Trente ans après la chute du Mur, une harmonisation Est-Ouest inachevée

 |   |  1512  mots
Les Allemands s’attaquent symboliquement au mur de Berlin, après l’annonce de l’ouverture de la frontière entre l’Est et l’Ouest, le 9 novembre 1989. Un an après, le 3 octobre 1990, l’Allemagne est réunifiée et la RDA disparaît.
Les Allemands s’attaquent symboliquement au mur de Berlin, après l’annonce de l’ouverture de la frontière entre l’Est et l’Ouest, le 9 novembre 1989. Un an après, le 3 octobre 1990, l’Allemagne est réunifiée et la RDA disparaît. (Crédits : DPA/DPA Picture Alliance)
Alors que Berlin s’apprête à célébrer les événements ayant conduit à la réunification, la convergence entre l’Est et l’Ouest est sur de bons rails, même si les écarts restent bien ancrés dans la première économie de la zone euro.

Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin tombait sous les yeux et les caméras du monde entier. Le président russe Mikhaïl Gorbatchev avait prévenu son homologue américain George Bush de son « soutien » à la décision des dirigeants est-allemands de faire tomber cette barrière. La demande de liberté et la fin de la guerre froide ont accéléré cette transformation au cœur de l'Europe. Cette chute d'une frontière érigée 28 ans plus tôt laissa une place de choix à l'économie sociale de marché et à l'ordo-libéralisme théorisés par les penseurs germaniques.Beaucoup d'Allemands de l'Est ont alors découvert le système capitaliste occidental à l'œuvre dans les démocraties libérales.

L'effondrement de l'empire soviétique et de l'idéologie communiste annonçaient « la fin de l'histoire », selon le professeur de science politique américain Francis Fukuyama, dans un fameux essai publié en 1992. Trois décennies après ce tournant célébré partout en Europe, les Allemands s'apprêtent à fêter cette réunification. Si Angela Merkel s'est réjouie en septembre dernier que « la situation à l'Est est bien meilleure que sa réputation » lors de la présentation du rapport annuel sur l'unité allemande, les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2019 à 13:15 :
La chute du mur islamique de France c'est pour quand ?
a écrit le 09/11/2019 à 18:38 :
ils enviaient les biens de consommation de l'ouest, ils avaient oublié qu'il fallait les payer
Réponse de le 10/11/2019 à 8:43 :
Oui, et l'ouest a ensuite oublié de les payer comme eux pour avoir ces biens de consommations.
a écrit le 09/11/2019 à 11:27 :
Oui, les démocraties actuelles mettent tout en oeuvre pour espionner au mieux les peuples qu'elles sont censées protéger (je parle des libertés) comme le faisait la stasi, tout cela au nom de la sécurité : surveillance de masse avec reconnaissance faciale, supprimer les transactions en espèces, réprimer les mécontents, assignations à résidence arbitraires, tribunal de police (le grand n'importe quoi administratif - comme si un organe juge et partie pouvait juger en toute indépendance), plus de contre-pouvoirs forts hormis celui des médias (mais de plus en plus attaqué), etc.
a écrit le 09/11/2019 à 10:58 :
L'Allemagne de l'ouest a pillé l’Allemagne de l'est et ensuite exploité les allemands de l'est, forcément quand on prend le problème de cette façon, à long terme cela ne peut que laisser des tensions.

Mais bon c'est les allemands aussi hein...
Réponse de le 09/11/2019 à 11:33 :
la France nest elle pas au pied du mur ,?
Réponse de le 09/11/2019 à 12:02 :
Notre pays, l'Allemagne et l'UE souffrent de ce cette soumission incompréhensible envers l'oligarchie allemande. Ce déni d'après guerre nous a anéanti...

Quand on voit et entend un Schauble il n'y a que quelques années de ça exposer un visage haineux envers les grecs en leur hurlant:" I want my money back !" On ne peut qu'être désespéré. Surtout quand on sait que les allemands n'ont pas remboursé leur dette de guerre aux grecs.

pensée à court terme = pensée courte.
Réponse de le 12/11/2019 à 9:20 :
@ multipseudos:

"alors que les allemands roulaient en mercedes 190 2.5 turbo"

Alors ça c'est un signe d'évolution c'est sûr hein !? :D

Merci de consolider mon raisonnement mais je n'en avais nullement besoin, signalé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :