Optimiste concernant la Grèce, l'UE débourse 800 millions d'euros d'aide

 |   |  339  mots
Dans le cadre de ce programme censé se terminer en août 2018, 40,2 milliards ont déjà été déboursés en échange d'un engagement du gouvernement grec à mener des réformes économiques et sociales, dont des privatisations.
Dans le cadre de ce programme censé se terminer en août 2018, 40,2 milliards ont déjà été déboursés en échange d'un engagement du gouvernement grec à mener des réformes économiques et sociales, dont des privatisations. (Crédits : Reuters Yannis Behrakis)
Bruxelles est optimiste quant à la situation de la Grèce. Le pays aurait dépassé l'objectif qui lui avait été fixé dans le cadre du plan d'aide de la zone euro. L'objectif à venir est de "finaliser la prochaine revue des réformes" afin de mettre un terme au programme, courant été 2018.

La zone euro a autorisé jeudi le déboursement de 800 millions d'euros dans le cadre du plan d'aide à la Grèce pour qu'elle "apure des arriérés", selon un communiqué officiel.

"Le conseil des directeurs du Mécanisme européen de stabilité (MES)", qui supervise les prêts de la zone euro à la Grèce, a autorisé aujourd'hui le déblocage pour la Grèce de 0,8 milliard d'euros pour qu'elle apure des arriérés", a indiqué le MES dans le communiqué.

Athènes est sous le coup d'un plan d'aide de la zone euro de 86 milliards d'euros, le troisième, signé en juillet 2015 en raison de ses difficultés à rembourser des créances, conjuguées à une dette colossale (180% du PIB).

Dans le cadre de ce programme censé se terminer en août 2018, 40,2 milliards ont déjà été déboursés en échange d'un engagement du gouvernement grec à mener des réformes économiques et sociales, dont des privatisations.

"La Grèce a dépassé l'objectif qui lui avait été fixé par le programme"

Le directeur du MES, Klaus Regling, a salué les efforts faits par le gouvernement du Premier ministre Alexis Tsipras pour solder les retards de paiement de l'Etat.

"Le montant des arriérés réduit ces derniers mois signifie que la Grèce a dépassé l'objectif qui lui avait été fixé par le programme, et cela devrait avoir un impact positif sur l'économie du pays", a-t-il jugé dans le communiqué.

"Cette nouvelle étape positive fait suite à une évaluation des progrès réalisés par la Grèce dans le règlement de ses arriérés. Cela démontre une nouvelle fois que la Grèce tient ses engagements", a estimé le commissaire européen à l'Economie, Pierre Moscovici, dans une réaction écrite.

Les dix-neuf pays de la zone euro espèrent désormais "finaliser rapidement la prochaine revue" des réformes menées en Grèce, afin de pouvoir mettre un terme au programme "à l'été 2018", selon Pierre Moscovici.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2017 à 18:04 :
Ce n' est que 1/10 des 8 milliards que l' Europe leur a volé!!

https://or-argent.eu/ou-sont-passes-les-8-milliards-de-profits-de-la-crise-de-la-dette-grecque/
a écrit le 28/10/2017 à 16:10 :
Vous devez être un lecteur bien médiocre. En négligeant la ponctuatiom vous transformer 2,1 milliards en 21, une augmentation de l'ordre de 1.000%. Ainsi, vos commentaires, dont la qualité laissait dejà vraiment à désirer, deviennent minables. (Si vous êtes un malvoyant je m'excuse mais, alors, de votre part, vous devez vous abstenir de commenter ce que vous ne percevez pas de manière satisfaisante)
a écrit le 27/10/2017 à 16:35 :
pour faire suite aux commentaires de Patrickb:
http://www.opex360.com/2017/10/18/la-grece-pourrait-depenser-jusqua-2-milliards-de-deuros-pour-moderniser-ses-avions-f-16/
Comme on peut le constater cet hellénophobe distingué n'est pas a un mensonge près... c'est vrai qu'avec lui on a l'habitude....
a écrit le 27/10/2017 à 10:39 :
Tsipras a signé un contrat de 21 milliards de dollars, portant sur des avions militaires américains, lors de son récent passage à Washington. Alors 800 millions, ça va être un peu court et il faudra plus "d'aide" :-)
Réponse de le 27/10/2017 à 16:26 :
@Patrickb
merci de donner les références vérifiables de cette (fausse?) information.
a écrit le 27/10/2017 à 9:37 :
""finaliser la prochaine revue des réformes""

Ça veut dire que c'est loin d'être fini. Je ne pense pas que ce soit en grèce que l'on apprécie non plus notre UE.

Heil UE !
Réponse de le 28/10/2017 à 16:15 :
Ca c' est tout ce qu'il y a de plus sûr. Bien que fédéraliste et me sentant autant grec qu'européen, je ne me reconnais nullement en tant que citoyen de l'UE.
Je crois qu'une autre Europe est possible car, malheureusement, cette UE dévoyée est vouée à l'implosion ou à l'explosion.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :