Moody's place la note de Sony sous perspective négative

L'agence de notation financière Moody's a placé lundi la note de la dette à long terme de Sony, actuellement Baa1, sous perspective négative, estimant que le faible moral des consommateurs et le yen fort allaient retarder son retour aux bénéfices.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'agence de notation financière Moody's a placé lundi la note de la dette à long terme de Sony sous perspective négative, estimant que le faible moral des consommateurs et le yen fort allaient retarder son retour aux bénéfices. Le géant japonais de l'électronique jouit actuellement de la note Baa1, soit la 8e meilleure possible sur le total de 19 que compte l'échelle de Moody's. Elle correspond à celle d'un émetteur de qualité moyenne mais en mesure de faire face à ses obligations de manière adéquate. "Il y a une inquiétude sur le fait que le faible moral des consommateurs, notamment en Europe et en Chine, et le yen fort ne retardent le retour de Sony vers les profits", a expliqué l'agence de notation dans un communiqué.

En pleine de phase de restructuration alors que le marché s'essouffle

Le géant nippon traverse une profonde phase de restructuration afin d'achever l'année budgétaire du 1er avril 2012 au 31 mars 2013 dans le vert pour la première fois en cinq ans. Et Moody's a souligné que les activités de télévision et de téléphone mobile du groupe faisaient face à "des défis structurels, comme la banalisation des produits majeurs, des changements technologiques et une concurrence mondiale intense". Les conditions économiques difficiles et une demande affaiblie pour les appareils photo compacts et les consoles de jeu portables pèsent aussi sur les profits" du groupe, a ajouté l'agence.

L'agence de notation a rappelé par ailleurs que Sony avait dû abaisser jeudi ses prévisions, lors de la publication de ses résultats du premier trimestre 2012-2013. Sony ne table plus que sur un bénéfice net annuel de 20 milliards de yens (200 millions d'euros) et un profit opérationnel de 130 milliards de yens (1,3 milliard d'euros). "L'évaluation de Moody's se concentrera sur la capacité de Sony à rétablir ses profits en affrontant avec efficacité les défis structurels auxquels il est confronté", a ajouté l'agence qui décidera en fonction d'abaisser ou non la note du groupe nippon.

Des réductions d'effectifs prévues

Sous la houlette de son nouveau PDG, Kazuo Hirai, Sony cherche à céder des activités jugées non stratégiques et à concentrer les ressources sur les divisions porteuses, afin de renouer avec les bénéfices, après une année 2011-2012 catastrophique où Sony a déploré un déficit net équivalent à plus de 4,5 milliards d'euros. Le groupe prévoit de réduire ses effectifs de 10.000 personnes d'ici à la fin mars 2013, soit 6% du total des emplois recensés fin mars 2011.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.