L'épargne solidaire a déjà séduit un million de souscripteurs en France

 |   |  292  mots
L'encours d'épargne solidaire devrait atteindre 5 milliards d'euros d'ici à la fin de l'année, en France. (Photo : Reuters)
L'encours d'épargne solidaire devrait atteindre 5 milliards d'euros d'ici à la fin de l'année, en France. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'épargne solidaire a atteint le million de souscripteurs en 2013, pour un encours total de 5 milliards d'euros attendu à la fin de l'année. C'est quinze fois plus qu'en 2002.

Lancée lundi 4 novembre, la Semaine de la finance solidaire a accueilli sa première bonne nouvelle. Un million de Français ont déjà souscrit à des fonds dont une partie est dédiée au financement de projets considérés comme éthiques (construction de logements sociaux, développement durable...).

L'épargne salariale, principale pourvoyeuse de fonds

Pour le moment, le drainage de l'épargne des Français vers la finance solidaire se fait surtout à travers les dispositifs d'épargne salariales, qui représentent 80% des fonds apportés. C'est bien sûr le résultat d'un engouement des français pour cet autre moyen d'épargner. Mais aussi et surtout, depuis 2010, les entreprises qui proposent un dispositif d'épargne salarial à leurs employés doivent compter dans leur gamme au moins un fonds d'épargne solidaire.

Total de l'encours multiplié par quinze en dix ans

La tendance devrait se poursuivre. Selon l'association Finansol, qui accorde depuis 1995 un label aux placements solidaires, et citée par les Echos, l'épargne solidaire devrait atteindre les 5 milliards d'euros d'encours d'ici à la fin de l'année, soit une augmentation de prêt de 300 millions d'euros en un an et au delà de quinze fois plus qu'en 2002.

Objectif : 1% de l'épargne totale des Français dans quinze ans

Finansol espère que 1% des quelque 3,8 milliards d'euros d'encours d'épargne des Français sera placé dans l'épargne solidaire d'ici à une quinzaine d'années. Soit dix fois plus qu'aujourd'hui. Pour cela, l'association Finansol milite pour que de nouveaux contrats d'assurance vie ou d'épargne règlementée dont l'actif général soit investi au moins à 5% sur des entreprises solidaires, expliquait Sophie des Mazery il y a peu. En attendant, la cadence devrait se ralentir un petit peu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2013 à 1:57 :
A noter que çà va de pair souvent avec une déduction fiscale de 66% voir site de Finansol pour les différents produits et sicav concernés.
a écrit le 05/11/2013 à 13:53 :
Vive l'épargne solidaire qui ne rapporte rien aux épargnant et qui apporte du cash frais aux assistés. Rétroactivement parlant cela risque de couter cher aux investisseurs.
Réponse de le 05/11/2013 à 14:55 :
Les gens sont libres d'investir leur argent où bon leur semble, et votre avis ne les intéresse pas.
Réponse de le 05/11/2013 à 15:17 :
@ @Marc

La preuve que non car cela m'intéresse. Tous les avis sont bons à prendre en considération, c'est cela la liberté d'expression. Au lecteur revient la charge d'évaluer la pertinence de l'avis de Marc et si celui ne vous convient pas, cela n'engage que vous.
a écrit le 05/11/2013 à 11:17 :
1 million de souscripteurs qui s'ignorent, ils savent "que dalle" des allocations d'actifs decidées
par les gestionnaires de fonds ....
a écrit le 05/11/2013 à 11:01 :
Pour avoir le choix dans mon épargne salariale (un des fonds proposé est "solidaire"), je la déconseille à tout le monde: le rendement est très mauvais!
Réponse de le 05/11/2013 à 14:18 :
Vous aussi, vous avez succombé au diktat de l'argent? Epargne solidaire, le rendementr est dans le nom... Effectivement, pour avoir de gros profits à court terme, faut boursicoter... et prendre le risque de perdre... Pour ma part, c'est simple: ma seule épargne est immobilière. Je suis au moins sûr d'avoir toujours un toit...
a écrit le 05/11/2013 à 10:54 :
Encore une façon de nous arnaquer comme pour les assurances vie
a écrit le 05/11/2013 à 10:53 :
On début on nous dit qu'il y a 5 milliards d'en-cours (ça ferait 5000 € par souscripteur) et plus loin on nous dit que "Finansol espère que 1% des quelque 3,8 milliards d'euros d'encours d'épargne des Français sera placé dans l'épargne solidaire d'ici à une quinzaine d'années. Soit dix fois plus qu'aujourd'hui.". 10 fois plus qu'aujourd'hui ça fait 300 millions. Cet article donne des chiffres incohérents, sans chiffre on ne peut pas être informés !
Réponse de le 05/11/2013 à 11:01 :
Je pense que le chiffre de "3,8 milliards d'euros d'encours" est erroné (d'un facteur 1000?).
a écrit le 05/11/2013 à 9:01 :
Attention l'état va mettre son nez dedans !
Réponse de le 06/11/2013 à 22:02 :
L'état prélève l'impôt pour me rembourser de la monnaie de singe que je lui est prêtée ... avec intérêt... Ca dérange quelqu'un ? ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :