Les agences de notation ne dégainent pas...pour le moment

 |  | 366 mots
Lecture 2 min.
DR
DR
Standard & Poor's et Fitch ont immédiatement annoncé après l'élection de François Hollande que le résultat n'aurait aucune incidence immédiate sur la note de la France. Néanmoins, les agences de notation pourraient recommencer à se manifester dès cet été, estiment certains économistes.

Standard & Poor's met les choses au point... à court terme

L'agence de notation a envoyé un communiqué pour préciser que la victoire du candidat socialiste n'avait aucune incidence immédiate sur la note de la France ou sa perspective d'évolution. "Standard & Poor's ne prend pas de position politique sur les candidats individuels ou le résultat de quelque élection que ce soit", a souligné l'agence. En janvier, S&P avait  retiré à la France sa note maximale "AAA" pour la ramener à "AA+", une note toujours assortie d'une perspective négative. "Nous pensons toujours qu'il y a au moins une chance sur trois pour que soyons amenés à abaisser la note à long terme de la France cette année ou en 2013", explique S&P.

Moody's cet été ?

Le 13 février dernier, l'agence de notation Moody's a annoncé qu'elle avait assorti la notation "Aaa" de la République française d'une perspective négative. En avril, suite à des rumeurs de dégradation dans le sillage des élections, elle avait expliqué qu'elle n'envisageait pas un "changement imminent" de la note de la France. "La perspective négative de cette notation ne signale pas un changement imminent de la notation mais constitue une indication de l'évolution probable dans les 12 à 18 prochains mois au regard des facteurs considérés", avait-elle déclaré. Certains économistes estiment que l'agence pourrait attendre d'en savoir plus sur les projets du nouveau gouvernement. Par exemple à l'occasion de la prochaine loi de finance ?

Fitch, sans doute pas avant 2013

Comme S& P, Fitch a déclaré que la victoire de François Hollande était sans conséquence sur le "AAA" de la France et estimé que le nouveau président serait confronté aux mêmes défis que son prédécesseur, à savoir "le renforcement de la crédibilité budgétaire, l'amélioration du potentiel de croissance à moyen terme de la France et le traitement de la crise de la zone euro.". Le "AAA" français est toutefois également doté d'une perspective négative chez Fitch (depuis le 16 décembre dernier). Il pourrait donc évoluer mais l'agence a précisé qu'une décision sur un éventuel abaissement n'interviendrait sans doute pas avant 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2012 à 9:34 :
Doivent etre decus les banquiers. Hollande veut pas de leur traité de "stabilité" qui asservirait encore plus les peuples. Ils vont peut etre punir les francais d'avoir mal voté en ne choisissant pas leur dada sarko.
De toutes facons ca va plus durer tres longtemps tout ce merdier. La revolution est en marche... et ca commence par la Grece.
Elle est a l'origine de notre civilisation occidentale. Elle nous sauvera peut etre en nous montrant la voie cette fois ci.
Merci la Grece.
a écrit le 07/05/2012 à 22:07 :
Je rappelle à quelques uns : Enron, Subprimes, Lehman, US, ... Quel était le sujet de l'article, déjà..??
a écrit le 07/05/2012 à 20:52 :
Il fallait vraiment être 1) un sarkoziste 2)un socialiste 3 ) un gros niais (au choix) pour imaginer que la montagne de dettes mondiales, privées et publiques, allait disparaître et que la crise était finie !
Fiorentino annone : '' baisse des dépenses'' ''baisse des dépenses'' mais il sait très bien que tous les pays endettés sans exceptions, Gross Deutschland inclus, feront tous défaut un jour ou l'autre.
Réponse de le 08/05/2012 à 0:25 :
Ce serai très grave notamment pour les épargnants. Ça ne serai pas sans conséquence catastrophique, les épargnant floue ne seront pas près de faire confiance et confier leur argent au système bancaire. Bref le chao rien de plus.
Réponse de le 08/05/2012 à 9:36 :
Pas du tout.
Voir Islande ou Argentine.
Réponse de le 08/05/2012 à 9:37 :
Foutaises, c'est precisemment ce que n'arrete pas de nous faire croire le systeme finacier actuel.
Il suffit de voir ce qu'il s'est passé en Argentine ou en Islande.
Ou pourrait faire defaut et choisir de ne rembourser que les petits epargnants nationaux
Réponse de le 08/05/2012 à 10:21 :
Et oui, tout est si simple dans un monde de Bisounours. Je ne comprends pas pourquoi Sarko ne l'a pas fait. Ceci aurait été tellement plus simple et lui aurait assuré une réélection certaine ! Et puis n'oubliez pas, papat, que nous faisons partie d'une union monétaire, et que nos partenaires ne sont pas obligés de financer nos gabegies. Sur ce, bonne journée tout de même.
a écrit le 07/05/2012 à 20:03 :
Les "agences de notation"... Enron, Subprimes, Lehman, US, ... Que valent-elles, elles..??? (réponse : ce qu'on leur paye)
Réponse de le 07/05/2012 à 22:56 :
Enron: on l'avais presque oublié
a écrit le 07/05/2012 à 19:41 :
Pas d'inquiétude Zeroland veille pour ne pas être tenu responsable de sa propre politique ... Il a prévu pour cela de ne pas intervenir sur la politique de son futur 1er ministre ... Lorsque l'on a aucune réponse sur tout problème ... il vaut mieux ne pas répondre soit même ...
a écrit le 07/05/2012 à 16:03 :
c'est pas vrai... -4 bp sur le 10 ans...
a écrit le 07/05/2012 à 12:41 :
Enfin, ils vont la fermer avec leurs sempiternelles critiques haineuses de Sarkozy, enfin, ils vont nous montrer leurs fabuleux succès en dépensant partout avec plein de postes de fonctionnaires jusqu?à un enseignant par écolier, un facteur pour porter une lettre, un smig qui permettra de s?acheter une maisonnette au soleil avec la retraite à 50 ans et les forts en gueule d?Arcelor qui vont toucher le pacson pour la fermer. Ouf ciao les gugusses, bienvenue dans la normalité de votre petit président (car il est encore plus petit lui). Ciao, Ciao
Réponse de le 07/05/2012 à 21:29 :
Savez vous que le smig a disparu depuis bien longtemps?
Réponse de le 08/05/2012 à 21:42 :
Et savez-vous que La Poste n'est plus une administration depuis longtemps et que par conséquence ses employés ne sont plus payés par l'Etat?
a écrit le 07/05/2012 à 11:56 :
Un drogué ne tuera jamais son dealeur , et un dealeur ne tuera jamais ses clients ! Alors pas de panique .
Réponse de le 07/05/2012 à 20:49 :
Mais la police arrête le dealer... mais qui fait la police
Réponse de le 07/05/2012 à 21:28 :
Bof
a écrit le 07/05/2012 à 9:25 :
Les Fiorentino et autre Sarko qui prédisaient la fin du monde doivent s'en mordre les doigts ! Comme l'histoire des chars de l'armée rouge en 1981. Heureusement que la droite la plus bête du monde ne gouverne plus le pays. Bon débarras !
Réponse de le 07/05/2012 à 9:59 :
Nous sommes le 7 mai 2012, il est 9h25, et les socialos se félicitent déjà de leur bilan : n'avoir pas causé de catastrophe économique en une douzaine d'heures. Comme chacun le sait, nous avions prévu l'apocalypse hier entre 20h02 et 20h26, consécutive à l'apparition de la tête de M. Hollande sur les écrans, et le fait qu'il n'en fût rien écarte définitivement tout danger. Merci à vous de nous éclairer par votre clairvoyance économique !
Réponse de le 07/05/2012 à 10:26 :
Ayrault en parlant de la baisse de l'age de la retraite à 60 ans et une hausse du smic immediate, promet deja de depenser. Tempete il y aura, si la France depense trop sans maitriser ses deficits et cela se jouera dans les prochains mois.
Réponse de le 07/05/2012 à 11:27 :
La prochaine évolution sera peut comme en Grèce ... après le prochain échec de Hollande .,. Attention aux extrêmes ... La crise en France devrait exploser à cause des autos chinoises et du TGV coréen ... Et bien d'autres ...
Réponse de le 07/05/2012 à 11:53 :
@Vive Hollande !
La bourse de londres est fermée ce lundi !
d'autre part, la victoire de Hollande ne fait que relancer l'attentisme des marchés!!
Il y a aussi gros a prévoir que ce matin discretement dans les cabinets des avocats fiscaliste Suisse et Belgues l'ont prend rdv pour acceuillier les nouveaux clients!!!!
Réponse de le 08/05/2012 à 7:54 :
GG a raison pour le coup. 1200 personnes vont partir chaque année, engendrant une perte de recettes entre 650 millions et 1,3 milliard d'euros par an. J'imagine déjà les grandes âmes hurler à l'évasion fiscale, les mêmes qui n'ont jamais eu le courage ou l'intelligence de gagner de l'argent. Chacun sait qu'à partir d'un certain seuil, l'impôt est confiscatoire. On ne tond pas un ?uf.
Réponse de le 08/05/2012 à 23:04 :
A ceux qui sont pour l'individu Hollande : Vous semblez manquer d'incohérence, ne le prenez pas mal, mais quand on n'est contre les riches ou les gens aisés qui ont travaillé dur et qui ont fait des sacrifices pour avoir du comfort, on commence par soi-même. Vous pensez que Hollande est issu de la banlieue mes amis ? C'est un bon petit bourgeois, et il gagne beaucoup par mois, mais lui, il va pas se taxer, d'ailleurs je me demande si son fric de la gauche caviar n'est pas chez les Belges....il est né aussi avec une cuillère en or. Mais je vous pose la question, n'avez-vous pas envie que vos enfants soient dans le confort ?
Réponse de le 09/05/2012 à 8:55 :
Disons qu'il y a confort et confort ! avoir un toit, manger à sa faim, être vêtu décemment, avoir un travail, une famille et la santé ... pour certains, rien que ça c'est du confort. Après on peut ajouter des qualificatifs (manger "bio", avoir un travail "plaisant", avoir un toit "pour soi" ...) et le confort change de forme ... jusqu'à devenir (pour certains) du confort qui ne "sert à rien" mais simplement à se dire : "j'ai 50 ans et j'ai ma rolex". J'appelerais personnelement cela le "confort cupide". Mais c'est un avis personnel. Bisous du bisounours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :