Sony confirme une réduction d'effectifs de 10.000 personnes

Déficitaire, Sony prévoit de supprimer près de 10.000 postes d'ici l'année prochaine. Lors d'une conférence de presse après la clôture de la Bourse de Tokyo ce jeudi, le groupe a annoncé des objectifs de redressement de ses comptes pour l'exercice 2013-2014.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Sony supprimera près de 10.000 postes d'ici mars 2013. Le géant nippon de l'électronique confirme ainsi une information révélée en début de semaine par la presse japonaise. Le groupe évalue sa perte nette à 520 milliards de yens (environ 5 milliards d'euros) pour l'exercice 2011-2012. En conséquence, Sony a lancé mardi un avertissement sur résultat.

Cette restructuration coûtera 6% de ses effectifs à Sony qui devra débourser 75 milliards de yens (près de 750 millions d'euros). Le fabricant de matériel électronique envisage de céder des filiales. Une partie des postes concernés correspondent à ces entreprises. Le quotidien Nikkei avait indiqué en début de semaine que la moitié des effectifs licenciés devraient appartenir à ces filiales cédées.

Faire repasser l'activité télévision dans le vert

"Ma mission est de redresser Sony", a insisté Kazuo Hirai, le PDG du groupe, lors d'une conférence de presse ce jeudi. Le patron de Sony s'est attardé notamment sur la nécessité de renforcer le coeur du groupe, les appareils électroniques grand public, à commencer par l'activité des téléviseurs ancrées dans le rouge depuis des années. Lors d'une table-ronde, il y a quelques semaines,il avait déjà prévenu d'une possible décision de cette nature.

Afin de redresser ses comptes, le groupe annonce également un objectif de 5% de marge d'exploitation pour l'exercice 2014-2015.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 17/05/2013 à 10:32
Signaler
pas etonnant sony subit quand meme une concurrence féroce dans les TV , les coréens avec un Won plus faible que le Yen a fait que toutes les entreprises japonaises toussent face a leurs concurrents plus offensifs , ce qui explique la récente politiqu...

à écrit le 12/04/2012 à 15:01
Signaler
Ce n'est pas nouveau pour SONY,celà fait trois ans que j'entends parler,de liquidation,et de licenciements!!! c'est ce que nous appelons le progrès!!!! vive les délocalisations,et les soutraitances,vive la mondialisation!!!! J'ai toujours été contre ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.