Baxter, le robot low-cost à destination des PME

Rethink Robotics, une société de robotique américaine a présenté Baxter, le robot à bas prix qui doit relancer la productivité des PME, selon son inventeur.
Baxter, le robot ouvrier low-cost à destination des PME - Copyright Rethink Robotics Inc
Baxter, le robot ouvrier low-cost à destination des PME - Copyright Rethink Robotics Inc

Haro sur les gros robots industriels à un bras, qui coûtent une fortune et qui nécessitent des experts pour être programmés. Place à Baxter, le petit robot destiné aux PME et qui ne coûte que 22.000 dollars (environ 16.000 euros) pièce. Une broutille donc, pour ce concentré de technologie conçu par Rodney Brooks, professeur de robotique au Massachussets Institute of Technology (MIT) et fondateur de Rethink Robotics Inc. qui le fabrique.

Prise en main en une demi heure

Ce petit robot est muni d'un écran d'ordinateur qui montre deux yeux animés d'expressions, muni d'une petite caméra et qui lui permet d'intéragir avec son "superviseur", le salarié chargé de le programmer. S'agissant de la programmation justement, aucune expertise n'est requise selon son constructeur. Selon Rodney Brooks, "la plupart des ouvriers devraient être capables d'apprendre à manier Baxter en une demi-heure."

Un peu gauche et moins rapide qu'un humain

Contrairement aux gros robots industriels à un bras, Baxter et ses deux bras articulés n'est pas prévu pour porter des charges lourdes. Plus pour effectuer des opérations de "dispatching" de pièces usinées par exemple. Grâce à son coût très faible, il devrait permettre d'augmenter la productivité des salariés en effectuant des petites tâches qui ne nécessitent un salarié à plein temps selon Rodney Brooks. Mais à l'image, Baxter semble encore un peu gauche et bien moins rapide qu'un humain. C'est pourquoi David Bourne, professeur en robotique à la Carnegie Mellon University de Pittsburgh (États-Unis) cité par le Wall Street Journal parle d'un "avant-goût de choses à venir." "La plupart des fabricants voudront des robots plus forts et plus rapides" a expliqué le professeur.

Effets sur l'emploi

Mais le concept et le prix de ce petit robot aux allures de jouet pour enfant d'un mètre de haut est tout de même un premier pas vers la robotisation complète des tâches ouvrières. Même si son concepteur s'en défend. Il reste donc à savoir quels effets une telle invention, une fois complètement au point, pourra avoir sur l'emploi.

Pour les plus curieux : les spécifications techniques (en anglais)

Voir Baxter en action :



 
Source : Rethink Robotics Inc.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 20/09/2012 à 17:03
Signaler
grâce à ce robot il n'y aura plus d'hommes qui feront des taches mécaniques abrutissantes toute la journée cela libèrera une partie de l'humanité de son aliénation

à écrit le 20/09/2012 à 16:31
Signaler
Avec Baxter, les riches seront encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres. Les pays émergeant devront bien se tenir.

à écrit le 20/09/2012 à 14:01
Signaler
plus lent que Baxter y a pas....et il coûte quand même un bras!

à écrit le 20/09/2012 à 11:50
Signaler
il est lent !!!

le 20/09/2012 à 14:07
Signaler
oui mais il ne va pas aux toilettes, ne fume pas, n'est pas inscrit au syndicat, ne dors pas... Il travaille sans effort

le 20/09/2012 à 15:22
Signaler
lol

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.