Bâle III : avancées sur de nouvelles exigences prudentielles

Les régulateurs de la finance internationale vont terminer d'ici mi-2011 un rapport sur les exigences supplémentaires demandées aux banques dites d'importance systémique, qui devront répondre à des normes plus sévères, a indiqué ce mercredi le Comité de Bâle de supervision bancaire.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Le Comité de Bâle sur la supervision des banques a annoncé ce mercredi s'être accordé sur les détails d'un texte sur la nouvelle réglementation Bâle III sur les fonds propres des banques et les règles en matière de liquidités qui doivent prendre effet à partir de 2013.

"Le ratio de couverture de liquidités et le ratio de financement net stable seront l'objet d'une période d'observation et comprendront une clause qui permettra de le réexaminer pour parer à toute conséquence inattendue", a précisé le Comité. Le texte final de la réglementation Bâle III sera publiée d'ici la fin de l'année, conformément à un calendrier fixé par les dirigeants de la planète.

Le Comité de Bâle déclare en outre avoir réalisé des progrès sur la création de garde-fous supplémentaires destinés aux plus grandes banques. "Le Comité achèvera d'ici la mi-2011 une étude sur l'ampleur de la capacité d'absorption des pertes que les grandes banques internationales d'importance systémiques doivent avoir."

"Il surveille également l'ampleur des pertes absorbables qui pourraient être fournies via plusieurs instruments. Cette étude sera terminée d'ici la mi-2011", indique le comité de Bâle.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 02/12/2010 à 0:36
Signaler
Espérons que les banques joueront le jeu et que le Comité ne l'aura pas dans le trou...de Bâle bien entendu :-)

le 02/12/2010 à 0:55
Signaler
Les banques n'auront pas le choix,comme pour Bale II.....sinon c'est la fin des banques....et jusqu'à présent elles sont malheureusement indispensables pour le systeme economique mondiale....la SEC et le FBI nettoient les banques américaines,ce qui u...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.