Fortis dégringole en Bourse et envisage de céder des actifs stratégiques

 |   |  174  mots
Le groupe financier belgo-néerlandais Fortis pourrait se séparer de certaines activités stratégiques, selon le quotidien belge De Tidj. Le titre est tombé à son plus bas niveau depuis 14 ans à Amsterdam et à Bruxelles. Il cède encore près de 13% dans les premiers échanges.

"Des bijoux de familles pourraient être vendus si le prix est bon, affirme le quotidien belge De Tidj à propos de Fortis. Le groupe financier belgo-néerlandais, qui a perdu les deux tiers de sa valeurs boursière depuis un an, fait face à des rumeurs de problèmes de liquidités.

Le titre du groupe a perdu les deux tiers de sa valeurs en un an. Hier, il a touché sont plus bas niveau depuis 14 ans à la Bourse de Bruxelles et à celle d'Amsterdam. Et ce matin, la dégringolade se poursuit : le titre plonge de 12,73% en début de matinée.

En juin dernier, le groupe avait présenté un plan destiné à augmenter ses fonds propres de 8,3 milliards d'euros, en partie grâce à une augmentation de capital d'1,5 milliard d'euros. Ce projet prévoyait également la suspension des acomptes sur capital et la cession d'un certains nombre d'actifs non-stratégiques. La rumeur d'une vente d'actifs stratégiques semblent donc indiquer que Fortis est encore plus touché par la crise financière que ce qu'il anticipait.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
n'est ce pas vous qui avez mangé pour 150000 euros à monaco avec 50 personnes?rier que pour cela votre fortune personnelle devrait etre engagée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :