Zone euro : l'inflation est stable mais plus basse que prévu en décembre

L'inflation s'est établie à 0,2%, selon la première estimation de l'Office européen de statistiques Eurostat diffusée mardi.

1 mn

L'alimentation, l'alcool et le tabac devraient connaître le taux annuel le plus élevé en décembre (+1,2%, comparé à +1,5% novembre).
L'alimentation, l'alcool et le tabac devraient connaître le taux annuel le plus élevé en décembre (+1,2%, comparé à +1,5% novembre). (Crédits : © Andrea Comas / Reuters)

L'inflation a été plus faible que prévu en décembre dans la zone euro, montre l'estimation rapide publiée mardi 5 janvier par Eurostat. Attendue à 0,3% en moyenne par les économistes interrogés par Reuters, la hausse des prix en décembre sur un an dans les 19 pays partageant la monnaie européenne a été de 0,2%, identique à celle enregistrée en novembre.

Une telle progression pourrait accentuer les pressions sur la Banque centrale européenne (BCE) en faveur d'un assouplissement supplémentaire de sa politique monétaire. L'objectif de l'institution est en effet un taux d'inflation légèrement inférieur à 2%.

| Lire La BCE lance la deuxième version de son assouplissement quantitatif

Hors éléments volatils que sont l'énergie et les produits alimentaires non transformés, l'indice des prix à la consommation dit "core" a progressé de 0,8% sur un an le mois dernier, ce qui est là aussi inférieur de 0,1 point aux attentes des économistes.

Les prix de l'énergie toujours en baisse

Sans surprise, c'est encore la chute des prix de l'énergie en décembre (-5,9%) qui a entraîné à la baisse l'ensemble des prix dans la zone euro. Le recul était encore bien plus important en novembre: -7,3%.

Parmi les autres composantes, l'alimentation, l'alcool et le tabac devraient connaître le taux annuel le plus élevé en décembre (+1,2%, comparé à +1,5% novembre), suivis par les services (+1,1%, comparé à +1,2% le mois d'avant) et les biens industriels non énergétiques (+0,5%, stable par rapport à novembre).

(avec AFP et Reuters)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/01/2016 à 12:25
Signaler
L’inflation décevrait, n’est-ce pas plutôt la croissance qui crée l’inflation plutôt que l’inverse ? La population active augmente chez nos voisins et se réduit en France après crise… Concernant la croissance, avons-nous un souci intellectuel ? Nous ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.