsable de la BCE, d'après des chiffres provisoires publiés lundi. L'indicateur des prix à la consommation a été tiré par une hausse des coûts de l'énergie de 22,1% sur un an, des pénuries de biens et d'un effet de base sur la TVA, selon un communiqué de l'Office des statistiques Destatis. Toutefois, sur un mois, le taux d'inflation est en baisse de 0,2%.

Un plus haut depuis 10 ans de l'autre côté de la Manche

Du côté du Royaume-Uni aussi, l'inflation a atteint en octobre un record depuis 10 ans, selon les données publiées le 17 novembre par l'Office national de la statistique (ONS), qui renforcent les spéculations sur une hausse des taux par la Banque d'Angleterre (BoE) le mois prochain. L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 4,2% sur un an en octobre, après une hausse de 3,1% en septembre.

"La principale pression à la hausse est venue de l'électricité, du gaz et des autres énergies", a déclaré l'ONS dans un communiqué.

La BoE pourrait devenir la première des grandes banques centrales du monde à relever son taux directeur depuis l'émergence de la crise du Covid-19, investisseurs et économistes étant de plus en plus nombreux à miser sur la réunion du 16 décembre pour un resserrement monétaire.

(Avec agences)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 29/11/2021 à 19:57
Signaler
La banque centrale européenne fait n'importe quoi : Elle aurait dû relever les taux d'intérêts il y a plusieurs mois déjà, même modérément. Là, elle attend d'être acculée : Elle sera obligée de faire une correction trop brutale, qui sera dévastatrice...

le 30/11/2021 à 4:18
Signaler
Vu la descente aux enfers de l'euro, une inflation qui galope ne peut-etre que benefique sur les marche export. Le pb c'est le rencherissement des biens de consommation. Faut bien que quelqu'un paie la planche a billet. Ce sera le consommateur.

à écrit le 29/11/2021 à 19:52
Signaler
"pic probable" Bref, p’tèt ben qu’oui, p’tèt ben qu’non.

le 29/11/2021 à 21:41
Signaler
Tout à fait. C'est à dire... on en sait rien du tout... Comme disait Coluche: "quand on en sait pas plus que ça, on ferme sa gueule...! "

à écrit le 29/11/2021 à 16:28
Signaler
"Bruxelles continue de le marteler : l'inflation ne durera pas. Après un "pic" probable en novembre, la Banque centrale européenne table toujours sur un tassement de la hausse des prix en 2022, selon Isabel Schnabel, l'un de membres du conseil de l'i...

à écrit le 29/11/2021 à 16:12
Signaler
Et que vont faire les Banques Centrales ? Comme d'habitude, l'inverse de ce qu'il faudrait faire en plongeant le Monde dans une récession terrible, déjà largement anticipée par les milieux financiers, les grandes fortunes, les grandes entreprises. En...

le 29/11/2021 à 16:37
Signaler
que vont-elles faire ? relever les taux d'intérêt ?

le 29/11/2021 à 16:38
Signaler
que vont-elles faire ? relever les taux d'intérêt ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.