Les actionnaires de Bank of America et de Merrill Lynch approuvent la fusion

 |   |  265  mots
Le rapprochement entre la banque de Caroline du nord et la prestigieuse banque d'investissements va donner naissance à la première banque américaine en termes de dépôts alors que les actionnaires des deux établissements et Bruxelles ont donné leur feu vert ce vendredi.

Dernière étape franchie pour le rachat de Merrill Lynch par Bank of America. Ce vendredi, les actionnaires des deux établissements ont voté pour la fusion entre la prestigieuse banque d'investissements et la banque de Caroline du nord. "En approuvant cette transaction, les actionnaires de Merrill Lynch ont exprimé leur confiance dans la combinaison de notre entreprise à Bank of America pour créer l'un des établissements financiers les plus puissants de la planète", a commenté John Thain, le PDG de la banque d'affaires, qui va donc perdre son indépendance.

Après la Federal Trade Commission, l'autorité antitrust américaine, et la Réserve fédérale, les services européens de la concurrence ont également donné ce vendredi leur feu vert à cette opération. Cette dernière devrait être finalisée au début de l'année 2009. Bank of America comptera alors plus de 20.000 gestionnaires de comptes et affichera environ 2.700 milliards de dollars d'actifs à son bilan. Elle sera en outre la première banque américaine en termes de dépôts, avec 960 milliards de dollars.

Bank of America avait indiqué le 15 septembre qu'elle allait racheter par échange d'actions Merrill Lynch, qui était ainsi valorisée à l'époque 50 milliards de dollars. Un montant ramené à environ 19,7 milliards de dollars actuellement, en raison de l'effondrement des valeurs financières en Bourse ces derniers mois. L'accord entre les deux groupes a permis à la troisième banque d'affaires de Wall Street, fragilisée par la crise financière, d'éviter le sort de sa concurrente Lehman Brothers, qui avait déposé son bilan le même jour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :